Archives de catégorie : Vaccination

20 millions d’enfants n’ont pas été vaccinés contre la rougeole, la diphtérie et le tétanos en 2018 (ONU)

Photo : UNICEF

Photo : UNICEF

Selon de nouvelles estimations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), les taux de vaccination au niveau mondial stagnent dangereusement, du fait des conflits, des inégalités et d’un relâchement de la vigilance. 20 millions d’enfants dans le monde – plus d’un enfant sur 10 – n’ont pas reçu en 2018 les vaccins vitaux, notamment contre la rougeole, la diphtérie et le tétanos, selon les nouvelles données publiées par l’OMS et l’UNICEF. À l’échelle mondiale, depuis 2010, la couverture vaccinale par les trois doses du vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche (DTC3) et une dose du vaccin antirougeoleux se maintient à environ 8%. Bien qu’élevée, cette couverture est insuffisante. Un taux de 95% est nécessaire – à l’échelle mondiale, dans tous les pays et toutes les communautés – pour assurer une protection contre les flambées de maladies évitables par la vaccination. للغة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

Moyen-Orient et Afrique du Nord : l’UNICEF a vacciné plus de 34 millions d’enfants depuis début 2019

Photo : UNICEF

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a annoncé jeudi avoir vacciné plus de 34 millions d’enfants dans des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord depuis le 1er janvier 2019. Ces vaccinations ont été réalisées en collaboration avec des gouvernements, des ONG partenaires et d’autres agences onusiennes dans des pays touchés par le conflit et les pays accueillant des réfugiés, notamment en Iraq, en Jordanie, en Libye, en Syrie, au Soudan et au Yémen. Les vaccins protègent les enfants contre les maladies et la mort et sont essentiels à un début sain dans la vie d’un enfant. Cependant, les enfants ayant besoin de vaccination, en particulier dans les zones de conflit, ont beaucoup moins de chances d’y avoir accès. L’UNICEF appelle à des mesures immédiates pour que chaque enfant soit vacciné. Continuer la lecture

Les vaccins, ça marche !

Photo : OMS

La Semaine mondiale de la vaccination,  célébrée chaque dernière semaine d’avril, vise à promouvoir l’utilisation des vaccins pour protéger les personnes de tout âge des maladies évitables. La vaccination permet de sauver des millions de vies chaque année et est largement reconnue comme l’une des interventions sanitaires les plus efficaces et les moins coûteuses au monde. Pourtant, le monde compte toujours près de 20 millions d’enfants qui ne sont pas vaccinés ou le sont insuffisamment.Le thème de la campagne, cette année, est :  Protéger ensemble : les vaccins, ça marche !  La campagne met à l’honneur des héros de la vaccination du monde entier, parents et membres de la communauté mais aussi des agents de santé et innovateurs, qui veillent à ce que nous soyons tous protégés par la force des vaccins. L’objectif principal de la campagne est de mieux sensibiliser l’opinion publique à l’importance vitale d’une vaccination complète tout au long de la vie. للنسخة العربية، يرجى الانظر الى أسفل الصفحة Continuer la lecture

Choléra : lancement d’une grande campagne de vaccination dans 5 pays africains.

Photo : OMS

La vague d’épidémies de choléra qui balaie l’Afrique a déclenché la plus vaste campagne de vaccination contre le choléra jamais vue, avec plus de deux millions de personnes à travers le continent qui s’apprêtent à recevoir le vaccin oral contre le choléra (OCV). Les vaccins en provenance du stock mondial financé par Gavi, l’Alliance du Vaccin sont utilisés pour mener cinq grandes campagnes, en Zambie, en Ouganda, au Malawi, au Soudan du Sud et au Nigeria. Les campagnes, qui devraient s’achever mi-juin, sont mises en œuvre par les ministères de la santé de ces pays avec le soutien de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et des partenaires du Groupe spécial mondial de lutte contre le choléra (GTFCC), essentiellement en riposte aux récentes épidémies de choléra. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture