Archives de catégorie : OMS

Le vaccin COVID-19 au centre de la rencontre entre le Président de la République et le Représentant de l’OMS

Le président de la République, M. Kais Saïed, a reçu au palais de Carthage, le Dr. Yves Souteyrand, Représentant de l’OMS en Tunisie. L’échange a permis d’aborder l’évolution de la situation épidémiologique qui est qualifiée de “très préoccupante”, selon le Représentant de l’OMS, ainsi que la nécessité de trouver des moyens pour appliquer les protocoles sanitaires et renforcer les gestes barrières afin de casser les chaînes de transmission. La nécessité d’assurer l’accès au vaccin contre la COVID-19 en Tunisie était au centre de la rencontre. Le président a appelé à une distribution équitable du vaccin contre la COVID-19 entre tous les pays, pour éradiquer ce fléau. Le Représentant a déclaré que, dans le cadre de l’initiative COVAX, l’OMS est fortement engagée avec les autres agences des Nations Unies pour appuyer la Tunisie dans ses efforts pour assurer l’accès et la distribution équitable du vaccin en direction de 20% de la population en 2021.

Le virus qui a confiné le monde : la crise de l’éducation

Photo : UNICEF

Photo : UNICEF

Cette année, l’éducation des enfants du monde entier a été gravement perturbée, alors que les écoles ont lutté pour faire face aux fermetures et réouvertures répétées et au passage à la scolarité en ligne, lorsque celle-ci était possible. Les enfants défavorisés ont cependant été les plus touchés par les mesures d’urgence. Les fermetures d’écoles dues à des crises sanitaires ne sont pas nouvelles, du moins dans le monde en développement, et les conséquences potentiellement dévastatrices sont bien connues : perte d’apprentissage et taux d’abandon plus élevés, violence accrue contre les enfants, grossesses d’adolescentes et mariages précoces. Ce qui distingue la pandémie de Covid-19 de toutes les autres crises, c’est qu’elle a touché les enfants partout et en même temps. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU publié à l’occasion de la journée internationale de la préparation aux épidémies

La première Journée internationale de la préparation aux épidémies tombe à la fin d’une année durant laquelle un scénario catastrophe que beaucoup redoutaient est devenu une triste réalité. La COVID-19 a déjà coûté la vie à plus de 1,7 million de personnes, dévasté l’économie mondiale, bouleversé nos sociétés et, en cela, nous a brutalement fait prendre conscience de nos vulnérabilités. L’importance de la préparation aux catastrophes sanitaires n’a jamais été aussi évidente. Alors même que nous nous efforçons de contrôler la pandémie actuelle et de nous en remettre, nous devons déjà commencer à penser à la prochaine, et il est malheureusement aisé d’imaginer un nouveau virus qui serait tout aussi contagieux, mais également bien plus mortel. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

Le virus qui a confiné le monde : le fossé béant entre riches et pauvres

Photo : UNICEF

Photo : UNICEF

Les inégalités entre les riches et les pauvres se sont aggravées pendant la pandémie de Covid-19 et la pauvreté s’est accrue, pour la première fois depuis des décennies. Dans la deuxième partie de notre série sur la façon dont le virus a changé le monde, nous examinons comment la pandémie a fait reculer les efforts pour créer des sociétés plus équitables. Au cours des 12 derniers mois, la Covid-19 a aggravé les inégalités à travers le monde. Un constat souligné dès février par l’Organisation internationale du travail (OIT), qui a déclaré que les deux milliards de personnes travaillant dans le secteur informel étaient particulièrement exposées. En mars, l’OIT a fait un suivi avec des projections qui suggéraient que des millions de personnes pourraient être poussées vers le chômage, le sous-emploi ou à la condition extrême de la pauvreté au travail. Continuer la lecture

منظمة الصحة العالمية تجيب عن أسئلتكم: الإجراءات الوقائية هي السلاح الأهم والأوفر إلى أن نصل إلى نسب تحصين عالية ضد كوفيد-19

الصورة : منظمة الصحة العالمية

الصورة: منظمة الصحة العالمية

مع بدء توزيع اللقاحات المضادة لمرض كوفيد-19 في بعض بلدان العالم، تشدد منظمة الصحة العالمية على ضرورة اتباع إجراءات الوقاية مثل استخدام الكمامات والتباعد البدني، لأن مرض كوفيد-19 ما زال منتشرا ويفتك بالبعض. كما أكدت أن مدة العزل والحجر لا تزال حاسمة في منع انتشار المرض. د. أمجد الخولي، استشاري الأوبئة في منظمة الصحة العالمية، أجاب، في حوار مطول، عن أسئلة متابعي أخبار الأمم المتحدة، التي تلقيناها استجابة لدعوتنا للمشاركة في فقرة: اسألوا منظمة الصحة العالمية، سعيا لنشر المعلومة الصحيحة والموثوقة المتعلقة بجائحة كوفيد-19. الجزء الأول من الحوار تناول أسئلة حول اللقاحات وفعاليتها ومتى ستتوفر للجميع وما يتردد عن وجود كوفيد-20 وغير ذلك. في الجزء الثاني من حوارنا مع د. أمجد الخولي نتناول الأسئلة التي دارت حول مدة المناعة بعد الإصابة بالمرض، تفاوت الأعراض بين المصابين، فترة العزل والحجر، وإجراءات السلامة والوقاية حتى بعد أخذ اللقاحات. Continuer la lecture

منظمة الصحة العالمية تجيب عن أسئلتكم حول فعالية وأمان اللقاحات وطبيعة الفيروس المتغير: لا يوجد “كوفيد-20”

الصورة من موقع الأمم المتحدة

الصورة من موقع الأمم المتحدة

أي اللقاحات أكثر أمانا، وهل أخذها يكون إجباريا؟ وكم مدة فعالية اللقاح، ما المتغيّر الجديد في فيروس كورونا وماذا تعني سرعة انتشاره؟ هذه بعض الأسئلة التي تلقيناها من القراء والمتابعين، على مدار الأسبوع، استجابة لدعوتنا للمشاركة في فقرة: اسألوا منظمة الصحة العالمية، في مساعينا للبحث عن المعلومة الصحيحة والموثوقة المتعلقة بجائحة كوفيد-19. د. أمجد الخولي، استشاري الأوبئة في منظمة الصحة العالمية أجاب عن أسئلة متابعي أخبار الأمم المتحدة، في حوار مطول ننشره على جزئين. ويتطرق الجزء الأول إلى اللقاحات والمناعة والفيروس المتغيّر، وغيرها من الأسئلة. أخبار الأمم المتحدة: أهلا بك د. أمجد. نبدأ بسؤال من المتابعين عن أي اللقاحات أكثر أمانا خصوصا مع تعددها وتعدد التكنولوجيا المستخدمة لكل لقاح؟ د. أمجد الخولي: في البداية أشكركم على هذه المبادرة للإجابة عن أسئلة الناس وخاصة أن ثمّة معلومات مغلوطة يتم تداولها على وسائل التواصل الاجتماعي، وهذه فرصة لتوضيح بعض الحقائق، ودائما منظمة الصحة العالمية تتحدث عن حقائق مبنية على المعلومات والأدلة. Continuer la lecture

Vaccins contre la Covid-19: deux milliards de doses sécurisées (OMS)

Photo : ONU

Photo : ONU

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé vendredi que deux milliards de doses de vaccins contre la Covid-19 ont été sécurisées au profit des populations les plus vulnérables. Ces deux milliards de doses sont garanties grâce au COVAX, un mécanisme codirigé par la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), l’Alliance mondiale pour les vaccins (Gavi) et l’OMS et qui  travaille en partenariat avec les fabricants de vaccins, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), la Banque mondiale, et d’autres organisations de la société civile. Les deux milliards de doses proviendront de plusieurs candidats vaccins prometteurs, a déclaré le Directeur général de l’OMS, qui a salué « une fantastique nouvelle et une étape importante dans la santé mondiale ». Grâce au COVAX, 190 pays et économies pourront avoir accès aux vaccins contre la Covid-19 pour protéger les groupes vulnérables de leurs populations au cours du premier semestre de l’année 2021.للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

Afrique subsaharienne : le paludisme risque de tuer plus de personnes que le coronavirus, prévient l’OMS

Photo : OMS

Photo : OMS

Les décès dus au paludisme dépasseront de loin ceux causés par la pandémie de Covid-19 en Afrique subsaharienne, a alerté lundi l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Selon l’OMS, la perturbation du traitement de la malaria causée par la pandémie de coronavirus pourrait entraîner des dizaines de milliers de décès dus au paludisme. L’OMS craint que même des perturbations modérées dans l’accès au traitement ne conduisent à des pertes de vies humaines considérables. Dans les scénarios les plus optimistes, une interruption de 10 % de l’accès à un traitement antipaludéen efficace en Afrique subsaharienne pourrait entraîner 19.000 décès supplémentaires. Si l’accès aux soins diminue de 15%, 28.000 décès supplémentaires devraient être observés. Des interruptions de 25 % et 50 % dans la région pourraient entraîner respectivement 46.000 et 100.000 décès supplémentaires. Les lacunes en matière d’accès aux outils vitaux sapent les efforts mondiaux visant à enrayer la maladie, et la pandémie devrait faire reculer la lutte encore davantage.للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

OMS Tunis : Don néerlandais de 160 lits améliorés pour la Tunisie pour le traitement des patients atteints de Covid19

Aujourd’hui jeudi 26  novembre 2002, le Royaume des Pays-Bas s’engage dans une coopération avec l’OMS pour aider la Tunisie à disposer de 160 lits améliorés pour le traitement des patients atteints de Covid19. Cette aide s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale tunisienne en matière de Covid19. 110 nouveaux lits seront placés dans un hôpital de campagne, tandis que 50 lits des services d’urgence seront équipés d’installations d’oxygène. L’Ambassadeur des Pays Bas en Tunisie, S.E Antonius Lansink a déclaré : “Tant dans mon pays qu’ici en Tunisie, nous souffrons de la pandémie de Covid19. Elle nous touche tous. En plus de notre coopération continue avec la Tunisie, je suis fier que mon gouvernement ait mis à disposition ces fonds supplémentaires pour soutenir la Tunisie de manière très concrète en ces temps critiques”. Continuer la lecture

Des dirigeants internationaux s’unissent contre la montée de la crise des antimicrobiens

Photo : OMS

Photo : OMS

Une action conjointe de dirigeants internationaux, lancée ce vendredi, veut mettre fin à la résistance aux antimicrobiens et garantir des médicaments efficaces à l’avenir. L’initiative regroupe des chefs d’État et de gouvernement, des ministres, des dirigeants du secteur privé et de la société civile ainsi que des responsables d’agences des Nations Unies. La résistance survient lorsque le corps ne répond plus aux antibiotiques et autres médicaments utilisés pour combattre les infections et les maladies. Selon un rapport de l’OMS, le problème augmente les coûts de santé et de mortalité. Le groupe a été formalisé par les chefs des agences des Nations Unies telles que l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE). Le groupe des chefs d’État et de gouvernement ainsi que des dirigeants du secteur privé et de la société civile est présidé par le Premier ministre du Bangladesh, Sheik Hasina, et coprésidé par le Premier ministre de la Barbade, Mia Mottley. Continuer la lecture