Archives de catégorie : Fille

« Les hommes et garçons auteurs de violences contre les femmes et filles ne sont tout simplement pas des hommes »

Les hommes et les garçons qui « ferment les yeux » sur la violence à l’égard des femmes sont « complices », a déclaré la Vice-secrétaire générale des Nations Unies, Amina Mohammed. Pendant la crise du coronavirus, l’ONU a signalé une augmentation au niveau mondial de la violence domestique.  Le confinement exacerbe les tensions et le stress créés par les soucis de sécurité, de santé et d’argent. Il renforce par ailleurs l’isolement des femmes ayant un partenaire violent et les sépare des personnes et des ressources les plus à même de les aider. C’est la tempête idéale pour laisser libre cours aux comportements violents et dominateurs derrière les portes closes. De plus, les refuges pour les victimes de violence domestique ne sont pas toujours accessibles durant la pandémie, ces derniers étant souvent réquisitionnés pour renforcer les mesures d’urgence contre la Covid-19. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

كوفيد-19: اليونيسف تناشد الحكومات والجهات المانحة الحفاظ على الخدمات المنقذة لحياة النساء الحوامل والمواليد الجدد

الصورة : اليونسف

الصورة : اليونسف

116 مليون ولادة جديدة متوقعة في العالم في الأشهر التسعة التي تعقب إعلان كوفيد-19 جائحة، أي بعد 11 آذار/مارس، ويرى المواليد الجدد النور في دول تتعاظم المشاكل في أنظمتها الصحية وفي عالم لم يعد كالسابق ويمتاز بالتباعد الاجتماعي والحجر. جاء ذلك في بيان لمنظمة الأمم المتحدة للطفولة، اليونيسف، والذي يتزامن مع احتفال 128 دولة حول العالم بعيد الأم في شهر أيّار/مايو، إذ سيتم استقبال الأمهات الجدد وحديثي الولادة بواقع مرير وعالم يسوده الحجر ومنع التجوّل، كما أن المراكز الصحية مثقلة بجهود الاستجابة لجائحة كوفيد-19، مع وجود نقص في المواد والمستلزمات، وفي العاملين الصحيين والمتخصصين في مجال التوليد من بينهم القابلات، والذين تم إعادة نشرهم لعلاج مرضى كوفيد-19. عليهن تجهيز أنفسهنّ اليوم لاستقبال روح جديدة في عالم جديد يتوقع من الأمهات أن يكنّ خائفات من التوجه لمراكز الصحة — مديرة اليونيسف. وقالت المديرة التنفيذية لليونيسف، هنرييتا فور: “شرعت ملايين الأمهات في رحلة الأمومة في العالم الذي عرفنه سابقا. ولكن عليهن تجهيز أنفسهنّ اليوم لاستقبال روح جديدة في العالم الجديد، العالم الذي يتوقع من الأمهات أن يكنّ خائفات من التوجه لمراكز الصحة خوفا من الإصابة أو أمهات تفوتهنّ فرصة الحصول على الرعاية الصحية الطارئة بسبب الخدمات الصحية المثقلة والإغلاقات.” ودعت اليونيسف الحكومات والجهات المانحة إلى الحفاظ على الخدمات المنقذة للحياة للنساء الحوامل والمواليد الجدد. Continuer la lecture

Droits des femmes : les progrès limités pourraient être perdus à cause du Covid-19, avertit l’ONU

Les conséquences de la pandémie de Covid-19 affectent tout le monde mais sont plus marquées chez les femmes. Les progrès en matière d’égalité des sexes enregistrés ces dernières années risquent d’être anéantis, a averti jeudi le chef de l’ONU. 2020 devait être une année importante pour les droits des femmes. « Révolutionnaire », avait même dit l’ONU. Celle du 25ème anniversaire du Programme d’action de Beijing et de l’accélération des mesures en faveur de l’égalité des sexes. Mais en quelques mois, le coronavirus a contraint les Nations Unies à revoir à la baisse leurs ambitions dans ce domaine. « Avec la propagation de la pandémie de Covid-19, même les gains limités réalisés au cours des dernières décennies risquent d’être annulés », souligne un rapport de l’ONU publié ce jeudi. Selon ce rapport, près de 60% des femmes dans le monde travaillent dans l’économie informelle, gagnant moins, épargnant moins et risquant davantage de tomber dans la pauvreté en comparaison aux hommes. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

Le Secrétaire général : message vidéo sur les femmes et le Covid – 9 avril 2020

Photo: UNRIC/Cédric Sorel

Photo: UNRIC/Cédric Sorel

La pandémie de COVID-19 touche tout le monde, partout. Mais elle touche différents groupes différemment, aggravant les inégalités existantes. Les premières données indiquent que les taux de mortalité liés au COVID-19 pourraient être plus élevés chez les hommes. Mais la pandémie a des conséquences sociales et économiques dévastatrices pour les femmes et les filles. Aujourd’hui, nous publions un rapport qui montre comment le COVID-19 pourrait remettre en cause les modestes progrès faits en matière d’égalité des genres et de droits des femmes, et qui recommande des moyens de placer le leadership et les contributions des femmes au cœur des efforts de résilience et de redressement. Près de 60 % des femmes dans le monde travaillent dans l’économie informelle, gagnant moins, épargnant moins et risquant davantage de basculer dans la pauvreté. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

اليونيسف: بدون تحرك عاجل، فإن مخاطر الأزمة الصحية التي خلقتها كورونا ستتحول إلى أزمة حقوق طفل

الصورة/اليونسف : هنريتا فور

الصورة/اليونسف : هنريتا فور

أفادت منظمة الأمم المتحدة للطفولة بأن 99% من أطفال وصغار العالم يعيشون في ظل نوع ما من القيود المفروضة على الحركة في بلدانهم بسبب كورونا، و60% منهم يعيشون في دول فيها إما إغلاق كامل أو جزئي، محذرة من تعرضهم للاستغلال والإساءة والعنف المنزلي. وبحسب اليونيسف، فإن 2.34 مليار من الأطفال والصغار (دون سن 18) يعيشون في واحدة من الدول الـ 186 التي تخضع لشكل من أشكال القيود على الحركة بسبب كوفيد-19. و60% من جميع الأطفال يعيشون في واحدة من الدول الـ 82 التي تفرض إما إغلاقا كليا (7%) أو جزئيا (53%) – أي ما يعادل 1.4 مليار صغير. وفي بيان، قالت مديرة اليونيسف التنفيذية، هنرييتا فور، إنه خلال أي أزمة يعاني الأطفال والفئات الأكثر ضعفا أكثر من غيرهم وبشكل غير متناسب. وأضافت: “يصاب الأطفال والصغار بفيروس كورونا، وعلاوة على ذلك فهم من أكثر الضحايا المتضررين. إذا لم نستجب الآن لتأثير الجائحة على الأطفال، فإن أصداء كـوفيد-19 ستحدث دمارا دائما في مستقبلنا المشترك.” Continuer la lecture

Le Secrétaire général : Déclaration sur les violences de genre et le covid-19 – avril 2020

Photo : ONU

Photo : ONU

Les souffrances humaines causées dans le monde par la pandémie du COVID-19 sont inouïes, et ses conséquences économiques catastrophiques. J’ai récemment appelé à un cessez-le-feu mondial immédiat pour que nous puissions nous consacrer à notre combat commun contre la pandémie. J’ai demandé que cesse la violence. Partout. Maintenant. Mais la violence ne se cantonne pas aux champs de bataille. Malheureusement, de nombreuses femmes et jeunes filles se retrouvent particulièrement exposées à la violence précisément là où elles devraient en être protégées. Dans leurs propres foyers. C’est la raison pour laquelle je lance aujourd’hui un nouvel appel pour la paix à la maison, dans les foyers, à travers le monde entier. Nous savons que les mesures de confinement et les mises en quarantaine sont essentielles pour venir à bout du COVID-19. Mais elles peuvent en conséquence piéger les femmes avec des partenaires violents. Ces dernières semaines, tandis que s’aggravaient les pressions économiques et sociales et que la peur s’installait, le monde a connu une horrible flambée de violence domestique.Dans certains pays, le nombre de femmes qui ont appelé les services d’aide a doublé. Mais le personnel de santé et la police sont débordés et en sous-effectif. للغة العربي، أنقر هنا Continuer la lecture

Covid-19 : les États doivent combattre la violence domestique aggravée par les restrictions (experte de l’ONU)

Photo : UNICEF

Photo : UNICEF

Les mesures restrictives adoptées dans le monde entier pour lutter contre la COVID-19 intensifient le risque de violence domestique. Les gouvernements doivent défendre les droits fondamentaux des femmes et des enfants et proposer des mesures urgentes aux victimes de cette violence, a déclara vendredi une experte des droits de l’homme des Nations Unies. « Il est très probable que les taux de violence domestique généralisée augmenteront, comme le suggèrent déjà les premiers rapports de la police et des lignes d’assistance téléphonique. Pour trop de femmes et d’enfants, le foyer peut être un lieu de peur et de maltraitance. Cette situation s’aggrave considérablement en cas d’isolement, comme les mesures de confinement imposées pendant la pandémie Covid-19 », a averti la Rapporteure spéciale des Nations Unies sur la violence contre les femmes, Dubravka Simonovic. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

Le Système des Nations Unies en Tunisie célèbre la journée internationale des Femmes – 8 mars

Mme Lila Pieters, Coordonnatrice Résidente a.i du Système des Nations Unies en Tunisie

Mme Lila Pieters, Coordonnatrice Résidente a.i du Système des Nations Unies en Tunisie

Nous célébrons le 8 mars, dans une année charnière pour les droits des femmes, vingt-cinq ans après la Déclaration et le Programme d’action de Beijing qui a défini le chemin à prendre pour parvenir à l’égalité des sexes, depuis le monde a connu des progrès remarquables. Le Système des Nations Unies en Tunisie, célèbre la journée internationale des femmes avec une fierté des acquis des femmes dans le monde mais celle des Tunisiennes et Tunisiens en particulier. Un long trajet était parcouru par l’ensemble des acteurs de la démocratie ou l’Etat Tunisien n’a cessé de renouveler ses engagements en matière de lutte contre les discriminations et pour la promotion des droits des femmes. Le cadre légal dont se réjouit aujourd’hui les femmes et les petites filles à travers la nouvelle constitution et la promulgation des lois, spécifiquement la Loi organique n° 58 relative à l’élimination des violences faites des femmes, est le fruit des efforts conjugués entre la classe politique, la société civile et les citoyens. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

25 femmes africaines, leaders à l’ONU : A l’occasion de la Journée mondiale des femmes qui est célébrée chaque année le 8 mars, ONU info vous propose de découvrir 25 femmes leaders africaines qui œuvrent aux Nations Unies en faveur d’un monde meilleur.

1/ Amina J. Mohammed, du Nigéria Vice-Secrétaire générale des Nations Unies

1/ Amina J. Mohammed, du Nigéria Vice-Secrétaire générale des Nations Unies

1/ Amina J. Mohammed, du Nigéria, Vice-Secrétaire générale des Nations Unies. Amina J. Mohammed est la numéro deux du Secrétariat des Nations Unies depuis janvier 2017. A 58 ans, elle aide à gérer les opérations du Secrétariat, à promouvoir le rôle des Nations Unies dans les domaines économique et social et à renforcer l’Organisation en tant que centre de la politique et de l’assistance pour le développement. Elle a occupé auprès du précédent Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, les fonctions de Conseillère spéciale pour la planification du développement après 2015 et a, à ce titre, joué un rôle déterminant dans l’élaboration du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et, en particulier, des Objectifs de développement durable (ODD). Avant d’être nommée Vice-Secrétaire générale de l’ONU, Mme Mohammed a été Ministre de l’environnement du Nigéria de novembre 2015 à décembre 2016. « Ma fiche de poste est simple : construire un monde où chaque fille et chaque garçon dispose des outils et de l’appui pour faire de ses rêves une réalité », a-t-elle déclaré en 2017. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général, 8 mars 2020 : L’égalité des genres est essentiellement une question de pouvoir.

Photo : ONU Femmes

Photo : ONU Femmes

Il est indispensable de transformer l’équilibre des pouvoirs. C’est une question de droits humains, d’épanouissement personnel, de santé et de bien-être. C’est aussi essentiel pour venir à bout de certains des problèmes les plus douloureux et les plus épineux de notre temps. La misogynie sévit partout : les femmes se voient qualifiées d’hystériques ou d’instables, elles sont jugées quotidiennement sur leur apparence, les mythes et tabous entourant leurs fonctions corporelles ont la vie dure, et à cela s’ajoutent la manie qu’ont les hommes de vouloir tout expliquer et la tendance à jeter le blâme sur les victimes. La participation des femmes à la direction des processus de médiation et de paix et à la prise de décisions est gage d’une plus grande durabilité et viabilité de la paix. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture