Archives de catégorie : Environnement

Interview de Mr Arnaud Peral, Coordonnateur résident de l’ONU: «Il faut libérer les forces créatrices et innovantes de la Tunisie» – TAP

Tunis, 23 janv 2021 (Interview réalisée par Maroua Ben Abdennebi /TAP)- Apporter une réponse aux défis socio-économiques et climatiques, c’est la priorité qui ressort du plan cadre pour l’aide au développement (2021/2025), signé entre la Tunisie et les Nations unies, en décembre 2020. Dans une interview accordée à l’agence TAP, le nouveau Coordonnateur résident des Nations unies en Tunisie, Arnaud Peral, nommé en septembre dernier, par le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres, revient sur ces défis et livre ses recommandations pour dynamiser la croissance économique, à l’heure où le pays fait face à une instabilité politique et à une conjoncture difficile, marquée par la crise sanitaire de la Covid-19.  TAP : Quel bilan tirez-vous du plan cadre de coopération entre la Tunisie et les Nations unies, pour la période 2016-2020, et quelles seront vos priorités pour les cinq prochaines années? Arnaud Peral : Au cours de ces cinq dernières années, le système des Nations unies a contribué à la mise en œuvre de près de 200 projets, moyennant une enveloppe avoisinant les 200 millions de dollars. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

Fonds de solidarité pour les jeunes de l’Alliance des civilisations des Nations Unies (UNAOC)  pour les projets innovants des jeunes (subvention de 25000 USD) – Date limite de candidature: dimanche 31 janvier 2021 à 17h00

Le Fonds de Solidarité pour la Jeunesse de l’UNAOC (FSJ) soutient les organisations dirigées par des jeunes qui favorisent des sociétés pacifiques et inclusives en fournissant un financement de démarrage à des projets exceptionnels promouvant le dialogue interculturel et interconfessionnel. Il octroie des subventions allant jusqu’à 25 000 USD pour la mise en œuvre de projets sélectionnés qui démontrent des approches innovantes et efficaces du dialogue interculturel et / ou interconfessionnel et font progresser la mission de l’UNAOC. YSF soutient uniquement des projets entièrement développés et gérés par des jeunes et au profit des jeunes. La définition de l’âge utilisée par l’UNAOC pour caractériser les jeunes est une personne âgée de 18 à 35 ans. Postuler : http://unaoc.org/youthsolidarityfund Continuer la lecture

OIT : AVIS D’APPEL D’OFFRE N°003/ 2021 – Travaux d’Aménagement Piste forestière Douar Ncham Commune de Khmyaria-Délégation AinDrahem*

Photo : OIT/Piste forestière Douar Ncham Commune de Khmyaria-Délégation AinDrahem

Photo : OIT/Piste forestière Douar Ncham Commune de Khmyaria-Délégation AinDrahem

Le projet, Initiative Pilote pour un Développement Local Intégré (IPDLI), financé par l’Union Européenne et mis en œuvre par le BIT sous la tutelle du Ministère des Affaires Locales et de l’Environnement, dont le principal objectif, est l’appui à la création d’emplois et l’amélioration des revenus, autour de la réalisation d’infrastructures et l’accompagnement à la maîtrise d’ouvrage des 12 nouvelles communes créées dans quatre gouvernorats, Jendouba, Kasserine, Gafsa et Tataouine. Dans le cadre de la réalisation des activités de développement au profit de la commune de Khmyaria, l’une des communes d’intervention du projet IPDLI en qualité de maitre d’ouvrage délégué et en partenariat avec le Conseil Régional du gouvernorat de Jendouba et la Direction Régionale de l’équipement et de l’habitat de Jendouba, comptent mettre en œuvre un projet d’aménagement et protection de la piste forestière Douar Encham dans la commune de Khmyariya. Continuer la lecture

Covid-19 : « Il y aura des revers et de nouveaux défis », alerte le chef de l’OMS

Photo : UNICEF

Photo : UNICEF

Alors que plusieurs pays développés ont entamé leur campagne de vaccination contre le nouveau coronavirus, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde lundi contre toute « complaisance » face aux défis à venir. « L’année à venir sera marquée par des revers et de nouveaux défis », a déclaré le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse virtuelle depuis le siège de l’agence onusienne à Genève. « Nous apprenons quelque chose de nouveau chaque jour. Parfois bon, parfois stimulant, parfois surprenant, mais tous utiles. », a-t-il ajouté, relevant l’exemple « de nouvelles variantes de Covid-19 ». Face à cette nouvelle variante du nouveau coronavirus détectée au Royaume-Uni et en Afrique du Sud, l’OMS travaille actuellement « en étroite collaboration avec des scientifiques du monde entier ». Pour le monde scientifique et sanitaire, l’objectif est de « mieux comprendre toutes les mutations du virus et comment ces modifications affectent sa capacité à se propager ou à rendre les gens malades ». للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

Les récifs coralliens pourraient disparaître d’ici la fin du siècle, prévient l’ONU

Photo : ONU Info

Photo : ONU Info

Les récifs coralliens du monde entier pourraient tous blanchir d’ici la fin du siècle, à moins d’une réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre, a averti le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) dans un nouveau rapport. « Face à l’inaction, les récifs coralliens vont bientôt disparaître », déclare Leticia Carvalho, cheffe de la branche Marine et eau douce du PNUE. « L’humanité doit agir de manière urgente, ambitieuse et novatrice en s’appuyant sur des données probantes pour changer la trajectoire de cet écosystème, qui est le canari dans la mine de charbon de l’impact du climat sur les océans, avant qu’il ne soit trop tard». Les récifs coralliens sont extrêmement importants pour la vie marine. Ils protègent également les côtes de l’érosion causée par les vagues et les tempêtes, absorbent le carbone et l’azote et aident à recycler les nutriments. Leur perte aurait des conséquences dévastatrices non seulement pour la vie marine, mais aussi pour plus d’un milliard de personnes dans le monde qui en bénéficient directement ou indirectement. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

Signature du Plan cadre des Nations Unies pour l’aide au développement en Tunisie 2021-2025

le Ministre des Affaires Etrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’Etranger, M. Othman Jerandi, et le Coordonnateur Résident des Nations Unies en Tunisie, M. Arnaud Peral, au nom de l’équipe pays (UNCT), et ont procédé, aujourd’hui 22 décembre 2020, à la signature du Plan cadre des Nations Unies pour l’aide au développement en Tunisie couvrant les cinq prochaines années. Ce cadre de coopération 2021-2025, qui sera également signé par 21 Agences, fonds et Programmes des Nations Unies, est le résultat d’un processus de consultation et de concertation participatif avec les départements ministériels, les organisations de la société civile et le secteur privé pour définir ensemble les priorités sur lesquelles le Système des Nations Unies (SNU) va pouvoir appuyer la Tunisie. Dans le difficile contexte actuel, ce document prend en considération les impacts de la COVID-19 sur les plans socioéconomique et sanitaire. La réponse du SNU sera, en conséquence, axé en priorité sur les effets de cette pandémie sur les plus vulnérables. للغة العربية، يمكن المواصلة هنا Continuer la lecture

Cinq ans après l’accord de Paris, le combat pour le climat continue !Par M. André Parant, ambassadeur de France en Tunisie, M. Edward Oakden, ambassadeur du Royaume-Uni en Tunisie et M. Arnaud Peral, coordinateur résident des Nations unies en Tunisie

Il y a cinq ans, à Paris, 194 Etats et organisations internationales sont parvenues à un accord historique pour préserver les écosystèmes planétaires et nos propres conditions de vie. Ses signataires se sont engagés à limiter d’ici la fin du siècle le réchauffement à 2°C voire 1,5°C par rapport à l’ère préindustrielle, mais aussi accroître leurs capacités d’adaptation au changement climatique, notamment en adaptant les flux financiers mondiaux. L’accord de Paris a lancé, aussi, une dynamique historique, en prévoyant, tous les cinq ans, de rehausser les engagements de chacun. Il a inscrit enfin la solidarité au cœur de cette lutte contre le changement climatique, avec la mise en place d’un mécanisme de soutien aux pays en développement : le Fonds vert pour le climat. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

Après la pandémie, une reprise verte est essentielle pour combler le fossé de l’action climatique (ONU)

