Archives de catégorie : Réfugiés

Covid-19 : l’ONU demande un moratoire sur les renvois de migrants en Libye

Photo : UNHCR

Photo : UNHCR

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme demande un moratoire sur toutes les interceptions et les retours de migrants en Libye.   « Conformément à nos lignes directrices récemment publiées sur le Covid-19 et les migrants, nous réitérons que les États doivent toujours respecter leurs obligations en vertu du droit international des droits de l’homme et des réfugiés », a déclaré Rupert Colville, porte-parole du Haut-Commissariat lors d’une conférence de presse ce vendredi à Genève. Pour les services de la Haut-Commissaire Michelle Bachelet, les opérations de sauvetage des migrants et réfugiés doivent se poursuivre malgré la pandémie de Covid-19. « Les opérations doivent être maintenues, mais le débarquement des migrants dans un port sûr, tout en veillant à ce qu’elles soient compatibles avec des mesures de santé publique », a ajouté M. Colville. Continuer la lecture

Coronavirus : le HCR demande d’inclure les réfugiés dans les plans de réponse liés au Covid-19

Photo : UNHCR

Photo : UNHCR

Face aux mesures prises par différents pays pour prévenir et répondre à la pandémie de Covid-19, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a rappelé mardi l’urgence de protéger les populations vulnérables et d’inclure les réfugiés dans les plans de réponse. Le HCR plaide pour que les réfugiés et les demandeurs d’asile, ainsi que les personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays, soient inclus dans les plans nationaux de veille, de préparation et de réponse établis face au coronavirus. « C’est un appel à la mobilisation pour que les réfugiés soient pris en compte dans les plans nationaux contre le Covid-19 », a déclaré Cécile Pouilly, porte-parole du HCR lors d’un entretien accordé à ONU Info. Continuer la lecture

Réfugiés : la protection des enfants doit être une priorité absolue des États (UNICEF)

Photo : UNHCR

Photo : UNHCR

L’UNICEF a exhorté mardi tous les États concernés et notamment la Turquie, la Grèce et la Bulgarie à respecter leurs engagements internationaux en matière de protection des enfants contre la violence et le danger, quels qu’ils soient et d’où qu’ils viennent. « Le moment est venu de garantir un accès sûr à l’asile et à la protection internationale, plutôt que des actions et des déclarations incitant à la xénophobie ou alimentant la discrimination », a déclaré Afshan Khan, Directrice régionale de l’UNICEF pour l’Europe et l’Asie. « Le moment est également venu de faire preuve de solidarité européenne avec la Grèce et la Turquie – qui ont montré au monde leur générosité en accueillant et en hébergeant un grand nombre d’enfants et de familles. Aucun État ne peut gérer seul les flux de réfugiés et de migration. Tous les États ont intérêt à travailler ensemble pour protéger les enfants et les familles », a-t-elle souligné. Continuer la lecture

Le chef de l’ONU lance à Genève les travaux du Groupe de haut niveau sur les déplacements internes

Photo : ONU

Photo : ONU

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé la communauté internationale à faire face au problème complexe et dévastateur que sont les déplacements internes alors qu’il participait à la réunion inaugurale du nouveau Groupe de haut niveau sur les déplacements internes, qui se tenait à Genève mardi 25 février. « Je suis convaincu que ce Groupe de haut niveau trouvera des idées nouvelles pour prévenir les déplacements forcés, pour mieux protéger et venir en aide aux personnes déplacées et pour identifier des solutions aux déplacements », a déclaré M. Guterres. Au cours des deux premiers mois de 2020, des centaines de milliers de personnes ont été déplacées à l’intérieur des frontières de leurs pays, s’ajoutant aux 41 millions de personnes déplacées dans le monde. Après leur déplacement initial, de nombreuses personnes se retrouvent pendant des années privées d’un abri sûr, de travail, d’éducation et d’autres avantages ou opportunités. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

L’ONU lance une campagne d’appui au travail humanitaire

Photo : OCHA

Photo : OCHA

A l’occasion de la Saint-Valentin, les Nations Unies ont lancé vendredi « Ce qu’il faut » (« What It Takes »), une campagne mondiale visant à reconnaître la générosité, le travail acharné, le cœur et l’espoir qui entrent dans la réponse humanitaire – tant des donateurs qui contribuent un financement essentiel, que des femmes et des hommes qui se mettent en première ligne pour apporter l’aide. « Cette année, 168 millions de personnes auront besoin d’une aide humanitaire – une personne sur 45 personnes dans le monde », a signalé le Bureau de la coordination humanitaire de l’ONU (OCHA) soulignant que les besoins humanitaires mondiaux sont « énormes ». Continuer la lecture

Avec seulement 4,5% des besoins mondiaux satisfaits en 2019, il faut davantage de places de réinstallation

Photo : HCR

Photo : HCR

Sur 1,4 million de réfugiés qui devraient être réinstallés d’urgence, seuls 63 696 l’ont été l’année dernière par l’intermédiaire du HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés. Malgré la hausse modeste de 14% concernant le nombre de réfugiés réinstallés en 2019 par rapport à l’année 2018, au cours de laquelle 55 680 personnes avaient été réinstallées, un écart considérable subsiste entre les besoins et la mise à disposition de places de réinstallation par les gouvernements à travers le monde. « La réinstallation n’est pas une solution adaptée à tous les réfugiés à travers le monde mais c’est une mesure de protection qui sauve la vie des personnes les plus exposées au danger », a déclaré Grainne O’Hara, directrice de la protection internationale au HCR. Le plus grand nombre de départs en réinstallation facilités par le HCR l’année dernière ont eu lieu vers les Etats-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, la Suède et l’Allemagne. للغة العربية، انقر هنا Continuer la lecture

La décision d’un comité d’experts de l’ONU sur le changement climatique est un signal fort, selon le HCR

Photo UNICEF

Photo UNICEF

Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, s’est félicité vendredi de la décision rendue cette semaine par le Comité des droits de l’homme des Nations Unies dans l’affaire Teitiota contre la Nouvelle-Zélande. « Bien que la demande de protection de M. Teitiota ait été rejetée au motif qu’il n’était pas en danger imminent, le Comité a néanmoins estimé que les personnes qui fuient les effets du changement climatique et des catastrophes naturelles ne devraient pas être renvoyées dans leur pays d’origine si leurs droits humains fondamentaux s’en trouvaient menacés », a souligné un porte-parole du HCR, Andrej Mahecic, lors d’une conférence de presse à Genève. Continuer la lecture

Le HCR appelle l’Europe à améliorer la protection des réfugiés en 2020

PHOTO : UNFPA/Réfugiée syrienne

PHOTO : UNFPA/Réfugiée syrienne

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a publié jeudi une série de recommandations « ambitieuses mais réalisables » à l’attention des présidences croate et allemande du Conseil de l’Union européenne (UE) durant l’année 2020. Elle appelle notamment l’Europe à mieux protéger les réfugiés. « La dernière décennie a été marquée par les déplacements de populations. Cette nouvelle décennie peut être, et doit être, celle des solutions à mettre en œuvre dès maintenant en 2020 », a déclaré le Représentant régional du HCR pour les affaires européennes, Gonzalo Vargas Llosa. Selon le HCR, après le succès du Forum mondial sur les réfugiés, ces deux présidences et le nouveau Pacte de l’UE sur les migrations et l’asile offrent des opportunités uniques de mieux protéger les personnes déracinées et les apatrides en Europe et ailleurs, ainsi que d’assurer un appui aux pays d’accueil. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

L’ONU appelle à protéger les droits des migrants, victimes de préjugés, de discriminations et de violences

A l’occasion de Journée internationale des migrants (18 décembre), les Nations Unies appellent à dissiper les préjugés à l’encontre des 272 millions de migrants à travers le monde et à sensibiliser l’opinion à leurs contributions dans les domaines économique, culturel et social, au profit tant de leur pays d’origine que de leur pays de destination. « Tous les migrants ont droit à une égale protection de tous leurs droits fondamentaux », a rappelé le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, dans un message pour la Journée. Des droits qui sont consacrés dans le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières adopté par plus de 160 Etats en 2018. « Malgré cela, les migrants sont souvent la cible de discours fallacieux et hostiles », a déploré le Secrétaire général. « Nous les voyons souvent subir des épreuves indicibles en raison de politiques fondées sur la peur et non sur les faits », a-t-il dit.لعربية، يرجى الضغط هنا Continuer la lecture

Forum mondial sur les réfugiés : le plaidoyer du Chef de l’ONU pour l’intégration des réfugiés

Photo : UNHCR

Photo : UNHCR

Au 2ème jour du Forum mondial sur les réfugiés à Genève, le Secrétaire général de l’ONU a lancé un plaidoyer en faveur des réfugiés, « l’une des grandes causes de notre temps et de toujours ». Devant la Salle des Assemblées du Palais des Nations, António Guterres a invité la communauté internationale à « soulager la détresse de celles et ceux que la guerre, les conflits ou les persécutions ont chassé de chez eux ». Le chef de l’ONU a surtout insisté sur la réaffirmation des droits de l’homme des réfugiés « à l’heure où le droit d’asile est sous attaque, où tant de portes sont fermées aux réfugiés et où tant d’enfants réfugiés sont détenus et séparés de leur famille. Pourtant « partout et de tous temps, il y a toujours eu des gens prêts à offrir un refuge à leur prochain, rien que par sens du devoir et par humanité », a-t-il déclaré, comme pour dire que « la solidarité est profondément ancrée » dans le caractère humain. Continuer la lecture