Archives de catégorie : Agenda 2030

Egalité des sexes, éducation et environnement, priorités des nouveaux Défenseurs des Objectifs de développement durable

En mai dernier, six personnalités du monde entier se sont jointes à la bataille pour que le monde réussisse à atteindre les objectifs de développement durable (ODD) d’ici à 2030. Chacun de ces Défenseurs officiels des ODD s’est engagé à se mobiliser en faveur des 17 objectifs, au nom de la paix, de la prospérité, et de la planète.

Alors que le Sommet des ODD prévu en septembre approche, ONU Info revient sur le rôle de certains d’entre eux.

La footballeuse brésilienne Marta Vieira da Silva joue non seulement pour Orlando Pride de la Ligue nationale de football féminin et pour l’équipe nationale du Brésil, mais avec 17 buts – le même nombre que les ODD ! – elle est la meilleure buteuse de tous les tournois de la Coupe du monde de la Fédération internationale de football (FIFA). 

Cette ambassadrice de bonne volonté d’ONU-Femmes se dit « pleinement engagée » à prêter sa voix et son expérience de la vie « pour garantir que les femmes et les filles du monde entier aient les mêmes chances que les hommes et les garçons de réaliser leur potentiel ». Continuer la lecture

Cinq questions pour un défenseur de l’éducation des jeunes

Photo  : UNESCO

Photo : UNESCO

Rencontre avec Robert Napier de Malte, un représentant des jeunes et des étudiants à la Réunion mondiale sur l’éducation 2018. Jeune leader passionné, il est Président de l’Union des étudiants d’Europe (ESU). Robert est engagé dans le mouvement étudiant depuis plus de quatre ans et a participé au Conseil national des étudiants de Malte en qualité de commissaire en charge de la politique sociale, Secrétaire général et Président. Ses principaux domaines d’action au sein de l’ESU sont la dimension sociale (notamment les Objectifs de développement durable), le Groupe de suivi de Bologne, la coopération avec d’autres organismes tels que le Conseil de l’Europe, EUROSTUDENT, le Groupe E4 et l’UNESCO, ainsi que le secteur européen de l’éducation. Continuer la lecture

Les prix des produits alimentaires diminuent légèrement en juillet (FAO)

Photo : FAO

Photo : FAO

Les prix mondiaux des produits alimentaires ont connu une légère baisse en juillet, a annoncé jeudi l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Cette situation s’explique par la faiblesse des prix des céréales, des produits laitiers et du sucre, qui a notamment permis de compenser les prix de la viande et des huiles. L’Indice FAO des prix des produits alimentaires – un indice pondéré par les échanges commerciaux permettant de suivre l’évolution mensuelle des principaux groupes de produits alimentaires – a affiché une moyenne de 170,9 points en juillet 2019, soit en baisse de 1,1% par rapport à son niveau de juin mais en hausse de 2,3% par rapport à l’année dernière au même moment. Continuer la lecture

L’ONU réclame des politiques favorables à l’allaitement dans le monde

UNICEF : Pourcentage des enfants de plus de six mois allaités exclusivement au sein (2000-2006)

UNICEF : Pourcentage des enfants de plus de six mois allaités exclusivement au sein (2000-2006)

A l’occasion de la semaine mondiale de l’allaitement, organisée du 1er au 7 août de chaque année, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’UNICEF et leurs partenaires ont plaidé en faveur de politiques favorables à la famille afin de permettre l’allaitement maternel et d’aider les parents à prendre soin de leurs enfants et à créer des liens avec eux dès le plus jeune âge. Selon l’OMS, l’allaitement maternel contribue à améliorer la santé des mères et des enfants. L’augmentation de l’allaitement maternel à un taux quasi universel permettrait de sauver plus de 800.000 vies chaque année, dont la majorité seraient des enfants âgés de moins de 6 mois. Continuer la lecture

Les records de température en juillet obligent à une mobilisation mondiale sur le climat (Guterres)

Photo : OMM

Photo : OMM

Face aux records de température enregistrés cet été, une mobilisation mondiale est plus que jamais nécessaire pour réduire les émissions de gaz à effet qui sont responsables du changement climatique, a déclaré jeudi le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres. « Selon les toutes dernières données de l’Organisation météorologique mondiale et de son centre de climatologie, le mois de juillet a été au moins égal, sinon supérieur, au mois le plus chaud de l’histoire. Cela vient après le mois de juin le plus chaud de tous les temps », a noté le chef de l’ONU lors d’un point de presse au siège des Nations Unies à New York. Les années allant de 2015 à 2019 pourraient être la période de cinq ans la plus chaude jamais enregistrée. Rien que cette année, des records de température ont été enregistré à New Delhi (Inde), Anchorage (Alaska, Etats-Unis), Paris (France), Santiago (Chili), Adélaïde (Australie) et dans le cercle arctique. Continuer la lecture

Lutte contre le changement climatique : 28 entreprises répondent à l’appel de l’ONU

Photo : Banque mondiale

Photo : Banque mondiale

En vue du Sommet de l’ONU sur le climat, qui se tiendra le 23 septembre, à New York, 28 entreprises représentant une capitalisation boursière de 1.300 milliards de dollars ont pris l’engagement de lutter contre le changement climatique. « Les entreprises se sont engagées à atteindre des objectifs climatiques plus ambitieux afin de limiter la hausse de la température mondiale à 1,5 ° Celsius au-dessus des niveaux préindustriels et d’atteindre les émissions neutres en carbone d’ici 2050 au plus tard », ont indiqué mardi le Pacte mondial des Nations Unies et ses partenaires Science Based Targets initiative (SBTi) et We Mean Business coalition. Les groupes de télécommunications BT, Vodafone, Telia et Telefonica ; la société informatique Hewlett Packard, l’habilleur Levi Strauss & Co ; ainsi que la multinationale de grande consommation Unilever et les producteurs d’électricité Iberdrola et Enel, font partir de ces 28 entreprises qui représentent collectivement plus d’un million de salariés dans 17 secteurs et plus de 16 pays. Continuer la lecture

La lutte contre le Sida est à un moment précaire, avertit ONUSIDA

Photo : Gunilla Carlsson, Directrice exécutive par intérim de l’ONUSIDA

Photo : Gunilla Carlsson, Directrice exécutive par intérim de l’ONUSIDA

Les progrès ralentissent en matière de réduction des nouvelles infections à VIH, de réduction du nombre de décès liés au Sida et d’élargissement de l’accès au traitement, a averti mardi la Directrice exécutive par intérim d’ONUSIDA se basant sur le dernier rapport de l’agence.  « On s’imagine que le Sida est arrivé à sa fin, mais ce n’est pas le cas. En 2018, nous constatons toujours une augmentation de nouvelles infections et quelque 770.000 morts liées au Sida. Donc c’est loin d‘être terminé et la complaisance et l’idée que l’épidémie est terminée freine les progrès que nous avons mené à bien dans le monde », a expliqué Gunilla Carlsson, Directrice exécutive par intérim de l’ONUSIDA, lors d’une conférence de presse au Siège de l’ONU. Continuer la lecture

Canicule : de nouveaux records de chaleur cette semaine en Europe

Photo : OMM

Photo : OMM

Certains pays européens vont traverser un nouvel épisode caniculaire cette semaine, selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM). Après une première quinzaine de juillet marquée par des pics de chaleur modérés, une forte hausse des températures, jusqu’à 40°C, est attendue. « C’est une autre semaine avec une autre vague de chaleur qui fait son retour en Europe », a mis en garde, Clare Nullis, porte-parole de l’OMM lors d’un point de presse ce mardi à Genève. Selon l’Agence onusienne, de nombreuses régions d’Europe sont déjà confrontées à cette nouvelle vague de chaleur. De nouveaux records de température sont en cours et devraient atteindre 40 ° C dans certaines parties de l’Allemagne et des pays du Benelux, avec comme pic le jeudi. Continuer la lecture

 LES DROITS REPRODUCTIFS : DES DROITS HUMAINS A PART ENTIERE  “Pour l’adoption d’un mécanisme opérationnel de suivi, de documentation et de reporting spécifique aux droits sexuels et reproductifs en Tunisie”

Photo : Objectifs du Développement Durable - ODD

Photo : Objectifs du Développement Durable – ODD

En 1994, lors de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD), les dirigeants du monde entier se sont accordés sur un plan d’action historique reconnaissant les droits reproductifs comme des droits humains à part entière. Les Objectifs de Développement Durable (ODD) à l’horizon 2030, adoptés en 2015 par l’Organisation des Nations Unies ont permis d’identifier deux cibles: les cibles 3.7 «D’ici à 2030, assurer l’accès de tous à des services de soins de santé sexuelle et procréative, y compris à des fins de planification familiale, d’information et d’éducation, et la prise en compte de la santé procréative dans les stratégies et programmes nationaux» et 5.6 «Assurer l’accès de tous aux soins de santé sexuelle et procréative et faire en sorte que chacun puisse exercer ses droits en matière de procréation, ainsi qu’il a été décidé dans le Programme d’action de la Conférence internationale sur la population et le développement et le Programme d’action de Beijing et les documents finals des conférences d’examen qui ont suivi». Continuer la lecture

ECOSOC: l’intégration des objectifs de développement durable ne résout pas les problèmes de financement ni le défi environnemental

Photo : FPHN - ODD

Photo : FPHN – ODD

Le Conseil économique et social (ECOSOC) et le Forum politique de haut niveau pour le développement durable ont poursuivi, aujourd’hui, le débat général de leur session ministérielle, l’occasion pour les États Membres de dire qu’ils ont intégré les objectifs et les cibles du Programme de développement durable à l’horizon 2030 dans leurs plans nationaux de développement.  La tribune, qui a vu défiler plus de 70 délégations représentées au niveau ministériel, a aussi permis d’entendre les problèmes qu’il reste à résoudre sur la voie du développement, notamment en termes de financement et de changements climatiques. Pour illustrer l’élan pris depuis 2015, la Zambie a affirmé avoir intégré 86% des cibles des objectifs du développement durable dans son plan de développement national, tandis que pour la Colombie, c’est 98,2% des indicateurs élaborés à l’échelle internationale qui ont été pris en compte.  Pour sa part, l’Azerbaïdjan a élaboré 244 indicateurs nationaux de mise en œuvre en s’inspirant du Programme 2030.  Le groupe des 12 États insulaires du Pacifique a assuré de son côté que les plans nationaux et les plans régionaux étaient alignés sur ledit Programme. Continuer la lecture