Archives de catégorie : OMM

Lutte contre la faim et crise climatique au menu du Sommet sur l’intelligence artificielle

Photo : UIT

L’intelligence artificielle (IA) a un rôle important à jouer dans la lutte contre la faim, l’atténuation de la crise climatique et la transition « vers des villes intelligentes et durables », a déclaré le chef de l’agence des Nations Unies spécialisée dans les technologies de l’information et de la communication, Houlin Zhao, lors du Sommet mondial sur l’intelligence artificielle au service du bien social. Ce sommet, qui se déroule à Genève du 28 au 31 mai, « est la principale plate-forme de dialogue des Nations Unies sur l’intelligence artificielle », a expliqué mardi M. Zhao,  Secrétaire général de l’Union internationale des télécommunications (UIT). Plus de 2.000 participants de plus de 120 pays sont venus à ce sommet pour discuter du potentiel de l’intelligence artificielle dans les domaines de l’éducation, de la santé et du bien-être, de l’égalité sociale et économique et de la recherche spatiale. للغة العربية، يرجى النظر اسفل الصفحة Continuer la lecture

El Niño de forte intensité : un scénario peu plausible cette année, selon l’OMM

Photo : PNUD

La probabilité qu’un épisode El Niño de forte intensité se développe en 2019 est faible d’après un bulletin Info-Niño/Niña établi par l’Organisation météorologique mondiale (OMM) en se fondant sur les prévisions de modèles et l’avis d’experts du monde entier. « D’avril à début mai 2019, les températures de surface de la mer dans le Pacifique tropical ont correspondu à un quasi-phénomène El Niño ou à un phénomène de faible intensité », a précisé dans un communiqué l’OMM relevant toutefois que des situations atmosphériques apparentées à El Niño ont également été observées. Mais l’agence onusienne basée à Genève note que « la prudence » doit être pourtant « de mise lorsque l’on examine les prévisions établies à cette période de l’année, qui sont incertaines au-delà de juillet ou août ». Continuer la lecture

Les quatre dernières années sont les plus chaudes jamais enregistrées (OMM)

L’Organisation météorologique mondiale (OMM) a confirmé mercredi que les années 2015, 2016, 2017 et 2018 ont été les plus chaudes jamais enregistrées. En 2018, la température moyenne à la surface du globe dépassait de quelque 1,0 °C (avec une marge d’erreur de ±0,13 °C) celle de l’époque préindustrielle (1850-1900).  2018 se classe au quatrième rang des années les plus chaudes constatées, après 2016 (1,2 °C de plus qu’à l’époque préindustrielle) et 2015 et 2017 (1,1 °C de plus qu’à l’époque préindustrielle pour ces deux années). للغة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

La météo en janvier : un mois de températures extrêmes (OMM)

Photo : OMM

Le mois de janvier a été marqué par des phénomènes météorologiques violents, notamment des températures extrêmement froides en Amérique du Nord, des chaleurs record et des incendies de forêt en Australie, des températures élevées et des précipitations abondantes en Amérique du Sud et de fortes chutes de neige dans les Alpes et dans l’Himalaya, indique l’Organisation météorologique mondiale (OMM). للغة العربية، انظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

La couche d’ozone est en voie de guérison, se félicite l’ONU

Photo : OMM

La couche d’ozone est en voie de guérison grâce aux mesures prises dans le cadre du Protocole de Montréal, une bonne nouvelle pour la planète, selon une nouvelle évaluation scientifique publiée lundi. Des experts mondiaux des sciences de l’atmosphère, en coordination avec l’Organisation météorologique mondiale (OMM) et le Programme des Nations Unies pour l’environnement (ONU), ont pu confirmer que les mesures prises dans le cadre du Protocole de Montréal ont été bénéfiques. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Les Etats examinent le dernier rapport du GIEC sur les effets d’un réchauffement planétaire à 1,5°C

Photo : PNUE

Réunis à Incheon, en Corée du Sud, les délégués de 195 pays se penchent depuis lundi sur le dernier rapport des scientifiques du GIEC, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Les experts de cet organe des Nations Unies chargé d’évaluer les travaux scientifiques consacrés aux changements climatiques ont passé en revue des milliers d’études parues ces dernières années. Dans leur dernier rapport intitulé Réchauffement de la planète à 1,5°C, ils détaillent les conséquences attendues d’un réchauffement de la planète à plus de 1,5 degré Celsius par rapport aux niveaux préindustriels et « les risques associés à une telle augmentation de la température». Continuer la lecture

Il y a 70% de chances qu’un épisode El Niño survienne d’ici à la fin de l’année, prévient l’OMM

Photo : OMM Infographie El Nino

La probabilité que survienne un épisode El Niño d’ici à la fin de l’année est de 70%, d’après le dernier bulletin Info-Niño/Niña publié lundi par l’Organisation météorologique mondiale (OMM). « Il est encore difficile de prédire son intensité, mais le scénario d’un Niño de forte intensité est peu plausible », a précisé l’agence météorologique de l’ONU. Le phénomène naturel El Niño, ou Oscillation australe (ENSO), exerce une grande influence sur les conditions météorologiques dans de nombreuses régions du monde. Le bulletin Info-Niño/Niña s’accompagne cette fois-ci d’une prévision climatique saisonnière d’échelle mondiale établie pour la période septembre-novembre à l’aide de modèles globaux de prévision exploités par des centres agréés par l’OMM et répartis dans le monde entier. Il est caractérisé par des fluctuations de la température de surface de la mer dans le Pacifique équatorial, qui sont associées à des variations de la circulation atmosphérique. Continuer la lecture

L’OMM et l’OMS unis pour combattre les risques environnementaux sur la santé

Photo : ONU Environnelent

Face à l’impact croissant des phénomènes météorologiques extrêmes, du changement climatique et de la pollution atmosphérique, l’Organisation météorologique mondiale (OMM) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont convenu d’intensifier leurs actions conjointes pour s’attaquer aux risques environnementaux responsables de 12,6 millions de décès chaque année. n nouveau cadre de collaboration sur le climat, l’environnement et la santé a été signé le 30 mai par le Secrétaire général de l’OMM, Petteri Taalas, et le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. Cette collaboration fait suite au lancement d’une coalition mondiale entre l’OMM, l’OMS et le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) le 24 mai lors de l’Assemblée mondiale de la Santé à Genève. Continuer la lecture

A l’HydroConférence, l’ONU et ses partenaires discutent comment améliorer la gestion de l’eau

Photo : FAO

L’HydroConférence, organisée par l’Organisation météorologique mondiale (OMM) du 7 au 9 mai à Genève, réunit des prestataires et des utilisateurs de services hydrologiques en vue de renforcer les échanges de connaissances et la coordination entre l’ensemble des intervenants du domaine de l’eau. Selon, l’OMM, il est urgent d’améliorer la prévision, la gestion et l’utilisation des ressources en eau, face à une aggravation du stress hydrique et de la pollution et à une multiplication des phénomènes dangereux tels que les inondations. L’objectif de l’HydroConférence est d’établir une structure mieux organisée sur laquelle la communauté internationale pourra s’appuyer pour favoriser le développement durable, la prévention des catastrophes et l’adaptation au changement climatique. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

2017 se classe parmi les trois années les plus chaudes jamais observées, confirme l’OMM

Photo : OMM

Il est désormais confirmé que les années 2015, 2016 et 2017 sont les trois années les plus chaudes jamais enregistrées, a déclaré jeudi l’Organisation météorologique mondiale (OMM). C’est toujours 2016 qui se trouve en tête de liste, alors que 2017 décroche le record de l’année sans Niño la plus chaude jamais constatée, ce dernier phénomène étant connu pour pousser à la hausse la moyenne mondiale des températures. Après avoir fait la synthèse des trois principaux jeux de données internationaux, l’Organisation météorologique mondiale a constaté que la température moyenne à la surface du globe en 2017 dépassait de quelque 1,1 degré Celsius celle de l’époque préindustrielle. Version arabe en bas de la page. Continuer la lecture