Archives de catégorie : Santé

OMS Tunis : Don néerlandais de 160 lits améliorés pour la Tunisie pour le traitement des patients atteints de Covid19

Aujourd’hui jeudi 26  novembre 2002, le Royaume des Pays-Bas s’engage dans une coopération avec l’OMS pour aider la Tunisie à disposer de 160 lits améliorés pour le traitement des patients atteints de Covid19. Cette aide s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale tunisienne en matière de Covid19. 110 nouveaux lits seront placés dans un hôpital de campagne, tandis que 50 lits des services d’urgence seront équipés d’installations d’oxygène. L’Ambassadeur des Pays Bas en Tunisie, S.E Antonius Lansink a déclaré : “Tant dans mon pays qu’ici en Tunisie, nous souffrons de la pandémie de Covid19. Elle nous touche tous. En plus de notre coopération continue avec la Tunisie, je suis fier que mon gouvernement ait mis à disposition ces fonds supplémentaires pour soutenir la Tunisie de manière très concrète en ces temps critiques”. Continuer la lecture

الأمين العام: التضامن والتعاون هما السبيل الوحيد للقضاء على جائحة كورونا

الصورة: الأمم المتحدة

الصورة: الأمم المتحدة

أمام قمة مجموعة العشرين المنعقدة في العاصمة السعودية الرياض، أكد الأمين العام للأمم المتحدة أن أفضل دفاع أمام جائحة مرض فيروس الكورونا (كوفيد-19) هو التضامن والتعاون. وفي هذا السياق، قال الأمين العام أنطونيو غوتيريش إن الدور القيادي لمجموعة العشرين مهم في ثلاثة مجالات، حددها في خطابه الذي ألقاه عبر تقنية التواصل عن بعد: أولا: وقف انتشار الجائحة – أعرب الأمين العام عن تفاؤله بشأن التأكيد الواسع، خلال اليوم الأول للقمة أمس، على ضرورة أن تكون اللقاحات المضادة لمرض كـوفيد-19 والاختبارات والعلاجات، متاحة للصالح العام وللجميع بأسعار معقولة. ولكنه كرر دعوته لأعضاء مجموعة العشرين، الذين يمثلون أكبر اقتصادات العالم، لدعم “مُسرع إتاحة اللقاحات” ومنشأته المعروفة باسم كوفاكس. وأشار إلى وجود فجوة في التمويل تقدر بثمانية وعشرين مليار دولار، تشتد الحاجة إلى 4.2 مليار دولار منها على الفور لتصنيع اللقاحات وشرائها وتوزيعها على نطاق واسع بأنحاء العالم. و“مسرّع إتاحة اللقاحات” هو إطار عالمي رائد للتعاون يهدف إلى تسريع استحداث اختبارات كوفيد-19 وعلاجاته ولقاحاته وإنتاجها وإتاحتها بشكل منصف. Continuer la lecture

Des dirigeants internationaux s’unissent contre la montée de la crise des antimicrobiens

Photo : OMS

Photo : OMS

Une action conjointe de dirigeants internationaux, lancée ce vendredi, veut mettre fin à la résistance aux antimicrobiens et garantir des médicaments efficaces à l’avenir. L’initiative regroupe des chefs d’État et de gouvernement, des ministres, des dirigeants du secteur privé et de la société civile ainsi que des responsables d’agences des Nations Unies. La résistance survient lorsque le corps ne répond plus aux antibiotiques et autres médicaments utilisés pour combattre les infections et les maladies. Selon un rapport de l’OMS, le problème augmente les coûts de santé et de mortalité. Le groupe a été formalisé par les chefs des agences des Nations Unies telles que l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE). Le groupe des chefs d’État et de gouvernement ainsi que des dirigeants du secteur privé et de la société civile est présidé par le Premier ministre du Bangladesh, Sheik Hasina, et coprésidé par le Premier ministre de la Barbade, Mia Mottley. Continuer la lecture

Visite d’experts du Bureau Régional de l’OMS en Tunisie

Photo : OMS Tunis

Photo : OMS Tunis

Dans le cadre de la riposte à la pandémie COVID19, une équipe d’experts de l’Organisation Mondiale de la Santé pour la Méditerranée Orientale (OMS EMRO) se sont déplacés en Tunisie pour une mission de six (06) jours, du dimanche le 15 novembre au vendredi, 20 novembre 2020. Cette demande donne suite à une demande de SE, le Ministre de la Santé, le Dr Faouzi Mehdi au Directeur Régional de l’OMS pour la Méditerranée Orientale, le Dr Ahmed Al Mandhari, afin d’appuyer la riposte à l’épidémie dans les domaines prioritaires. La mission est présidée par le Dr Rana Hajjeh, Directrice de la Gestion des Programmes, accompagnée de cinq (05) experts techniques de l’OMS responsables principalement des urgences sanitaires, les maladies non transmissibles, les maladies transmissibles, la communication des risques et l’engagement communautaire. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

En Afrique, près d’un décès sur cinq dû à la Covid est lié au diabète (OMS)

Photo : OMS

Photo : OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que 18,3 % des décès dus à la Covid-19 dans la région Africaine sont liés au diabète, l’une des conditions qui, d’après des études mondiales, augmentent le risque de forme sévère de la maladie et de décès parmi les patients infectés par le virus. « Beaucoup trop de personnes ignorent si elles ont du diabète ou non. Les personnes avec cette affection chronique souffrent doublement si elles sont aussi infectées par la Covid-19 », a déclaré le Docteur Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique. « Nous devons changer cette situation en investissant dans la détection, la prévention et le traitement précoces du diabète », a-t-elle ajouté. Continuer la lecture

La « science ouverte » peut-elle accélérer la recherche d’un vaccin contre la Covid-19 ? 5 choses que vous devez savoir

Photo : WHO/Iraq

Photo : WHO/Iraq

Les Nations Unies souhaitent que les informations et les recherches scientifiques faisant autorité soient mises gratuitement à disposition, pour accélérer la recherche d’un vaccin efficace contre la Covid-19, aider à lutter contre la désinformation et ainsi « libérer le plein potentiel de la science ». Partant du principe qu’aucun d’entre nous ne sera en sécurité tant que tout le monde ne sera pas en sécurité, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) exhorte depuis plusieurs mois les pays et les scientifiques à collaborer, afin de tenter de maîtriser la pandémie. Cela a impliqué la création, aux côtés de gouvernements, de scientifiques, de fondations, du secteur privé et d’autres partenaires, d’une plate-forme révolutionnaire pour accélérer le développement de tests, de traitements et de vaccins. En octobre, Tedros Ghebreyesus Adhanom, le chef de l’OMS, aux côtés de Michelle Bachelet, Haut-Commissaire aux droits de l’homme, et d’Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO, qui est l’organisation pour la science, la culture et l’éducation, ont lancé un appel commun pour la « Science ouverte », la qualifiant de « question fondamentale des droits de l’homme » qui pourrait garantir le droit à l’accès universel au progrès scientifique et à ses applications. Mais que signifie exactement la science ouverte, et pourquoi l’ONU souhaite-t-elle la généraliser ? للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

OMS Tunisie : le renforcement de la santé mentale des écoliers

Photo : OMS/Tunis

Photo : OMS/Tunis

La crise sanitaire #COVID19 a considérablement perturbé le quotidien de la population. Les enfants, subissent particulièrement de plein fouet de ces changements, ce qui pourrait engendrer des signes de stress et de nervosité qui affecte leur santé mentale. L’OMS considère que la santé mentale est une composante fondamentale de la santé et le bien-être. Le bureau de l’OMS en Tunisie s’associe au gouvernement pour renforcer et promouvoir la santé mentale, et plus particulièrement le bien-être des enfants dans le milieu scolaire. Des meubles bibliothèque et des centaines de livres en langues différentes couvrant tous les niveaux de l’enseignement primaire ont été partagés avec certaines écoles. Les écoles bénéficiant de ces nouveaux coin bibliothèques sont situés à El Metouia – Gabes, El Medhila – Gafsa, Testour -Béja, El Faouar – Kebelli, Mnihla – Tunis et Hajeb Layoun- Kairouan. Cette activité entre dans l’initiative de l’OMS dans le renforcement et la promotion de la santé mentale et atteindre l’objectif de développement durable « Santé pour Tous ».

 

Le Secrétaire général : message publié à l’occasion de la journée mondiale de la santé mentale – Le 10 octobre 2020

Photo : OMS

Photo : OMS

Près d’un milliard de personnes souffrent de troubles mentaux dans le monde. Toutes les 40 secondes, une personne meurt par suicide, et il est désormais établi que la dépression est une cause majeure de maladie et de handicap chez les enfants et les adolescent(e)s. Ce constat était vrai avant même l’apparition de la COVID-19. Nous observons, maintenant, les conséquences de la pandémie sur le bien-être mental de l’individu, et ce n’est que le début. Si rien n’est fait, de nombreux groupes, notamment les personnes âgées, les femmes, les enfants et les personnes souffrant de troubles mentaux, risquent de voir leur état de santé se dégrader considérablement à moyen et à long terme. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

لأمم المتحدة: تغطية صحية شاملة للجميع وبأسعار معقولة، أمل قابل للتحقيق ولكن يتطلب التضامن 8 أكتوبر 2020

الصورة لمنظمة الصحة العالمية

الصورة لمنظمة الصحة العالمية

قال الأمين العام للأمم المتحدة إن النظم الصحية الضعيفة وعدم المساواة في الحصول على الرعاية الصحية، من الأسباب الرئيسية وراء وفاة مليون شخص وإصابة أكثر من 30 مليونا حول العالم بفيروس كورونا المستجد. وقد أظهرت جائحة كـوفيد-19 الحاجة لتوفير تغطية صحية شاملة لجميع الناس حيثما كانوا وبأسعار معقولة، وإقامة نظم صحية عامة صلبة وبناء القدرة على التأهب لحالات الطوارئ. وفي فعالية افتراضية على مستوى وزاري عُقدت صباح الخميس بتوقيت نيويورك، لبحث وضع الصحة في العالم والفرص والتحديات، قال الأمين العام للأمم المتحدة، أنطونيو غوتيريش، في رسالة مسجلة إنه قبل عام حذر من أن نصف سكان العالم غير قادرين على الحصول على رعاية صحية عالية الجودة وبأسعار معقولة. “واليوم تُظهر الجائحة أن أنظمتنا الصحية غير كافية”. وتتطلب التغطية الصحية الشاملة من الحكومات تعزيز الاستثمار في المنافع العامة المتعلقة بالصحة، بحسب الأمين العام الذي أشار أيضا إلى أن جميع البلدان وافقت على العمل من أجل تحقيق التغطية الصحية الشاملة كجزء من خطة التنمية المستدامة 2030. Continuer la lecture

Le Secrétaire général : Message à l’occasion de la parution de la note de synthèse sur la covid-19 et la couverture sanitaire universelle –  7 octobre 2020

Neuf mois après le signalement des premiers cas de COVID-19, la pandémie a fait plus d’un million de morts et touché plus de 30 millions de personnes dans 190 pays. Le nombre d’infections ne cesse de croître et le risque de nouvelles vagues d’infections se profile. Si l’on en sait encore peu sur ce virus, il ne fait aucun doute que le monde n’était pas préparé à une telle épreuve. La pandémie a mis en évidence des systèmes de santé totalement inadéquats, des lacunes béantes en matière de protection sociale et des inégalités structurelles majeures au sein des pays et entre eux. Il nous faut tirer les amères leçons de cette crise. Il s’avère notamment que le défaut d’investissement dans la santé peut avoir des effets dévastateurs sur les sociétés et les économies. La pandémie coûte 375 milliards de dollars par mois à l’économie mondiale. À ce jour, quelque 500 millions d’emplois ont disparu. Le développement humain est en recul, pour la première fois depuis que l’indice correspondant a commencé à être établi, en 1990. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture