Archives de catégorie : Santé

Bébés du jour de l’An : plus de 370.000 enfants naîtront dans le monde le 1er janvier 2021 (UNICEF)

Photo : UNICEF

Photo : UNICEF

À l’aube de l’année 2021, l’UNICEF célèbre une fois de plus les naissances du 1er janvier. Selon le Fonds des Nations Unies pour l’enfance quelque 371.504 bébés devraient naître à travers le monde en ce premier de l’An. Au total, 140 millions d’enfants devraient naître en 2021 et ils devraient avoir une espérance de vie moyenne de 84 ans. « Les enfants nés aujourd’hui arrivent dans un monde bien différent de celui que nous connaissions il y a moins d’un an », a affirmé dans un communiqué la Directrice générale de l’UNICE, Henrietta Fore, ajoutant que « la nouvelle année nous offre une occasion de le réinventer ».  « Les enfants nés aujourd’hui hériteront du monde que nous commençons à bâtir pour eux dès aujourd’hui », a signalé Mme Fore, exhortant a faire de 2021 l’année durant laquelle nous commençons à construire un monde « plus juste, plus sûr et plus sain pour les enfants ». Le premier bébé de l’année 2021 verra le jour aux Fidji, dans le Pacifique, et le dernier bébé de l’année, aux États-Unis. Continuer la lecture

نساء عربيات مبدعات سطرن أسماءهن على جبين عام 2020 رغم أنف كوفيد

الصورة من موقع أخبار الأمم المتحدة

الصورة من موقع أخبار الأمم المتحدة

شارف عام 2020 على نهايته. كان دون شك صعبا على الجميع بعد أن انتشر فيروس مجهري في أرجاء العالم ليقلب حياتنا رأسا على عقب. غير أننا لا بد أن نختم هذا العام باستعراض بعض أبرز نسائنا العربيات اللواتي رغم ضراوة الجائحة وتأثيرها غير المتناسب عليهن، أبدعن وتميزن. فبفضل عزيمتهن وإصرارهن، تمكّن من تخطي كل العقبات وتسجيل أسمائهن بالأحرف العريضة في كُتب التطور والتقدم. دعونا نعرفكم ونعرفكن على نساء عربيات رائدات تركن بصمة في مجال العلوم والهندسة، والقانون والصحافة والرياضة والسياسة والسلام وحقوق الإنسان. نبدأ مع الشابة السودانية فاطمة جمعة خميس امرأة تحفل مسيرتها في الحياة بالكثير من الأمثلة الملهمة، بدءا من كسرها لقيود عديدة فرضها مجتمعها بشأن تعليم الفتيات، مرورا بدراسة تخصص “يهيمن عليه الرجال”. فعلى غير العادة بالنسبة للكثيرات من بنات جيلها، اختارت دراسة هندسة الكمبيوتر في وطنها السودان، قبل الالتحاق ببعثة الأمم المتحدة في جمهورية أفريقيا الوسطى للعمل كمهندسة اتصالات. نشأت فاطمة خميس في قرية كان التعليم فيها يعد “حصريا على الذكور”، وكان الناس يعتقدون أن تعلم القراءة والكتابة كافيا جدا بالنسبة للبنت لكي تؤدي دورها في الحياة، على حد تعبيرها. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU publié à l’occasion de la journée internationale de la préparation aux épidémies

La première Journée internationale de la préparation aux épidémies tombe à la fin d’une année durant laquelle un scénario catastrophe que beaucoup redoutaient est devenu une triste réalité. La COVID-19 a déjà coûté la vie à plus de 1,7 million de personnes, dévasté l’économie mondiale, bouleversé nos sociétés et, en cela, nous a brutalement fait prendre conscience de nos vulnérabilités. L’importance de la préparation aux catastrophes sanitaires n’a jamais été aussi évidente. Alors même que nous nous efforçons de contrôler la pandémie actuelle et de nous en remettre, nous devons déjà commencer à penser à la prochaine, et il est malheureusement aisé d’imaginer un nouveau virus qui serait tout aussi contagieux, mais également bien plus mortel. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

منظمة الصحة العالمية تجيب عن أسئلتكم: الإجراءات الوقائية هي السلاح الأهم والأوفر إلى أن نصل إلى نسب تحصين عالية ضد كوفيد-19

