Archives de catégorie : Libye

Federica Mogherini : « la voie européenne vers la paix et la sécurité est identique à la voie onusienne »

Photo : ONU

Devant le Conseil de sécurité, la Haute-Représentante de l’Union européenne (UE) pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini, a estimé mardi, qu’il existe une « voie européenne » vers la paix et la sécurité qui est identique à la « voie onusienne ».  «Nous les Européens, a-t-elle indiqué, partageons les mêmes valeurs et intérêts à commencer par la défense du multilatéralisme et du système des Nations Unies. Et vous n’entendrez jamais, a-t-elle poursuivi, l’Union européenne demander si l’ONU sert nos intérêts et valeurs ».   Continuer la lecture

عدم مساواة واضطرابات وكراهية وعنف.. باشيليت تبرز حالة حقوق الإنسان حول العالم

الصورة : الأمم المتحدة

تثير عدم المساواة المظالم والاضطرابات وتغذي الكراهية والعنف، بل وتهدد السلم وتجبر الناس على مغادرة منازلهم وبلدانهم، كما أنها تقوض التقدم الاجتماعي والاستقرار الاقتصادي والسياسي في المجتمعات. هذا بحسب مفوضة الأمم المتحدة السامية لحقوق الإنسان السيدة ميشيل باشيليت، التي قدمت تقرير عمل مكتبها خلال عام 2018 إلى مجلس حقوق الإنسان في دورته الأربعين اليوم الثلاثاء في مقر المجلس بجنيف، مبرزة حالات حقوق الإنسان الرئيسية في جميع أنحاء العالم. السيدة باشيليت، بعد أن رسمت هذه الصورة القاتمة لحقوق الإنسان في العالم، أكدت في الوقت نفسه على أن حقوق الإنسان تحيي الأمل، حيث « تربط البشرية بالمبادئ المشتركة والمستقبل الأفضل، في تناقض حاد مع قوى القمع والاستغلال المدمرة والتمييز وعدم المساواة » حسب قولها. Continuer la lecture

Libye : l’ONU sollicite plus de 200 millions de dollars pour l’aide humanitaire en 2019

Photo : UNOCHA

Les Nations Unies et les autorités libyennes ont lancé conjointement mardi un appel de fonds de 202 millions de dollars pour financer l’assistance humanitaire fournie à plus d’un demi-million de personnes en Libye. Ces fonds « permettront aux organismes humanitaires de fournir une aide à plus de à plus de 550.000 personnes vulnérables dans ce pays, notamment sur le plan sanitaire, de l’approvisionnement en eau, du logement et de l’éducation », a déclaré le porte-parole du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) à Genève, Jens Laerke. للنسخة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

Libye : le chef de l’ONU appelle à la cessation des violences à Tripoli

Photo : UNHCR

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a condamné samedi la poursuite de l’escalade des violences à Tripoli et autour de la capitale libyenne. Par la voix de son porte-parole, le Secrétaire général a notamment condamné les bombardements aveugles par des groupes armés qui ont entraîné la mort et des blessures de civils, y compris des enfants. « Le Secrétaire général rappelle à toutes les parties que le recours aveugle à la force est une violation du droit international humanitaire et des droits de l’homme », a dit son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une déclaration de presse publiée samedi soir. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Libye : l’ONU appelle le gouvernement d’accord national à protéger les Tawerghas déplacés

Suites aux perquisitions la semaine dernière du camp de Tariq al Matar par un groupe armé allié au gouvernement d’accord national (GAN), le Haut-commissariat de l’ONU aux droits de l’homme a appelé vendredi le GAN à prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger les personnes déplacées tawergha contre de nouveaux déplacements, la torture et d’autres violations des droits de l’homme.

« Nous comprenons que pendant ces raids, au moins 87 personnes déplacées ont été arrêtées par le groupe armé et emmenées dans des lieux inconnus », a déclaré le Haut-commissariat dans un communiqué.

« La majorité d’entre eux ont été libérés par la suite – certains auraient déclaré avoir été torturés et maltraités. Les rapports indiquent que 19 personnes sont toujours détenues par le groupe armé », a ajouté le Bureau des droits de l’homme.

Le camp de Tariq Al Matar avait accueilli quelques 370 familles ayant fui les combats dans la ville de Tawergha en 2011. Continuer la lecture

Les retours humanitaires volontaires de l’OIM se poursuivent en Libye tandis que le nombre de migrants détenus monte en flèche

Entre janvier et juillet 2018, l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, a rapatrié 10 950 migrants bloqués en Libye grâce à son programme d’aide au retour humanitaire volontaire. La majorité des migrants (9 636) sont rentrés chez eux dans des pays d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Ouest à bord de vols affrétés par l’OIM tandis que 325 sont rentrés en Afrique de l’Est et dans la corne de l’Afrique et quelques autres en Asie et en Afrique du Nord. A leur arrivée, tous les migrants étaient éligibles à une aide à la réintégration.  Continuer la lecture

Libye : les opérations de la compagnie nationale de pétrole ne doivent pas être entravées (Conseil de sécurité)

Les membres du Conseil de sécurité des Nations Unies se sont félicités de l’annonce faite le 11 juillet de la reprise des activités de la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) au nom de tous les Libyens. Dans une déclaration de presse publiée jeudi, le Conseil de sécurité a souligné que les opérations de la NOC doivent se poursuivre « sans entraves pour tous les Libyens ». Cette déclaration intervient deux jours après l’exposé fait le Représentant spécial du Secrétaire général en Libye, Ghassan Salamé, devant le Conseil de sécurité. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Afrique du Nord : des politiques intégrées, cohérentes nécessaires à la réalisation des ODD (CEA)

Photo : UNECA

Le Bureau de la CEA en Afrique du Nord tiendra, du 26 au 27 juin à Rabat, une réunion sur la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable (ODD) en Afrique du Nord. Organisée avec la participation d’une cinquantaine d’experts et de représentants des sept pays de l’Afrique du Nord (Algérie, Egypte, Libye, Maroc, Mauritanie, Soudan et Tunisie), cette rencontre établira un premier bilan de la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable (ODD) en Afrique du Nord. Les participants y feront le point sur les progrès réalisés en Algérie, au Maroc, en Mauritanie et en Tunisie, les défis auxquels ces pays sont confrontés ainsi que les leçons apprises et les bonnes pratiques dont la région pourrait bénéficier. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

De jeunes leaders et l’ONU unissent leurs forces pour prévenir l’extrémisme violent

Photo : UNESCO

Un nouveau projet de deux ans intitulé « Prévention de l’extrémisme violent à travers l’autonomisation des jeunes en Jordanie, en Libye, au Maroc et en Tunisie » a été lancé par de jeunes leaders, l’UNESCO et le Centre des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme (UNCCT), au Siège de l’UNESCO à Paris, le 24 avril 2018. Ce nouveau projet apportera son soutien à des initiatives menées sur le terrain par des jeunes dans les domaines de l’éducation, des sciences, de la culture et des médias pour prévenir l’extrémisme violent. Des organisations de jeunesse, des acteurs du monde de l’éducation et des professionnels des médias seront mobilisés autour d’un ensemble d’activités telles que des dialogues interculturels à destination des jeunes, des formations sur la couverture médiatique des conflits ou encore des laboratoires destinés à développer la pensée critique. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Lancement d’un projet sur la prévention de l’extrémisme violent en Jordanie, en Libye, au Maroc et en Tunisie

Photo : UNESCO

L’UNESCO et le Centre des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme (UNCCT) lanceront un projet sur la « Prévention de l’extrémisme violent par l’autonomisation des jeunes en Jordanie, en Libye, au Maroc et en Tunisie ». D’une durée de deux ans, ce projet sera lancé lors d’un événement organisé au siège de l’UNESCO, le 24 avril (Espace Miró, de 10h30 à 13h00).  Au cours de cet événement, la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, et le Secrétaire général adjoint du Centre des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme, Vladimir Voronkov, débattront des solutions proposées par les Nations Unies et l’UNESCO pour répondre à l’extrémisme violent avec deux jeunes acteurs du changement de la région arabe, Souli Aslam (Tunisie) et Hajer Sharief (Libye). Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture