Archives de catégorie : Multilatéralisme

Fin du débat général : la Covid-19 a révélé nos faiblesses et les domaines à renforcer, estime le Président de l’Assemblée générale

Volkan Bozkir, Président de la 75ème session de l'Assemblée générale

Volkan Bozkir, Président de la 75ème session de l’Assemblée générale

Lors de la clôture du débat général de la 75ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies, son Président a estimé que le test pratique généré par la réponse à la Covid-19 a révélé les faiblesses et les domaines que doivent renforcer les membres de la communauté internationale. « La Covid-19 est un test pratique, qui a révélé nos faiblesses et les domaines que nous devons renforcer ensemble », a déclaré le Président de l’Assemblée générale, Volkan Bozkir. « J’ai été heureux d’entendre que tant d’États membres reconnaissent la possibilité de “reconstruire en mieux”, afin que nous soyons mieux préparés pour les crises à venir », a-t-il ajouté. Il a souligné que tous les États membres savent qu’ils doivent renforcer la résilience dès maintenant, pour se préparer à ce qui arrivera demain. Le Président s’est félicité du soutien massif des dirigeants manifesté en faveur des Objectifs de développement durable (ODD) et de la Décennie d’action, qui constituent le meilleur moyen de mettre fin à la pauvreté, de sauver la planète et de construire un monde plus pacifique. C’est particulièrement important dans le cadre de l’action en faveur du climat, a-t-il fait valoir. Continuer la lecture

La coopération internationale a échoué face à la Covid-19, il faut réinventer le multilatéralisme (Guterres)- 24 septembre 2020

Photo ONU

Photo ONU

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a constaté, jeudi, devant le Conseil de sécurité l’échec de la coopération internationale face à la pandémie de Covid-19 et a plaidé pour une réflexion profonde sur la gouvernance mondiale et le multilatéralisme. La pandémie de Covid-19 « met manifestement à l’épreuve la coopération internationale – épreuve à laquelle nous avons échoué », a déclaré M. Guterres lors de cette réunion du Conseil ayant pour thème la gouvernance mondiale post-Covid-19 et notamment les changements éventuels dans l’environnement de sécurité internationale résultant de la pandémie et de ses effets. « Le virus, qui a tué près d‘un million de personnes et en a infecté plus de 30 millions dans le monde, n’est pas encore maîtrisé. Cette situation a été créée par le manque de préparation, de coopération, d’unité et de solidarité à l‘échelle mondiale », a ajouté le Secrétaire général. Selon lui, le 75e anniversaire de l’ONU « nous rappelle ce que nos fondateurs ont accompli et nous invite à être à la hauteur de leurs ambitions. Nous devons de toute urgence mener une réflexion innovante sur la gouvernance mondiale et le multilatéralisme, afin de les adapter au XXIe siècle ». للغة العربية، واصل هنـــــا Continuer la lecture

L’Assemblée générale ouvre sa nouvelle session annuelle sur fond de pandémie

Photo ONU Web TV: Volkan Bozkir, Président de la 75ème session de l'AG, lève le marteau alors que son prédécesseur Tijjani Muhammad-Bande et le SG de l'ONU, António Guterres, applaudissent.

Photo ONU Web TV: Volkan Bozkir, Président de la 75ème session de l’AG, lève le marteau alors que son prédécesseur Tijjani Muhammad-Bande et le SG de l’ONU, António Guterres, applaudissent.

L’Assemblée générale des Nations Unies a entamé mardi après-midi les travaux de sa nouvelle session annuelle, la 75ème. Son nouveau Président, le diplomate turc, Volkan Bozkir, a souligné l’importance de la tenue d’une session extraordinaire sur la Covid-19, la première du genre, et ce dans le contexte de la commémoration du 75ème anniversaire de l’ONU. « Au cours de la 75ème session, nous organiserons deux sessions extraordinaires de l’Assemblée générale, l’une sur la Covid-19 – la première session extraordinaire convoquée pour discuter d’une pandémie – et la seconde contre la corruption », a-t-il déclaré. « Le contexte dans lequel nous travaillons sert à nous rappeler la nécessité du système multilatéral et nous inspire tous à utiliser pleinement la Charte des Nations Unies pour relever nos défis collectifs », a-t-il ajouté. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

ENTRETIEN avec Volkan Bozkir, le diplomate qui guidera l’Assemblée générale de l’ONU dans sa 75e année

Le Président de la 75e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, Volkan Bozkir, prendra ses fonctions le 15 septembre alors que l’ONU est aux prises avec une pandémie sans précédent et avec des questions concernant la direction que l’Organisation doit prendre. Récemment ministre des Affaires européennes de son pays la Turquie, M. Bozkir, qui cumule près de de 50 ans d’expérience professionnelle, a été élu au sein du Groupe des Etats d’Europe occidentale et autres États (WEOG), et succède au Nigérian Tijjani Muhammad-Bande. Bozkir a rejoint le service diplomatique turc en 1972 et a occupé plusieurs postes de haut niveau, notamment celui de consul général à New York, d’ambassadeur à Bucarest et de représentant permanent de la Turquie auprès de l’Union européenne. للغة العربية، اضغط هنــــا Continuer la lecture

Message du Secrétaire général publié à l’occasion de la journée internationale du multilatéralisme et de la diplomatie au service de la paix – Le 24 avril 2020

La pandémie de COVID-19 est une tragédie qui vient nous rappeler à quel point nous sommes unis les uns aux autres. Ne connaissant pas de frontières, le virus nous lance, par sa nature, un défi planétaire. Pour le combattre, il nous faut œuvrer, ensemble, comme une même famille humaine. Nous devons tout faire pour sauver des vies et atténuer les ravages économiques et sociaux causés par la pandémie. Surtout, nous devons tirer les leçons qui s’imposent à la vue des faiblesses et des inégalités que le virus a mises au jour et investir dans l’éducation, les systèmes de santé, la protection sociale et la résilience. Nous devons faire face au plus grand défi qui soit depuis la Seconde Guerre mondiale. Or, avant de subir cette épreuve, le monde était, déjà, gravement menacé par d’autres périls transnationaux, notamment, et surtout, les changements climatiques. Pour autant, le multilatéralisme n’est pas seulement un moyen, pour nous, d’affronter des périls communs. Il nous offre aussi des chances, que nous devons saisir ensemble. L’occasion nous est offerte de reconstruire sur de meilleures bases, en bâtissant des économies et des sociétés plus inclusives et durables. اللغة العربية هنا Continuer la lecture

Au Forum de Paris sur la paix, l’ONU présente ses solutions pour renforcer le multilatéralisme

Photo ONU: Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres salue le Président du Forum de Paris pour la paix (Droite)

Photo ONU: Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres salue le Président du Forum de Paris pour la paix (Droite)

Lors de la seconde édition du Forum de Paris sur la paix (Paris Peace Forum), plusieurs responsables et entités du système des Nations Unies ont présenté leurs travaux et projets pour renforcer un multilatéralisme en crise et réaliser les Objectifs de développement durable. Du 11 au 13 novembre, plusieurs gouvernements, organisations internationales, entreprises et organisations de la société civile se sont réunis au Paris Peace Forum pour débattre des solutions à apporter pour renforcer la gouvernance mondiale et le multilatéralisme. A l’ouverture de cet événement que son Directeur général, Justin Vaïsse, qualifie d’« expérimentation politique internationale », le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, avait souligné que le Paris Peace Forum « illustre le désir et le besoin de réflexions nouvelles sur la gouvernance internationale ». Continuer la lecture

Face aux défis mondiaux, les petits États sont un pilier fondamental du multilatéralisme

Photo : ONU

Photo : ONU

Lors d’un forum sur les petits Etats organisé jeudi au siège des Nations Unies à New York, le chef de l’ONU a souligné le leadership de ces États sur des questions mondiales cruciales, telles que le climat, la sécurité et le développement. « Les petits États sont un pilier fondamental du multilatéralisme et des valeurs de la Charte (des Nations Unies) », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, lors de ce forum. « Les petits États ont obtenu des résultats démesurés sur les forums internationaux, en tant que médiateurs, influenceurs et bâtisseurs de ponts ». Le Secrétaire général a notamment souligné le rôle de premier plan joué par ces Etats face à la crise climatique. « Les petits États insulaires et les pays sans littoral font face à des défis et à des vulnérabilités spécifiques et occupent une place centrale dans le Programme (de développement durable à l’horizon) 2030 », a-t-il dit. Continuer la lecture

A l’ONU, le plaidoyer de deux intellectuels français pour le multilatéralisme

Photo : UN Publications

Photo : UN Publications

Les Français Anne-Cécile Robert et Romuald Sciora ont présenté leur livre Qui veut la mort de l’ONU ? lors d’une rencontre à la librairie des Nations Unies à New York. Au lendemain de la première Journée internationale pour le multilatéralisme et la diplomatie pour la paix (24 avril 2019), deux intellectuels français ont présenté au siège de l’ONU leur ouvrage plaidoyer en faveur des Nations Unies. Qui veut la mort de l’ONU ? « Le titre est bien évidemment une provocation », explique la Française Anne-Cécile Robert. « La liste de ceux qui veulent la mort de l’ONU est malheureusement très longue, mais ce qui nous intéresse est de tracer des perspectives et de voir ce que nous pouvons faire pour rendre justice aux Nations Unies ». Pour la journaliste du Monde diplomatique, il est très facile de critiquer les Nations Unies, « et trop de gens le font, mais remettre les choses à l’endroit et dans leurs proportions, c’est un peu plus compliqué. Et c’est ce que nous avons voulu faire : rendre hommage aux Nations Unies et au travail qu’elles font sans toutefois nier les difficultés, voir les limites ». Continuer la lecture

A l’occasion des 100 ans de l’OIT, la France appelle à une réforme du capitalisme et de la mondialisation

Photo : OIT/ILODans le cadre du centième anniversaire de l’Organisation internationale du travail (OIT), le Président français Emmanuel Macron a prononcé, mardi à Genève, un discours dénonçant les dérives du capitalisme. « Ces dernières décennies sont marquées par une crise profonde, économique, sociale, environnementale, politique et donc civilisationnelle qui nous impose de réagir », a affirmé le Président français devant les participants de la Conférence internationale du travail, qui a débuté lundi et doit durer jusqu’au 21 juin. A cette occasion, le chef de l’Etat français a lancé un appel en faveur de la réforme du capitalisme mais aussi de celle de la mondialisation pour résorber « les inégalités qui alimentent les extrêmes ». Un plaidoyer pour une mondialisation plus sociale pour éviter une nouvelle guerre. للنسخة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

A Aix-la-Chapelle, Guterres plaide pour le multilatéralisme face au désordre géopolitique

Le Secrétaire général de l’ONU reçoit le Prix Charlemagne à Aix-la-Chapelle, en Allemagne, le 30 mai 2019.

A Aix-la-Chapelle, en Allemagne, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a plaidé jeudi en faveur du multilatéralisme pour affronter le désordre géopolitique actuel et les défis mondiaux que constituent le changement climatique, la démographie et les migrations, et l’ère numérique. Guterres s’est exprimé lors d’une cérémonie au cours de laquelle il a reçu le Prix Charlemagne, qui est décerné chaque année depuis 1950 par la ville d’Aix-la-Chapelle à des personnalités remarquables qui se sont engagées pour l’unification européenne. Le prix porte le nom de l’empereur Charlemagne qui a régné en Europe de 800 à 814. Le Président français Emmanuel Macron a reçu ce prix l’an dernier et la Chancelière allemande Angela Merkel en 2008. Parmi les autres lauréats par le passé, il y a eu l’ancien Président américain Bill Clinton en 2000 et l’ancien Premier ministre britannique Winston Churchill en 1955. للنسخة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture