Archives de catégorie : Développement

Le rapport de l’ONU sur la jeunesse mondiale 2020 : Débloquer les opportunités de l’entreprenariat social pour les jeunes pour réduire le chômage et soutenir les communautés les moins desservies.

Photo : ONU

Photo : ONU

L’élimination des barrières qui empêchent beaucoup de jeunes à devenir des entrepreneurs sociaux prospères contribuera à faire avancer les objectifs de développement durable et à lutter contre les impacts socio-économiques de la COVID-19, souligne le nouveau rapport publié aujourd’hui par le Département des Nations Unies des affaires économiques et sociales. Le rapport appelle les gouvernements et autres décideurs à enlever les obstacles à l’entrepreneuriat social des jeunes, tels que l’accès aux fonds pour Start-up qui limitent actuellement leur capacité à s’engager dans des activités rentables. De nombreux systèmes de réglementation empêchent souvent — parfois involontairement – l’accès des jeunes aux produits et services financiers nécessaires au démarrage d’une entreprise. Le manque d’accès à la formation, au soutien technique, aux réseaux et aux marchés décourage également la croissance des entreprises sociales de la jeunesse. Continuer la lecture

Quel est le moteur de la reprise économique mondiale post-pandémique?

Photo : PNUE

Photo : PNUE

Alors que les gouvernements tentent de relancer leurs économies, les Nations Unies appellent à ce que les plans de relance s’articulent autour de technologies à faible intensité de carbone, afin d’éviter un retour à un statu quo basé sur les combustibles fossiles. Certains des pays et régions à l’avant-garde de ce passage complet aux énergies renouvelables sont des îles, où la nécessité d’éviter le coût important de l’importation de combustibles fossiles, tels que le pétrole et le gaz, constitue une motivation supplémentaire. L’île Maurice, par exemple, prévoit de produire plus d’un tiers de son électricité à partir de sources renouvelables au cours des cinq prochaines années. Les projets soutenus par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) seront une partie importante de cette transition, apportant 25 mégawatts d’énergie solaire supplémentaires à Maurice, y compris un mini réseau électrique à Agalega, une des îles extérieures. Continuer la lecture

Les microentreprises de femmes et de jeunes parmi les plus touchées par la pandémie

Photo : OIT

Photo : OIT

Ce 27 juin est la Journée des micros, petites et moyennes entreprises, qui génèrent la moitié du Produit intérieur brut (PIB) mondial. La Covid-19 a entraîné une dépendance sans précédent à l’égard de l’accès au financement, à l’information et aux marchés. Ce 27 juin est la Journée des micros, petites et moyennes entreprises, qui génèrent la moitié du Produit intérieur brut (PIB) mondial. La Covid-19 a entraîné une dépendance sans précédent à l’égard de l’accès au financement, à l’information et aux marchés. Les Nations Unies célèbrent le 27 juin la Journée des micros, petites et moyennes entreprises. Cette date a été instituée par l’Assemblée générale des Nations Unies pour sensibiliser le public à la contribution de ce type d’entreprises au développement durable et à l’économie mondiale. L’Organisation souligne que les petites entreprises sont davantage touchées par la crise économique provoquée par le nouveau coronavirus. Et ceux qui sont dirigés par des femmes et des jeunes entrepreneurs sont parmi ceux qui subissent les plus grandes pertes. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

la pandémie du Covid-19 sur l’économie tunisienne pour l’année 2020

Photo : PNUD Tunis

Photo : PNUD Tunis

Le Gouvernement Tunisien s’est attelé depuis quelques mois à finaliser les études nécessaires permettant à la fois de mettre en place un programme de relance économique afin de faire face aux impacts de la pandémie du COVID-19 au niveau économique et social et de bien préparer le plan du développement 2021-2025. Un certain nombre d’études ont ainsi été lancées dans ce cadre, dont celle réalisée en étroite collaboration entre le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et le Ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale sur « l’Impact de la pandémie du COVID-19 sur l’économie tunisienne pour l’année 2020 » sujet de la conférence de presse d’aujourd’hui.  Cette étude évalue l’impact de la pandémie du Covid-19 sur l’économie tunisienne au niveau macroéconomique, ainsi que sur les micros et très petites entreprises (MTPE) et les ménages. L’étude met ainsi en exergue l’impact du confinement et des mesures prises par le Gouvernement tunisien pour contrôler la pandémie sur la sphère économique.

Cette analyse fait une estimation des retombées en termes d’accroissement de la fragilité financière des MTPEs et d’aggravation de la pauvreté monétaire et multidimensionnelle des ménages. Elle propose plusieurs recommandations concrètes et opérationnelles pour accompagner les populations vulnérables et les MPTEs durant les phases de la crise, de la récupération et de la relance post-crise.

Selon l’étude, la pandémie du Covid-19 entrainerait en 2020 une croissance du PIB de -4,4%, une baisse de -4,9% de l’investissement global, de -8% pour la consommation des ménages et pour les exportations, avec une baisse attendue des importations avoisinant les -9,6%. En outre, le confinement et la baisse de la production risqueraient d’engendrer une augmentation du taux de chômage à 21,6% contre 15% actuellement, soit près de 274 500 nouveaux chômeurs de plus pour la seule année 2020. Le taux de pauvreté monétaire passerait à 19,2% contre 15,2% actuellement, faisant basculer les revenus d’environ 475 000 individus en-dessous du seuil de pauvreté monétaire. Les simulations réalisées montrent que le choc du Covid-19 accentuerait la fragilité financière de certains secteurs d’activité à savoir les industries non manufacturières (-29%), le tourisme (-23%), le transport (-19,6%) et le textile (-17,7%).

Le gouvernement tunisien a apporté des réponses socio-économiques immédiates pour limiter l’impact de la pandémie sur les populations vulnérables (ménages et micro entreprises) ainsi que des mesures à plus moyen terme.

Afin d’assurer une relance économique effective, l’analyse réalisée dans le cadre de cette étude, suggère, entre autres sur le court terme, d’allouer aux MTPEs une enveloppe d’appui financier direct à hauteur de 447,5 MDT (soit à peu près l’équivalent de 1% du Budget de l’État) pour chaque trois mois de confinement. L’étude suggère de mettre en place des unités de coordination de l’action gouvernementale, entre les différents intervenants au niveau central, mais également entre l’administration centrale et les autorités régionales et locales (gouvernorats et municipalités) pour le suivi et la mise en œuvre effective des mesures engagées. Ce train de mesures sera complété par le développement de plateformes numériques couplées avec des applications mobiles afin de faciliter le recoupement des informations. Sur le long terme, et dans le but de renforcer la résilience face à cette crise du Covid-19 et d’éventuelles autres crises de cette ampleur, l’étude suggère de renforcer le rôle de l’économie sociale et solidaire qui constitue une réponse effective en faveur de la création de richesses au niveau territorial et de l’inclusion des populations vulnérables. Elle souligne le besoin de promouvoir le rôle de la digitalisation et des plateformes numériques dans l’accès aux marchés et la continuité de l’activité. Elle incite également à encourager la généralisation de centres de formation aux technologies numériques à l’ensemble des régions intérieures sans oublier la formalisation et l’intégration du secteur informel.

file:///C:/Users/UNIC%20Tunis/Downloads/UNDP-TN-Impact-covid-sur-l%C3%A9conomie-tunisienne-2020%20(2).pdf

Identité pour le développement dans une Afrique post-COVID19

Photo : ECA

Photo : ECA

« Le COVID-19 nous a permis d’explorer de nouvelles plateformes et façons d’identifier les personnes », déclare Vera Songwe, Secrétaire générale adjointe de l’ONU et Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique (CEA) qui suggère que les plateformes numériques telles que Facebook, Google, etc. peuvent aider à « changer la façon dont nous effectuons les recensements, identifions et localisons les gens ». Telles sont ses remarques prononcées, le 17 juin 2020, lors d’un webinaire organisé par ID4Africa pour discuter des questions liées à l’identité pour le développement dans une Afrique en pleine crise de COVID et une Afrique post-COVID. Mme Songwe fait remarquer que l’accès aux TIC sera crucial pour permettre à l’Afrique de se rebâtir. « Le concours Rebâtir plus solide sera remporté par des pays dotés de meilleures technologies et plates-formes de TIC. L’Afrique a besoin de TIC fiables, abordables et accessibles pour atteindre les plus vulnérables mais aussi pour soutenir l’innovation et la création de nouveaux emplois ». Continuer la lecture

ماذا تعني “إعادة البناء بشكل أفضل”؟ تعرفوا معنا على وجهة نظر أحد كبار الرؤساء التنفيذيين في العالم

الصورة: الأمم المتحدة

الصورة: الأمم المتحدة

حذر الأمين العام للأمم المتحدة، أنطونيو غوتيريش، من “صدمة اقتصادية لا مثيل لها” نتيجة أزمة كوفيد-19. من أجل المضي قدما، هل يمكن للقطاع الخاص “إعادة البناء بشكل أفضل” لإعادة ترتيب عالم ما بعد الجائحة؟ أو هل يمكن أن تتراجع رؤية الأمم المتحدة الداعية إلى مستقبل مستدام إلى الوراء لترضى بطموحات ذات مستويات متدنية؟ نطرح هذه الأسئلة على الرئيس التنفيذي لإحدى أكبر تكتلات الشركات في العالم، التي تعمل مع المنظومة الدولية من أجل مستقبل أفضل. السيد سوباتشاي شيرافانونت، هو رئيس مجموعة سي بي ( CP ) ومقرها تايلند – واحدة من أكبر التكتلات في العالم – ورئيس ميثاق الأمم المتحدة العالمي في تايلند. مع وجود شركاته في 22 دولة، عبر مجموعة واسعة من القطاعات – من الزراعة إلى السيارات والأدوية وتطوير العقارات – يتمتع السيد شيرافانونت بوجهة نظر العليم ببواطن التغيرات الضخمة التي تفاقمت بسبب جائحة كوفيد-19، التي تلقي بثقلها على الاقتصادات الآسيوية. كانت مجموعة سي بي من بين المشاركين في الاتفاق العالمي للأمم المتحدة، وهو أكبر مبادرة استدامة في العالم منذ عام 2003. وهذا يعني أن المجموعة قد التزمت بالتماشي مع عشرة مبادئ تجارية، بشأن حقوق الإنسان والعمل والبيئة ومكافحة الفساد. تحدثت أخبار الأمم المتحدة إلى السيد شيارافانونت في مكتبه في بانكوك، وبدأت بسؤاله عما إذا كانت آثار الجائحة تجعل من الصعب التقيد بهذه الالتزامات. Continuer la lecture

