Archives de catégorie : OHCHR

Célébration de la Journée internationale Nelson Mandela – Webinaire : La situation des femmes privées de liberté: les règles internationales et les défis –  Tunis, 16 juillet 2021

Mr Arnaud Peral, Coordonnateur Résident des NU en Tunisie au milieu en haut de la photo

Mr Arnaud Peral, Coordonnateur Résident des NU en Tunisie au milieu en haut de la photo

En novembre 2009, l’Assemblée générale des Nations Unies déclarait le 18 juillet « Journée internationale Nelson Mandela » en l’honneur de la contribution apportée par l’ex-Président sud-africain à la culture de la paix et de la liberté. La résolution A/RES/64/13 de l’Assemblée générale reconnaît les valeurs défendues par Nelson Mandela et de son dévouement au service de l’humanité, qu’il a manifesté par son action humanitaire dans les domaines du règlement des conflits, des relations entre les races, de la promotion et de la protection des droits de l’homme, de la réconciliation, de l’égalité entre les sexes, des droits des enfants et autres groupes vulnérables, et du progrès des communautés démunies et sous-développées. Cette résolution reconnaît également la contribution qu’il a apportée à la lutte pour la démocratie à l’échelle internationale et à la promotion d’une culture de paix dans le monde entier. Continuer la lecture

Le Bureau du HCDH en Tunisie est très préoccupé par la persistance d’allégations de graves violations des droits de l’homme commises par les forces de sécurité intérieure            

Le Bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) en Tunisie a, au cours du premier semestre de 2021, reçu des informations circonstanciées relatives à plusieurs incidents graves impliquant des membres des forces de sécurité intérieure et exprime sa préoccupation à cet égard. Il est indéniable que depuis 2011, conformément à sa Constitution et à ses engagements internationaux, la Tunisie s’est engagée de façon volontariste dans un processus de démocratisation, de réformes législatives et de renforcement des capacités initiales et continues visant à ancrer l’Etat de droit et la promotion et la protection des droits de l’homme au sein des institutions tunisiennes, dont notamment les différents services assurant le maintien de l’ordre et la sécurité publique. Continuer la lecture

المقرّر الأممي الخاص المعني بالحق في حرية التجمّع السلمي وتكوين الجمعيات في زيارة إلى تونس من 7 إلى 11 جوان 2021

السيد كليمان نياليتسوسي فول المقرّر الأممي الخاص المعني بالحق في حرية التجمّع السلمي وتكوين الجمعيات في لقاء مع وزيرة العدل بلاإنابة - تونس 9 جوان 2021

السيد كليمان نياليتسوسي فول المقرّر الأممي الخاص المعني بالحق في حرية التجمّع السلمي وتكوين الجمعيات في لقاء مع وزيرة العدل بالإنابة – تونس 9 جوان 2021

في إطار الزيارة التي يؤديها إلى تونس من 7 إلى 11 جوان 2021، التقى بعد ظهر يوم الأربعاء السيد كليمان نياليتسوسي فول المقرّر الأممي الخاص المعني بالحق في حرية التجمّع السلمي وتكوين الجمعيات، بوزيرة العدل بالإنابة السيدة حسناء بن سليمان وقد مثّل اللّقاء مناسبة لتناول واقع احترام الحقوق والحريات في الممارسة السياسية والمدنية بتونس، لاسيما بعد صدور دستور 27 جانفي 2014 وما تضمّنه من أحكام معززة لتكريس الحقوق والحريات العامة. وتأتي هذه الزيارة في إطار استعراض بعض المسائل المرتبطة بالحقوق والحريات الأساسية التي أقرها الدستور ولا يمكن المساس بها أو التخلي عنها على غرار الحق في حرية التجمع السلمي والحق في بعث وتكوين جمعيات طبق ما تنص عليه أحكام القانون، مع الإشارة إلى تأثير الوضع الوبائي على ممارسة حرية التجمع السلمي ومحاولة الموازنة بين ذلك الحق وضمان سلامة المشاركين في التجمعات باتخاذ إجراءات تكفل ذلك. Continuer la lecture

Tunisie: Un expert de l’ONU évaluera les droits de l’homme des personnes LGBT

Photo : Expert indépendant des Nations Unies sur LGBT, Victor Madrigal-Borloz

Photo : Expert indépendant des Nations Unies sur LGBT, Victor Madrigal-Borloz

L’Expert indépendant des Nations Unies sur la protection contre la violence et la discrimination fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre, Victor Madrigal-Borloz, se rendra en Tunisie du 8 au 18 juin 2021. « La visite offre une occasion importante d’évaluer la mise en œuvre des normes en matière de droits de l’homme pour lutter contre la violence et la discrimination à l’égard des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans et de genre variant dans le pays », a déclaré Madrigal-Borloz. « Au cours de ma visite, j’évaluerai les progrès accomplis vers l’élimination de la violence et de la discrimination fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre, je mettrai en évidence les lacunes et les défis qui subsistent, et je formulerai des recommandations à l’intention des parties prenantes concernées. للغة العربية، واصل هنـــا Continuer la lecture

Le HCDH promet d’aider la Tunisie à promouvoir le respect des droits Humains (Interview)

The Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights (OHCHR) in Tunisia pledged to promote and encourage respect of human rights in the country. It also vowed to help Tunisia premise a real democracy on solid and sustainable foundations, OHCHR representative in Tunisia Elodie Cantier-Aristide said in an interview with TAP.  Cantier-Aristide was reacting to recent unrest in different regions of the country which reportedly saw police use “violent methods” to suppress “peaceful” and “legitimate” demonstrations. Continuer la lecture

