Archives de catégorie : Migration

Coronavirus : le HCR demande d’inclure les réfugiés dans les plans de réponse liés au Covid-19

Photo : UNHCR

Photo : UNHCR

Face aux mesures prises par différents pays pour prévenir et répondre à la pandémie de Covid-19, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a rappelé mardi l’urgence de protéger les populations vulnérables et d’inclure les réfugiés dans les plans de réponse. Le HCR plaide pour que les réfugiés et les demandeurs d’asile, ainsi que les personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays, soient inclus dans les plans nationaux de veille, de préparation et de réponse établis face au coronavirus. « C’est un appel à la mobilisation pour que les réfugiés soient pris en compte dans les plans nationaux contre le Covid-19 », a déclaré Cécile Pouilly, porte-parole du HCR lors d’un entretien accordé à ONU Info. Continuer la lecture

Le chef de l’ONU lance à Genève les travaux du Groupe de haut niveau sur les déplacements internes

Photo : ONU

Photo : ONU

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé la communauté internationale à faire face au problème complexe et dévastateur que sont les déplacements internes alors qu’il participait à la réunion inaugurale du nouveau Groupe de haut niveau sur les déplacements internes, qui se tenait à Genève mardi 25 février. « Je suis convaincu que ce Groupe de haut niveau trouvera des idées nouvelles pour prévenir les déplacements forcés, pour mieux protéger et venir en aide aux personnes déplacées et pour identifier des solutions aux déplacements », a déclaré M. Guterres. Au cours des deux premiers mois de 2020, des centaines de milliers de personnes ont été déplacées à l’intérieur des frontières de leurs pays, s’ajoutant aux 41 millions de personnes déplacées dans le monde. Après leur déplacement initial, de nombreuses personnes se retrouvent pendant des années privées d’un abri sûr, de travail, d’éducation et d’autres avantages ou opportunités. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

Dix espèces migratrices menacées ajoutées au traité mondial sur la faune sauvage

Photo : ONU

Photo : ONU

La treizième session de la Conférence des Parties à la Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage (COP13 de la CMS) s’est conclue samedi à Gandhinagar, en Inde, avec l’adoption de plusieurs décisions importantes pour répondre aux besoins de conservation des espèces migratrices du monde entier et faire face aux menaces qui pèsent sur elles. La COP13 de la CMS a été la première d’une série de réunions internationales liées à la nature qui se tiendront en 2020 et se termineront par la Conférence des Nations Unies sur la diversité biologique à la fin de cette année, lorsque la nouvelle stratégie mondiale de la biodiversité sera adoptée pour la prochaine décennie – le Cadre mondial de la biodiversité pour l’après-2020. Continuer la lecture

يعقوب الحلو: مع دخول الصراع في ليبيا عامه التاسع، المدنيون هم من يتحملون أوزار الحرب المروّعة

الصورة : راية الدولة الليبية بمقر الأمم المتحدة

الصورة : راية الدولة الليبية بمقر الأمم المتحدة

شدد نائب ممثل الأمين العام إلى ليبيا، منسق الشؤون الإنسانية، يعقوب الحلو، على ضرورة “التسمية والتشهير” بالأطراف التي تؤجج الصراع في ليبيا، من أجل ضمان تطبيق قرار مجلس الأمن 2510 لوقف إطلاق النار في ليبيا، وكي لا تظل الوقائع على الأرض مروعة للمدنيين وخاصة الأطفال. وكان مجلس الأمن قد اعتمد قرار 2510 بموافقة 14 عضوا وامتناع روسيا، في 12 شباط/فبراير، ويقضي القرار بوقف إطلاق النار وضرورة التزام الأطراف المعنية بالصراع في ليبيا بالامتثال لمخرجات مؤتمر برلين الذي انعقد في 19 كانون الثاني/يناير. يتأثر 27% من الشعب بشكل مباشر بسبب الصراع أي شخص واحد من بين كل أربعة ليبيين — يعقوب الحلو. وتحدث الحلو إلى الصحفيين من طرابلس، عبر تقنية الفيديو، حول مستجدات الأوضاع في ليبيا. وأضاف: “ليبيا هي أكبر مسرح لاستخدام الطائرات المسيرة بدون طيّار، ماذا يعني ذلك للبشر؟ يتأثر 27% من الشعب بشكل مباشر بسبب الصراع، أي شخص واحد من بين كل أربعة ليبيين. وقد تضاعفت الهجمات على البنى التحتية وخاصة في القطاع الصحي منذ 2019 مما أدّى إلى مقتل وإصابة 650 مدنيا.” وأوضح المسؤول الأممي أنه لا يخفى على أحد أن دولا تدعم كل طرف في الحرب على الآخر، مشيرا إلى أن ” سماء ليبيا باتت مستباحة للجميع.” Continuer la lecture

L’ONU lance une campagne d’appui au travail humanitaire

Photo : OCHA

Photo : OCHA

A l’occasion de la Saint-Valentin, les Nations Unies ont lancé vendredi « Ce qu’il faut » (« What It Takes »), une campagne mondiale visant à reconnaître la générosité, le travail acharné, le cœur et l’espoir qui entrent dans la réponse humanitaire – tant des donateurs qui contribuent un financement essentiel, que des femmes et des hommes qui se mettent en première ligne pour apporter l’aide. « Cette année, 168 millions de personnes auront besoin d’une aide humanitaire – une personne sur 45 personnes dans le monde », a signalé le Bureau de la coordination humanitaire de l’ONU (OCHA) soulignant que les besoins humanitaires mondiaux sont « énormes ». Continuer la lecture

La décision d’un comité d’experts de l’ONU sur le changement climatique est un signal fort, selon le HCR

Photo UNICEF

Photo UNICEF

Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, s’est félicité vendredi de la décision rendue cette semaine par le Comité des droits de l’homme des Nations Unies dans l’affaire Teitiota contre la Nouvelle-Zélande. « Bien que la demande de protection de M. Teitiota ait été rejetée au motif qu’il n’était pas en danger imminent, le Comité a néanmoins estimé que les personnes qui fuient les effets du changement climatique et des catastrophes naturelles ne devraient pas être renvoyées dans leur pays d’origine si leurs droits humains fondamentaux s’en trouvaient menacés », a souligné un porte-parole du HCR, Andrej Mahecic, lors d’une conférence de presse à Genève. Continuer la lecture

Demandes d’asile liées au changement climatique : une première pour le Comité des droits de l’homme de l’ONU

Photo : ONU

Photo : ONU

Les Etats ne peuvent pas expulser des individus qui font face à des conditions induites par le changement climatique qui violent le droit à la vie, a estimé mardi le Comité des droits de l’homme de l’ONU, soulignant qu’il s’agit de sa première décision sur une plainte d’un individu demandant l’asile contre les effets du changement climatique. Pour cet organe des Nations Unies constitué d’experts indépendants, les pays doivent prendre en compte dans leur réponse à des demandes d’asile, les risques liés à la crise climatique. Ioane Teitiota est originaire des îles Kiribati (Pacifique) et il contestait son expulsion en 2015 par la Nouvelle-Zélande, où il avait demandé l’asile en 2013. Il a par la suite déposé une plainte auprès du Comité des droits de l’homme des Nations unies, arguant qu’en l’expulsant, la Nouvelle-Zélande avait violé son droit à la vie. Il s’agit de la première décision rendue par un organe des Nations unies chargé de l’application des traités relatifs aux droits de l’homme sur une plainte déposée par un individu demandant une protection contre les effets du changement climatique. للغة العربية، يرجى الضغط هنا Continuer la lecture

Le Secrétaire général : message publié à l’occasion de la journée internationale des migrants, 18 décembre 2019

Les migrants sont des membres à part entière de la société. Ils favorisent la compréhension mutuelle et contribuent au développement durable dans les pays d’origine et de destination. Des migrations sûres, ordonnées et régulières sont dans l’intérêt de tous. Les priorités nationales en matière de migration sont bien mieux mises en œuvre dès lors qu’elles font appel à la coopération internationale. Tous les migrants ont droit à une égale protection de tous leurs droits fondamentaux. Ces principes sont consacrés dans le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. Malgré cela, les migrants sont souvent la cible de discours fallacieux et hostiles. Nous les voyons souvent subir des épreuves indicibles en raison de politiques fondées sur la peur et non sur les faits. En cette Journée internationale, j’exhorte les dirigeants et les populations du monde entier à donner vie au Pacte mondial, de sorte que les migrations soient bénéfiques à tous. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

L’ONU appelle à protéger les droits des migrants, victimes de préjugés, de discriminations et de violences

A l’occasion de Journée internationale des migrants (18 décembre), les Nations Unies appellent à dissiper les préjugés à l’encontre des 272 millions de migrants à travers le monde et à sensibiliser l’opinion à leurs contributions dans les domaines économique, culturel et social, au profit tant de leur pays d’origine que de leur pays de destination. « Tous les migrants ont droit à une égale protection de tous leurs droits fondamentaux », a rappelé le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, dans un message pour la Journée. Des droits qui sont consacrés dans le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières adopté par plus de 160 Etats en 2018. « Malgré cela, les migrants sont souvent la cible de discours fallacieux et hostiles », a déploré le Secrétaire général. « Nous les voyons souvent subir des épreuves indicibles en raison de politiques fondées sur la peur et non sur les faits », a-t-il dit.لعربية، يرجى الضغط هنا Continuer la lecture

Plus de 7 millions d’enfants privés de liberté dans le monde (ONU)

Photo : UNICEF

Photo : UNICEF

Malgré la Convention internationale des droits de l’enfant, plus de 7 millions d’enfants dans le monde souffrent dans diverses structures pour enfants, dans des centres de détention pour migrants, dans des cellules de garde à vue de la police, des prisons et autres lieux de détention, selon une étude des Nations Unies publiée lundi.  « Il ressort clairement des opinions exprimées par les enfants dans l’étude que, pour eux, la privation de liberté signifie essentiellement la privation de leur enfance », souligne le rapport présenté ce lundi à Genève, par son auteur l’Expert indépendant de l’ONU, Manfred Nowak. L’étude mondiale constate que les enfants privés de liberté sont invisibles pour la grande majorité de la société et leur sort constitue la violation la plus négligée de la Convention des droits de l’enfant. Aussi, les enfants privés de liberté appartiennent aux groupes les plus vulnérables, discriminés, exclus et oubliés de nos sociétés contemporaines. للغة العربية، يرجى الضغط هنا Continuer la lecture