Archives de catégorie : Unicef

Méditerranée : secourir les enfants doit l’emporter sur la politique, affirme l’UNICEF

“Il est inadmissible qu’une fois de plus la politique l’ait emporté sur le sauvetage des enfants bloqués en mer Méditerranée”, a déploré jeudi la Directrice régionale de l’UNICEF pour l’Europe et l’Asie centrale et Coordonnatrice spéciale pour les réfugiés et les migrants en Europe, Afshan Khan.

« Quelque 130 enfants sont actuellement à bord des navires Viking Ocean et Open Arms. Seulement 11 des 103 enfants à bord de le Viking Ocean seraient accompagnés d’un parent ou d’un tuteur », a signalé Mme Khan dans une déclaration à la presse.

Selon elle, ces enfants, « dont beaucoup ont fui la pauvreté, les conflits et des atrocités inimaginables », ont le droit d’être en sécurité et d’être protégés. Continuer la lecture

L’ONU réclame des politiques favorables à l’allaitement dans le monde

UNICEF : Pourcentage des enfants de plus de six mois allaités exclusivement au sein (2000-2006)

UNICEF : Pourcentage des enfants de plus de six mois allaités exclusivement au sein (2000-2006)

A l’occasion de la semaine mondiale de l’allaitement, organisée du 1er au 7 août de chaque année, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’UNICEF et leurs partenaires ont plaidé en faveur de politiques favorables à la famille afin de permettre l’allaitement maternel et d’aider les parents à prendre soin de leurs enfants et à créer des liens avec eux dès le plus jeune âge. Selon l’OMS, l’allaitement maternel contribue à améliorer la santé des mères et des enfants. L’augmentation de l’allaitement maternel à un taux quasi universel permettrait de sauver plus de 800.000 vies chaque année, dont la majorité seraient des enfants âgés de moins de 6 mois. Continuer la lecture

20 millions d’enfants n’ont pas été vaccinés contre la rougeole, la diphtérie et le tétanos en 2018 (ONU)

Photo : UNICEF

Photo : UNICEF

Selon de nouvelles estimations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), les taux de vaccination au niveau mondial stagnent dangereusement, du fait des conflits, des inégalités et d’un relâchement de la vigilance. 20 millions d’enfants dans le monde – plus d’un enfant sur 10 – n’ont pas reçu en 2018 les vaccins vitaux, notamment contre la rougeole, la diphtérie et le tétanos, selon les nouvelles données publiées par l’OMS et l’UNICEF. À l’échelle mondiale, depuis 2010, la couverture vaccinale par les trois doses du vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche (DTC3) et une dose du vaccin antirougeoleux se maintient à environ 8%. Bien qu’élevée, cette couverture est insuffisante. Un taux de 95% est nécessaire – à l’échelle mondiale, dans tous les pays et toutes les communautés – pour assurer une protection contre les flambées de maladies évitables par la vaccination. للغة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

Les agences humanitaires de l’ONU appellent à éliminer la malnutrition des enfants

Photo : UNICEF

Photo : UNICEF

A la veille de la présentation du dernier rapport sur l’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde, les agences humanitaires des Nations Unies ont appelé dimanche à mettre fin au « fléau de la malnutrition chez les enfants ». « Nous avons tous vu le regard vide et presque sans vie d’un enfant souffrant de malnutrition grave, dont la respiration toujours aussi faible est souvent le seul signe de vie. Nous avons tous été profondément touchés lorsqu’un enfant n’a pu être sauvé », ont dit les chefs de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), du Programme alimentaire mondial (PAM) et du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) dans une déclaration conjointe. Continuer la lecture

Chaque jour, un enfant migrant est déclaré mort ou disparu : l’ONU appelle à plus de protection

Photo : OIM/IOM

Photo : OIM/IOM

Environ 1.600 enfants ont été signalés morts ou disparus entre 2014 et 2018, soit en moyenne près d’un par jour, mais beaucoup d’autres ne sont pas enregistrés, a révélé vendredi un nouveau rapport des Nations Unies. Le rapport « Fatal Journeys 4 » réalisé par le Centre mondial d’analyse des données sur les migrations de l’Organisation internationale pour les migrations (GMDAC), en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), souligne la nécessité de disposer de meilleures données sur les décès et disparitions de migrants, en particulier d’enfants, un des groupes les plus vulnérables des migrants. « Le manque de données sur l’âge, les caractéristiques et les vulnérabilités des enfants migrants disparus crée de graves lacunes en matière de protection », a déclaré Frank Laczko, le directeur du Centre. « Il est très difficile de créer des programmes et des politiques visant à les protéger», a-t-il ajouté. للنسخة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

