Archives de catégorie : OHCHR

L’ONU déplore l’impact disproportionné de la peine de mort sur les minorités et personnes de milieux pauvres

Photo : Conseil des Droits de l’Homme à Genève

Lors de la réunion-débat biennale de haut niveau du Conseil des droits de l’homme, la Haut commissaire des droits de l’homme de l’ONU s’est félicitée mardi de la tendance à l’abolition de la peine de mort de par le monde. Michelle Bachelet a signalé qu’en fin 2018, quelque 121 Etats ont voté en faveur de la résolution de l’Assemblée générale appelant à un moratoire sur la peine de mort. Le problème reste pourtant entier. Continuer à condamner à mort alors qu’il existe toujours un risque d’erreur, même infime, est inacceptable. Continuer la lecture

Allocution de Monsieur Diego Zorrilla, Coordonnateur résident du Système des Nations Unies en Tunisie, à l’ouverture du colloque international « la traite des personnes en Tunisie : Etat des lieux et mécanisme national de référencement » – Tunis, 23 janvier 2019

Diego Zorrilla, Coordonnateur résident du Système des Nations Unies en Tunisie

Monsieur le Ministre, Représentant du Président de la République,

Monsieur le Ministre de la Justice,

Madame La Présidente de l’Instance nationale de lutte contre la traite des personnes (INLTP) ,

Monsieur le Représentant du Conseil de l’Europe,

Monsieur le Représentant de Avocats sans frontières,

Mesdames et messieurs les Ambassadeurs dans la salle,

Mesdames et messieurs les représentants de l’Assemblée des représentants du peuple,

Mes collègues, chefs d’agences des Nations Unies, particulièrement les 4 agences directement impliquées dans le soutien à l’INLTP : le Haut-Commissariat aux Droits de l’homme (HCDH), l’Organisation internationale pour les Migrations, l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD),  

Chers invités,

Merci de votre présence. Je suis le cinquième intervenant et je pense que vous êtes impatients d’écouter l’intervention de Madame Raoudha Laabidi au sujet du rapport d’activité de l’INLTP. Je vais donc être très bref.

Je vais tout d’abord féliciter Monsieur le Président de laRépublique pour avoir nommé cette date tellement importante – le 23 janvier –comme fête nationale de commémoration de l’abolition de l’esclavage en Tunisie.Il est important de reconnaître, au-delà de sa valeur historique et symbolique,le caractère phare de cet événement dans le monde arabo-musulman et dans leconcert des nations. Cela permet aussi de concentrer les efforts desensibilisation sur la permanence du phénomène contemporain de la traite despersonnes. Je pense donc que c’est une excellente initiative. للغة العربية، يرجى النظر في أسفل الصفحة

Continuer la lecture

Un expert de l’ONU demande à la Tunisie de protéger les acquis démocratiques

Résultat de recherche d'images pour "Un expert de l’ONU demande à la Tunisie droit de l'home association voule clément"

Photo : OHCDH Tunisie

Un expert des droits de l’homme a accueilli avec satisfaction les efforts du gouvernement tunisien pour consolider la démocratie depuis la révolution de 2011, mais a exhorté les autorités à accélérer leurs efforts pour protéger le droit à la liberté de réunion pacifique et d’association. « La Tunisie est à un tournant de son histoire post-révolutionnaire », a déclaré le Rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à la liberté de réunion pacifique et d’association, Clément Nyaletsossi Voule, à l’issue d’une visite officielle de 10 jours vendredi dernier. « J’espère sincèrement que la transition démocratique sera irréversible et conduira à une société juste et démocratique, conforme au slogan de la révolution, à savoir ‘emploi, liberté, dignité’ ». Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Campagne du 70ième anniversaire de la déclaration Universelle des droits de l’homme – Tunisie : concours national

Le 70ième anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme, qui se prolonge tout au long de l’année 2018, offre le cadre idéal pour lancer un concours national qui valorise  les initiatives de promotion et protection des droits de l’homme en Tunisie. Cette initiative est lancée par le Ministère chargé des relations avec les instances constitutionnelles, la société civile et des droits de l’Homme en partenariat avec le  Haut Commissariat des Nations-Unies aux droits de l’homme. Elle a pour objectifs : Continuer la lecture

Zeid Ra’ad al-Hussein : « je préfère faire une erreur en m’exprimant plutôt que de me taire »

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad al-Hussein, dont le mandat s’achève ce mois-ci, revient dans un entretien avec ONU Info sur les quatre années qu’il a passé à ce poste, les moments qui l’ont marqué et l’importance du combat contre l’injustice.

