Archives de catégorie : Extrémisme violent

Guterres : « Le développement est la meilleure prévention contre l’extrémisme violent et le terrorisme »

Le chef de l’ONU a réaffirmé mercredi à Nairobi, au Kenya, la détermination des Nations Unies à travailler étroitement avec l’Union africaine (UA) pour combattre le terrorisme et l’extrémisme violent en Afrique. « Lutter contre le terrorisme et prévenir l’extrémisme violent sont des priorités fondamentales pour l’Union africaine, pour [l’ONU], pour l’Afrique et pour le monde », a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, lors d’un point de presse conjoint avec le Président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat. Pour M. Guterres, le conflit en Libye a eu des conséquences particulièrement dommageables sur d’autres pays d’Afrique. « Les armes en provenance de Libye sont passées partout et ont été un facteur de terrorisme dans différentes autres parties du continent », a -t-il déploré. Continuer la lecture

Lutte contre les crimes de haine : l’ONU appelle à renforcer la coopération en matière de justice pénale

Photo : ONU

Les Nations Unies ont appelé à renforcer les systèmes de justice pénale pour mieux lutter contre les crimes de haine à l’occasion de la 28e session de la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale (CCPCJ) qui a ouvert ses travaux lundi à Vienne, en Autriche. Cette année, la Commission centre ses travaux sur la prévention et la lutte contre la criminalité motivée par l’intolérance ou la discrimination ainsi que sur le rôle des systèmes de justice pénale dans la promotion des Objectifs de développement durable (ODD). « Les crimes motivés par l’intolérance ou la discrimination abusent de l’interconnectivité et exploitent la vulnérabilité », a déclaré le Directeur exécutif de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), Yury Fedotov, a l’ouverture de la Commission. Continuer la lecture

A Christchurch, le chef de l’ONU appelle à la tolérance et à la solidarité contre les discours haineux

Photo : ONU

A l’issue d’une visite de trois jours en Nouvelle-Zélande, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a rendu hommage mardi aux victimes des horribles attaques contre deux mosquées à Christchurch, où des dizaines de Musulmans ont été abattus au cours de deux incidents distincts lors des prières du vendredi, le 15 mars dernier. Appelant à la solidarité pour contrer la récente recrudescence des discours haineux, le chef de l’ONU a visité la mosquée Linwood, où il a déposé une gerbe, et la mosquée Al Noor. Le 15 mars, un tireur isolé a tué 51 personnes dans les deux lieux de culte tout en diffusant en direct les attaques via les médias sociaux. Continuer la lecture

من مسجد النور في نيوزيلندا، غوتيريش يدعو إلى التصدي لخطاب الكراهية

UN Photo/Mark Garten

خلال زيارته لمسجد النور الذي تعرض لهجوم إرهابي قبل نحو شهرين في نيوزيلندا، قال الأمين العام للأمم المتحدة إن خطاب الكراهية ينتشر عبر وسائل التواصل الاجتماعي مثل النار في الهشيم، مشددا على ضرورة التعاون لإخماد هذه النار. وقال أنطونيو غوتيريش: لا مكان لخطاب الكراهية على شبكة الإنترنت أو خارجها.  ويقوم الأمين العام في شهر رمضان من كل عام بزيارة تضامنية لبلد ما، حيث زار مالي العام الماضي وأفغانستان في العام الذي سبقه، أما هذا العام فقرر زيارة مدينة كرايست تشيرتش. “هذا العام وبسبب الهجوم الإرهابي المروع ضد مجتمعكم، أردت أن أكون هنا معكم. إن رمضان شهر التأمل والتذكر. وأنا هنا لأعرب عن تعازي الحارة واحترامي العميق وتضامني معكم ومع أسركم ومجتمعكم.” وقال الأمين العام إنه يعلم أن الكلمات لن تخفف الألم والحزن، مضيفا أنه أراد أن يأتي إلى “كرايست تشيرتش” لينقل لهم شخصيا الحب والدعم والإعجاب. Continuer la lecture

En Nouvelle-Zélande, Guterres souligne l’urgence de la lutte contre la haine et le changement climatique

Photo : ONU

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a entamé dimanche une tournée dans le Pacifique Sud avec une visite en Nouvelle-Zélande. Une visite dominée par l’impératif de la lutte contre la haine après les attentats de Christchurch et contre le changement climatique qui menace directement les Etats insulaires de la région. C’est une visite de solidarité et de gratitude que le chef de l’ONU a entrepris dimanche en Nouvelle-Zélande. « La solidarité d’abord avec les victimes de Christchurch, avec leurs familles, avec la communauté, avec la ville, mais aussi avec le peuple et le gouvernement de la Nouvelle-Zélande », a déclaré M. Guterres lors d’une conférence de presse à Auckland aux côtés de la Première Ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern.  للتسخة العربية، يرجى النظر إلى أسفل الصفحة Continuer la lecture

Adama Dieng : « Nous vivons des moments extrêmement difficiles et dangereux »

Photo ONU : Au centre, Adama Dieng au Sommet sur la religion, la paix et la sécurité.

Le Conseiller spécial de l’ONU pour la prévention du génocide, Adama Dieng, a mis en garde mercredi contre les « moments extrêmement difficiles et dangereux » dans lesquels nous vivons actuellement. Il a appelé à plus de fermeté pour combattre l’intolérance, faisant référence aux récentes attaques contre des lieux de culte, notamment le massacre dans une mosquée de Christchurch en Nouvelle-Zélande, le carnage dans des églises au Sri Lanka et la récente attaque contre une synagogue aux États-Unis. « Ce qui s’est passé récemment a d’ailleurs conduit le Secrétaire général de l’ONU à rappeler l’importance de combattre le discours de haine », a ajouté M. Dieng dans un entretien accordé à ONU Info. Continuer la lecture

قمة دولية تحذر من انتشار خطاب الكراهية والعنف

الصورة : الأمم المتحدة

استضافت الأمم المتحدة اليوم في جنيف القمة الدولية الثانية للدين والسلام والأمن، والتي تتركز أهدافها على مواجهة انتشار خطاب الكراهية والعنف المتذرع بالدين. وتأتي القمة في وقت “يزداد فيه الانقسام بين الأمم والشعوب” حسبما حذر المنظمون الأمميون.  القمة الدولية التي يشترك في تنظيمها الرابطة الدولية للدفاع عن الحرية الدينية، والمستشار الخاص للأمين العام المعني بمنع الإبادة الجماعية أداما ديانغ، تتقاطع مع إطلاق الأمين العام للأمم المتحدة أنطونيو غوتيريش مبادرتين عاجلتين: الأولى لوضع خطة عمل استجابة منظومة الأمم المتحدة للتصدي لخطاب الكراهية، والثانية لبحث إسهام الأمم المتحدة في ضمان سلامة المواقع الدينية وحمايتها.  وفي تحذير من إعادة إحياء الجماعات والأحزاب القومية المتطرفة، قال أداما ديانغ أمام القمة إن هذه الجماعات “شرعنت الانتهاكات” من خلال تصويرها للأقليات على أنها تمثل تهديدا لثقافاتها وهوياتها. Continuer la lecture

Attaques contre des lieux de culte : le chef de l’ONU appelle à lutter contre l’intolérance et la haine

Photo : ONU

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est déclaré lundi préoccupé par la « vague inquiétante d’intolérance et de violence fondée sur la haine visant les fidèles de nombreuses religions » à travers le monde, citant les récentes attaques contre une synagogue aux États-Unis et une église au Burkina Faso. « Ces incidents sont devenus trop familiers : des musulmans abattus dans des mosquées, leurs sites religieux vandalisés ; des juifs assassinés dans des synagogues, leurs pierres tombales souillées de croix gammées ; des chrétiens tués pendant la prière, leurs églises souvent incendiées », a déploré M. Guterres dans une déclaration à la presse.  « Les lieux de culte, au lieu des lieux de refuge qu’ils devraient être, sont devenus des cibles », a-t-il dénoncé.

للنسخة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

L’ONU condamne l’attaque contre une synagogue en Californie et appelle à l’union contre la haine

Photo : ONU

Le chef de l’ONU et son Haut-Représentant pour l’Alliance des civilisations ont condamné l’attaque perpétrée contre une synagogue près de San Diego, en Californie. Samedi matin, un homme est entré dans la synagogue Chabad de la ville de Poway (50.000 habitants) et a ouvert le feu sur les fidèles qui célébraient le dernier jour des festivités de la Pâque juive. Une femme a été tuée et trois personnes blessées, dont un rabbin. Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, s’est dit « profondément troublé » par cette attaque. للنسخة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

Rwanda : 25 ans après le génocide, l’ONU appelle à s’attaquer aux causes profondes de la haine

Photo : ONU

Le chef de l’ONU a appelé vendredi tous les dirigeants à rejeter les discours de haine et à s’attaquer à leurs causes profondes lors d’une cérémonie commémorative du 25e anniversaire du génocide contre les Tutsis au Rwanda. Le 7 avril 1994, un génocide débutait au Rwanda. En moins de trois mois, plus de 800.000 personnes – essentiellement des Tutsis, mais aussi des Hutus modérés et d’autres opposants au génocide – ont été systématiquement tuées. « Nous rendons hommage à ceux qui ont été assassinés et nous réfléchissons à la souffrance et à la résilience de ceux qui ont survécu », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, lors de la cérémonie organisée à New York dans la salle de l’Assemblée générale des Nations Unies en présence du Président rwandais, Paul Kagamé. Continuer la lecture