Archives de catégorie : OIT

الرسائل الرئيسية – موجز سياسات الأمين العام للأمم المتحدة: عالم العمل وكوفيد19  

الصورة: منظمة العمل الدولية

الصورة: منظمة العمل الدولية

تؤثر جائحة كوفيد 19 بشكل كبير على وظائف ومصادر رزق ورفاهية العمال وأسرهم، وكذلك على المؤسسات سيما الصغيرة منها والمتوسطة ومتناهية الصغر – في جميع أنحاء العالم. تتأثر الفئات الضعيفة بشكل خاص بما فيها: العمال غير الرسميون والشباب والنساء وحاملو الإعاقة واللاجئون والمهاجرون. تأثير الجائحة على الشباب – وخاصة الشابات – غير متناسب ومدمر.  فالشباب المتضرر غالبًا ما يكون كسبهم أقل ويحصلون مستويات مهارة أدنى طوال حياتهم العملية، وهو ما يضاعف من إمكانية بروز “جيل في وضعية إغلاق “. وهذا ينطوي أيضًا على خطر زيادة عدم المساواة داخل البلدان وفيما بينها. الاقتصادات النامية والهشة ستكون أقل قدرة على المواجهة بسبب المستويات العالية للقطاع غير الرسمي وغياب القوة المالية الملائمة لتأمين الحماية الاجتماعية للجميع، من ضمن تدابير أخرى. العودة للماضي ليست حلا.  ويجب علينا أن نسعى لتحقيق انتعاش يعالج النقائص الكامنة في عالم العمل التي كشفتها هذه الأزمة، بما فيها تلك المتعلقة بالحماية الاجتماعية، والعمل غير الرسمي، وأعمال الرعاية غير مدفوعة الأجر، وحماية حقوق العمال، والمخاطر المرتبطة بالتكنولوجيات الجديدة. تنسيق الجهد العالمي والإقليمي والوطني لإيجاد فرص العمل اللائق والمنتج للجميع يمكن أن توفر الأساس لتحقيق انتعاش أخضر وشامل وقادر على الصمود. يجب أن تكون أجندة 2030 دليلنا. نقترح استجابة على ثلاثة مراحل: للمزيد هنــــا

Continuer la lecture

Covid-19 : l’ONU appelle à soutenir les parents qui travaillent et leurs familles

Unicef Tunisie

Unicef Tunisie

Le monde célèbre ce 1er juin la Journée mondiale des parents. L’occasion pour l’ONU de rappeler que les mères et pères qui travaillent pendant la crise du coronavirus ainsi que leurs familles doivent être davantage soutenus. Les familles sont les premières victimes de la pandémie de Covid-19. Les parents ont la responsabilité de protéger leur famille, de prendre soin des enfants non scolarisés et, en même temps, de poursuivre leurs responsabilités professionnelles. Sans le soutien de leurs parents, la santé, l’éducation et le bien-être émotionnel des enfants peuvent être menacés. « Être parent a été l’une des expériences les plus enrichissantes de ma vie », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, Antonioo Guterres sur son compte Twitter. « À l’occasion de la Journée mondiale des parents, j’appelle à l’adoption de politiques plus favorables à la famille sur le lieu de travail, en particulier face à la Covid-19 », a-t-il ajouté. Continuer la lecture

Covid-19 : plus d’un jeune sur six se retrouve sans emploi en raison de la crise (OIT)

Photo : ONU

Photo : ONU

La dernière analyse de l’OIT sur l’impact de la Covid-19 sur le marché du travail révèle l’effet dévastateur et disproportionné de la pandémie sur les jeunes travailleurs et analyse la mise en place de mesures appropriées afin de garantir un retour au travail dans un environnement sûr. Selon l’Organisation internationale du Travail (OIT), plus d’un jeune sur six a cessé de travailler depuis le début de la pandémie de Covid-19 et ceux qui ont conservé leur emploi ont vu leur temps de travail diminuer de 23%. D’après la quatrième édition de l’Observatoire de l’OIT: la Covid-19 et le monde du travail, les jeunes sont beaucoup plus touchés par la pandémie et la progression forte et rapide du chômage chez les jeunes depuis février dernier touche davantage les jeunes femmes que les jeunes hommes. La pandémie inflige un triple choc aux jeunes: non seulement elle ruine leurs perspectives d’emploi, mais elle perturbe aussi leurs études et leurs formations et constitue une entrave pour ceux qui veulent accéder au marché du travail ou cherchent à changer d’emploi. Continuer la lecture

