Archives de catégorie : Droits de l’homme

Le Secrétaire général de l’ONU : Message vidéo diffusé à l’occasion de la journée internationale des femmes – 8 mars 2021

La pandémie de COVID-19 a anéanti des dizaines d’années de progrès en matière d’égalité des sexes. Pertes d’emploi massives, fardeau toujours plus lourd des soins non rémunérés, scolarité perturbée, explosion de la violence domestique et de l’exploitation : les femmes voient leur existence bouleversée et leurs droits s’éroder. Les mères, tout particulièrement les mères célibataires, connaissent une inquiétude et une adversité terribles. Et les conséquences de cette crise se feront sentir bien longtemps après la fin de la pandémie. Mais les femmes sont aussi en première ligne de la riposte à cette pandémie. Travailleuses essentielles, elles sauvent des vies et portent à bout de bras les économies, les collectivités et les familles. للغة العربية، واصل هنـــا Continuer la lecture

Le HCDH promet d’aider la Tunisie à promouvoir le respect des droits Humains (Interview)

The Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights (OHCHR) in Tunisia pledged to promote and encourage respect of human rights in the country. It also vowed to help Tunisia premise a real democracy on solid and sustainable foundations, OHCHR representative in Tunisia Elodie Cantier-Aristide said in an interview with TAP.  Cantier-Aristide was reacting to recent unrest in different regions of the country which reportedly saw police use “violent methods” to suppress “peaceful” and “legitimate” demonstrations. Continuer la lecture

Les raisons de la colère par Elodie CANTIER-ARISTIDE, Représentante du Haut Commissariat aux Droits de l’Homme à Tunis

Elodie CANTIER-ARISTIDE, Représentante du Haut Commissariat aux Droits de l'Homme à Tunis

Elodie CANTIER-ARISTIDE, Représentante du Haut Commissariat aux Droits de l’Homme à Tunis

Les incidents qui se sont produits ces derniers jours à travers la Tunisie, au cours desquels un jeune a trouvé une mort prématurée, ont des origines multiples, enracinées dans l’histoire récente et plus ancienne de ce pays aux richesses innombrables et aux opportunités réelles et multiples. Les jeunes qui étaient dans la rue ces dernières nuits, n’ont pas fait part de revendications structurées, n’ont probablement pour la plupart qu’une connaissance imprécise des évènements auxquels ils étaient trop jeunes pour avoir participé, de leur histoire récente, et de ce qu’était la vie avant la révolution. Mais ce contexte, cet appel de la jeunesse tunisienne (mais pas seulement) et ses aspirations renouvelées ne peuvent qu’évoquer l’histoire du pays il y a dix ans. Il s’agit là d’autant de défis qui ont notamment été à l’origine de la révolution de 2011 et ont depuis, amené la Tunisie sur la voie de changements majeurs et réels dans tous les domaines de la vie politique, socio-économique, juridique et sociétale du pays. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

La Covid-19 a fragilisé la liberté de la presse dans le monde entier en 2020 (UNESCO)

Photo : ONU

Photo : ONU

La cheffe de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a appelé, mercredi, à protéger le journalisme et à défendre l’information comme un « bien public ».  L’UNESCO a condamné le meurtre de 59 professionnels des médias en 2020, dont quatre femmes. Avec 22 meurtres, les régions Amérique latine/Caraïbes et Asie-Pacifique en enregistrent le plus grand nombre, suivies par celle des États arabes avec neuf et l’Afrique six. Dans l’ensemble, l’année 2020 a été marquée par l’un des bilans les plus bas enregistrés par l’agence onusienne dans la dernière décennie, au cours de laquelle 888 journalistes et travailleurs des médias ont payé le prix ultime pour informer le public. En 2019, l’UNESCO avait condamné les meurtres de 57 journalistes, 99 en 2018. Continuer la lecture

Discours de haine : un expert de l’ONU demande au conseil de surveillance de Facebook de tenir compte des droits des minorités

Photo : ONU

Photo : ONU

Un expert indépendant des droits de l’homme des Nations Unies a appelé, mercredi, le conseil de surveillance de Facebook à prendre en compte les droits des minorités ethniques, religieuses et linguistiques dans ses décisions, notamment en matière de discours de haine. « Les minorités sont la cible la plus probable des discours de haine en ligne », a déclaré dans un communiqué de presse le Rapporteur spécial de l’ONU sur les questions relatives aux minorités, Fernand de Varennes. « Et nous savons que les discours de haine en ligne contre les minorités entraînent souvent de graves préjudices dans le monde réel, et peuvent même conduire à un nettoyage ethnique et à un génocide », a-t-il ajouté. Il a rappelé que « le discours haineux en ligne est l’un des plus grands défis actuels à la dignité et à la vie humaines ». Continuer la lecture

Journée des migrants : l’ONU appelle à ne pas les oublier dans le relèvement post-Covid

En cette Journée internationale des migrants, les Nations Unies ont appelé vendredi à ne pas les oublier dans le cadre des efforts de relèvement post-Covid, et en particulier à leur garantir un accès équitable à la vaccination contre le virus. « En cette Journée internationale des migrants, profitons de la perspective du relèvement, après la pandémie, pour mettre en œuvre le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, repenser la mobilité humaine, permettre aux migrantes et migrants de relancer les économies dans leur pays et ailleurs, et édifier des sociétés plus inclusives et plus résilientes », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, dans un message. Selon lui, « au cours de cette année éprouvante, nous avons pris conscience de notre dépendance vis-à-vis de celles et ceux qui, trop souvent, sont invisibles dans la société ». للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

Le Secrétaire général : Message publié à l’occasion de la Journée Internationale de la Couverture Sanitaire Universelle – 12 décembre 2020  

Photo : OMS/Couverture sanitaire universelle

Photo : OMS/Couverture sanitaire universelle

La pandémie de COVID-19 nous a montré combien il importait pour tous les pays de disposer de systèmes de santé solides qui fournissent à l’ensemble de la population des services de qualité au moment et à l’endroit où elle en a besoin. Cette année, nous avons été témoins de la tragédie qui se produit lorsque les établissements de santé sont submergés par une nouvelle maladie hautement infectieuse et souvent mortelle – et lorsque les efforts déployés pour faire face à cette urgence signifient que les systèmes sont tellement sollicités qu’ils ne peuvent plus fournir d’autres services essentiels tels que le dépistage du cancer, la vaccination de routine et les soins aux mères et aux bébés. Nous devons faire bien plus si nous voulons atteindre notre objectif de la couverture sanitaire universelle d’ici 2030. للغة العربية،واصل هنا Continuer la lecture

Le Secrétaire général : Message vidéo diffusé à l’occasion la journée des droits de l’homme 2020 « pour une meilleure reprise, défendons les droits humains »

La pandémie de COVID-19 est venue confirmer deux vérités fondamentales au sujet des droits humains. Premièrement, les violations de ces droits nuisent à tous égards. La pandémie de COVID-19 a des conséquences disproportionnées pour les groupes vulnérables, dont les personnes travaillant en première ligne, les personnes handicapées, les personnes âgées, les femmes et les filles, et les minorités. La pauvreté, les inégalités, la discrimination, la destruction du milieu naturel et d’autres manquements aux droits humains fragilisent profondément nos sociétés, ce qui explique la propagation de la maladie. La pandémie nuit également aux droits humains, car elle sert de prétexte à des politiques sécuritaires musclées et à des mesures répressives qui restreignent l’espace civique et la liberté des médias. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

Michelle Bachelet : « la Covid-19 a montré nos échecs à investir dans des sociétés justes et équitables »

 « 2020 est une année qu’aucun d’entre nous n’oubliera. Une année terrible et dévastatrice qui nous a marqué, à bien des égards », a affirmé mercredi la cheffe des droits de l’homme de l’ONU, relevant que la pandémie de Covid-19 a mis à nu « les fissures et les fragilités de nos sociétés, exposant tous nos échecs à investir dans la construction de sociétés justes et équitables ». Faisant le bilan de la gestion de la crise du coronavirus, la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, a rappelé que l’année 2020 a fait « des ravages » non seulement dans toutes les régions et tous les pays, mais aussi sur l’ensemble de nos droits, qu’ils soient économiques, sociaux, culturels, civils ou politiques. « Elle a montré la faiblesse des systèmes qui n’ont pas réussi à mettre l’accent sur le respect des droits de l’homme », a-t-elle ajouté lors d’un discours ouvrant sa conférence annuelle sur la situation et les perspectives des droits de l’homme dans le monde. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

برنامج الأغذية العالمي يتسلم جائزة نوبل للسلام يوم 10 ديسمبر

يتسلم برنامج الأغذية العالمي التابع للأمم المتحدة جائزة نوبل للسلام لعام 2020 يوم 10 ديسمبر الجاري في احتفالية افتراضية تأتي اعترافاً بدوره في مكافحة الجوع وتعزيز السلام في المناطق المتضررة من النزاعات والحيلولة دون استخدام الجوع كسلاح حرب. وسيتسلم ديفيد بيزلي، المدير التنفيذي لبرنامج الأغذية العالمي، الجائزة نيابة عن البرنامج وموظفيه البالغ عددهم 20 ألف موظف في فعالية تقام افتراضياً بسبب القيود التي تفرضها جائحة فيروس كورونا (كوفيد-19). ويمكن متابعة مراسم تسليم الجائزة في جميع أنحاء العالم هنا. كما يستضيف برنامج الأغذية العالمي أيضاً الفعالية مباشرةً على صفحته على موقع فيسبوك، والتي يمكن متابعتها هنا. ويشارك برنامج الأغذية العالمي جائزة نوبل للسلام مع العديد من الجهات الأخرى، بما في ذلك شركائنا في الأمم المتحدة والمنظمات غير الحكومية والحكومات – حيث نسعى معاً لتحسين حياة الملايين الذين يعيشون على حافة الهاوية، ولا سيما في مناطق النزاع، من أجل تحقيق عالم خالٍ من الجوع. ويأتي حصول البرنامج على جائزة نوبل للسلام في الوقت الذي تهدد فيه المجاعة مرة أخرى الملايين من الناس، لا سيما في أربعة بلدان متأثرة بالنزاعات وهي – اليمن وجنوب السودان وشمال شرق نيجيريا وبوركينا فاسو، وذلك وسط تشابك النزاعات وتداعيات جائحة فيروس كورونا (كوفيد-19) بشكل أدى إلى تفاقم معدلات الجوع على نحو مثير للقلق. Continuer la lecture