Les raisons de la colère par Elodie CANTIER-ARISTIDE, Représentante du Haut Commissariat aux Droits de l’Homme à Tunis

Elodie CANTIER-ARISTIDE, Représentante du Haut Commissariat aux Droits de l'Homme à Tunis

Elodie CANTIER-ARISTIDE, Représentante du Haut Commissariat aux Droits de l’Homme à Tunis

Les incidents qui se sont produits ces derniers jours à travers la Tunisie, au cours desquels un jeune a trouvé une mort prématurée, ont des origines multiples, enracinées dans l’histoire récente et plus ancienne de ce pays aux richesses innombrables et aux opportunités réelles et multiples. Les jeunes qui étaient dans la rue ces dernières nuits, n’ont pas fait part de revendications structurées, n’ont probablement pour la plupart qu’une connaissance imprécise des évènements auxquels ils étaient trop jeunes pour avoir participé, de leur histoire récente, et de ce qu’était la vie avant la révolution. Mais ce contexte, cet appel de la jeunesse tunisienne (mais pas seulement) et ses aspirations renouvelées ne peuvent qu’évoquer l’histoire du pays il y a dix ans. Il s’agit là d’autant de défis qui ont notamment été à l’origine de la révolution de 2011 et ont depuis, amené la Tunisie sur la voie de changements majeurs et réels dans tous les domaines de la vie politique, socio-économique, juridique et sociétale du pays. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

La Covid-19 a fragilisé la liberté de la presse dans le monde entier en 2020 (UNESCO)

Photo : ONU

Photo : ONU

La cheffe de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a appelé, mercredi, à protéger le journalisme et à défendre l’information comme un « bien public ».  L’UNESCO a condamné le meurtre de 59 professionnels des médias en 2020, dont quatre femmes. Avec 22 meurtres, les régions Amérique latine/Caraïbes et Asie-Pacifique en enregistrent le plus grand nombre, suivies par celle des États arabes avec neuf et l’Afrique six. Dans l’ensemble, l’année 2020 a été marquée par l’un des bilans les plus bas enregistrés par l’agence onusienne dans la dernière décennie, au cours de laquelle 888 journalistes et travailleurs des médias ont payé le prix ultime pour informer le public. En 2019, l’UNESCO avait condamné les meurtres de 57 journalistes, 99 en 2018. Continuer la lecture

La Conférence mondiale sur la liberté de la presse met en lumière le travail dangereux de séparer la vérité du mensonge

Photo : UNESCO

Photo : UNESCO

Des journalistes et des défenseurs de la liberté de la presse du monde entier ont examiné les moyens de surmonter les défis croissants auxquels sont confrontés les médias, lors d’une conférence en ligne de deux jours organisée conjointement par l’UNESCO, et les Pays-Bas. « Non seulement les journalistes transmettent des informations vitales pendant la pandémie, mais ils nous aident aussi à faire la distinction entre vérités et mensonges, ce qui est fondamental pour notre contrat social », a déclaré la Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Audrey Azoulay, à l’ouverture des travaux. « Pourtant, les journalistes continuent d’être pris pour cible, harcelés et attaqués. Ces dernières années, les menaces à leur encontre se sont multipliées parce qu’ils perturbent, parce qu’ils disent la vérité. Ou, pour dire les choses simplement, parce qu’ils font leur travail », a déploré la cheffe de l’UNESCO. Continuer la lecture

Michelle Bachelet : « la Covid-19 a montré nos échecs à investir dans des sociétés justes et équitables »

 « 2020 est une année qu’aucun d’entre nous n’oubliera. Une année terrible et dévastatrice qui nous a marqué, à bien des égards », a affirmé mercredi la cheffe des droits de l’homme de l’ONU, relevant que la pandémie de Covid-19 a mis à nu « les fissures et les fragilités de nos sociétés, exposant tous nos échecs à investir dans la construction de sociétés justes et équitables ». Faisant le bilan de la gestion de la crise du coronavirus, la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, a rappelé que l’année 2020 a fait « des ravages » non seulement dans toutes les régions et tous les pays, mais aussi sur l’ensemble de nos droits, qu’ils soient économiques, sociaux, culturels, civils ou politiques. « Elle a montré la faiblesse des systèmes qui n’ont pas réussi à mettre l’accent sur le respect des droits de l’homme », a-t-elle ajouté lors d’un discours ouvrant sa conférence annuelle sur la situation et les perspectives des droits de l’homme dans le monde. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

A Genève, l’ONU et la Suisse plaident pour une meilleure protection des journalistes

Photo : ONU

Photo : ONU

A la veille de la 75e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, la cheffe des droits de l’homme de l’ONU et la Présidente suisse ont plaidé, mardi, à Genève, pour une meilleure protection des journalistes qui font l’objet d’attaques et de menaces croissantes notamment durant la pandémie de Covid-19. La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, et la Présidente de la Confédération suisse, Simonetta Sommaruga, ont participé le 1er septembre à un événement sur la liberté de la presse et la liberté d’expression organisé au Palais des Nations, à Genève, en présence de plusieurs journalistes. Les deux hautes responsables ont déploré les attaques dont sont victimes les professionnels des médias. Continuer la lecture