Le Covid-19 appauvrit davantage des travailleurs informels déjà vulnérables (OIT)

Photo : Banque mondiale

Photo : Banque mondiale

Selon l’Organisation internationale du Travail (OIT), les mesures de confinement vont aggraver la pauvreté et les vulnérabilités parmi les deux milliards de travailleurs de l’économie informelle à travers le monde. Selon une nouvelle étude de l’OIT, les mesures de confinement et d’endiguement du Covid-19 menacent d’accroître les niveaux de pauvreté relative des travailleurs de l’économie informelle dans le monde, jusqu’à 56 points de pourcentage dans les pays à faible revenu. Dans les pays à revenu élevé, on estime que les niveaux de pauvreté relative des travailleurs informels devraient augmenter de 52 points de pourcentage, tandis que dans les pays à revenu intermédiaire supérieur la hausse est estimée à 21 points de pourcentage. Dans le monde, pas moins d’1,6 milliard de travailleurs informels sur deux milliards sont affectés par les mesures de confinement et de restriction. La plupart d’entre eux travaillent dans les secteurs les plus durement touchés ou dans de petites entreprises plus vulnérables aux chocs. Continuer la lecture

La pandémie de Covid-19 révèle les inégalités mondiales, selon le numéro deux de l’ONU

Photo : PNUD

Photo : PNUD

La pandémie de Covid-19 qui balaie les pays développés et les pays en développement « expose les fragilités et les inégalités de nos sociétés », selon la Vice Secrétaire générale des Nations Unies, Amina Mohammed. Dans un entretien accordé à ONU Info, Mme Mohammed déclare que la crise mondiale déclenchée par le virus pourrait et devrait relancer les efforts pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD), les 17 cibles convenues à l’échelle mondiale pour éliminer la pauvreté, créer un monde plus égalitaire et pacifique et protéger la planète. ONU Info : Dans quelle mesure êtes-vous préoccupée par le fait que les inégalités mondiales vont s’aggraver à la suite de la pandémie de coronavirus? Amina Mohammed : Je suis extrêmement préoccupée. Le Covid-19 est un multiplicateur de menaces. Nous avons une urgence sanitaire, une urgence humanitaire et maintenant une urgence de développement. Ces urgences aggravent les inégalités existantes. Dans les économies avancées, nous observons des taux de mortalité plus élevés parmi les groupes déjà marginalisés. Et dans les pays en développement, la crise frappera encore plus durement les populations vulnérables. Continuer la lecture

L’exclusion des jeunes de l’emploi et de la formation s’accroît (OIT)

Photo : OIT

Photo : OIT

Les jeunes sont confrontés à un avenir incertain sur le marché du travail en raison de l’automatisation, du champ restreint de la plupart des formations professionnelles et du manque d’emplois correspondant à leurs qualifications. C’est ce qu’indique un nouveau rapport de l’Organisation internationale du Travail (OIT). Le nombre de jeunes actuellement non scolarisés, sans emploi ni formation (NEET) augmente, et les jeunes femmes sont deux fois plus susceptibles d’être concernées que leurs homologues masculins.  Les jeunes (âgés de 15 à 24 ans) qui travaillent sont aussi davantage exposés au risque de perdre leur emploi du fait de l’automatisation, et ceux qui ont une formation technique sont particulièrement vulnérables, selon le nouveau rapport de l’OIT intitulé Tendances mondiales de l’emploi des jeunes 2020: La technologie et l’avenir des emplois  (GET Youth 2020). Continuer la lecture

L’OIT plaide pour des mesures contre la pauvreté et les inégalités affectant les populations autochtones

Photo : ONU

Photo : ONU

Il est urgent de s’attaquer au niveau élevé de pauvreté et d’inégalité auquel sont confrontées les populations autochtones, affirme l’Organisation internationale du travail (OIT) dans un nouveau rapport publié lundi. D’après ce rapport publié pour célébrer le 30e anniversaire de la convention (n° 169) relative aux peuples indigènes et tribaux (1989), les populations autochtones présentent près de trois fois plus de risques de vivre dans une situation d’extrême pauvreté que les autres catégories de la population. Les populations autochtones représentent près de 19% des plus démunis (personnes vivant avec moins de 1,90 dollar par jour). Et même lorsqu’on applique des seuils de pauvreté moins restrictifs (à 3,20 et 5,50 dollars par jour), on recense un nombre disproportionné de pauvres parmi les populations autochtones. De plus, indépendamment de la région et de leur lieu de résidence (zone rurale ou zone urbaine), ces dernières représentent une part importante des pauvres dans le monde. للغة العربية، انقر هنا Continuer la lecture

Seuls 10% des travailleurs gagnent près de la moitié des rémunérations mondiales (OIT)

Photo : Banque mondiale

Photo : Banque mondiale

Une nouvelle analyse de données de l’Organisation internationale du travail (OIT) livre les premières estimations de la distribution du revenu du travail et montre qu’à peine 10 pour cent des travailleurs perçoivent près de la moitié des rémunérations mondiales. « Les inégalités salariales demeurent un phénomène répandu dans le monde du travail », souligne le document qui ajoute qu’en termes relatifs, ces augmentations des plus hauts revenus du travail s’accompagnent de pertes pour tous les autres. « Les travailleurs de la classe moyenne et ceux qui touchent les plus bas salaires voyant leur part de revenu reculer », a déclaré Steven Kapsos, chef de l’Unité de la production et de l’analyse des données de l’OIT cité dans ce communiqué de presse. Continuer la lecture

L’OIT adopte une convention pour combattre la violence et le harcèlement au travail

Photo : OIT/ILO

Photo : OIT/ILO

La Conférence internationale du Travail (CIT) a conclu vendredi sa 108e session à Genève avec l’adoption d’une convention, et d’une recommandation qui l’accompagne, pour combattre la violence et le harcèlement au travail. La convention, juridiquement contraignante, a été adoptée à une très large majorité : 439 votes en sa faveur, sept contre et 30 abstentions. La recommandation, qui n’est pas juridiquement contraignante, donne des conseils et des orientations sur la façon dont la convention devrait être appliquée. Elle a été adoptée avec 397 voix pour, 12 voix contre et 44 abstentions. La convention reconnaît que la violence et le harcèlement dans le monde du travail « peuvent constituer une violation des droits humains ou une atteinte à ces droits (…) mettent en péril l’égalité des chances, sont inacceptables et incompatibles avec le travail décent ». للغة العربية ، يرجى النظر أسفل اصفحة Continuer la lecture

A l’occasion des 100 ans de l’OIT, la France appelle à une réforme du capitalisme et de la mondialisation

Photo : OIT/ILODans le cadre du centième anniversaire de l’Organisation internationale du travail (OIT), le Président français Emmanuel Macron a prononcé, mardi à Genève, un discours dénonçant les dérives du capitalisme. « Ces dernières décennies sont marquées par une crise profonde, économique, sociale, environnementale, politique et donc civilisationnelle qui nous impose de réagir », a affirmé le Président français devant les participants de la Conférence internationale du travail, qui a débuté lundi et doit durer jusqu’au 21 juin. A cette occasion, le chef de l’Etat français a lancé un appel en faveur de la réforme du capitalisme mais aussi de celle de la mondialisation pour résorber « les inégalités qui alimentent les extrêmes ». Un plaidoyer pour une mondialisation plus sociale pour éviter une nouvelle guerre. للنسخة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture