Archives de catégorie : Droits de l’homme

Le Secrétaire général de l’ONU : Message publié à l’occasion de la journée internationale pour  l’élimination de la violence à l’égard des femmes – 25 novembre 2020

Photo : ONU Femmes

Photo : ONU Femmes

La violence à l’égard des femmes et des filles représente un danger planétaire pour les droits humains. La pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19) est venue confirmer combien cette question était une urgence mondiale exigeant la prise de mesures par tous, à tous les niveaux et en tous lieux. Les retombées sociales et économiques de la pandémie jettent dans la pauvreté un nombre disproportionné de femmes et de filles. On constate une augmentation du risque de violences à leur égard. En avril de cette année, j’ai exhorté la communauté internationale à œuvrer pour mettre fin une fois pour toutes à la pandémie fantôme que constitue la violence fondée sur le genre. Je réitère et relance cet appel aujourd’hui. La communauté mondiale se doit d’écouter la voix et le vécu des femmes et des filles et de prendre en compte leurs besoins, en particulier ceux de celles qui ont survécu à des violences et de celles qui sont victimes de formes de discrimination multiples et croisées. Nous devons également privilégier le rôle moteur des femmes dans la recherche de solutions et associer les hommes à la lutte. رسالة الأمين العام باللغة العربية هنا Continuer la lecture

Journée mondiale de l’enfance – 2 novembre

En 1954, l’Assemblée générale a recommandé à tous les pays d’instituer une Journée mondiale de l’enfance, qui serait une journée de fraternité mondiale et de compréhension entre les enfants, et d’activités favorisant le bien-être des enfants du monde entier [résolution 836 (IX)]. Elle a proposé aux gouvernements que cette Journée soit célébrée à la date qui leur semblait la plus appropriée. Le 20 novembre marque le jour de l’adoption par l’Assemblée de la Déclaration des droits de l’enfant [A/RES/1386(XIV)] en 1959, et de la Convention relative aux droits de l’enfant, signée en 1989. Continuer la lecture

اليونيسف تدعو إلى تفادي ضياع جيل إذ تُهدد جائحة كوفيد-19 بالتسبب بضرر يتعذر إصلاحه لتعليم الأطفال وتغذيتهم وعافيتهم

الصورة: اليونسف

الصورة: اليونسف

حذّرت اليونيسف في تقرير جديد صدر اليوم من تداعيات كبيرة ومتعاظمة على الأطفال مع اقتراب دخول جائحة كوفيد-19 عامها الثاني. يصدر هذا التقرير، وعنوانه «تفادي ضياع جيل الكورونا»، عشية اليوم العالمي للطفل، وهو التقرير الأول لليونيسف الذي يوضّح توضيحاً شاملاً التبعات الخطيرة والمتعاظمة على الأطفال مع استمرار الجائحة، ويبيّن أنه بينما تظل الأعراض بين الأطفال المصابين معتدلة، فإن الإصابات تتزايد، وثمة تأثيرات طويلة الأجل على التعليم والتغذية والعافية لجيل كامل من الأطفال وقد تؤدي إلى تغيير مسار حياتهم. وقالت المديرة التنفيذية لليونيسف، السيدة هنرييتا فور، ” ظلت هناك خرافة مستمرة على امتداد جائحة كوفيد-19 بأن الأطفال يتأثرون تأثراً طفيفاً بالمرض، ولكن هذا أبعد ما يكون عن الحقيقة. فبينما يمكن أن يصاب الأطفال بالمرض وأن ينشروا عدواه، فما ذلك سوى غيض من فيض التأثيرات الناجمة عن الجائحة. فالتعطيلات للخدمات الأساسية وتصاعد معدلات الفقر تشكّل التهديد الأكبر على الأطفال. وكلما طالت مدة الأزمة كلما اشتد تأثيرها على تعليم الأطفال وصحتهم وتغذيتهم وعافيتهم. إن مستقبل جيل كامل معرض للخطر”.

Continuer la lecture

Près de 900 journalistes ont été tués ces 10 dernières années, selon l’UNESCO

Photo : UNESCO

Photo : UNESCO

Le nombre de professionnels des médias tués a baissé l’année dernière mais ces derniers sont confrontés à d’autres risques multiples et croissants et l’impunité persiste, rappellent les Nations Unies lors de la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes. De nouvelles statistiques publiées par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) à l’occasion de la Journée montrent une baisse de 14% des meurtres de journalistes pour les années 2018 et 2019 par rapport à la période des deux années précédentes. Entre 2010 et 2019, près de 900 journalistes ont été tués dans l’exercice de leur métier, dont 156 au cours des deux dernières années. Cinquante-sept de ces meurtres ont eu lieu en 2019, le total annuel le plus bas depuis dix ans. « Malgré une baisse du nombre de journalistes tués dans le monde, trop de journalistes continuent à payer le prix ultime pour leurs reportages », a déclaré Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO. للغة العربية، واصــــل هنــــــا Continuer la lecture

Message publié à l’occasion de la journée internationale des femmes rurales « Renforcer la résilience des femmes rurales à la suite  de la pandémie de covid-19 » – 15 octobre 2020

Photo : ONU Femmes Tunisie

Photo : ONU Femmes Tunisie

Les femmes rurales jouent un rôle essentiel dans l’agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition, le renforcement de la résilience face aux changements climatiques et la gestion des ressources foncières et naturelles. Cependant, nombre d’entre elles sont victimes de la discrimination, du racisme systémique et de la pauvreté structurelle. La pandémie de COVID-19 touche à présent plus de la moitié des agricultrices dans le monde du fait des restrictions de déplacement, de la fermeture des magasins et des marchés et de la désorganisation des chaînes d’approvisionnement. Confrontées en plus à des problèmes comme l’accumulation des soins et des travaux domestiques non rémunérés et l’aggravation de la violence fondée sur le genre, les femmes rurales portent les fardeaux les plus lourds de la pandémie. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU publié à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la pauvreté en 2020

La pandémie COVID-19 est un double fléau pour les plus pauvres du monde. D’une part, ce sont eux qui sont le plus exposés au virus et qui ont le moins accès à des soins de santé de qualité. D’autre part, des estimations récentes montrent que la pandémie pourrait faire basculer jusqu’à 115 millions de personnes dans la pauvreté cette année, alors que le nombre de pauvres n’avait plus augmenté depuis des décennies. Les femmes sont les plus exposées car elles risquent davantage de perdre leur emploi et sont moins susceptibles de bénéficier d’une protection sociale. En ces temps extraordinaires, il faut des mesures extraordinaires pour lutter contre la pauvreté. La pandémie exige une action collective forte. Les gouvernements doivent accélérer la transformation économique en investissant dans une reprise verte et durable. Nous avons besoin d’une nouvelle génération de programmes d’aide sociale qui couvrent également les travailleurs du secteur informel. Ce n’est qu’en unissant nos forces et en faisant cause commune que nous pourrons sortir de la situation créée par la pandémie. En cette Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, et tout au long de la pandémie de COVID-19 et au-delà, soyons solidaires des personnes qui vivent dans la pauvreté. للغة العربية، واصل هنـــا Continuer la lecture

Libye : au Conseil des droits de l’homme, l’ONU dénonce le calvaire des migrants

Photo : UNICEF

Photo : UNICEF

La cheffe par intérim de la mission de l’ONU en Libye a demandé, lundi, la fermeture immédiate des centres de détention pour migrants alors que ces derniers continuent d’être détenus dans des « conditions abominables » dans ce pays d’Afrique du Nord. « Nous continuons à recevoir des rapports de détention arbitraire ou illégale, de torture, de disparitions forcées, d’exécutions extrajudiciaires et de violences sexuelles dans tous les lieux de détention », a déclaré Stephanie Williams, Représentante spéciale par intérim et Cheffe de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL). Dans un message vidéo diffusé lors d’un débat du Conseil des droits de l’homme à Genève, la haute responsable onusienne a dénoncé les « conditions abominables » dans lesquelles les migrants et demandeurs d’asile continuent à être détenus dans ce pays divisé. Continuer la lecture

Le Secrétaire général : message publié à l’occasion de la Journée Internationale des Personnes âgées – 1er octobre 2020

Photo : ONU

Photo : ONU

Le monde célèbre le 30e anniversaire de la Journée internationale des personnes âgées alors que nous luttons contre les conséquences graves et disproportionnées que la pandémie de COVID-19 entraîne pour ces personnes dans le monde entier – non seulement pour leur santé, mais aussi pour leurs droits et leur bien-être. Les personnes âgées doivent être une priorité de notre action de lutte contre la COVID-19. Dans la droite ligne du thème des célébrations de cette année, nous devons également nous interroger sur la façon dont la pandémie pourrait modifier notre manière d’aborder la question du vieillissement et des personnes âgées. Il sera essentiel d’élargir les possibilités offertes à ces dernières et d’améliorer leur accès à la santé, aux pensions de retraite et à la protection sociale. للغة العربية، واصل هنــــا Continuer la lecture

Le droit à l’information doit être au centre des efforts visant à bâtir un avenir plus résilient, selon l’UNESCO

ONU OCHA/Gemma Cortes L'Internet peut être une source d'information mais aussi de désinformation sur la Covid-19.

ONU OCHA/Gemma Cortes L’Internet peut être une source d’information mais aussi de désinformation sur la Covid-19.

A l’occasion de la Journée internationale de l’accès universel à l’information qui est célébrée pour la première fois en ce 28 septembre, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a estimé que le droit à l’information devait être au centre des efforts visant à bâtir « un avenir plus éclairé et résilient ». « Dans un monde où la Covid-19 a provoqué le chaos et la complexité, l’accès à des informations fiables et vérifiées est plus important que jamais », a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, dans un message pour cette journée. Elle a rappelé que l’information est essentielle pour encourager des comportements sains et sauver des vies – les rumeurs et les informations inexactes pouvant être aussi mortelles que les virus. Continuer la lecture

La Covid-19 pourrait pousser des millions de personnes à l’exploitation ou à l’esclavage (expert ONU)

© UNICEF/Alessio Romenzi

© UNICEF/Alessio Romenzi

La pandémie du nouveau coronavirus risque de pousser des millions d’enfants, de femmes et d’hommes vers des formes contemporaines d’esclavage et d’autres formes d’exploitation si les gouvernements n’agissent pas maintenant pour les protéger, a prévenu mercredi un Expert indépendant des droits de l’homme des Nations Unies. « Les niveaux historiques de sous-emploi ou de chômage, la perte des moyens de subsistance et les perspectives économiques incertaines sont quelques-unes des conséquences complexes de la pandémie de Covid-19 qui ont frappé le plus durement les plus vulnérables », a déclaré Tomoya Obokata, Rapporteur spécial sur les formes contemporaines d’esclavage, lors de la présentation de son rapport à la 45ème session du Conseil des droits de l’homme. Continuer la lecture