Le PNUD et Al Baraka Bank s’associent et s’engagent en faveur des ODD en Tunisie

Photo : PNUD Tunisie

Photo : PNUD Tunisie

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et Al Baraka Bank en Tunisie signent, le jeudi 11 juin 2020, une Déclaration d’Entente pour la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durables (ODD) en Tunisie. Cet accord signé par M. Mohamed El MONCER, Directeur général d’Al Baraka Bank et M. Steve Utterwulghe, Représentant Résident du PNUD en Tunisie, vise à la réalisation de l’Agenda 2030 au niveau national. Les deux parties collaboreront pour la réalisation des ODD 1, 3, 4, 5, 7, 8 et 9, ainsi que les 33 cibles desdits ODD telles que définies par les Nations Unies et les États Membres, en alignement avec les priorités de la stratégie de responsabilité sociétale de la Banque Al Baraka. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

Déclaration du Secrétaire général de l’ONU prononcée à la réunion de haut niveau sur le financement du développement – 28 mai 2020

Excellences, Mesdames et Messieurs, chers invités, Je vous remercie toutes et tous pour votre solidarité, et je suis reconnaissant aux Premiers ministres du Canada et de la Jamaïque d’avoir organisé conjointement cette réunion. Si nous n’agissons pas maintenant, la pandémie du COVID-19 causera des ravages et des souffrances inimaginables dans le monde entier. Elle entraînera une faim et une famine sans précédent. Elle plongera soixante millions de personnes de plus dans l’extrême pauvreté. Elle privera de moyens de subsistance jusqu’à la moitié de la population active mondiale, soit 1,6 milliard de personnes. Elle fera chuter la production mondiale de 8,5 billions de dollars – le plus fort déclin depuis la Grande Dépression des années 1930. Nous devons l’éviter. La pandémie a révélé notre fragilité. Malgré les énormes progrès technologiques et scientifiques accomplis au cours des dernières décennies, nous avons été précipités dans une crise humaine sans précédent par un virus microscopique. Nous devons y faire face dans l’unité et la solidarité. Un aspect essentiel de la solidarité est le soutien financier. Je me félicite des mesures qui ont déjà été prises par le Fonds monétaire international, le Groupe de la Banque mondiale, les banques régionales de développement et d’autres institutions financières internationales et le G20. Malgré cela, nombre de pays en développement n’ont pas les moyens de lutter contre la pandémie et d’investir dans la relance. Continuer la lecture

Les gouvernements et les organisations internationales se réunissent pour relever les défis économiques et favoriser la durabilité : Événement de haut niveau sur les solutions de financement liées à la COVID-19 – 28 mai 2020

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, le Premier Ministre du Canada, Justin Trudeau, et le Premier Ministre de la Jamaïque, Andrew Holness, convoquent aujourd’hui les dirigeants mondiaux et les organisations internationales dans le cadre d’une initiative conjointe visant à affiner et accélérer notre réponse mondiale aux répercussions importantes de la COVID-19 sur l’économie et les personnes, et à proposer des solutions concrètes aux besoins urgents en matière de développement. Cette pandémie exige une réponse multilatérale à grande échelle, coordonnée et globale, qui soutienne les pays dans le besoin et leur permette de mieux se redresser pour favoriser l’émergence d’économies et de sociétés plus prospères, plus résilientes et inclusives. للعربية، أنقر هنا Continuer la lecture

L’argent, nerf de la guerre contre le coronavirus et de la bataille pour le développement durable

Lors d’une réunion de haut-niveau jeudi sur le financement pour le développement, plusieurs responsables des Nations Unies et gouvernementaux ont plaidé en faveur d’un appui financier plus important aux pays en développement dont la vulnérabilité a été accentuée par la pandémie de Covid-19. Lutter contre le coronavirus tout en ne perdant pas de vue la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD). C’est le double défi et la double urgence auxquels est confrontée la communauté internationale. Une urgence qu’a tenu à souligner le Secrétaire général des Nations Unies. « Si nous n’agissons pas maintenant, la pandémie de Covid-19 causera des ravages et des souffrances inimaginables dans le monde entier », a prévenu António Guterres qui s’exprimait lors d’une réunion sur le financement du développement coorganisée par le Canada et la Jamaïque. Continuer la lecture