Archives de catégorie : OMS

Près de 20% des adolescents dans le monde souffrent de troubles mentaux, l’ONU appelle à redoubler d’efforts

Photo : OMS

Photo : OMS

Les taux alarmants d’automutilation, de suicide et d’anxiété parmi les enfants et les jeunes du monde entier ont poussé l’UNICEF, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et des experts à joindre leurs efforts pour s’attaquer à cette menace croissante. « Trop d’enfants et de jeunes, riches et pauvres, aux quatre coins du monde, souffrent de problèmes de santé mentale », a dénoncé la Directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), Henrietta Fore, dans un communiqué publié mardi. « Cette crise imminente n’a ni limites, ni frontières », a-t-elle ajouté. Selon l’UNICEF, la moitié des troubles mentaux commencent avant l’âge de 14 ans. Il faut ainsi se doter de stratégies urgentes et innovantes pour les prévenir, les détecter et, si nécessaire, les traiter à un âge précoce. Continuer la lecture

Journée internationale des personnes âgées – 1er octobre : L’OMS lance une application numérique pour améliorer les soins aux personnes âgées

Photo : OMS

Photo : OMS

À l’occasion de la Journée internationale des personnes âgées, le 1er octobre, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a lancé un ensemble d’outils, dont une application numérique, pour aider les professionnels de la santé et de l’action sociale à améliorer la qualité des soins qu’ils dispensent aux personnes âgées. ICOPE Handbook App est une application numérique interactive innovante créée par l’OMS. Elle donne des conseils pratiques pour répondre aux besoins prioritaires des personnes âgées : mobilité réduite, malnutrition, déficiences visuelles et auditives, déclin cognitif, symptômes dépressifs et services médico-sociaux. Utilisée conjointement avec un ensemble d’outils comprenant un nouveau manuel, cette application accélérera la formation des professionnels de la santé et de l’action sociale afin d’apporter une réponse plus adaptée aux besoins divers des personnes âgées, explique l’OMS dans un communiqué de presse. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

Allocution du Secrétaire général de l’ONU à la Réunion de Haut niveau sur la couverture sanitaire universelle – New York, 23 septembre 2019

Photo : OMS

Photo : OMS

Je vous souhaite la bienvenue à cette réunion de haut niveau. Nous sommes aujourd’hui réunis pour défendre une cause qui est, par essence, liée à tous nos objectifs de développement: la santé pour tous. L’accès à des services de santé de qualité, à un coût abordable, apportant bien-être physique et mental et répondant aux besoins des femmes et des hommes, des filles et des garçons, est un droit universel. Pourtant, tristement, près de la moitié des habitants de la planète ne peuvent toujours pas exercer ce droit. Et cela a des conséquences graves pour l’humanité tout entière. Chaque année, ce sont quelque 100 millions de personnes qui s’enfoncent dans la pauvreté à cause de dépenses de santé exorbitantes. Continuer la lecture

Santé : 5 milliards de personnes risquent d’être privés de soins en 2030 (OMS)

Photo : UNICEF

Photo : UNICEF

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a exhorté dimanche les pays à investir au moins 1% supplémentaire de leur produit intérieur brut (PIB) dans les soins de santé primaires pour éliminer les lacunes existantes dans ce domaine. Au rythme de progression actuel, jusqu’à cinq milliards de personnes n’auront pas accès aux soins de santé en 2030 – année limite de réalisation des Objectifs de développement durable (ODD). Selon un nouveau rapport établi par l’OMS et ses partenaires à la veille de la Réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies sur la couverture sanitaire universelle, les pays doivent consacrer au moins 1% supplémentaire de leur PIB aux soins de santé primaires pour que les lacunes flagrantes de la couverture soient comblées et que les cibles fixées en 2015 dans le domaine de la santé soient atteintes, au niveau mondial. Les pays doivent également redoubler d’efforts pour étendre les services à l’échelle nationale. للغة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

Investir dans la nutrition pourrait sauver 3,7 millions de vies d’ici 2025, selon l’OMS

Les services de santé doivent s’intéresser davantage à une nutrition optimale à chaque étape de la vie et un bon investissement dans la nutrition pourrait sauver 3,7 millions de vies d’ici 2025, selon un nouveau rapport publié mercredi par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Afin de fournir des services de santé de qualité et d’atteindre la couverture sanitaire universelle, la nutrition doit être l’une des pierres angulaires des programmes de santé », a déclaré le Dr Naoko Yamamoto, Sous-Directrice générale de l’OMS, dans un communiqué de presse. « Nous avons également besoin de meilleurs environnements alimentaires qui permettent à tous d’avoir un régime alimentaire sain ». Continuer la lecture

L’ONU réclame des politiques favorables à l’allaitement dans le monde

UNICEF : Pourcentage des enfants de plus de six mois allaités exclusivement au sein (2000-2006)

UNICEF : Pourcentage des enfants de plus de six mois allaités exclusivement au sein (2000-2006)

A l’occasion de la semaine mondiale de l’allaitement, organisée du 1er au 7 août de chaque année, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’UNICEF et leurs partenaires ont plaidé en faveur de politiques favorables à la famille afin de permettre l’allaitement maternel et d’aider les parents à prendre soin de leurs enfants et à créer des liens avec eux dès le plus jeune âge. Selon l’OMS, l’allaitement maternel contribue à améliorer la santé des mères et des enfants. L’augmentation de l’allaitement maternel à un taux quasi universel permettrait de sauver plus de 800.000 vies chaque année, dont la majorité seraient des enfants âgés de moins de 6 mois. Continuer la lecture

20 millions d’enfants n’ont pas été vaccinés contre la rougeole, la diphtérie et le tétanos en 2018 (ONU)

Photo : UNICEF

Photo : UNICEF

Selon de nouvelles estimations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), les taux de vaccination au niveau mondial stagnent dangereusement, du fait des conflits, des inégalités et d’un relâchement de la vigilance. 20 millions d’enfants dans le monde – plus d’un enfant sur 10 – n’ont pas reçu en 2018 les vaccins vitaux, notamment contre la rougeole, la diphtérie et le tétanos, selon les nouvelles données publiées par l’OMS et l’UNICEF. À l’échelle mondiale, depuis 2010, la couverture vaccinale par les trois doses du vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche (DTC3) et une dose du vaccin antirougeoleux se maintient à environ 8%. Bien qu’élevée, cette couverture est insuffisante. Un taux de 95% est nécessaire – à l’échelle mondiale, dans tous les pays et toutes les communautés – pour assurer une protection contre les flambées de maladies évitables par la vaccination. للغة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

Les produits alimentaires pour bébés sont trop sucrés (OMS)

Photo : ODD 3

Photo : ODD 3

De nombreux produits alimentaires pour bébés sont trop sucrés et ne sont pas adaptés pour des nourrissons de moins de six mois, révèlent deux études du bureau européen de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). De tels aliments peuvent porter préjudice au développement et à la santé des enfants, alerte l’agence onusienne dans un communiqué publié lundi. Si les fruits et légumes contenant naturellement des sucres conviennent aux nourrissons et aux jeunes enfants, l’OMS juge préoccupant le niveau très élevé de glucides rapides dans les purées commercialisées pour bébés. Continuer la lecture

Les agences humanitaires de l’ONU appellent à éliminer la malnutrition des enfants

Photo : UNICEF

Photo : UNICEF

A la veille de la présentation du dernier rapport sur l’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde, les agences humanitaires des Nations Unies ont appelé dimanche à mettre fin au « fléau de la malnutrition chez les enfants ». « Nous avons tous vu le regard vide et presque sans vie d’un enfant souffrant de malnutrition grave, dont la respiration toujours aussi faible est souvent le seul signe de vie. Nous avons tous été profondément touchés lorsqu’un enfant n’a pu être sauvé », ont dit les chefs de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), du Programme alimentaire mondial (PAM) et du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) dans une déclaration conjointe. Continuer la lecture

Élimination du trachome : l’OMS annonce des progrès durables

Photo : OMS

Photo : OMS

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le nombre de personnes risquant de contracter le trachome – principale cause infectieuse de cécité dans le monde – est passé de 1,5 milliard en 2002 à 142 millions en 2019, soit une baisse de 91%. Les nouvelles données présentées aujourd’hui à la 22e réunion de l’Alliance OMS pour l’élimination mondiale du trachome d’ici 2020 (GET2020) montrent également que le nombre de personnes nécessitant une intervention chirurgicale pour un trichiasis trachomateux – stade avancé du trachome, entraînant une cécité – est passé de 7,6 millions en 2002 à 2,5 millions en 2019, soit une baisse de 68%. « L’élimination du trachome contribue à la santé oculaire et à la qualité de vie des personnes les plus pauvres et les plus défavorisées dans le monde et nous rapproche donc un peu plus de la couverture sanitaire universelle », a déclaré Dre Mwelecele Ntuli Malecela, Directrice du Département sur la lutte contre les maladies tropicales négligées de l’OMS. للنسخة العربية، يرجى النظر اسفل الصفحة Continuer la lecture