Archives de catégorie : OHCHR

Covid-19 : une experte de l’ONU demande une meilleure protection des personnes âgées

Photo : ONU/ Des personnes âgées jouant aux échecs.

Photo : ONU/ Des personnes âgées jouant aux échecs.

La société a le devoir de faire preuve de solidarité et de mieux protéger les personnes âgées qui sont particulièrement vulnérables à la pandémie de Covid-19, a déclaré vendredi une expert des droits de l’homme des Nations Unies. « Les rapports faisant état de personnes âgées abandonnées dans des maisons de soins ou de cadavres trouvés dans des maisons de soins sont alarmants. C’est inacceptable », a déclaré Rosa Kornfeld-Matte, Experte indépendante des Nations Unies sur la jouissance de tous les droits de l’homme par les personnes âgées. « Nous avons tous l’obligation de faire preuve de solidarité et de protéger les personnes âgées contre de tels préjudices ». « Les personnes âgées ne sont pas seulement confrontées à un risque de décès disproportionné, mais elles sont également menacées par le Covid-19 en raison de leurs besoins en matière de soins ou du fait qu’elles vivent dans des environnements à haut risque tels que les institutions », a ajouté l’experte. Continuer la lecture

L’ONU appelle à l’allègement des sanctions visant certains Etats pour mieux lutter contre le Covid-19

Photo : ONU

Photo : ONU

Les sanctions sectorielles de grande envergure doivent être réévaluées de toute urgence dans les pays faisant face à la pandémie de coronavirus, en raison de leur incidence potentiellement négative sur le secteur de la santé et sur les droits de l’homme, a déclaré mardi la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet. « Il est primordial d’éviter l’effondrement du système médical de tout pays, compte tenu de l’impact explosif que cela aura sur le nombre de décès, la souffrance et la contagion généralisée », a déclaré Mme Bachelet. « En cette période cruciale, tant pour des raisons de santé publique mondiale que pour appuyer les droits et la vie de millions de personnes dans ces pays, les sanctions sectorielles doivent être assouplies ou suspendues. Dans ce contexte de pandémie mondiale, entraver les efforts médicaux dans un pays accroît les risques pour nous tous ». Continuer la lecture

Coronavirus : le Conseil des droits de l’homme de l’ONU suspend sa session dès demain vendredi

Photo : Conseil des Droits de l'Homme

Photo : Conseil des Droits de l’Homme

Le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies a décidé jeudi de suspendre sa session dès le vendredi13 mars en raison de la pandémie du nouveau coronavirus. « Par une décision prise à la mi-journée sur proposition du bureau, le Conseil a convenu de suspendre jusqu’à nouvel ordre sa 43e session à compter de demain, vendredi 13 mars, au soir, dans le cadre des mesures de prévention de la propagation du Covid-19 », a déclaré sa Présidente, l’Ambassadrice autrichienne Elisabeth Tichy-Fisslberger, devant les délégations des Missions permanentes auprès de l’ONU à Genève. « Tous les débats restants en plénière sont reportés à la reprise de la 43ème session », a-t-elle ajouté. La décision a été prise notamment en raison de l’évaluation récente de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui a qualifié mercredi le nouveau coronavirus de « pandémie ». Continuer la lecture

Droits des femmes : « l’heure n’est plus à la complaisance », selon Michelle Bachelet  

Photo : ONU

Photo : ONU

« Nous devrions toujours célébrer Beijing, mais nous devons aussi nous rappeler que ce Plan d’action est inachevé », a déclaré mardi à Genève la cheffe des droits de l’homme de l’ONU. Lors d’un réunion-débat au Conseil des droits de l’homme de l’ONU pour marquer le 25ème anniversaire de la Plate-forme d’action de Beijing sur l’autonomisation des femmes, qui a été adoptée en 1995, Michelle Bachelet a ajouté que « l’heure n’est plus à la complaisance ». Selon Mme Bachelet, les risques de revers sont réels – et croissants. Si la Conférence de Beijing est reconnue comme un moment d’engagement collectif et fort en faveur des droits humains, vingt-cinq ans plus tard, le scénario est tout autre. A cet égard, elle note que « les droits des femmes sont menacés et attaqués » sur de nombreux fronts.  « Nous assistons à des retours en arrière et à la résurgence de récits contre l’égalité des sexes fondés sur une discrimination séculaire », a dit Mme Bachelet. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

L’ONU appelle à protéger les droits des migrants, victimes de préjugés, de discriminations et de violences

