Archives de catégorie : Migration

Message du Secrétaire général de l’ONU à l’occasion de la Journée internationale des envois de fonds à la famille – 16 juin 2020

Photo : FIDA

Photo : FIDA

En cette Journée internationale des envois de fonds à la famille, alors que la pandémie de COVID-19 continue de faire rage, nous saluons la détermination des 200 millions de migrants qui envoient régulièrement de l’argent dans leur pays d’origine et rendons hommage aux 800 millions de membres de familles qui, dans le monde en développement, dépendent de ces ressources. L’année dernière, les envois de fonds vers les pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire ont atteint le montant record de 554 milliards de dollars, soit plus de trois fois le montant de l’aide publique au développement, un chiffre supérieur à celui des investissements étrangers directs. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

Remarques du Secrétaire général de l’ONU sur le covid-19 et les personnes en situation de déplacement – 3 juin 2020

Photo : ONU/Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, en conversation en ligne avec un ancien réfugié syrien, le cardiologue Docteur Heval Kelli.

Photo : ONU/Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, en conversation en ligne avec un ancien réfugié syrien, le cardiologue Docteur Heval Kelli.

Le COVID-19 continue de détruire des vies et d’avoir un effet dévastateur sur les moyens d’existence partout sur la planète, en frappant le plus durement les plus vulnérables.  Tel est le cas en particulier pour les millions de personnes en situation de déplacement – comme les réfugiés et les déplacés internes, contraints de fuir leur foyer en raison de la violence ou d’une catastrophe, ou les migrants en situation précaire. Elles font face maintenant à trois crises confondues en une seule. Tout d’abord, une crise sanitaire, dès lors qu’elles sont exposées au virus, notamment lorsqu’elles vivent ou travaillent dans des lieux où la distanciation physique est un luxe que l’on ne peut se permettre, et que les services et les produits de base, comme les soins médicaux, l’eau, l’assainissement et l’alimentation, sont difficiles d’accès. La situation est encore plus dramatique pour les nombreuses personnes en déplacement qui vivent dans les pays les moins développés. Un tiers des déplacés recensés dans le monde vit dans les 10 pays les plus exposés au risque du COVID-19. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

Covid-19 : les Etats doivent protéger les droits des migrants (experts de l’ONU)

Photo: Union Européenne

Photo: Union Européenne

Des experts des droits de l’homme indépendants des Nations Unies ont appelé les États à protéger les droits des migrants et de leurs familles, quel que soit leur statut migratoire, pendant et après la pandémie de Covid-19. « Les droits des travailleurs migrants dans le monde, en particulier ceux des secteurs essentiels, doivent être garantis et des mesures doivent être prises pour protéger leur santé », ont déclaré mardi Can Ünver, Président du Comité des Nations Unies sur les travailleurs migrants, et Felipe González Morales, Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits humains des migrants. « Des milliers de migrants sont actuellement bloqués aux frontières du monde entier, en Asie, en Afrique, dans les Amériques ou en mer sur les côtes de l’Europe », ont rappelé les experts, qui ont également annoncé la publication en ligne d’une note d’orientation commune sur les conséquences de la pandémie de Covid-19 sur les droits humains des migrants. Continuer la lecture

Covid-19 : l’ONU demande un moratoire sur les renvois de migrants en Libye

Photo : UNHCR

Photo : UNHCR

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme demande un moratoire sur toutes les interceptions et les retours de migrants en Libye.   « Conformément à nos lignes directrices récemment publiées sur le Covid-19 et les migrants, nous réitérons que les États doivent toujours respecter leurs obligations en vertu du droit international des droits de l’homme et des réfugiés », a déclaré Rupert Colville, porte-parole du Haut-Commissariat lors d’une conférence de presse ce vendredi à Genève. Pour les services de la Haut-Commissaire Michelle Bachelet, les opérations de sauvetage des migrants et réfugiés doivent se poursuivre malgré la pandémie de Covid-19. « Les opérations doivent être maintenues, mais le débarquement des migrants dans un port sûr, tout en veillant à ce qu’elles soient compatibles avec des mesures de santé publique », a ajouté M. Colville. Continuer la lecture

Covid-19 : l’OIM craint une instrumentalisation de la crise contre les migrants

Photo : OIM

Photo : OIM

L’Agence des Nations Unies pour les migrations (OIM) redoute une instrumentalisation de la crise du coronavirus dirigée contre les migrants. « Le débat sur l’immigration sera toujours un débat polarisé », a reconnu jeudi António Vitorino, le Directeur général de l’OIM, lors d’un point de presse virtuel organisé depuis Genève. La propagande anti-migrants se nourrit des angoisses suscitées par la pandémie du Covid-19 et risque de polariser davantage la question migratoire après la pandémie, a affirmé M. Vitorino. « Et c’est un de nos soucis, mais ça nous (encourage) à tenir bon, à tenir notre cap, comme nous l’avons toujours tenu », a-t-il souligné. Autre préoccupation relevée par le chef de l’OIM : les « exigences accrues en matière de santé pour l’immigration » après cette pandémie. Les systèmes d’identification de problèmes sanitaires seront probablement étendus. « Dans plusieurs Etats dans le monde, nous avions déjà un système d’identification sanitaire des migrants (« screening »), surtout pour la malaria, la tuberculose ou le VIH/Sida », a rappelé le Directeur général, qui anticipe déjà d’autres « exigences accrues en matière de contrôle sanitaire pour l’immigration régulière ».للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

Coronavirus : le HCR demande d’inclure les réfugiés dans les plans de réponse liés au Covid-19

Photo : UNHCR

Photo : UNHCR

Face aux mesures prises par différents pays pour prévenir et répondre à la pandémie de Covid-19, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a rappelé mardi l’urgence de protéger les populations vulnérables et d’inclure les réfugiés dans les plans de réponse. Le HCR plaide pour que les réfugiés et les demandeurs d’asile, ainsi que les personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays, soient inclus dans les plans nationaux de veille, de préparation et de réponse établis face au coronavirus. « C’est un appel à la mobilisation pour que les réfugiés soient pris en compte dans les plans nationaux contre le Covid-19 », a déclaré Cécile Pouilly, porte-parole du HCR lors d’un entretien accordé à ONU Info. Continuer la lecture

Le chef de l’ONU lance à Genève les travaux du Groupe de haut niveau sur les déplacements internes

Photo : ONU

Photo : ONU

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé la communauté internationale à faire face au problème complexe et dévastateur que sont les déplacements internes alors qu’il participait à la réunion inaugurale du nouveau Groupe de haut niveau sur les déplacements internes, qui se tenait à Genève mardi 25 février. « Je suis convaincu que ce Groupe de haut niveau trouvera des idées nouvelles pour prévenir les déplacements forcés, pour mieux protéger et venir en aide aux personnes déplacées et pour identifier des solutions aux déplacements », a déclaré M. Guterres. Au cours des deux premiers mois de 2020, des centaines de milliers de personnes ont été déplacées à l’intérieur des frontières de leurs pays, s’ajoutant aux 41 millions de personnes déplacées dans le monde. Après leur déplacement initial, de nombreuses personnes se retrouvent pendant des années privées d’un abri sûr, de travail, d’éducation et d’autres avantages ou opportunités. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

Dix espèces migratrices menacées ajoutées au traité mondial sur la faune sauvage

Photo : ONU

Photo : ONU

La treizième session de la Conférence des Parties à la Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage (COP13 de la CMS) s’est conclue samedi à Gandhinagar, en Inde, avec l’adoption de plusieurs décisions importantes pour répondre aux besoins de conservation des espèces migratrices du monde entier et faire face aux menaces qui pèsent sur elles. La COP13 de la CMS a été la première d’une série de réunions internationales liées à la nature qui se tiendront en 2020 et se termineront par la Conférence des Nations Unies sur la diversité biologique à la fin de cette année, lorsque la nouvelle stratégie mondiale de la biodiversité sera adoptée pour la prochaine décennie – le Cadre mondial de la biodiversité pour l’après-2020. Continuer la lecture

يعقوب الحلو: مع دخول الصراع في ليبيا عامه التاسع، المدنيون هم من يتحملون أوزار الحرب المروّعة

الصورة : راية الدولة الليبية بمقر الأمم المتحدة

الصورة : راية الدولة الليبية بمقر الأمم المتحدة

شدد نائب ممثل الأمين العام إلى ليبيا، منسق الشؤون الإنسانية، يعقوب الحلو، على ضرورة “التسمية والتشهير” بالأطراف التي تؤجج الصراع في ليبيا، من أجل ضمان تطبيق قرار مجلس الأمن 2510 لوقف إطلاق النار في ليبيا، وكي لا تظل الوقائع على الأرض مروعة للمدنيين وخاصة الأطفال. وكان مجلس الأمن قد اعتمد قرار 2510 بموافقة 14 عضوا وامتناع روسيا، في 12 شباط/فبراير، ويقضي القرار بوقف إطلاق النار وضرورة التزام الأطراف المعنية بالصراع في ليبيا بالامتثال لمخرجات مؤتمر برلين الذي انعقد في 19 كانون الثاني/يناير. يتأثر 27% من الشعب بشكل مباشر بسبب الصراع أي شخص واحد من بين كل أربعة ليبيين — يعقوب الحلو. وتحدث الحلو إلى الصحفيين من طرابلس، عبر تقنية الفيديو، حول مستجدات الأوضاع في ليبيا. وأضاف: “ليبيا هي أكبر مسرح لاستخدام الطائرات المسيرة بدون طيّار، ماذا يعني ذلك للبشر؟ يتأثر 27% من الشعب بشكل مباشر بسبب الصراع، أي شخص واحد من بين كل أربعة ليبيين. وقد تضاعفت الهجمات على البنى التحتية وخاصة في القطاع الصحي منذ 2019 مما أدّى إلى مقتل وإصابة 650 مدنيا.” وأوضح المسؤول الأممي أنه لا يخفى على أحد أن دولا تدعم كل طرف في الحرب على الآخر، مشيرا إلى أن ” سماء ليبيا باتت مستباحة للجميع.” Continuer la lecture

L’ONU lance une campagne d’appui au travail humanitaire

Photo : OCHA

Photo : OCHA

A l’occasion de la Saint-Valentin, les Nations Unies ont lancé vendredi « Ce qu’il faut » (« What It Takes »), une campagne mondiale visant à reconnaître la générosité, le travail acharné, le cœur et l’espoir qui entrent dans la réponse humanitaire – tant des donateurs qui contribuent un financement essentiel, que des femmes et des hommes qui se mettent en première ligne pour apporter l’aide. « Cette année, 168 millions de personnes auront besoin d’une aide humanitaire – une personne sur 45 personnes dans le monde », a signalé le Bureau de la coordination humanitaire de l’ONU (OCHA) soulignant que les besoins humanitaires mondiaux sont « énormes ». Continuer la lecture