الصورة : منظمة الصحة العالمية

الصورة: منظمة الصحة العالمية

مع بدء توزيع اللقاحات المضادة لمرض كوفيد-19 في بعض بلدان العالم، تشدد منظمة الصحة العالمية على ضرورة اتباع إجراءات الوقاية مثل استخدام الكمامات والتباعد البدني، لأن مرض كوفيد-19 ما زال منتشرا ويفتك بالبعض. كما أكدت أن مدة العزل والحجر لا تزال حاسمة في منع انتشار المرض. د. أمجد الخولي، استشاري الأوبئة في منظمة الصحة العالمية، أجاب، في حوار مطول، عن أسئلة متابعي أخبار الأمم المتحدة، التي تلقيناها استجابة لدعوتنا للمشاركة في فقرة: اسألوا منظمة الصحة العالمية، سعيا لنشر المعلومة الصحيحة والموثوقة المتعلقة بجائحة كوفيد-19. الجزء الأول من الحوار تناول أسئلة حول اللقاحات وفعاليتها ومتى ستتوفر للجميع وما يتردد عن وجود كوفيد-20 وغير ذلك. في الجزء الثاني من حوارنا مع د. أمجد الخولي نتناول الأسئلة التي دارت حول مدة المناعة بعد الإصابة بالمرض، تفاوت الأعراض بين المصابين، فترة العزل والحجر، وإجراءات السلامة والوقاية حتى بعد أخذ اللقاحات. Continuer la lecture

منظمة الصحة العالمية تجيب عن أسئلتكم حول فعالية وأمان اللقاحات وطبيعة الفيروس المتغير: لا يوجد “كوفيد-20”

الصورة من موقع الأمم المتحدة

الصورة من موقع الأمم المتحدة

أي اللقاحات أكثر أمانا، وهل أخذها يكون إجباريا؟ وكم مدة فعالية اللقاح، ما المتغيّر الجديد في فيروس كورونا وماذا تعني سرعة انتشاره؟ هذه بعض الأسئلة التي تلقيناها من القراء والمتابعين، على مدار الأسبوع، استجابة لدعوتنا للمشاركة في فقرة: اسألوا منظمة الصحة العالمية، في مساعينا للبحث عن المعلومة الصحيحة والموثوقة المتعلقة بجائحة كوفيد-19. د. أمجد الخولي، استشاري الأوبئة في منظمة الصحة العالمية أجاب عن أسئلة متابعي أخبار الأمم المتحدة، في حوار مطول ننشره على جزئين. ويتطرق الجزء الأول إلى اللقاحات والمناعة والفيروس المتغيّر، وغيرها من الأسئلة. أخبار الأمم المتحدة: أهلا بك د. أمجد. نبدأ بسؤال من المتابعين عن أي اللقاحات أكثر أمانا خصوصا مع تعددها وتعدد التكنولوجيا المستخدمة لكل لقاح؟ د. أمجد الخولي: في البداية أشكركم على هذه المبادرة للإجابة عن أسئلة الناس وخاصة أن ثمّة معلومات مغلوطة يتم تداولها على وسائل التواصل الاجتماعي، وهذه فرصة لتوضيح بعض الحقائق، ودائما منظمة الصحة العالمية تتحدث عن حقائق مبنية على المعلومات والأدلة. Continuer la lecture

Vaccins contre la Covid-19: deux milliards de doses sécurisées (OMS)

Photo : ONU

Photo : ONU

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé vendredi que deux milliards de doses de vaccins contre la Covid-19 ont été sécurisées au profit des populations les plus vulnérables. Ces deux milliards de doses sont garanties grâce au COVAX, un mécanisme codirigé par la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), l’Alliance mondiale pour les vaccins (Gavi) et l’OMS et qui  travaille en partenariat avec les fabricants de vaccins, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), la Banque mondiale, et d’autres organisations de la société civile. Les deux milliards de doses proviendront de plusieurs candidats vaccins prometteurs, a déclaré le Directeur général de l’OMS, qui a salué « une fantastique nouvelle et une étape importante dans la santé mondiale ». Grâce au COVAX, 190 pays et économies pourront avoir accès aux vaccins contre la Covid-19 pour protéger les groupes vulnérables de leurs populations au cours du premier semestre de l’année 2021.للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

Le Secrétaire général : Message publié à l’occasion de la Journée Internationale de la Couverture Sanitaire Universelle – 12 décembre 2020  

Photo : OMS/Couverture sanitaire universelle

Photo : OMS/Couverture sanitaire universelle

La pandémie de COVID-19 nous a montré combien il importait pour tous les pays de disposer de systèmes de santé solides qui fournissent à l’ensemble de la population des services de qualité au moment et à l’endroit où elle en a besoin. Cette année, nous avons été témoins de la tragédie qui se produit lorsque les établissements de santé sont submergés par une nouvelle maladie hautement infectieuse et souvent mortelle – et lorsque les efforts déployés pour faire face à cette urgence signifient que les systèmes sont tellement sollicités qu’ils ne peuvent plus fournir d’autres services essentiels tels que le dépistage du cancer, la vaccination de routine et les soins aux mères et aux bébés. Nous devons faire bien plus si nous voulons atteindre notre objectif de la couverture sanitaire universelle d’ici 2030. للغة العربية،واصل هنا Continuer la lecture

54 millions de femmes et de jeunes confrontés à des défis majeurs alors que la Covid-19 s’ajoute aux urgences humanitaires

Photo : UNFPA

Photo : UNFPA

L’Agence des Nations unies pour la santé sexuelle et reproductive (UNFPA) a lancé lundi son plus grand appel humanitaire. En 2021, l’UNFPA vise à apporter une aide essentielle à 54 millions de femmes, de filles et de jeunes dans 68 pays, notamment des soins et des services de santé sexuelle et reproductive pour prévenir la violence sexiste et soutenir les survivants. L’appel lancé par l’UNFPA s’élève à 818 millions de dollars. Alors que la pandémie de Covid-19 continue de mettre à rude épreuve les systèmes de santé mondiaux, l’impact disproportionné ressenti par les femmes et les filles dans les crises humanitaires est de plus en plus évident. Les services de santé sexuelle et génésique qui peuvent sauver des vies sont interrompus, la violence sexiste monte en flèche et le besoin de soutien psychosocial s’accroît. « Les droits et les besoins des femmes et des adolescentes dans les situations d’urgence sont souvent négligés, et la Covid-19 a aggravé la situation, avec une augmentation de la violence des partenaires intimes, de la violence sexuelle et du mariage des enfants », a déclaré le Dr Natalia Kanem, Directrice exécutive de l’UNFPA. Continuer la lecture

Secrétaire général de l’ONU :  Message publié à l’occasion de la journée mondiale du SIDA – Le 1er décembre 2020

Un ruban rouge, emblème de la Journée mondiale du sida, est projeté sur la façade du Siège de l’ONU, à New York.

Un ruban rouge, emblème de la Journée mondiale du sida, est projeté sur la façade du Siège de l’ONU, à New York. PHOTO :ONU/ Eskinder Debebe.

Alors que l’attention du monde entier est portée sur la crise liée à la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), la Journée mondiale du sida est l’occasion de rappeler qu’il ne faut pas perdre de vue une autre pandémie mondiale, toujours présente près de 40 ans après son apparition. Malgré les grands progrès réalisés, la crise liée au sida reste d’actualité. Encore 1,7 million de personnes sont infectées par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) chaque année, et quelque 690 000 en meurent. Et les inégalités font que celles et ceux qui sont les moins capables de défendre leurs droits demeurent les plus touchés. La COVID-19 est venue nous rappeler brutalement que les inégalités en matière de santé touchent chacun et chacune d’entre nous. Le péril de l’un est le péril de tous. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

Afrique subsaharienne : le paludisme risque de tuer plus de personnes que le coronavirus, prévient l’OMS

Photo : OMS

Photo : OMS

Les décès dus au paludisme dépasseront de loin ceux causés par la pandémie de Covid-19 en Afrique subsaharienne, a alerté lundi l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Selon l’OMS, la perturbation du traitement de la malaria causée par la pandémie de coronavirus pourrait entraîner des dizaines de milliers de décès dus au paludisme. L’OMS craint que même des perturbations modérées dans l’accès au traitement ne conduisent à des pertes de vies humaines considérables. Dans les scénarios les plus optimistes, une interruption de 10 % de l’accès à un traitement antipaludéen efficace en Afrique subsaharienne pourrait entraîner 19.000 décès supplémentaires. Si l’accès aux soins diminue de 15%, 28.000 décès supplémentaires devraient être observés. Des interruptions de 25 % et 50 % dans la région pourraient entraîner respectivement 46.000 et 100.000 décès supplémentaires. Les lacunes en matière d’accès aux outils vitaux sapent les efforts mondiaux visant à enrayer la maladie, et la pandémie devrait faire reculer la lutte encore davantage.للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture