Archives de catégorie : Migration

Montée en flèche des décès sur les routes migratoires maritimes vers l’Europe au 1er semestre 2021 (OIM)

Au moins 1.146 personnes sont mortes en tentant de rejoindre l’Europe par la mer au cours des six premiers mois de 2021, selon de nouvelles données publiées mercredi par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Les décès le long de ces routes ont plus que doublé jusqu’à présent cette année par rapport à la même période en 2020, lorsque 513 migrants se sont noyés. La note met en lumière la situation actuelle le long de certaines des routes migratoires maritimes les plus dangereuses au monde. Alors que le nombre de personnes tentant de traverser vers l’Europe via la Méditerranée a augmenté de 58% entre janvier et juin de cette année par rapport à la même période en 2020, plus de deux fois plus de personnes ont perdu la vie. للغة العربية، واصـــل هنا Continuer la lecture

IOM and UNHCR join efforts and sign a Memorandum of Understanding in Tunisia

Photo de  gauche à droite : Coordonnateur Résident, Représentant OIM et Représentante UNHCR - Tunisie

Photo de gauche à droite : Coordonnateur Résident, Représentant OIM et Représentante UNHCR – Tunisie

To strengthen their efforts for the protection of persons under their mandates, the International Organization for Migrations (IOM) and the United Nations Refugee Agency (UNHCR) signed a Memorandum of Understanding (MoU) on 8th June 2021. The aim of this MoU is to establish a framework for collaboration and coordination between the two agencies in Tunisia. The areas in which the cooperation will be strengthened include the provision of humanitarian assistance, the timely identification of international protection needs, the development of protection pathways or pathways for refugees and migrants in vulnerable situations, local integration, the protection of victims of trafficking, of unaccompanied or separated children, and the voluntary return of migrants to their country of origin. Continuer la lecture

L’OIT lance le 7e Concours mondial de presse sur la migration de main-d’œuvre

Photo : OIM

Photo : OIM

L’Organisation internationale du Travail (OIT) lance son septième Concours mondial de presse annuel . L’objectif est de distinguer les reportages équitable et équilibrés qui contribuent à l’élimination de la xénophobie et de la discrimination envers les travailleurs migrants et mettent en valeur leur apport positif à la société. Cette année, les juges s’intéressent particulièrement à la couverture de l’impact de la COVID-19 sur la migration de main-d’œuvre et le recrutement équitable, y compris ceux qui ont trait aux travailleurs migrants des services à la personne. Les reportages sur les travailleurs domestiques migrants seront eux aussi les bienvenus puisqu’on célèbre cette année le 10e anniversaire de l’adoption de la convention (n° 189) de l’OIT sur les travailleuses et les travailleurs domestiques, 2011 . Le concours est ouvert aux journalistes professionnels et aux étudiants en journalisme et sera jugé par un panel d’experts en journalisme et en migration internationale. Les candidatures gagnantes seront choisies selon les critères suivants: créativité, exactitude, équilibre et représentation positive de la migration de main-d’œuvre, avec un intérêt pour la protection des migrants. Continuer la lecture

Lancement officiel de la Campagne de sensibilisation et d’information pour l’autonomisation des jeunes dans le contexte de la migration – 8 avril 2021

Photo : OIM - Tunisie

Photo : OIM – Tunisie

A l’occasion du lancement officiel de la Campagne de sensibilisation et d’information ESSHIH pour l’autonomisation de la jeunesse tunisienne et les ressortissants des pays de l’Afrique sub-saharienne en Tunisie dans le contexte de la migration, le 8 avril 2021, l’Observatoire National de la Migration (ONM), en partenariat avec L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) et l’Association de la diaspora tunisienne en Italie PONTES Ricerche e Interventi organisent une conférence de presse au profit des journalistes afin de présenter la Campagne. Cette conférence de presse a pour objectif de présenter le contexte dans lequel cette Campagne ESSHIH s’inscrit, ainsi que ses activités et les résultats attendus. La Campagne ESSHIH est une campagne inédite sur le thème de la migration par sa portée. Elle vise à fournir des informations fiables et à sensibiliser les jeunes candidats potentiels à la migration irrégulière et leurs familles, ainsi que la société dans son intégralité, sur les réalités de la migration irrégulière, sur les alternatives possibles en Tunisie ou pour migrer à l’étranger par des voies régulières. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

إيطاليا: خبيرة أممية تدين “تجريم” من ينقذون الأرواح في البحر الأبيض المتوسط

أدانت خبيرة في مجال حقوق الإنسان بالأمم المتحدة* اليوم الخميس تجريم 11 شخصا من المدافعين عن حقوق الإنسان في إيطاليا، قائلة إنه بدلا من إدانة جهودهم للبحث عن المهاجرين وملتمسي اللجوء المنكوبين في البحر الأبيض المتوسط وإنقاذهم، ينبغي علينا أن نشيد بها. وأكدت الخبيرة ماري لولور، المقررة الخاصة المعنية بحالة المدافعين عن حقوق الإنسان، في بيانها أن “كارولا راكيتي، القبطانة السابقة لسفينة الإنقاذ Sea-Watch 3، وأفراد طاقم “Iuventa 10 “هم من المدافعين عن حقوق الإنسان وليسوا مجرمين”. وأعربت عن أسفها من أن الإجراءات الجنائية المتخذة ضدهم لا تزال سارية وأنهم ما زالوا يواجهون الوصم فيما يتعلق بعملهم في مجال حقوق الإنسان لحماية حقوق الإنسان للمهاجرين وطالبي اللجوء المعرضين للخطر في البحر الأبيض المتوسط. Continuer la lecture

Libye : au Conseil des droits de l’homme, l’ONU dénonce le calvaire des migrants

Photo : UNICEF

Photo : UNICEF

La cheffe par intérim de la mission de l’ONU en Libye a demandé, lundi, la fermeture immédiate des centres de détention pour migrants alors que ces derniers continuent d’être détenus dans des « conditions abominables » dans ce pays d’Afrique du Nord. « Nous continuons à recevoir des rapports de détention arbitraire ou illégale, de torture, de disparitions forcées, d’exécutions extrajudiciaires et de violences sexuelles dans tous les lieux de détention », a déclaré Stephanie Williams, Représentante spéciale par intérim et Cheffe de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL). Dans un message vidéo diffusé lors d’un débat du Conseil des droits de l’homme à Genève, la haute responsable onusienne a dénoncé les « conditions abominables » dans lesquelles les migrants et demandeurs d’asile continuent à être détenus dans ce pays divisé. Continuer la lecture

Afrique : la Covid-19 aggrave le sort de millions de réfugiés menacés par la faim et la malnutrition (ONU)

Photo : FAO/FIDA/PAM

Photo : FAO/FIDA/PAM

En raison de l’aggravation des pénuries alimentaires causées par la crise de la Covid-19, les réfugiés en Afrique sont menacés par la faim et la malnutrition, a averti jeudi l’ONU. L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et le Programme alimentaire mondial (PAM) signalent qu’un important sous-financement, les conflits et les catastrophes naturelles – ainsi que des problèmes de chaîne d’approvisionnement, la hausse des prix des denrées alimentaires et la perte de revenus due à la crise de Covid-19 – menacent de priver de nourriture des millions de réfugiés à travers l’Afrique. « Environ la moitié des réfugiés sont des enfants, qui sont susceptibles de connaître des complications tout au long de leur vie s’ils sont privés de nourriture à ce stade essentiel de leur développement », a expliqué Filippo Grandi, Haut-Commissaire de l’ONU pour les réfugiés. Si des mesures urgentes ne sont pas prises pour remédier à cette situation, les niveaux de malnutrition aiguë, de retard de croissance et d’anémie risquent d’augmenter. Dans les camps de réfugiés en Éthiopie, 62% des enfants présentent une anémie aiguë. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU à l’occasion de la Journée internationale des envois de fonds à la famille – 16 juin 2020

Photo : FIDA

Photo : FIDA

En cette Journée internationale des envois de fonds à la famille, alors que la pandémie de COVID-19 continue de faire rage, nous saluons la détermination des 200 millions de migrants qui envoient régulièrement de l’argent dans leur pays d’origine et rendons hommage aux 800 millions de membres de familles qui, dans le monde en développement, dépendent de ces ressources. L’année dernière, les envois de fonds vers les pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire ont atteint le montant record de 554 milliards de dollars, soit plus de trois fois le montant de l’aide publique au développement, un chiffre supérieur à celui des investissements étrangers directs. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

Remarques du Secrétaire général de l’ONU sur le covid-19 et les personnes en situation de déplacement – 3 juin 2020

Photo : ONU/Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, en conversation en ligne avec un ancien réfugié syrien, le cardiologue Docteur Heval Kelli.

Photo : ONU/Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, en conversation en ligne avec un ancien réfugié syrien, le cardiologue Docteur Heval Kelli.

Le COVID-19 continue de détruire des vies et d’avoir un effet dévastateur sur les moyens d’existence partout sur la planète, en frappant le plus durement les plus vulnérables.  Tel est le cas en particulier pour les millions de personnes en situation de déplacement – comme les réfugiés et les déplacés internes, contraints de fuir leur foyer en raison de la violence ou d’une catastrophe, ou les migrants en situation précaire. Elles font face maintenant à trois crises confondues en une seule. Tout d’abord, une crise sanitaire, dès lors qu’elles sont exposées au virus, notamment lorsqu’elles vivent ou travaillent dans des lieux où la distanciation physique est un luxe que l’on ne peut se permettre, et que les services et les produits de base, comme les soins médicaux, l’eau, l’assainissement et l’alimentation, sont difficiles d’accès. La situation est encore plus dramatique pour les nombreuses personnes en déplacement qui vivent dans les pays les moins développés. Un tiers des déplacés recensés dans le monde vit dans les 10 pays les plus exposés au risque du COVID-19. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

Covid-19 : les Etats doivent protéger les droits des migrants (experts de l’ONU)

Photo: Union Européenne

Photo: Union Européenne

Des experts des droits de l’homme indépendants des Nations Unies ont appelé les États à protéger les droits des migrants et de leurs familles, quel que soit leur statut migratoire, pendant et après la pandémie de Covid-19. « Les droits des travailleurs migrants dans le monde, en particulier ceux des secteurs essentiels, doivent être garantis et des mesures doivent être prises pour protéger leur santé », ont déclaré mardi Can Ünver, Président du Comité des Nations Unies sur les travailleurs migrants, et Felipe González Morales, Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits humains des migrants. « Des milliers de migrants sont actuellement bloqués aux frontières du monde entier, en Asie, en Afrique, dans les Amériques ou en mer sur les côtes de l’Europe », ont rappelé les experts, qui ont également annoncé la publication en ligne d’une note d’orientation commune sur les conséquences de la pandémie de Covid-19 sur les droits humains des migrants. Continuer la lecture