Une reprise verte à la suite de la pandémie pourrait réduire jusqu’à 25 % des émissions de gaz à effet de serre prévues pour 2030 et rapprocher le monde de l’objectif de 2 °C de réchauffement des températures fixé par l’Accord de Paris sur le climat, selon un nouveau rapport du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE). « L’année 2020 est en passe de devenir l’une des plus chaudes jamais enregistrées, et les incendies, les tempêtes et les sécheresses continuent de faire des ravages », a déclaré la Directrice exécutive du PNUE, Inger Andersen. « Cependant, le rapport du PNUE sur les écarts entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions montre qu’une reprise verte à la suite de la pandémie peut réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre et contribuer à ralentir le changement climatique », a ajouté Mme Andersen avant d’exhorter les gouvernements « à soutenir une reprise verte lors de la prochaine étape des interventions budgétaires liées à la Covid-19 et à renforcer sensiblement leurs ambitions en matière de climat en 2021 ». Continuer la lecture

Le Secrétaire général de l’ONU: Discours prononcé à l’Université de Columbia : « l’Etat de la Planète » – 2 décembre 2020

Je remercie l’Université de Columbia de son accueil et je souhaite la bienvenue à celles et ceux qui, dans le monde entier, nous ont rejoints en ligne.  C’est une manière inhabituelle de se rencontrer, mais l’année qui s’achève ce mois-ci n’aura ressemblé à aucune autre.  Nous faisons face à une pandémie dévastatrice, le réchauffement planétaire atteint de nouveaux sommets, la dégradation de l’environnement n’a jamais été pire et nous accusons de nouveaux reculs sur la voie des objectifs mondiaux qui pourraient rendre possible un développement plus équitable, plus inclusif et plus durable. Pour dire les choses simplement, la planète est dans un piètre état.  L’humanité fait la guerre à la nature.  C’est une entreprise suicidaire.  Car la nature répond toujours coup pour coup, et elle le fait déjà avec une force et une fureur de plus en plus grandes.  La biodiversité s’effondre.  Un million d’espèces sont menacées d’extinction.  Les écosystèmes disparaissent sous nos yeux.  Les déserts gagnent du terrain.  Les zones humides sont en train de disparaître.  Chaque année, nous perdons 10 millions d’hectares de forêts. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

الأمين العام: التضامن والتعاون هما السبيل الوحيد للقضاء على جائحة كورونا

الصورة: الأمم المتحدة

الصورة: الأمم المتحدة

أمام قمة مجموعة العشرين المنعقدة في العاصمة السعودية الرياض، أكد الأمين العام للأمم المتحدة أن أفضل دفاع أمام جائحة مرض فيروس الكورونا (كوفيد-19) هو التضامن والتعاون. وفي هذا السياق، قال الأمين العام أنطونيو غوتيريش إن الدور القيادي لمجموعة العشرين مهم في ثلاثة مجالات، حددها في خطابه الذي ألقاه عبر تقنية التواصل عن بعد: أولا: وقف انتشار الجائحة – أعرب الأمين العام عن تفاؤله بشأن التأكيد الواسع، خلال اليوم الأول للقمة أمس، على ضرورة أن تكون اللقاحات المضادة لمرض كـوفيد-19 والاختبارات والعلاجات، متاحة للصالح العام وللجميع بأسعار معقولة. ولكنه كرر دعوته لأعضاء مجموعة العشرين، الذين يمثلون أكبر اقتصادات العالم، لدعم “مُسرع إتاحة اللقاحات” ومنشأته المعروفة باسم كوفاكس. وأشار إلى وجود فجوة في التمويل تقدر بثمانية وعشرين مليار دولار، تشتد الحاجة إلى 4.2 مليار دولار منها على الفور لتصنيع اللقاحات وشرائها وتوزيعها على نطاق واسع بأنحاء العالم. و“مسرّع إتاحة اللقاحات” هو إطار عالمي رائد للتعاون يهدف إلى تسريع استحداث اختبارات كوفيد-19 وعلاجاته ولقاحاته وإنتاجها وإتاحتها بشكل منصف. Continuer la lecture