Continuer la lecture

زيد: خسرت أصدقاء مقربين بسبب عملي في مجال حقوق الإنسان، لكن ضميري مرتاح

قال زيد رعد الحسين مفوض الأمم المتحدة السامي لحقوق الإنسان إنه لم يسع لولاية ثانية في منصبه بعد أن ثبت له عدم تمتعه بدعم الدول الخمس دائمة العضوية في مجلس الأمن، بسبب تصريحاته بشأن الأوضاع في دول منها سوريا واليمن. وفي آخر حوار باللغة العربية قبل انتهاء ولايته في الحادي والثلاثين من أغسطس/آب، قال زيد إنه تعرض للكثير من الضغوط من كل الدول، لكنه شعر دائما أن ضغوط ضحايا انتهاكات حقوق الإنسان أقوى وأشد

Continuer la lecture

Droits des Palestiniens : le Haut-Commissaire aux droits de l’homme tire la sonnette d’alarme   

Photo : ONU/UNO

Le Haut-Commissaire aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, a tiré la sonnette d’alarme face à la détérioration de la situation humanitaire et l’escalade des tensions, lors de son intervention lundi devant le devant le Comité des droits inaliénables du peuple palestinien, réuni au Siège de l’ONU, à New York. « L’escalade dramatique de la situation humanitaire dans les Territoires palestiniens occupés des derniers mois pourrait engendrer de nouvelles menaces pour la paix dans la région »,  a averti le Haut-Commissaire. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Conseil des droits de l’homme : Zeid Ra’ad Al Hussein met en garde contre le retour du nationalisme

Photo : ONU/HCDH, Zeid Ra’ad Zeid Al Hussein

A deux mois et demi de la fin de son mandat de Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme à la fin du mois d’août prochain, Zeid Ra’ad Al Hussein s’est exprimé pour la dernière fois au début d’une session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Pour cette dernière, il a mis en garde contre le retour du nationalisme. Se référant à un responsable onusien qui prétendait que les droits de l’homme ne sont pas universels et qu’ils ne sont que l’expression de « l’imagination occidentale », il a réfuté avec véhémence cette thèse, rappelant que les Nations unies elles-mêmes étaient l’expression de cet universalisme. La question se pose donc de savoir, a dit le Haut-Commissaire, « pourquoi la Déclaration universelle, de même que le corpus complet du droit des droits de l’homme adopté après elle, sont victimes de telles attaques de nos jours – non seulement de la part d’extrémistes, comme les takfiris, mais aussi de dirigeants autoritaires, de populistes, de démagogues, de relativistes culturels, de certains universitaires occidentaux – et même de fonctionnaires des Nations Unies ? » Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Zeid salue l’ouverture de la première affaire de violations des droits de l’homme par une chambre spécialisée en Tunisie (30 mai 2018)

Photo : ONU – Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, s’est félicité mercredi du démarrage en Tunisie de la première audience par une Chambre criminelle spécialisée dans une affaire concernant des violations graves des droits de l’homme commises entre juillet 1955 et décembre 2013. L’Instance Vérité et Dignité, créée le 1er juin 2014, a transféré, ces derniers mois les 10 premières affaires aux Chambres criminelles spécialisées. Ces Chambres ont été créées en 2014, dans le cadre d’un système de justice transitionnelle novateur, mis en place après le soulèvement populaire qui avait renversé le gouvernement despotique du président Ben Ali, en janvier 2011. Version arabe, veuillez défiler vers le bas. Continuer la lecture

A Vienne, l’ONU déplore que les droits de l’homme ne soient plus une priorité dans le monde

Photo : ONU

Lors du 25e anniversaire de la Déclaration de Vienne sur les droits de l’homme, le chef des droits de l’homme de l’ONU a dénoncé mardi la régression des droits de l’homme dans le monde, y compris en Europe, et appelé à résister aux sirènes du racisme, de la division ethnique et du populisme. Le 25e anniversaire de la Déclaration de Vienne sur les droits de l’homme aurait pu être l’occasion « d’une célébration polie » des nombreuses réalisations du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme. Mais pour Zeid Ra’ad Al Hussein, « l’heure n’est pas à la complaisance soporifique » alors que le monde semble revenir « en arrière » en matière de droits de l’homme. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture