Archives de catégorie : FAIM

Exploiter le potentiel des jeunes pour éradiquer la faim : Le Directeur général de la FAO intervient au Forum mondial de la jeunesse

Photo: FAO/DG intervenant au Forum mondial de la jeunesse (Egypte)

Photo: FAO/DG intervenant au Forum mondial de la jeunesse (Egypte)

La jeunesse est confrontée à d’énormes défis, c’est pourquoi nous devons impérativement intensifier les initiatives à l’appui des jeunes et mettre à profit leur potentiel pour atteindre l’Objectif de développement durable numéro 2 de l’ONU. Tel a été le contenu principal du message de M. QU Dongyu, Directeur général de la FAO, lors d’un événement sur la sécurité alimentaire en Afrique au Forum mondial de la jeunesse, ce dimanche. «Nous vivons une époque pleine de défis», a précisé le Directeur général de la FAO. Qu a ensuite évoqué les défis auxquels les jeunes gens en Afrique et au Moyen-Orient doivent faire face – à savoir l’aggravation de la faim et de la malnutrition, l’adoption de régimes de plus en plus malsains, le manque d’emplois stables et de possibilités de revenus, le changement climatique, la pénurie d’eau, et les conflits dans certains pays. «Mais ces défis ne doivent pas nous décourager. Les solutions sont plus nombreuses que les défis», a souligné le Directeur général de la FAO. Continuer la lecture

L’obésité et la sous-nutrition, double fardeau de plus d’un tiers des pays à revenu faible ou moyen (OMS)

Photo : OMS

Photo : OMS

Il faut définir une nouvelle approche pour faire reculer la sous-nutrition et l’obésité car ces problèmes sont de plus en plus interconnectés du fait des changements rapides qui se produisent au niveau des systèmes alimentaires des pays, particulièrement dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, a déclaré lundi l’Organisation mondiale de la santé, attirant l’attention sur un nouveau rapport publié dans The Lancet.  « Dans plus d’un tiers de ces pays (45 pays sur 123 dans les années 1990 et 48 pays sur 126 dans les années 2010), on constate la présence simultanée de plusieurs formes de malnutrition, en particulier en Afrique subsaharienne, en Asie du Sud et dans la région de l’Asie de l’Est et du Pacifique », a précisé l’OMS dans un communiqué. La sous-nutrition et l’obésité peuvent avoir des conséquences sur plusieurs générations. Tant la sous-nutrition que l’obésité maternelles sont associées à des problèmes de santé chez les enfants. Continuer la lecture

Journée de l’alimentation (16 octobre): l’ONU appelle à créer un monde délivré de la faim

En cette Journée mondiale de l’alimentation, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a lancé un appel en faveur de l’élimination de la faim et « en faveur d’un monde dans lequel toutes et tous, où qu’ils se trouvent, ont accès à des aliments nutritifs et d’un coût abordable ». A l’heure actuelle, plus de 820 millions de personnes ne mangent pas à leur faim et l’urgence climatique menace de plus en plus la sécurité alimentaire. En outre, deux milliards d’hommes, de femmes et d’enfants sont en surpoids ou obèses et les régimes alimentaires déséquilibrés font courir d’énormes risques de maladie et de décès.
« Il est inacceptable que la faim augmente alors que le monde gaspille plus d’un milliard de tonnes de nourriture chaque année », déclare le Secrétaire général dans un message vidéo. « Il est temps de changer nos modes de production et de consommation, y compris pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ». للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

820 millions de personnes souffrent de la faim, selon un nouveau rapport de l’ONU 

Photo : FAO

Photo : FAO

Après une décennie de progrès dans la réduction de la faim, cette dernière a lentement augmenté au cours des trois dernières années, indique l’ONU dans un rapport publié lundi.  820 millions de personnes – soit une personne sur neuf dans le monde – souffrent de la faim aujourd’hui. Cette tendance souligne l’immense défi que pose la réalisation de l’Objectif de la faim zéro des Objectifs de développement durable (ODD) d’ici 2030, estime le rapport sur l’État de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde 2019. Lancé à New York en marge du Forum politique de haut niveau développement durable – la principale plate-forme des Nations Unies qui assure le suivi des mesures prises par les États pour donner suite aux ODD – le rapport ventile les statistiques par région et montre que la faim a augmenté de près de 20% en Afrique, un continent qui connait également la prévalence la plus élevée de sous-alimentation. للنسخة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

Les agences humanitaires de l’ONU appellent à éliminer la malnutrition des enfants

Photo : UNICEF

Photo : UNICEF

A la veille de la présentation du dernier rapport sur l’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde, les agences humanitaires des Nations Unies ont appelé dimanche à mettre fin au « fléau de la malnutrition chez les enfants ». « Nous avons tous vu le regard vide et presque sans vie d’un enfant souffrant de malnutrition grave, dont la respiration toujours aussi faible est souvent le seul signe de vie. Nous avons tous été profondément touchés lorsqu’un enfant n’a pu être sauvé », ont dit les chefs de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), du Programme alimentaire mondial (PAM) et du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) dans une déclaration conjointe. Continuer la lecture

A Gaza, plus d’un million de personnes risquent de ne pas avoir assez à manger en juin (UNRWA)

Photo ECHO/Fadwa Baroud

Plus d’un million de personnes à Gaza risquent de ne pas avoir assez de nourriture en juin si l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) ne reçoit pas 60 millions de dollars supplémentaires d’ici la fin du mois. Sans ce financement supplémentaire d’urgence, l’UNRWA aura de grandes difficultés à fournir de la nourriture à plus de la moitié de la population de Gaza qui se trouve dans une situation de pauvreté et lutte contre l’insécurité alimentaire. L’UNRWA est presque entièrement financé par des contributions volontaires et l’appui financier dont il dispose a été dépassé par la croissance des besoins. للغة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

انتشار الجوع، والآثار طويلة الأمد على الأمن الغذائي في المنطقة العربية

الصورة : منظمة الأغذية والزراعة

اقال خبير اقتصادي في منظمة الأغذية والزراعة التابعة للأمم المتحدة إن انتشار ظاهرة الجوع بشكل أكبر في إقليم الشرق الأدنى وشمال إفريقيا، والتدهور الراهن في حالة الأمن الغذائي عامة، يمكن أن يُعزى إلى الصراعات والحروب الأخيرة في المنطقة، مذكرا أيضا بأن النزاعات نفسها قد تحدث، أحيانا، بسبب عدم التوازن التنموي. في حوار خاص لأخبار الأمم المتحدة، بعد صدور تقرير منظمة الفاو الذي يقدم “نظرة إقليمية عامة حول حالة الأمن الغذائي والتغذية في الشرق الأدنى وشمال أفريقيا”  سألنا الأستاذ أحمد سعد الدين، المستشار الاقتصادي الإقليمي لمنظمة (الفاو) عن أبرز المسببات الرئيسية لانتشار الجوع في المنطقة، خصوصا مع وصول أعداد المتأثرين به إلى أعداد قياسية منذ عام 2011، حسبما أورد التقرير. يقول المستشار الاقتصادي إن التقرير رصد جملة من العوامل الرئيسية ليصل إلى أن “هناك عاملين أساسيين: العامل الأول والحاسم، خاصة في السنوات الأخيرة، هو تفاقم الصراعات. إذ تعتبر المنطقة الآن من بين الأكثر تأثرا من حيث حدة النزاعات التي تشهدها”. Continuer la lecture

Le Directeur général de la FAO met l’accent sur la «globalisation de l’obésité» et exhorte les membres du G20 à garantir des régimes alimentaires sains

Photo : FAO

Pour faire face aux défis liés de la faim, de l’obésité et du changement climatique, la communauté internationale devrait prévoir une série de règles et de normes visant à transformer les systèmes alimentaires afin d’assurer des aliments sains et nutritifs pour tous, de manière durable, a déclaré aujourd’hui le Directeur général de la FAO. Il a lancé cet appel lors d’une rencontre des Ministres de l’agriculture du G20 à Niigata, au Japon, axée sur les priorités d’investissement en matière de développement agricole durable. La faim est l’une des pires formes de malnutrition et il convient de s’y attaquer, mais nous devons garder à l’esprit que d’autres formes de malnutrition, notamment l’obésité, font aussi des ravages considérables et grandissants, a-t-il précisé. Et M. Graziano da Silva d’ajouter, cela ne sera possible qu’à travers des partenariats privés-publics forts. للغة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

La faim continue d’augmenter au Proche-Orient et en Afrique du Nord (FAO)

Photo : UNICEF

Plus de 52 millions de personnes souffrent de sous-alimentation au Proche-Orient et en Afrique du Nord, alerte l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) dans un rapport rendu public mercredi. La faim continue d’augmenter dans la région du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord (NENA) où les conflits et le fossé grandissant entre les zones urbaines et rurales freinent les efforts régionaux visant à éradiquer la faim d’ici à 2030. Le nouveau rapport de la FAO intitulé Aperçu régional de l’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition au Proche-Orient et en Afrique du Nord indique que 52 millions de personnes souffrent de sous-alimentation chronique dans la région. للنسخة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

L’ONU et ses partenaires jugent nécessaire une coopération accrue en matière de sécurité alimentaire

Photo : banque mondiale

La sécurité alimentaire doit être un objectif primordial à tous les stades de la chaîne alimentaire, de la production à la récolte, en passant par la transformation, le stockage, la distribution, la préparation et la consommation. C’est ce qu’ont affirmé les participants de la Conférence internationale sur la sécurité des aliments organisée à Addis-Abeba en Éthiopie. Pour empêcher les aliments impropres à la consommation de nuire à la santé et de faire obstacle au développement durable, il faut davantage de coopération internationale, ont déclaré ces participants lors de la séance d’ouverture de cette conférence organisée par l’Union africaine (UA), l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Version arabe en bas de la page. Continuer la lecture