Archives de catégorie : ONU

Le Secrétaire général : Discours devant le Conseil de sécurité sur la Gouvernance mondiale Post-Covid-19, le 24 septembre 2020 

Photo ONU : Réunion du Conseil de sécurité du 24 septembre 2020

Photo ONU : Réunion du Conseil de sécurité du 24 septembre 2020

Monsieur le Président, Monsieur le Président de la Commission de l’Union africaine,   Moussa Faki Mahamat, Mesdames et Messieurs les représentants permanents, Je vous remercie de me donner l’occasion d’aborder le sujet de la gouvernance mondiale en lien avec la pandémie de COVID-19. Un virus microscopique est aujourd’hui la principale menace dans notre monde. La pandémie de COVID-19 est une crise à part entière, qui se déroule de manière imprévisible et dangereuse dans un contexte de fortes tensions géopolitiques et d’autres menaces mondiales. La pandémiemet manifestement à l’épreuve la coopération internationale – épreuve à laquelle nous avons échoué.  Le virus, qui a tué près d‘un million de personnes et en a infecté plus de 30 millions dans le monde, n’est pas encore maîtrisé. Cette situation a été créée par le manque de préparation, de coopération, d’unité et de solidarité à l‘échelle mondiale. Le 75eanniversaire de l’Organisation des Nations Unies nous rappelle ce que nos fondateurs ont accompli et nous invite à être à la hauteur de leurs ambitions.  Nous devons de toute urgence mener une réflexion innovante sur la gouvernance mondiale et le multilatéralisme, afin de les adapter au XXIe siècle. Continuer la lecture

La coopération internationale a échoué face à la Covid-19, il faut réinventer le multilatéralisme (Guterres)- 24 septembre 2020

Photo ONU

Photo ONU

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a constaté, jeudi, devant le Conseil de sécurité l’échec de la coopération internationale face à la pandémie de Covid-19 et a plaidé pour une réflexion profonde sur la gouvernance mondiale et le multilatéralisme. La pandémie de Covid-19 « met manifestement à l’épreuve la coopération internationale – épreuve à laquelle nous avons échoué », a déclaré M. Guterres lors de cette réunion du Conseil ayant pour thème la gouvernance mondiale post-Covid-19 et notamment les changements éventuels dans l’environnement de sécurité internationale résultant de la pandémie et de ses effets. « Le virus, qui a tué près d‘un million de personnes et en a infecté plus de 30 millions dans le monde, n’est pas encore maîtrisé. Cette situation a été créée par le manque de préparation, de coopération, d’unité et de solidarité à l‘échelle mondiale », a ajouté le Secrétaire général. Selon lui, le 75e anniversaire de l’ONU « nous rappelle ce que nos fondateurs ont accompli et nous invite à être à la hauteur de leurs ambitions. Nous devons de toute urgence mener une réflexion innovante sur la gouvernance mondiale et le multilatéralisme, afin de les adapter au XXIe siècle ». للغة العربية، واصل هنـــــا Continuer la lecture

L’ONU exhorte ses Etats membres à lutter contre les informations fausses et trompeuses sur la Covid-19

Photo ONU/Manuel Elia

Photo ONU/Manuel Elias

A l’occasion d’une réunion virtuelle organisée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en marge du débat général annuel de l’Assemblée générale des Nations Unies, plusieurs agences onusiennes ont exhorté les Etats membres dans un communiqué conjoint à lutter contre les informations fausses et trompeuses sur la Covid-19. « La Covid-19 n’est pas seulement une urgence de santé publique – c’est aussi une urgence de communication », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, dans un message vidéo diffusé lors de cette réunion virtuelle intitulée « Gestion de l’infodémie : Promouvoir des comportements sains à l’époque de la Covid-19 et atténuer les dommages causés par la mésinformation et la désinformation ». « Dès que le virus s’est propagé à travers le monde, des messages inexacts et même dangereux ont proliféré de manière extravagante sur les réseaux sociaux, laissant les gens confus, induits en erreur et mal conseillés », a ajouté le chef de l’ONU. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général publié à l’occasion de la journée internationale des langues des signes – 23 septembre 2020

Photo ONU : Maleni Chaitoo, représentante de l'International Disability Alliance utilisant la langue des signes.

Photo ONU : Maleni Chaitoo, représentante de l’International Disability Alliance utilisant la langue des signes.

Cette année, nous célébrons la Journée internationale des langues des signes alors que nous sommes au beau milieu d’une pandémie qui a perturbé et bouleversé la vie des gens dans le monde entier, y compris dans la communauté des personnes sourdes. Il est encourageant de constater que certains pays intègrent dans leurs annonces de santé publique et dans les informations qu’ils diffusent sur la COVID-19 une interprétation en langue des signes nationale. Dans ma note de synthèse sur l’inclusion du handicap dans la riposte à la pandémie, j’ai préconisé des mesures de riposte et de relèvement qui soient accessibles à tous. L’année dernière, nous avons lancé la Stratégie des Nations Unies pour l’inclusion du handicap afin d’intensifier l’action menée pour garantir que les personnes handicapées participent pleinement et réellement à toutes nos activités, y compris en temps de crise. C’est le seul moyen de tenir la promesse qui se trouve au cœur du Programme 2030 : ne laisser personne de côté. للغة العربية، واصل هنــــا Continuer la lecture

Covid-19 : 495 millions d’équivalents d’emplois directs à temps plein perdus (OIT)

La pandémie de Covid-19 a un impact considérable sur le marché du travail dans le monde et entraîne des pertes imposantes sur les revenus du travail, a affirmé mercredi l’Organisation internationale du Travail (OIT), qui estime les pertes sur six mois à l’équivalent de 495 millions d’emplois directs à temps plein. Selon cette nouvelle étude de l’OIT sur l’impact de la Covid-19, les revenus du travail ont baissé de plus de 10% de janvier à mars sur un an. Le document révèle ainsi une baisse « massive » des revenus du travail et des « fossés » en matière de relance budgétaire qui menacent d’accroître l’inégalité entre les pays riches et les pays pauvres. L’OIT indique que les pertes globales en heures travaillées pendant les neuf premiers mois de l’année 2020 ont été « considérablement plus importantes » qu’estimées dans l’édition précédente de l’Observatoire (publiée le 30 juin). Par exemple, l’estimation révisée des heures de travail perdues au deuxième trimestre de cette année équivaut à 495 millions d’emplois directs à temps plein (ETP). Continuer la lecture

Discours du Secrétaire général de l’ONU prononcé devant l’assemblée générale – 22 septembre 2020

Photo ONU/Eskinder Debebe Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, s'exprime lors du débat général de la 75e session de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Photo ONU/Eskinder Debebe Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’exprime lors du débat général de la 75e session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Excellences, Dans le monde sens dessus dessous qui est le nôtre, la salle de l’Assemblée générale est l’un des lieux les plus étranges qu’il soit donné de voir. Avec la pandémie de COVID-19, notre réunion annuelle prend place sous un jour méconnaissable. Mais elle est plus importante que jamais. Au mois de janvier, je me suis exprimé devant l’Assemblée générale et j’ai identifié « quatre cavaliers » des ténèbres parmi nous – quatre menaces qui hypothèquent notre avenir commun. Tout d’abord, des tensions géostratégiques mondiales, qui sont les plus graves que l’on ait vues depuis des années. Deuxièmement, la crise climatique, qui menace notre existence même. Troisièmement, la méfiance profonde qui ne cesse partout de gagner du terrain. Et quatrièmement, la face obscure du monde numérique. Mais un cinquième cavalier était tapi dans l’ombre. للغة العربية، واصل هنــــا Continuer la lecture

Guterres : l’Assemblée générale de l’ONU doit rassembler le monde pour vaincre le coronavirus

Photo ONU/Mark Garten Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, lors d'une conférence de presse.

Photo ONU/Mark Garten Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, lors d’une conférence de presse.

Au début de cette 75e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, le chef de l’ONU a plaidé, mercredi, pour un rassemblement de la communauté internationale pour vaincre la pandémie « incontrôlable » de Covid-19. Plus de huit mois après la découverte du nouveau coronavirus, le constat d’António Guterres sur la situation du coronavirus est amer. « L’épidémie est incontrôlable », a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies lors de sa première conférence de presse donnée dans le cadre de la 75e session de l’Assemblée générale. Face à une crise sans précédent avec la barre d’un million de morts qui sera franchie dans les prochains jours, « la session de l’Assemblée générale de cette année ne ressemblera donc à aucune autre », a reconnu M. Guterres. Continuer la lecture

L’Assemblée générale ouvre sa nouvelle session annuelle sur fond de pandémie

Photo ONU Web TV: Volkan Bozkir, Président de la 75ème session de l'AG, lève le marteau alors que son prédécesseur Tijjani Muhammad-Bande et le SG de l'ONU, António Guterres, applaudissent.

Photo ONU Web TV: Volkan Bozkir, Président de la 75ème session de l’AG, lève le marteau alors que son prédécesseur Tijjani Muhammad-Bande et le SG de l’ONU, António Guterres, applaudissent.

L’Assemblée générale des Nations Unies a entamé mardi après-midi les travaux de sa nouvelle session annuelle, la 75ème. Son nouveau Président, le diplomate turc, Volkan Bozkir, a souligné l’importance de la tenue d’une session extraordinaire sur la Covid-19, la première du genre, et ce dans le contexte de la commémoration du 75ème anniversaire de l’ONU. « Au cours de la 75ème session, nous organiserons deux sessions extraordinaires de l’Assemblée générale, l’une sur la Covid-19 – la première session extraordinaire convoquée pour discuter d’une pandémie – et la seconde contre la corruption », a-t-il déclaré. « Le contexte dans lequel nous travaillons sert à nous rappeler la nécessité du système multilatéral et nous inspire tous à utiliser pleinement la Charte des Nations Unies pour relever nos défis collectifs », a-t-il ajouté. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

ENTRETIEN EXCLUSIF : Une « erreur stupide » de la part des pays riches de ne pas soutenir un vaccin Covid, selon le chef de l’ONU

La 75e session de l’Assemblée générale des Nations Unies s’ouvre aujourd’hui. Une année particulière en raison de la pandémie de Covid-19. Le débat général annuel sera virtuel, les chefs d’Etat et de gouvernement ne pouvant pas se déplacer à New York. Dans un entretien accordé à ONU Info, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a déclaré que la pandémie de Covid-19 devrait être une leçon d’humilité pour les dirigeants du monde, et un manque de solidarité de la part de certaines nations riches envers les pays en développement, signifie que nous allons tous payer un lourd tribut. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU à l’occasion de la Journée des Nations Unies  pour la coopération Sud-Sud – 12 septembre 2020

Photo : ONU

Photo : ONU

La pandémie de COVID-19 dévaste des vies et des moyens de subsistance dans le monde entier. Elle présente les plus grands risques pour les pays en développement ainsi que pour les personnes et les groupes vulnérables. En cette Journée des Nations Unies pour la coopération Sud-Sud, nous soulignons le pouvoir qu’a le Sud de soutenir et faire progresser le développement durable, même en ces temps difficiles. Les pays du Sud font preuve d’un esprit de coopération Sud-Sud, de partenariats égalitaires et de solidarité mondiale durant la pandémie, en collaborant dans les domaines de la science, des technologies et de l’innovation, en fournissant des articles médicaux, en apportant des ressources financières, en déployant du personnel sanitaire et des spécialistes de la santé là où les capacités manquent et en partageant les meilleures pratiques. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture