Archives de catégorie : Sécurité

ENTRETIEN EXCLUSIF : Une « erreur stupide » de la part des pays riches de ne pas soutenir un vaccin Covid, selon le chef de l’ONU

La 75e session de l’Assemblée générale des Nations Unies s’ouvre aujourd’hui. Une année particulière en raison de la pandémie de Covid-19. Le débat général annuel sera virtuel, les chefs d’Etat et de gouvernement ne pouvant pas se déplacer à New York. Dans un entretien accordé à ONU Info, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a déclaré que la pandémie de Covid-19 devrait être une leçon d’humilité pour les dirigeants du monde, et un manque de solidarité de la part de certaines nations riches envers les pays en développement, signifie que nous allons tous payer un lourd tribut. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

En Libye, l’embargo sur les armes continue d’être violé (ONU)

BRIEFING OF ACTING SRSG STEPHANIE WILLIAMS TO THE SECURITY COUNCIL ON THE SITUATION IN LIBYA

BRIEFING OF ACTING SRSG STEPHANIE WILLIAMS TO THE SECURITY COUNCIL ON THE SITUATION IN LIBYA

La cheffe de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a dénoncé, mercredi, devant le Conseil de sécurité la « violation flagrante » de l’embargo de l’ONU sur les armes dans ce pays d’Afrique du Nord plongé dans une guerre civile. « Regrettable ». C’est ainsi que Stephanie Williams a qualifié, devant le Conseil, l’aide militaire que continuent de fournir plusieurs puissances étrangères aux forces du général Khalifa Haftar dans l’est de la Libye et à celles du Gouvernement d’accord national dirigé par Fayez al-Sarraj, reconnu par les Nations Unies et qui contrôle l’ouest du pays. Ces deux derniers mois, 70 vols de ravitaillement ont atterri dans les aéroports de l’est de la Libye dominé par Haftar tandis que 30 avions ont réapprovisionné l’ouest du pays sous le contrôle du gouvernement d’al-Sarraj. Ces activités de ravitaillement des forces militaires constituent selon la cheffe de la MANUL, une « atteinte alarmante à la souveraineté de la Libye » et « une violation flagrante de l’embargo de l’ONU sur les armes ». للغة العربية، اضغط هنـــــا Continuer la lecture

Dans un monde déstabilisé par la crise de Covid-19, Guterres dénonce le manque de coopération internationale

Photo ONU/Evan Schneider Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres

Photo ONU/Evan Schneider Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres

Alors que le monde se trouve dans une phase dangereuse et instable en raison de la pandémie de Covid-19, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a dénoncé mercredi le manque de coopération internationale et a plaidé pour la solidarité face aux défis auxquels le monde est confronté. « Le monde est entré dans une nouvelle phase volatile et instable. Les voyants sont au rouge », a déclaré M. Guterres dans un discours lors d’une réunion virtuelle du Processus d’Aqaba, une série de réunions internationales lancées par le Roi Abdallah de Jordanie en 2015 pour renforcer la coopération internationale pour lutter contre le terrorisme. Continuer la lecture

Les leçons des survivants de Nagasaki doivent inciter le monde à éliminer toutes les armes nucléaires – António Guterres

Photo : ONU Dan Powell

Photo : ONU Dan Powell

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a commémoré dimanche les 75 ans du bombardement atomique de Nagasaki en faisant l’éloge des hibakusha, les survivants, qui ont transformé leur situation difficile de plusieurs décennies en un avertissement sur les dangers des armes nucléaires et en un exemple du triomphe de l’esprit humain. « Votre exemple devrait fournir au monde une motivation quotidienne pour éliminer toutes les armes nucléaires. Malheureusement, trois quarts de siècle après que cette ville a été incinérée par une bombe atomique, la menace nucléaire est à nouveau en augmentation », a déclaré M. Guterres dans une déclaration faite à Nagasaki par Izumi Nakamitsu, la Haut-Représentante des Nations Unies pour les affaires de désarmement. Dans ses remarques lors de la cérémonie de commémoration de la paix, le chef des Nations Unies a salué Nagasaki comme un véritable exemple de résilience, de redressement et de réconciliation. Continuer la lecture

المؤتمر الدولي حول قضية القدس الجزء الاول : الضم عمليا: حياة الفلسطينيين في القدس – الثلاثاء 28 جويلية 2020، الساعة العاشرة صباحا بتوقيت نيويورك

تنظم اللجنة المعنية بممارسة الشعب الفلسطيني لحقوقه غيرالقابلة للتصرف مع منظمة التعاون الإسلامي المؤتمر الدولي حول قضية القدس ” الضم عمليا: حياة الفلسطينيين في القدس” في سلسلة من الأحداث. الجزء الأول في هذه السلسلة سيعقد يوم 28 يوليو 2020 من الساعة 10 صباحًا حتى الساعة 12 ظهرًا (توقيت نيويورك) عبر الويبكس، كما سيتم بث الحدث مباشرة على تلفزيون الأمم المتحدة على شبكة الإنترنت.  المتحدثون – السيدة مها عبد الله (معهد القاهرة لدراسات حقوق الإنسان ، القدس) ، السيدة حاجيت عفران (منظمة السلام الآن ، القدس) ، السيد أسامة خليل (جامعة سيراكيوز ، الولايات المتحدة الأمريكية) سوف يبرزون تاريخ الضم الإسرائيلي غير القانوني للقدس الشرقية منذ عقود والواقع المعاصر للمقدسيين الفلسطينيين في ظل هذا النظام.    Continuer la lecture

La lutte contre le terrorisme pendant l’épidémie du coVID-19 par M. Vladimir Voronkov, Secrétaire-Général -Adjoint Bureau des Nations Unies contre le terrorisme

