Archives de catégorie : Torture

Message du Secrétaire général de l’ONU à l’occasion de la journée internationale des Nations Unies pour le soutien aux victimes de la torture – le 26 juin 2019

Photo : ONU

Photo : ONU

L’interdiction de la torture est absolue, en toutes circonstances. Et pourtant, ce principe de base est foulé au pied chaque jour dans les centres de détention, les prisons, les postes de police, les instituts psychiatriques et autres. J’estime encourageant que nous nous dirigions vers une ratification universelle de la Convention des Nations Unies contre la torture, qui a été ratifiée par 166 États. Il est essentiel de veiller à ce que les lois et pratiques nationales soient conformes à la Convention, afin que nous puissions effectivement passer à l’interdiction de la torture en théorie comme en pratique. للنسخة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

Droits de l’homme : un expert de l’ONU en appelle aux Etats sur les liens entre corruption et torture

Photo : ONU

Il arrive parfois qu’il y ait des cas où « la torture et les mauvais traitements sont délibérément utilisés comme moyen d’obtenir un avantage indu, en particulier dans le but de l’extorsion ». Devant le Conseil des droits de l’homme, le Rapporteur spécial sur la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants a traité du lien entre la corruption et la torture et souligné les modes d’interaction prédominants ou les causes systémiques qui en sont à l’origine. Continuer la lecture

L’ONU et l’Europe renforcent leur coopération pour la prévention de la torture

Le Sous-comité des Nations Unies pour la prévention de la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants (SPT) et le Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) ont décidé jeudi de renforcer la complémentarité et la subsidiarité de leurs actions pour mieux tenir compte des valeurs ajoutées et des points forts de chacun.

Le Palais Wilson, siège du Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme, où le Comité contre la torture a examiné le rapport du Cameroun (« Nous encourageons fortement et continueront à encourager fortement les Etats membres du Conseil de l’Europe qui ont ratifié l’OPCAT à mettre en place des dispositifs permettant au SPT, au CPT et aux MNP de consulter leurs rapports de visite respectifs avant même leur publication » ont déclaré Sir Malcolm Evans, Président du SPT et Mykola Gnatovskyy, Président du CPT. Continuer la lecture

Conseil des droits de l’homme : Zeid Ra’ad Al Hussein met en garde contre le retour du nationalisme

Photo : ONU/HCDH, Zeid Ra’ad Zeid Al Hussein

A deux mois et demi de la fin de son mandat de Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme à la fin du mois d’août prochain, Zeid Ra’ad Al Hussein s’est exprimé pour la dernière fois au début d’une session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Pour cette dernière, il a mis en garde contre le retour du nationalisme. Se référant à un responsable onusien qui prétendait que les droits de l’homme ne sont pas universels et qu’ils ne sont que l’expression de « l’imagination occidentale », il a réfuté avec véhémence cette thèse, rappelant que les Nations unies elles-mêmes étaient l’expression de cet universalisme. La question se pose donc de savoir, a dit le Haut-Commissaire, « pourquoi la Déclaration universelle, de même que le corpus complet du droit des droits de l’homme adopté après elle, sont victimes de telles attaques de nos jours – non seulement de la part d’extrémistes, comme les takfiris, mais aussi de dirigeants autoritaires, de populistes, de démagogues, de relativistes culturels, de certains universitaires occidentaux – et même de fonctionnaires des Nations Unies ? » Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Droits des demandeurs d’asile : le Comité contre la torture de l’ONU publie de nouvelles directives

Photo : HCR

Le Comité des Nations Unies contre la torture a élaboré de nouvelles directives visant à aider les gouvernements à éviter de violer le droit international relatif aux droits de l’homme et à aider les demandeurs d’asile à éviter la torture et d’autres mauvais traitements. Le nouveau document traite de la mise en œuvre par les gouvernements de l’article 3 de la Convention contre la torture qui traite du non-refoulement, de l’interdiction d’expulser, de renvoyer (refouler) ou d’extrader une personne vers un autre État où elle pourrait être torturée. Avec ce nouveau document mis à jour, le Comité contre la torture donne des orientations aux États sur la manière dont ils doivent s’acquitter de cette obligation. Version arabe en bas de la page. Continuer la lecture