A l’occasion de Journée internationale des migrants (18 décembre), les Nations Unies appellent à dissiper les préjugés à l’encontre des 272 millions de migrants à travers le monde et à sensibiliser l’opinion à leurs contributions dans les domaines économique, culturel et social, au profit tant de leur pays d’origine que de leur pays de destination. « Tous les migrants ont droit à une égale protection de tous leurs droits fondamentaux », a rappelé le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, dans un message pour la Journée. Des droits qui sont consacrés dans le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières adopté par plus de 160 Etats en 2018. « Malgré cela, les migrants sont souvent la cible de discours fallacieux et hostiles », a déploré le Secrétaire général. « Nous les voyons souvent subir des épreuves indicibles en raison de politiques fondées sur la peur et non sur les faits », a-t-il dit.لعربية، يرجى الضغط هنا Continuer la lecture

10 décembre 2019, journée des droits de l’homme : message de la Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme

Photo : HCDH

Photo : HCDH

Faire entendre sa voix est indispensable pour bâtir un avenir de paix, de justice et de développement durable. Cette année a été marquée par un important élan de militantisme, notamment de la part des jeunes. Dans toutes les régions, l’espoir guide nos actions. De l’accélération de la crise climatique à la lutte contre les inégalités et les institutions répressives. Du droit de prendre des décisions éclairées concernant notre propre corps au droit de participer à l’élaboration de politiques pour nos pays. J’admire le courage, les principes et la clarté dont font preuve les femmes, les hommes et les jeunes qui prennent la parole pacifiquement pour plus de liberté et de justice. Continuer la lecture

Face à la vague de mécontentement à travers le monde, l’ONU plaide pour des manifestations pacifiques

« Dans des endroits aux circonstances, aux niveaux de développement et situations politiques très différents, nous assistons aujourd’hui à une vague de mécontentement populaire et de manifestations de masse – ou à des restrictions imposées de façon très ferme par les Etats », a-t-elle expliqué.

« Dans chaque région : à Hong Kong, en Russie, en Papouasie indonésienne, au Cachemire sous administration indienne, au Honduras et au Zimbabwe – et bien sûr au Yémen et en Syrie, nous constatons le besoin criant de dialogue », a déclaré la cheffe des droits de l’homme de l’ONU devant la presse, un an après son entrée en fonctions. Pour la version arabe, défiler vers le bas Continuer la lecture

Migrants tués en Libye : le chef de l’ONU réclame une enquête indépendante

Photo : OCHA

Photo : OCHA

Le Secrétaire général de l’ONU,  António Guterres, s’est dit scandalisé mercredi par les informations selon lesquelles au moins 44 migrants et réfugiés, y compris des femmes et des enfants, auraient été tués et plus de 130 blessés à la suite de frappes aériennes contre un centre de détention pour migrants à Tajoura, à l’est de Tripoli, en Libye, et a réclamé une enquête indépendante. « Il condamne cet incident horrible avec la plus grande fermeté. Il exprime ses plus sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse. « Le Secrétaire général appelle à une enquête indépendante sur les circonstances de cet incident, afin de garantir que les coupables soient traduits en justice, notant que l’ONU avait fourni les coordonnées exactes du centre de détention aux parties en conflit », a-t-il ajouté. Continuer la lecture

La cheffe des droits de l’homme de l’ONU plaide pour le rapatriement des familles de djihadistes

Photo : ONU

Photo : ONU

La cheffe des droits de l’homme a demandé lundi à Genève que les membres des familles des djihadistes capturés ou tués en Syrie et en Iraq soient « rapatriés, à moins qu’ils ne soient poursuivis pour des crimes ». « Les membres de la famille étrangers doivent être rapatriés, à moins qu’ils ne soient poursuivis pour des crimes conformes aux normes internationales », a déclaré la Haut-Commissaire Michelle Bachelet à l’ouverture de la 41ème session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU. « Les enfants, en particulier, ont subi de graves violations de leurs droits – y compris ceux qui ont pu être endoctrinés ou recrutés par Daech pour commettre des actes de violence. La considération première doit être leur réhabilitation, protection et intérêt supérieur », a ajouté l’ancienne Présidente du Chili. Malgré la complexité de ces défis, rendre les personnes apatrides n’est jamais une option acceptable, a indiqué la Haut-Commissaire aux droits de l’homme de l’ONU. Continuer la lecture

La chef des droits de l’homme des Nations Unies en visite en Tunisie (11-13 juin 2019)

Photo : OHCHRTunisie (10 juin 2019) – La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme Michelle Bachelet effectuera une visite officielle de trois jours en Tunisie, à partir du 11 juin. Au cours de sa visite, la Haut-Commissaire interviendra lors de la Conférence internationale sur les droits de l’homme dans l’espace numérique (RightCon), le mercredi 12 Juin. Mme Bachelet tiendra également un certain nombre de réunions avec des hauts responsables du pays, dont le Président de la République Mr. Beji Caid Essebsi, pour discuter des réalisations et des défis de la Tunisie pour la consolidation de la démocratie et la mise en œuvre des droits de l’homme. للنسخة العربية يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture