Archives de catégorie : Unicef

Covid-19 : l’UNICEF évalue l’impact de la pandémie sur la santé physique et mentale des enfants

Photo : Directrice exécutive de l’UNICEF, Henrietta Fore.

Photo : Directrice exécutive de l’UNICEF, Henrietta Fore.

Alors que la pandémie de nouveau coronavirus a obligé des dizaines de pays à fermer les établissements scolaires, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) s’efforce d’évaluer l’impact de ces décisions sur la santé physique et mentale des enfants. « Ce que nous avons appris d’Ebola en Afrique de l’Ouest, c’est que la fermeture des écoles n’est pas toujours saine pour les enfants. Pour de nombreux enfants pauvres qui ne vont pas à l’école, ne pas avoir le seul repas disponible par jour qu’ils reçoivent à l’école est un énorme défi », a expliqué Dr Luwei Pearson, cheffe par intérim de la Section de la santé à la Division des programmes de l’UNICEF, dans un entretien accordé à ONU Info. Face à la situation due à la pandémie de Covid-19, le Dr Pearson a noté que l’UNICEF, mais aussi les gouvernements et le système des Nations Unies dans son ensemble, se trouvaient confrontés à une situation inédite. Continuer la lecture

Comment parler à votre enfant de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) : 8 conseils pour vous aider à rassurer et à protéger vos enfants

Photo : UNICEF

Photo : UNICEF

Il y a de quoi se sentir dépassé(e) avec tout ce que l’on entend en ce moment sur la maladie à coronavirus 2019 (COVID-2019). Il est normal que cette anxiété touche aussi vos enfants. Il n’est pas toujours facile pour les plus jeunes de traiter les informations qu’ils voient sur Internet ou à la télévision – ou qu’ils entendent d’autres personnes –, si bien qu’ils peuvent être particulièrement vulnérables à l’anxiété, au stress et à la tristesse. Cependant, vous pouvez les aider à comprendre et à gérer la situation, et même à avoir une incidence positive sur les autres, en ayant une conversation ouverte et rassurante avec eux. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

Réfugiés : la protection des enfants doit être une priorité absolue des États (UNICEF)

Photo : UNHCR

Photo : UNHCR

L’UNICEF a exhorté mardi tous les États concernés et notamment la Turquie, la Grèce et la Bulgarie à respecter leurs engagements internationaux en matière de protection des enfants contre la violence et le danger, quels qu’ils soient et d’où qu’ils viennent. « Le moment est venu de garantir un accès sûr à l’asile et à la protection internationale, plutôt que des actions et des déclarations incitant à la xénophobie ou alimentant la discrimination », a déclaré Afshan Khan, Directrice régionale de l’UNICEF pour l’Europe et l’Asie. « Le moment est également venu de faire preuve de solidarité européenne avec la Grèce et la Turquie – qui ont montré au monde leur générosité en accueillant et en hébergeant un grand nombre d’enfants et de familles. Aucun État ne peut gérer seul les flux de réfugiés et de migration. Tous les États ont intérêt à travailler ensemble pour protéger les enfants et les familles », a-t-elle souligné. Continuer la lecture

En Afrique, chaque dollar investi dans les repas scolaires peut en rapporter jusqu’à 20 (PAM)

Photo : PAM

Photo : PAM

Les investissements dans le capital humain par le biais de programmes de santé et de nutrition scolaires sont très rentables et s’étendent bien au-delà de la cour d’école, a déclaré le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies à l’occasion de la Journée africaine de l’alimentation scolaire. « Investir dans la prochaine génération est un investissement dans notre avenir commun. Nous voyons comment les programmes d’alimentation scolaire changent la vie de millions de personnes en Afrique et dans le monde – en particulier les filles – et libèrent leur potentiel », a déclaré le Directeur exécutif du PAM, David Beasley. En plus de profiter aux écoliers, les programmes de repas scolaires locaux stimulent les économies rurales et locales, car les petits exploitants agricoles trouvent de nouveaux marchés pour leurs produits. Continuer la lecture

Face aux menaces climatiques et commerciales, l’ONU appelle à repenser radicalement la santé de l’enfant

Photo : OMS

Photo : OMS

Aucun pays ne protège de manière appropriée la santé des enfants, leur environnement et leur avenir. C’est ce qu’indique un rapport publié mardi par une Commission rassemblant plus de 40 experts de la santé de l’enfant et de l’adolescent venus du monde entier, sous l’égide de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), de l’UNICEF et de The Lancet. Le rapport, intitulé Quel avenir pour les enfants du monde ?, constate que l’avenir de chaque enfant ou adolescent dans le monde est compromis par la menace imminente que représentent la dégradation écologique, les changements climatiques et les pratiques commerciales abusives qui poussent les enfants à la consommation d’aliments lourdement transformés issus de la restauration rapide, de boissons sucrées, d’alcool et de tabac.  « Malgré des améliorations dans la santé de l’enfant et de l’adolescent au cours des 20 dernières années, les progrès stagnent et devraient s’inverser », a déclaré Hélène Clark, ex-Premier Ministre de Nouvelle-Zélande qui co-préside la Commission. Continuer la lecture

Remarques du Secrétaire général au Conseil de sécurité à l’occasion de la Journée internationale contre l’utilisation d’enfants soldats – 12 février 2020

Photo : ONU

Photo : ONU

En cette Journée internationale contre l’utilisation d’enfants soldats, je me réjouis de me joindre à vous pour présenter le Guide pratique établi à l’intention des médiateurs afin de mieux protéger les enfants dans les situations de conflit armé. Les enfants ne devraient tout simplement jamais être mêlés aux conflits. Et pourtant, comme le disait Graça Machel dans son rapport phare en 1996 : « Des millions d’enfants sont pris dans des conflits, non seulement comme des spectateurs, mais comme cibles. » Les enfants de moins de 18 ans constituent plus de la moitié de la population dans la plupart des pays touchés par la guerre, et étant incapables de se protéger contre ses maux, ces enfants sont parmi les personnes les plus vulnérables. Près de 250 millions d’enfants vivent dans des pays affectés par un conflit. Pour la version anglaise, cliquez ici Continuer la lecture

الأمم المتحدة تدعو إلى الحد من ختان الإناث لتمكين النساء والفتيات من التمتّع بصحة جيدة

قال الأمين العام للأمم المتحدة إن تشويه الأعضاء التناسلية للإناث هو مظهر صارخ لعدم المساواة بين الجنسين، الراسخ بعمق في الهياكل الاجتماعية والاقتصادية والسياسية، مشيرا إلى أنه يمثل أيضا انتهاكا لحقوق الإنسان وشكلا من أشكال العنف الشديد ضد الفتيات. وأشار الأمين العام، في رسالته، بمناسبة اليوم الدولي لعدم التسامح مطلقا إزاء تشويه الأعضاء التناسيلة للإناث، الذي يتم إحياؤه سنويا في 6 شباط/ فبراير، إلى انخفاض معدل انتشار هذه الممارسة بنسبة 25% بين عامي 2000 و2018. وقال غوتيريش إن احتفال هذا العام يسلط الضوء على قدرة الشباب على إسماع صوتهم. وأضاف: معا، يمكننا القضاء على تشويه الأعضاء التناسلية الأنثوية بحلول عام 2030 “معا، يمكننا القضاء على تشويه الأعضاء التناسلية الأنثوية بحلول عام 2030. وسيكون لذلك تأثير إيجابي على الصحة والتعليم والتقدم الاقتصادي للفتيات والنساء.” وبينما تبدأ الأمم المتحدة عقد العمل والإنجاز لتحقيق أهـداف التنمية المستدامة، دعا الأمين العام إلى جعل هذا العقد خاليا من ختان الإناث. Pour la version française, cliquez ici Continuer la lecture

اليونيسف: 1 من بين 3 يافعات من أفقر الأسر، لم يرتدن المدرسة بحياتهن

الصورة  اليونسف

الصورة اليونسف

عشية انعقاد منتدى الاقتصاد العالمي وبالتزامن مع  اجتماع وزراء التعليم في منتدى التعليم العالمي اليوم، تحث منظمة الأمم المتحدة للطفولة (اليونيسف) صنّاع القرار على التطرق إلى قضية الفروقات “المشينة” في الإنفاق على التعليم العام. ووفق ورقة أعدتها منظمة الأمم المتحدة للطفولة بعنوان “أزمة التعلم: حاجة ملحة إلى تمويل أفضل لتعليم أفقر الأطفال” فإن واحدة من بين ثلاث فتيات يافعات من أفقر الأسر في العالم لم يرتدن المدرسة بحياتهن على الإطلاق. ويُعدّ الفقر والتمييز على أساس الجنس والإعاقة والأصول العرقية واللغة والبعد الجغرافي عن المدرسة والبنى التحتية الفقيرة من ضمن المعوقات التي تواصل منع الأطفال الفقراء من الحصول على تعليم جيد. وأضافت اليونيسف أن الاستبعاد في كل خطوة من التعليم يديم الفقر، وهو محرك رئيسي لأزمة التعلم العالمية. Continuer la lecture

Plus de 7 millions d’enfants privés de liberté dans le monde (ONU)

Photo : UNICEF

Photo : UNICEF

Malgré la Convention internationale des droits de l’enfant, plus de 7 millions d’enfants dans le monde souffrent dans diverses structures pour enfants, dans des centres de détention pour migrants, dans des cellules de garde à vue de la police, des prisons et autres lieux de détention, selon une étude des Nations Unies publiée lundi.  « Il ressort clairement des opinions exprimées par les enfants dans l’étude que, pour eux, la privation de liberté signifie essentiellement la privation de leur enfance », souligne le rapport présenté ce lundi à Genève, par son auteur l’Expert indépendant de l’ONU, Manfred Nowak. L’étude mondiale constate que les enfants privés de liberté sont invisibles pour la grande majorité de la société et leur sort constitue la violation la plus négligée de la Convention des droits de l’enfant. Aussi, les enfants privés de liberté appartiennent aux groupes les plus vulnérables, discriminés, exclus et oubliés de nos sociétés contemporaines. للغة العربية، يرجى الضغط هنا Continuer la lecture

Trente ans de droits de l’enfant : des gains historiques, mais peu de progrès pour les plus pauvres (UNICEF)

Depuis l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant il y a 30 ans, des progrès historiques ont été réalisés pour les filles et garçons du monde entier. Cependant, selon un nouveau rapport publié lundi par l’UNICEF, de nombreux enfants parmi les plus pauvres n’en ont pas encore ressenti l’impact. « Il y a eu des gains impressionnants pour les enfants au cours des trois dernières décennies, car ils sont de plus en plus nombreux à vivre plus longtemps et en meilleure santé. Cependant, les probabilités continuent à s’accumuler contre les plus pauvres et les plus vulnérables », a déclaré la Directrice générale du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), Henrietta Fore. للغة العربية، يرجى الضغط هنا Continuer la lecture