Journée internationale de la sage-femme : les pays en développement restent fortement démunis

Photo : OMS

La Journée internationale de la sage-femme célébrée le 5 mai souligne l’importance de ces professionnelles de la santé  pour les mères et les bébés, particulièrement dans les pays en développement où les besoins sont les plus grands et les pénuries les plus marquées. Dans de nombreux pays pauvres, les sages-femmes manquent souvent des compétences et de l’appui nécessaires pour bien faire leur travail. Les déficits sont les plus élevés dans les domaines où les besoins sont les plus grands. Aujourd’hui, 73 pays auprès desquels des données ont été recueillies comptent 96 % des décès maternels dans le monde, mais seulement 42 % des sages-femmes, infirmières et médecins du monde. Quelque 30 millions de femmes n’accouchent pas dans un établissement de santé et 45 millions reçoivent des soins prénatals inadéquats. Continuer la lecture

Moyen-Orient et Afrique du Nord : l’UNICEF a vacciné plus de 34 millions d’enfants depuis début 2019

Photo : UNICEF

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a annoncé jeudi avoir vacciné plus de 34 millions d’enfants dans des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord depuis le 1er janvier 2019. Ces vaccinations ont été réalisées en collaboration avec des gouvernements, des ONG partenaires et d’autres agences onusiennes dans des pays touchés par le conflit et les pays accueillant des réfugiés, notamment en Iraq, en Jordanie, en Libye, en Syrie, au Soudan et au Yémen. Les vaccins protègent les enfants contre les maladies et la mort et sont essentiels à un début sain dans la vie d’un enfant. Cependant, les enfants ayant besoin de vaccination, en particulier dans les zones de conflit, ont beaucoup moins de chances d’y avoir accès. L’UNICEF appelle à des mesures immédiates pour que chaque enfant soit vacciné. Continuer la lecture

Cyclone Kenneth au Mozambique : l’ONU déploie son aide et appelle à la solidarité internationale

Photo : PAM/WFP

Après le passage du cyclone Kenneth, les agences onusiennes et leurs partenaires humanitaires aident les autorités mozambicaines à évaluer les besoins et à fournir l’assistance nécessaire. António Guterres sollicite l’appui financier de la communauté internationale. Des taules ondulées au sol au milieu de branches d’arbres. C’est tout ce qui reste du toit de la maison d’António Manuel à Pemba, dans le nord du Mozambique, après le passage du cyclone Kenneth. António Manuel et ses cinq enfants étaient dans leur foyer lorsque des vents violents ont soufflé jeudi soir sur leur ville de plus de 140.000 habitants, chef-lieu de la province de Cabo Delgado. « Ils sont aujourd’hui logés dans la maison d’un parent, en attendant de pouvoir reconstruire leur maison », explique Deborah Nguyen, chargé de communication du Programme alimentaire mondial (PAM) qui s’est rendue à Pemba. للنسخة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

Le manque d’installations de base pour l’eau menace des millions de vies dans le monde (ONU)

Photo : ONU

Plus de deux milliards de personnes sont exposées à de graves risques sanitaires parce qu’il n’y a pas d’eau potable dans un centre médical sur quatre dans le monde, ont déclaré mercredi deux agences onusiennes dans un appel lancé aux pays pour qu’ils fassent davantage pour prévenir la transmission des infections traitables qui peuvent devenir mortelles si elles ne sont pas lavées ou rincées. Dans la première évaluation du genre, le rapport WASH (eau, assainissement et hygiène) dans les centres de santé, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) constatent également qu’un établissement de santé sur cinq n’a ni toilettes ni latrines – un problème qui affecte au moins 1,5 milliard de personnes et qui reflète un manque d’installations dans les communautés en général. Continuer la lecture

La forte augmentation des cas de rougeole dans le monde menace de plus en plus les enfants (UNICEF)

Photo : UNICEF

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a confirmé vendredi une forte augmentation du nombre de cas de rougeole observés en 2018. Dix pays ont représenté environ les trois quarts de l’augmentation totale des cas de rougeole l’an dernier. « C’est un appel à se réveiller. Nous disposons d’un vaccin sûr, efficace et peu coûteux contre une maladie très contagieuse – un vaccin qui a permis de sauver près d’un million de vies chaque année au cours des deux dernières décennies », a déclaré Henrietta H. Fore, Directrice exécutive de l’UNICEF.  Continuer la lecture