Archives de catégorie : UNODC

شراكة بين مكتب الأمم المتحدة المعني بالمخدرات والجريمة والفيفا من أجل القضاء على الفساد وتعزيز تنمية الشباب من خلال كرة القدم

صورة: مكتب الأمم المتحدة المعني بالمخدرات والجريمة

صورة: مكتب الأمم المتحدة المعني بالمخدرات والجريمة

وقع اليوم مكتب الأمم المتحدة المعني بالمخدرات والجريمة، وهو الوكالة الرائدة لمكافحة الفساد في الأمم المتحدة، مع الاتحاد الدولي لكرة القدم الفيفا، وهو الهيئة الدولية المنظمة للعبة كرة القدم في العالم، مذكرة تفاهم من أجل تكثيف التعاون المشترك لمواجهة التهديدات التي تمثلها الجريمة في مجال الرياضة. إن مذكرة التفاهم التي تم توقيعها في المقر الرئيسي لمكتب الأمم المتحدة المعني بالمخدرات والجريمة في فيينا من قبل المديرة التنفيذية السيدة غادة والي، ورئيس الفيفا السيد جياني إنفانتينو، خلال فعالية حول “التصدي للفساد والجريمة في الرياضة ومن خلالها”، تلتزم كذلك بالنظر في الطرق التي يمكن من خلالها استخدام كرة القدم كوسيلة لتعزيز قدرة الشباب على الصمود في مواجهة الجريمة وتعاطي المخدرات من خلال توفير التدريب على المهارات الحياتية. ذكرت السيدة غادة والي، المديرة التنفيذية لمكتب الأمم المتحدة المعني بالمخدرات والجريمة أن ” الرياضة تدعم تنمية الأطفال والشباب، ونحن بحاجة إلى الرياضة أكثر من أي وقت مضى في فترة التعافي من جائحة كوفيد-19 لجعل الناس أكثر صحة وسعادة، ومن أجل المساعدة في إعادة جلب الوظائف. ولكن من أجل الاستفادة من قوة الرياضة، فإننا نحتاج إلى حماية النزاهة الرياضية”. Continuer la lecture

Conseil de  sécurité: l’action collective et la coopération internationale, identifiées comme la clef du succès pour  briser les liens entre terrorisme et criminalité transnationale organisée 

L’action collective et  la coopération internationale sont les moyens les plus sûrs de lever les obstacles auxquels se heurtent les États dans leurs efforts visant à briser les liens entre terrorisme et criminalité transnationale organisée, a affirmé aujourd’hui devant le Conseil de sécurité, le Chef du Bureau de lutte contre le terrorisme des Nations Unies (BLT).  M. Vladimir Voronkov  a parlé après la Directrice exécutive de  l’Office  des  Nations  Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), Mme Ghada Fathi Waly, qui a présenté les conclusions du  rapport du Secrétaire général sur les mesures prises par les États  et les entités du Pacte mondial de coordination de la lutte contre les liens entre terrorisme et criminalité organisée.*  En raison de la pandémie de COVID-19, c’est chacun dans sa Mission  que les 15 membres  du  Conseil de sécurité  font leur déclaration et dialoguent avec leurs invités, grâce à un système de visioconférence spécialement conçu pour eux.   Continuer la lecture

La Covid-19 a accru les risques de traite des personnes, un fléau qui ne doit pas être oublié 

Photo : UNODC

Photo : UNODC

A l’occasion de la Journée mondiale contre la traite des personnes, les Nations Unies appellent à réaffirmer les droits et la dignité de tous les individus. Chaque jour, dans tous les pays du monde, les trafiquants d’êtres humains exploitent les gens à des fins lucratives. Les personnes pauvres et vulnérables sont les plus exposées et la Covid-19 et ses conséquences ont amplifié les dangers du trafic. Les pertes d’emplois, la pauvreté croissante, les fermetures d’écoles et l’augmentation des interactions en ligne augmentent les vulnérabilités et ouvrent des opportunités aux groupes du crime organisé. « La crise a submergé les services sociaux et publics, a eu un impact sur le travail des systèmes d’application de la loi et de justice pénale et il est devenu plus difficile pour les victimes de demander de l’aide », a expliqué Ghada Waly, Directrice exécutive de l’Office des Nations Unies contre la drogue et les crimes (ONUDC).  Continuer la lecture

concours de lecture créative au Moyen-Orient et en Afrique du Nord : Rendre le monde meilleur en lisant une histoire ? Ça ressemble à un plan!

Le Bureau régional de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (ROMENA) a le plaisir d’annoncer le lancement de son concours de lecture créative au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, avec l’initiative “Éducation pour la justice” (E4J).  Le concours vise à aider de nombreux jeunes et enfants à échapper à l’ennui pendant COVID-19 et à apprendre les valeurs de respect, de tolérance, d’intégrité, de justice et d’équité ! Pour ce faire, ils devront lire l’histoire “Do It Like The Zorbs” à leur manière ! En créant une vidéo, une chanson, une animation, une danse ou toute autre forme d’art.  Les participants peuvent parler leur propre dialecte et les gagnants seront choisis sur la base de la simplicité, de la créativité et de la passion !  للغة العربيـ اضغط هنــــا Continuer la lecture

La pandémie de Covid-19 montre que la criminalité liée aux espèces sauvages est une menace pour la santé humaine

Photo : UNEP

Photo : UNEP

Lorsque les animaux sauvages sont victimes de braconnage, abattus et vendus illégalement, le potentiel de transmission de maladies zoonotiques – celles causées par des agents pathogènes qui se propagent des animaux aux humains – augmente, selon un rapport publié vendredi par l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC). Les zoonoses représentent jusqu’à 75% de toutes les maladies infectieuses émergentes et incluent le SRAS-CoV-2 qui a provoqué la pandémie de Covid-19. Les produits tirés des espèces faisant l’objet d’un trafic pour la consommation humaine échappent par définition à tout contrôle sanitaire. A ce titre, ils présentent des risques encore plus grands de maladies infectieuses. Le rapport note que les pangolins, qui ont été identifiés comme une source potentielle de coronavirus, sont les mammifères sauvages les plus trafiqués au monde, les saisies d’écailles de pangolins ayant décuplé entre 2014 et 2018. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

26 جوان: التقرير العَالمي للمُخدِرات لعَام 2020 الصَادِر عَن مكتَب الأمم المتحِدة المعني بالمخدِرات والجريمة – تزايد تَعاطي المخدِرات على الصَعيد العالمي

الصورة : التقرير العَالمي للمُخدِرات لعَام 2020 الصَادِر عَن مكتَب الأمم المتحِدة المعني بالمخدِرات والجريمة

الصورة : التقرير العَالمي للمُخدِرات لعَام 2020 الصَادِر عَن مكتَب الأمم المتحِدة المعني بالمخدِرات والجريمة

فيينا (النمسا)، 26 جوان 2020 – إستَخدم حَوالي 269 مليون شَخصاً المخدِرات في جَميع أنحاء العالم خِلال عام 2018، وهو ما يَزيد بنِسبة 30 في المائة عَن عام 2009، بينَما يُعاني أكثر من 35 مليون شَخصاً مِن إضطِرابات تَعاطي المخدِرات، وذلك وِفقاً للتقرير العالمي الأخير عَن المخدِرات الذي صَدر اليَوم عَن مكتب الأمم المتحِدة المعني بالمخدِرات والجريمة (UNODC) مُتَضَمِناً كذلك تَحليلاً عَن تأثير جَائحة كوفيد-19 على أسواق المخدِرات. وعَلى الرغم من أن تأثير الجائحة غَير مَعروف تماماً حتى الآن، فقَد تَسبَبت القيود الحدودية والقيود الأخرى المرتبطة بالتَصَدي لها في نَقص فِعلي في المخدِرات في الشوارع، مما أدى إلى زِيادة الأسعَار وانخِفاض في دَرجة النقاء. ويذكُر التقرير أن إرتفاع مُعَدلات البَطَالة وانخِفاض الفُرص التي يُسبِبها الوباء مِن المحتمَل أن يؤثران بشَكل مُتَفَاوت عَلى مَن هُم أكثر فَقراً مما يَجعلهم أكثر عُرضة لتعاطي المخدِرات، وكذلك العمل في زراعتها وتَهريبها من أجل كَسب المال. إن الفئات الضَعيفة والمهمَشَة والشبَاب والنِساء والفقَراء يَدفعون ثَمن مُشكلة المخدِرات العالمية. وقد صَرحَت غَادة وَالي، المدِيرة التَنفيذية لمكتب الأمم المتحِدة المعني بالمخدِرات والجريمة، إن أزمة كوفيد-19 والانكِماش الاقتِصادي يُهدِدان بمضَاعفَة مَخاطِر المخدِرات، عِندما تكون أنظِمتنا الصِحية والإجتِماعية على حَافة الهاوِية وتُكافِح مُجتمعاتِنا مِن أجل التأقلُم. “نَحتاج إلى أن تُظهِر جَميع الحكومَات تَضامُناً أكبَر وأن تُقدِم الدَعم، إلى البلدان النامية أكثَر مِن أي شَيء آخر، للتَصدي إلى الاتجار غَير المشروع بالمخدِرات وتَقديم الخدمَات القائمة على الأدِلة للاضطِرابات الناجمة عَن تَعاطي المخدِرات والأمراض ذات الصِلة، حتى نَتَمكن مِن تَحقيق أهدَاف التَنمية المستَدامة وتَعزيز العَدالة ولا نَترك أحداً بالخلف. “For the English version, Here Continuer la lecture

Durant la crise du Covid-19, la solidarité est plus que jamais nécessaire pour lutter contre l’augmentation de la menace posée par les drogues illicites pour les personnes les plus démunies et vulnérables. Par Ghada Waly, Directrice exécutive de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime

Photo : Ghada Waly est la directrice exécutive de l'ONUDC

Photo : Ghada Waly est la directrice exécutive de l’ONUDC

La consommation de drogues est en augmentation et les drogues illicites disponibles sont plus nombreuses que jamais. La crise du COVID-19 a mis en évidence nos fragilités, avec des systèmes de santé en surchauffe et des filets de protection sociale toujours plus tendus. Le ralentissement économique provoqué par cette pandémie mondiale pourrait pousser davantage de personnes vers la toxicomanie, le trafic de drogue et la criminalité qui y est liée. Ce n’est pas nouveau. Lors de la récession mondiale qui a suivi la crise financière de 2008, les consommateurs de drogues ont cherché des substances de synthèse moins chères et les modes de consommation se sont déplacés vers l’injection de drogues, tandis que les gouvernements réduisaient les budgets dédiés à la lutte contre la consommation de drogues. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

Covid-19 : l’ONU met en garde contre les risques accrus pour les victimes de la traite des êtres humains

Photo : UNICEF

Photo : UNICEF

Les mesures visant à freiner la propagation du coronavirus exposent les victimes de la traite des êtres humains à une nouvelle exploitation et limitent leur accès aux services essentiels, a mis en garde mercredi l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC). Le confinement, les restrictions de voyage, les limitations de travail et les réductions de ressources ont un impact négatif et souvent dangereux sur la vie de ces personnes déjà vulnérables. « Alors que le Covid-19 restreint les déplacements, détourne les ressources des forces de l’ordre et réduit les services sociaux et publics, les victimes de la traite des êtres humains ont encore moins de chances de s’échapper et de trouver de l’aide. Alors que nous travaillons ensemble pour vaincre cette pandémie mondiale, les pays doivent maintenir les abris et les permanences téléphoniques ouverts, protéger l’accès à la justice et empêcher les personnes plus vulnérables de tomber entre les mains du crime organisé », a déclaré la Directrice exécutive de l’ONUDC, Ghada Waly, dans un communiqué de presse. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

Ibrahim Mayaki : « Lutter contre les flux financiers illicites pour mieux financer le développement »

Photo ONU : Ibrahim Mayaki, coprésident du Groupe de haut niveau sur la responsabilité, la transparence et l'intégrité financières internationales pour la réalisation du Programme 2030

Photo ONU : Ibrahim Mayaki, coprésident du Groupe de haut niveau sur la responsabilité, la transparence et l’intégrité financières internationales pour la réalisation du Programme 2030

Pour le chef du NEPAD, la lutte contre les flux financiers illicites s’inscrit dans un contexte de financement urgent des Objectifs de développement durable (ODD). ONU Info l’a rencontré. Les estimations sont très larges. Les experts parlent de milliers de milliards de dollars qui échappent aux gouvernements et aux besoins de leur populations en raison de la corruption, de l’évasion et de l’optimisation fiscales, ou d’opérations de blanchiment. Selon une étude du Fonds monétaire international (FMI), les transferts de bénéfices des entreprises via des paradis fiscaux – par des moyens légaux et illégaux – coûtent collectivement aux gouvernements entre 500 et 600 milliards de dollars par an en pertes d’impôts sur les sociétés. Une étude de 2011 de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) estime à environ 1.600 milliards de dollars – soit 2,7% du PIB mondial – le blanchiment d’argent réalisé par des criminels. Continuer la lecture

Lutte contre la corruption : l’ONU plaide pour de nouvelles approches et des solutions innovantes

Photo : UNICEF

Photo : UNICEF

La Conférence des Etats parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption a démarré lundi ses travaux à Abu Dhabi, aux Emirats arabes unis, l’occasion pour le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, d’appeler à l’unité pour mettre fin à la ponction des ressources causée par les flux financiers illicites. Cette conférence mondiale a commencé avec un appel à faire avancer les efforts de prévention et de lutte contre la corruption pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD). « Vous vous réunissez à un moment critique. Alors que nous entrons dans la Décennie d’action pour atteindre les Objectifs de développement durable, nous devons nous unir contre la corruption pour mettre fin à la ponction des ressources causée par les flux financiers illicites », a déclaré le chef de l’ONU dans son message à cette conférence. « La corruption menace le bien-être de nos sociétés, l’avenir de nos enfants et la santé de notre planète. Elle doit être combattue par tous, pour tous », a-t-il ajouté. Continuer la lecture