Archives de catégorie : Secrétaire général

Les leçons des survivants de Nagasaki doivent inciter le monde à éliminer toutes les armes nucléaires – António Guterres

Photo : ONU Dan Powell

Photo : ONU Dan Powell

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a commémoré dimanche les 75 ans du bombardement atomique de Nagasaki en faisant l’éloge des hibakusha, les survivants, qui ont transformé leur situation difficile de plusieurs décennies en un avertissement sur les dangers des armes nucléaires et en un exemple du triomphe de l’esprit humain. « Votre exemple devrait fournir au monde une motivation quotidienne pour éliminer toutes les armes nucléaires. Malheureusement, trois quarts de siècle après que cette ville a été incinérée par une bombe atomique, la menace nucléaire est à nouveau en augmentation », a déclaré M. Guterres dans une déclaration faite à Nagasaki par Izumi Nakamitsu, la Haut-Représentante des Nations Unies pour les affaires de désarmement. Dans ses remarques lors de la cérémonie de commémoration de la paix, le chef des Nations Unies a salué Nagasaki comme un véritable exemple de résilience, de redressement et de réconciliation. Continuer la lecture

75 ans après la bombe, Hiroshima choisit toujours « la réconciliation et l’espoir »

Photo : ONU

Photo : ONU

Dans un message vidéo délivré lors d’une cérémonie de commémoration de la paix au Japon ce jeudi, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a rendu hommage aux victimes du bombardement atomique d’Hiroshima, qui a dévasté la ville en 1945. « Il y a soixante-quinze ans, une seule arme nucléaire a causé une mort et une destruction indicibles dans cette ville », a-t-il déclaré dans son discours. « Les effets de cette arme se font encore sentir aujourd’hui ». Toutefois, il a noté qu’Hiroshima et sa population ont choisi de ne pas se caractériser par la calamité, mais plutôt par « la résilience, la réconciliation et l’espoir ». En tant que « défenseurs sans égal du désarmement nucléaire », les survivants, connus sous le nom de hibakusha, ont fait de leur tragédie « une voix de ralliement pour la sécurité et le bien-être de toute l’humanité », a-t-il dit. La naissance de l’ONU, cette même année, est inextricablement liée à la destruction causée par les bombes nucléaires qui sont tombées sur Hiroshima et Nagasaki. « Depuis ses premiers jours et ses premières résolutions, l’Organisation a reconnu la nécessité d’éliminer totalement les armes nucléaires », a déclaré M. Guterres. Pourtant, cet objectif reste insaisissable. Continuer la lecture

Message vidéo du Secrétaire général de l’ONU diffusé à l’occasion du lancement de la note de synthèse sur l’éducation et la covid-19 – 4 août 2020

L’éducation est la clef du développement personnel et de l’avenir de nos sociétés.  Elle ouvre des possibilités et réduit les inégalités. C’est le socle de sociétés éclairées et tolérantes, ainsi qu’un des principaux moteurs du développement durable. La pandémie de COVID-19 a bouleversé l’éducation comme jamais auparavant.  À la mi-juillet, plus d’un milliard d’élèves avaient été touchés par la fermeture des écoles dans plus de 160 pays. À travers le monde, 40 millions d’enfants d’âge préscolaire n’ont pu bénéficier d’une première année d’éducation pourtant si importante. Les parents et notamment les femmes ont dû assumer le lourd fardeau d’avoir à s’occuper des enfants à domicile. Même si l’enseignement a continué par radio, par télévision ou en ligne, et malgré la mobilisation des enseignants et des parents, beaucoup d’élèves n’étaient pas connectés. للغة العربية، واصــــل هنا Continuer la lecture

Le Secrétaire général : Déclaration accompagnant la note de synthèse sur l’impact du covid-19 en milieu urbain – Le 28 juillet 2020

Les zones urbaines, où 90 % des cas ont été signalés, sont l’épicentre de la pandémie du COVID 19. Les villes supportent le poids de la crise : leurs systèmes de santé sont mis à rude épreuve et leurs services d’eau et d’assainissement restent insuffisants, entre autres problèmes. Cela est notamment le cas dans les zones pauvres, où la pandémie a révélé de profondes inégalités. Les villes ont néanmoins témoigné d’une extraordinaire solidarité et résilience. Des étrangers s’entraident et acclament dans les rues les travailleurs essentiels, des négoces font don de fournitures vitales. L’esprit humain apparaît sous son meilleur jour. Dans l’action de lutte contre la pandémie et de relèvement, les villes deviennent des centres de solidarité, d’innovation et d’ingéniosité humaines. Nous avons aujourd’hui l’occasion de réfléchir et de repenser la façon de vivre, d’interagir et de reconstruire les villes. D’où le lancement d’une « note de synthèse sur le COVID-19 en milieu urbain », avec trois grandes recommandations : للغة العربية، واصل هنـــا Continuer la lecture

Le COVID-19 et la région arabe : une occasion de reconstruire en mieux

La pandémie du COVID-19 a révélé des failles, des fissures et des faiblesses dans les sociétés et les économies du monde entier, et la région arabe ne fait pas exception. Cette partie du monde est dotée d’une diversité et d’un potentiel formidables. Pourtant, tous les pays arabes – qu’ils soient riches en pétrole, qu’ils aient un revenu intermédiaire ou qu’ils fassent partie des pays les moins avancés – peinent à y faire face. La pandémie a fait ressortir des problèmes endémiques. L’économie de la région a subi de multiples chocs à cause du virus et de la chute brutale des cours du pétrole, des envois de fonds et du tourisme. Les prévisions économiques n’ont plus été aussi mauvaises depuis un demi-siècle. L’économie de la région devrait reculer de plus de 5 %, avec une contraction d’au moins 10 % dans certains pays. Des millions de personnes ont basculé sur le plan économique et un quart de la population de la région pourrait se retrouver sous le seuil de pauvreté. Cela aura de graves répercussions sur la stabilité politique et sociale de la région, qui connaît déjà des tensions et des inégalités. للغة العربية، واصل هنـــا Continuer la lecture

Tribune libre du Secrétaire général de l’ONU : « lutter contre les inégalités de la pandémie : un nouveau contrat social pour une nouvelle ère »

Photo ONU/Eskinder Debebe Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres à la conférence annuelle de la Fondation Nelson Mandela.

Photo ONU/Eskinder Debebe Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres à la conférence annuelle de la Fondation Nelson Mandela.

Les inégalités, qui revêtent la forme de rapports de force au niveau mondial, du racisme, de la discrimination fondée sur le genre et des disparités de revenus, menacent notre bien-être et notre avenir. Il nous faut absolument engager une nouvelle réflexion pour y mettre un terme et renverser la tendance.  On dit souvent que la marée montante de la croissance économique soulève tous les bateaux. Mais en réalité, une lame déferlante d’inégalités les submerge tous. De fortes inégalités ont concouru à créer une fragilité mondiale qui est révélée et exploitée par le COVID-19. Le virus met à nu des inégalités de toutes sortes. Il menace tout particulièrement la santé des plus vulnérables et frappe d’un point de vue économique et social les êtres les moins à même d’y faire face. Si nous n’agissons pas sur le champ, 100 millions de personnes de plus risquent de basculer dans l’extrême pauvreté et nous pourrions être témoins de famines sans précédent. Avant même le COVID-19, de nombreuses voix s’élevaient partout contre les inégalités. De 1980 à 2016, les 1% les plus riches de la population mondiale ont capté 27 % de la croissance des revenus dans le monde. للغة العربية، واصل هنــــا Continuer la lecture

Violence sexuelle liée aux conflits : l’ONU plaide pour une nouvelle décennie d’action

Photo : ONU

Photo : ONU

Il faut continuer à garder les crimes de violence sexuelle dans les conflits et leurs auteurs sous les projecteurs de la communauté internationale, a plaidé vendredi Pramilla Patten, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU sur la violence sexuelle dans les conflits. Il faut continuer à garder les crimes de violence sexuelle dans les conflits et leurs auteurs sous les projecteurs de la communauté internationale, a plaidé vendredi Pramila Patten, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU sur la violence sexuelle dans les conflits. « Comme le dit la célèbre maxime juridique : justice doit être rendue et être vue comme étant rendue. Les survivantes doivent être considérées par leur société comme les détentrices de droits qui seront, en fin de compte, respectés et appliqués », a déclaré Mme Patten lors d’un débat du Conseil de sécurité sur ce thème. للغة العربية، واصل هنــــا Continuer la lecture

La pandémie de Covid-19 a révélé l’efficacité du leadership des femmes dirigeantes dans le monde

Photo : ECA/USG

Photo : ECA/USG

La pandémie de Covid-19 a généré une crise sanitaire, humanitaire et de développement sans précédent à travers le monde mais a également révélé l’efficacité du leadership des femmes, selon la Vice-Secrétaire générale des Nations Unies. « Au cours des derniers mois, les gens du monde entier ont pu voir ce que beaucoup d’entre nous savaient déjà : le leadership des femmes fait une différence profonde », a déclaré mardi Amina Mohammed. « Pays après pays, on a pu constater comment les gouvernements dirigés par des femmes sont plus efficaces pour aplanir la courbe et se positionner pour la reprise économique », a-t-elle ajouté. Mme Mohammed s’exprimait devant les participantes d’une réunion virtuelle ‘Women Rise for All’, rassemblant des femmes influentes de différentes régions, secteurs et générations. L’objectif était d’examiner comment leur leadership façonne la réponse à la pandémie et un relèvement qui profite à tous. Continuer la lecture

Webinaire des Nations Unies « Vivre avec la COVID- 19 -#CopingWithCOVID » au profit des jeunes : prendre soin de sa santé mentale tout en vivant dans la nouvelle normalité

Photo : ONU/photos de jeunes.

Photo : ONU/photos de jeunes.

L’Envoyée du Secrétaire Général des Nations Unies pour la Jeunesse, Mme Jayathma Wickramanayake, accueillera la 9eme session de la série de webinaires des Nations Unies « vivre avec la COVID- 19 – #CopingWithCOVID » le mercredi 15 juillet 2020 à 9 heures (Heure de New York). Au cours de cette session dédiée à la santé mentale des jeunes durant la pandémie de la COVID-19, l’Envoyée pour la Jeunesse sera accompagnée du Secrétaire Général des Nations Unies Monsieur António Guterres, de la Directrice Exécutive de l’UNICEF Mme Henrietta Fore, du Directeur Général de l’Organisation Mondiale de la Santé Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, de Sa Majesté la Reine Mathilde de Belgique et de huit (08) jeunes du monde entier. Continuer la lecture

United Nations #CopingWithCOVID webinar for young people: taking care of mental health while living in the new normal

Photo : ONU/UNO

Photo : ONU/UNO

United Nations Secretary-General’s Envoy on Youth, Ms Jayathma Wickramanayake, will host the 9 th session of the United Nations’ #CopingWithCOVID webinar series on Wednesday 15 July at 9 AM (EDT). During this session – focused on young people’s mental health during the COVID-19 pandemic – the Envoy will be joined by the United Nations’ Secretary-General Mr. António Guterres, UNICEF Executive Director Henrietta Fore, the Director-General of the World Health Organisation Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Her Majesty Queen Mathilde of the Belgians and eight young people from around the world. Taking care of mental health while living in the new normal will be broadcast live via the Webex Platform on the Envoy on Youth’s YouTube Channel. The session will focus on young people’s experiences and feelings of fear, anxiety, anger, sadness and grief due to the impacts of COVID-19. It will also offer young people the chance to share their experiences and solutions, and reimagine what the future of mental health could look like for themselves and their peers. Continuer la lecture