Vladimir Voronkov, Secrétaire-Général -Adjoint Bureau des Nations Unies contre le terrorisme

Vladimir Voronkov, Secrétaire-Général -Adjoint Bureau des Nations Unies contre le terrorisme

Les effets multiples du COVID-19 ont le potentiel d’aggraver les griefs, éroder la cohésion sociale et alimenter les conflits, créant les conditions propices à la propagation du terrorisme et de l’extrémisme violent. Les terroristes exploitent les bouleversements, l’incertitude et les difficultés économiques causés par le COVID-19 pour répandre la peur, la haine et la division, ainsi que pour radicaliser et recruter de nouveaux adeptes. Alors que les gouvernements du monde entier se concentrent sur la lutte contre le virus, ISIL et Al-Qaida se sont adaptés à ce nouveau contexte, se réaffirmant ainsi en ligne et sur le terrain et exhortant leurs partisans et affiliés à intensifier les attaques. La pandémie a également mis en évidence des vulnérabilités vis-à-vis de nouveaux récits mettant en avant la violence extrême et encourageant le terrorisme, ainsi que des formes émergentes de terrorisme, telles que les cyberattaques contre des établissements de santé. Continuer la lecture

Une experte de l’ONU dénonce le manque de transparence sur l’utilisation des drones armés

Unsplash/Ian Usher Un drone survole le mont Tamalpais aux États-Unis

Unsplash/Ian Usher Un drone survole le mont Tamalpais aux États-Unis

Devant le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies à Genève, une experte indépendante de l’ONU a regretté, jeudi, que la simple existence de drones armés ne justifie pas leur déploiement sans discernement, dénonçant le manque de transparence sur leur utilisation. « La simple existence de drones armés ne justifie pas leur déploiement sans discernement », a déclaré Agnès Callamard, Rapporteure spéciale des Nations Unies sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires. « Toutefois, à ce jour, il n’existe pas de normes solides régissant le développement, la prolifération, l’exportation ou la capacité d’utilisation de la force des drones », a-t-elle ajouté devant le Conseil des droits de l’homme. Il n’y a actuellement « aucune transparence », « aucune surveillance efficace » et « pas de responsabilité », a déploré l’experte indépendante onusienne. Continuer la lecture

Le Bureau du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies en Tunisie se réjouit de l’adoption à l’unanimité de la Résolution du Conseil de Sécurité 2532 (2020) présentée conjointement par la Tunisie et le France

Photo : CINU Tunis

Photo : CINU Tunis

Tunis, 2 juillet 2020 – Au nom de tout le Système des Nations Unies en Tunisie, la Coordonnatrice Résidente a.i Mme Lila Pieters, se réjouit de l’adoption à l’unanimité, le mercredi 1er juillet 2020, de la résolution 2532 (2020) du Conseil de sécurité des Nations qui appelle à une cessation des hostilités dans les différents conflits à travers le monde pendant au moins 90 jours consécutifs pour faciliter la lutte contre la pandémie de Covid-19. Le Bureau du Coordonnateur Résident en Tunisie s’aligne à la déclaration du Secrétaire général de l’ONU M. Antonio Guterres s’adressant à toutes les équipes de pays des Nations Unies pour « continuer à accélérer leurs interventions pour contenir la pandémie de Covid-19 » en fournissant un appui aux autorités, en facilitant l’accès humanitaire, y compris aux personnes déplacées et aux camps de réfugiés, et en permettant les évacuations médicales. للغة العربي، واصل هنا Continuer la lecture

Le chef de l’ONU demande une enquête sur les charniers en Libye

UNICEF/Giovanni Diffidenti : Un enfant traverse les débris et les destructions du centre-ville de Benghazi, en Libye.

UNICEF/Giovanni Diffidenti : Un enfant traverse les débris et les destructions du centre-ville de Benghazi, en Libye.

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a exprimé sa profonde consternation face à la découverte de fosses communes en Libye ces derniers jours, sur un territoire qui était récemment aux mains de l’Armée nationale libyenne (LNA), armée d’opposition dirigée par le général Khalifa Haftar. La Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a annoncé jeudi la découverte d’au moins huit tombes à Tarhouna, à environ 100 kilomètres au sud-est de la capitale, Tripoli, qui était autrefois un bastion des forces du général Haftar, lors de sa campagne de prise de Tripoli, qui dure maintenant depuis plus d’un an. Dans une déclaration publiée samedi, le porte-parole des Nations Unies, Stéphane Dujarric, a déclaré que le Secrétaire général demande une « enquête approfondie et transparente » et que les auteurs de ces actes soient traduits en justice. للغةالعربية،أنقرهنا Continuer la lecture

L’ONU proclame le 9 septembre Journée internationale pour la sanctuarisation des écoles de toute violence

Photo : UNIECF

Photo : UNIECF

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a salué la décision unanime de l’Assemblée générale de l’ONU de faire du 9 septembre la Journée internationale pour la protection de l’éducation contre toute attaque. Il a demandé à l’UNESCO et à l’UNICEF de sensibiliser le public à la situation critique de millions d’enfants vivant dans des pays affectés par des conflits. La résolution proclamant la Journée a été présentée par l’État du Qatar et coparrainée par 62 pays. « Alors que le monde se bat pour contenir la pandémie de Covid-19, les enfants et les jeunes des zones de conflit restent parmi les plus vulnérables à ses effets dévastateur », a déclaré M. Guterres. Nous devons veiller à ce que nos enfants disposent d’un environnement sûr et sécurisé dans lequel ils pourront acquérir les connaissances et les compétences dont ils auront besoin pour l’avenir ». للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture