Archives de catégorie : ILO

OIT : AVIS D’APPEL D’OFFRE N°003/ 2021 – Travaux d’Aménagement Piste forestière Douar Ncham Commune de Khmyaria-Délégation AinDrahem*

Photo : OIT/Piste forestière Douar Ncham Commune de Khmyaria-Délégation AinDrahem

Photo : OIT/Piste forestière Douar Ncham Commune de Khmyaria-Délégation AinDrahem

Le projet, Initiative Pilote pour un Développement Local Intégré (IPDLI), financé par l’Union Européenne et mis en œuvre par le BIT sous la tutelle du Ministère des Affaires Locales et de l’Environnement, dont le principal objectif, est l’appui à la création d’emplois et l’amélioration des revenus, autour de la réalisation d’infrastructures et l’accompagnement à la maîtrise d’ouvrage des 12 nouvelles communes créées dans quatre gouvernorats, Jendouba, Kasserine, Gafsa et Tataouine. Dans le cadre de la réalisation des activités de développement au profit de la commune de Khmyaria, l’une des communes d’intervention du projet IPDLI en qualité de maitre d’ouvrage délégué et en partenariat avec le Conseil Régional du gouvernorat de Jendouba et la Direction Régionale de l’équipement et de l’habitat de Jendouba, comptent mettre en œuvre un projet d’aménagement et protection de la piste forestière Douar Encham dans la commune de Khmyariya. Continuer la lecture

Le virus qui a confiné le monde : le fossé béant entre riches et pauvres

Photo : UNICEF

Photo : UNICEF

Les inégalités entre les riches et les pauvres se sont aggravées pendant la pandémie de Covid-19 et la pauvreté s’est accrue, pour la première fois depuis des décennies. Dans la deuxième partie de notre série sur la façon dont le virus a changé le monde, nous examinons comment la pandémie a fait reculer les efforts pour créer des sociétés plus équitables. Au cours des 12 derniers mois, la Covid-19 a aggravé les inégalités à travers le monde. Un constat souligné dès février par l’Organisation internationale du travail (OIT), qui a déclaré que les deux milliards de personnes travaillant dans le secteur informel étaient particulièrement exposées. En mars, l’OIT a fait un suivi avec des projections qui suggéraient que des millions de personnes pourraient être poussées vers le chômage, le sous-emploi ou à la condition extrême de la pauvreté au travail. Continuer la lecture

Rapport mondial sur les salaires 2020-21 : Le COVID-19 tire les salaires vers le bas, affirme un nouveau rapport de l’OIT

Photo : OIT

Photo : OIT

Selon un nouveau rapport de l’Organisation internationale du Travail (OIT), les salaires mensuels ont baissé ou ont progressé de manière plus lente au premier semestre 2020 en raison de la pandémie de COVID-19  dans deux tiers des pays pour lesquels on dispose de chiffres officiels. Le rapport indique également qu’à brève échéance, la crise devrait faire subir aux salaires une très forte pression vers le bas. Par ailleurs, les salaires des femmes et des travailleurs faiblement rémunérés ont été impactés par la crise de manière disproportionnée.
De plus, alors que, dans un tiers des pays pour lesquels des chiffres ont été publiés, les salaires moyens ont semblé augmenter, il ne s’agit en réalité, en grande partie, que de la conséquence du fait qu’un nombre substantiel de travailleurs faiblement rémunérés ont perdu leur emploi, ce qui fausse la courbe moyenne puisqu’ils n’apparaissent plus dans les statistiques concernant les salariés. Dans les pays dans lesquels des mesures radicales ont été prises pour préserver le marché du travail, les effets de la crise se sont fait sentir principalement par des baisses de salaires plutôt que par des suppressions massives d’emplois. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

AVIS D’APPEL D’OFFRE NATIONALE N°02/ 2020 – BIT-UE – Commune de Bouzguem : Projet de réaménagement et revêtement de la piste Essghairia d’une longueur de 1.3 km à Sidi Harrath commune de Bouzguem à Kasserine)

ILO

ILO

Le projet, Initiative Pilote pour un Développement Local Intégré (IPDLI), financé par l’Union Européenne et mis en œuvre par l’OIT sous la tutelle du Ministère des Affaires Locales et de l’Environnement, dont le principal objectif, est l’appui à la création d’emplois et l’amélioration des revenus, autour de la réalisation d’infrastructures et l’accompagnement à la maîtrise d’ouvrage des 12 nouvelles communes créées dans quatre gouvernorats, Jendouba, Kasserine, Gafsa et Tataouine. Dans le cadre de la réalisation des activités de développement au profit de la commune de Bouzguem, l’une des communes d’intervention du projet IPDLI en qualité de maitre d’ouvrage délégué, le projet de réaménagement et revêtement de la piste Essghairia d’une longueur de 1.3 km à sidi Harrath commune de Bouzguem, gouvernorat de Kasserine est programmé et marque le lancement des activités du projet IPDLI. Nous lançons un appel d’offre nationale, pour la réalisation de ce projet. Les entreprises agréées par le Ministère de l’Equipement de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire et pour l’Activité : Spécialité : R0 : Catégorie 1 ou plus ou spécialité VRD0 Catégorie 1 ou plus, et intéressées par le présent avis d’appel d’offre nationale peuvent participer en envoyant un mail à cette adresse pour télécharger le dossier d’appel d’offre nationale:  hagui@ilo.org Continuer la lecture

Appel aux candidatures pour l’évaluation indépendante à mi-parcours du Projet Initiative Pilote de Développement Local Intégré (IPDLI) en Tunisie -BIT/UE

BIT Tunisie

BIT Tunisie

Le Bureau d’évaluation du BIT/ EVAL, cherche une équipe des trois consultants ou consultants individuels (contrat du service ou des contrats individuels) pour mener l’évaluation indépendante à mi-parcours du Projet Initiative Pilote de Développement Local Intégré (IPDLI) en Tunisie. Le projet est mené par le BIT et financé par l’Union Européen. Ceci est un deuxième appel. Si vous avez déjà répondu au premier appel, ce n’est pas nécessaire de renvoyer votre application. Votre application envoyée va être déjà considérer.  Pour plus de détails, continuer ici Continuer la lecture

Covid-19 : 495 millions d’équivalents d’emplois directs à temps plein perdus (OIT)

La pandémie de Covid-19 a un impact considérable sur le marché du travail dans le monde et entraîne des pertes imposantes sur les revenus du travail, a affirmé mercredi l’Organisation internationale du Travail (OIT), qui estime les pertes sur six mois à l’équivalent de 495 millions d’emplois directs à temps plein. Selon cette nouvelle étude de l’OIT sur l’impact de la Covid-19, les revenus du travail ont baissé de plus de 10% de janvier à mars sur un an. Le document révèle ainsi une baisse « massive » des revenus du travail et des « fossés » en matière de relance budgétaire qui menacent d’accroître l’inégalité entre les pays riches et les pays pauvres. L’OIT indique que les pertes globales en heures travaillées pendant les neuf premiers mois de l’année 2020 ont été « considérablement plus importantes » qu’estimées dans l’édition précédente de l’Observatoire (publiée le 30 juin). Par exemple, l’estimation révisée des heures de travail perdues au deuxième trimestre de cette année équivaut à 495 millions d’emplois directs à temps plein (ETP). Continuer la lecture

Covid-19 : plus d’un jeune sur six se retrouve sans emploi en raison de la crise (OIT)

Photo : ONU

Photo : ONU

La dernière analyse de l’OIT sur l’impact de la Covid-19 sur le marché du travail révèle l’effet dévastateur et disproportionné de la pandémie sur les jeunes travailleurs et analyse la mise en place de mesures appropriées afin de garantir un retour au travail dans un environnement sûr. Selon l’Organisation internationale du Travail (OIT), plus d’un jeune sur six a cessé de travailler depuis le début de la pandémie de Covid-19 et ceux qui ont conservé leur emploi ont vu leur temps de travail diminuer de 23%. D’après la quatrième édition de l’Observatoire de l’OIT: la Covid-19 et le monde du travail, les jeunes sont beaucoup plus touchés par la pandémie et la progression forte et rapide du chômage chez les jeunes depuis février dernier touche davantage les jeunes femmes que les jeunes hommes. La pandémie inflige un triple choc aux jeunes: non seulement elle ruine leurs perspectives d’emploi, mais elle perturbe aussi leurs études et leurs formations et constitue une entrave pour ceux qui veulent accéder au marché du travail ou cherchent à changer d’emploi. Continuer la lecture

Justice sociale : l’ONU appelle à donner la priorité aux êtres humains et à la planète

A l’occasion de la Journée mondiale de la justice sociale (20 février), les Nations Unies appellent à réduire les inégalités dans le monde en donnant la priorité aux êtres humains et à la planète. La justice sociale est une condition fondamentale de la coexistence pacifique et prospère des hommes au sein des nations et entre les nations elles-mêmes. Elle est au cœur de la mission mondiale des Nations Unies en faveur du développement et de la dignité humaine. Continuer la lecture

Le réchauffement climatique causera la perte de 80 millions d’emplois et de 2.400 milliards de dollars (OIT)

Photo : OIT

Photo : OIT

Le réchauffement climatique devrait se traduire par une augmentation du stress thermique au travail, nuisant à la productivité et causant des pertes économiques et d’emplois. Selon l’OIT, l’augmentation du stress thermique devrait même conduire à des pertes de productivité équivalant à 80 millions d’emplois à temps plein en 2030 et à des pertes économiques de 2.400 milliards de dollars. « L’impact du stress thermique sur la productivité du travail est une conséquence grave du changement climatique, qui s’ajoute aux autres effets néfastes tels que la modification du régime des précipitations, la montée du niveau des mers et la perte de biodiversité », a déclaré Catherine Saget, Cheffe d’unité au département de la recherche de l’Organisation internationale du travail (OIT) et l’une des principaux auteurs du nouveau rapport de l’OIT sur ces questions. Continuer la lecture

A l’occasion des 100 ans de l’OIT, la France appelle à une réforme du capitalisme et de la mondialisation

Photo : OIT/ILODans le cadre du centième anniversaire de l’Organisation internationale du travail (OIT), le Président français Emmanuel Macron a prononcé, mardi à Genève, un discours dénonçant les dérives du capitalisme. « Ces dernières décennies sont marquées par une crise profonde, économique, sociale, environnementale, politique et donc civilisationnelle qui nous impose de réagir », a affirmé le Président français devant les participants de la Conférence internationale du travail, qui a débuté lundi et doit durer jusqu’au 21 juin. A cette occasion, le chef de l’Etat français a lancé un appel en faveur de la réforme du capitalisme mais aussi de celle de la mondialisation pour résorber « les inégalités qui alimentent les extrêmes ». Un plaidoyer pour une mondialisation plus sociale pour éviter une nouvelle guerre. للنسخة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture