Archives de catégorie : Développement

La Covid-19 dévaste l’économie déjà en ruine du territoire palestinien occupé

Photo : UNRWA/Khalil Adwan Un employé de l'UNRWA apporte des médicaments à un homme âgé dans la bande de Gaza.

Photo : UNRWA/Khalil Adwan Un employé de l’UNRWA apporte des médicaments à un homme âgé dans la bande de Gaza.

La COVID-19 a aggravé les conditions économiques désastreuses dans le Territoire palestinien occupé (TPO), qui allaient déjà de mal en pis avant la pandémie, selon le dernier rapport de la CNUCED sur son assistance au peuple palestinien. La pandémie a frappé à un moment particulièrement pénible pour le TPO. Avant même que la COVID-19 ne frappe, les prévisions pour l’économie palestinienne en 2020 et 2021 étaient déjà sombres, le PIB par habitant devant diminuer de 3 à 4,5 %. Les taux de pauvreté et de chômage sont restés élevés et le PIB par habitant a diminué pour la troisième année consécutive, l’économie palestinienne continuant de se détériorer en 2019 et au cours du premier semestre 2020. En 2019, le PIB réel a augmenté de moins d’un point de pourcentage, ce qui n’est pas mieux que les deux années précédentes. La Cisjordanie a enregistré son taux de croissance le plus faible depuis 2012 (1,15 %), tandis que la croissance économique à Gaza était pratiquement nulle. En effet, elle n’a pas réussi à rebondir après deux années consécutives de contraction de son PIB, à -7,7 % et -3,5 % en 2017 et 2018 respectivement. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

Monde post-Covid : trouver des solutions immédiates et durables est notre responsabilité, selon la numéro 2 de l’ONU

Photo : ONU

Photo : ONU

La Vice-Secrétaire général des Nations Unies, Amina J. Mohammed, a encouragé mardi les Etats membres de l’ONU à trouver des solutions immédiates et durables à la crise socio-économique provoquée par la pandémie de Covid-19. « Trouver des solutions immédiates et durables est notre responsabilité », a dit Mme Mohammed lors d’une réunion de haut-niveau de ministres des finances sur le financement du Programme de développement durable à l’horizon 2030 dans le contexte de la Covid-19. Elle a rappelé que les prévisions étaient sombres pour le monde post-Covid : entre 70 et 100 millions de personnes pourraient sombrer dans l’extrême pauvreté ; 265 millions de personnes supplémentaires pourraient faire face à de graves pénuries alimentaires d’ici la fin de cette année. On estime également que 400 millions d’emplois ont été perdus, affectant de manière disproportionnée les femmes. Quelque 1,6 milliard d’apprenants ont vu leurs études interrompues ; beaucoup pourraient ne jamais retourner à l’école. La réunion ministérielle a été organisée à l’initiative du Secrétaire général de l’ONU et des Premiers ministres de Jamaïque et du Canada. L’objectif est de trouver des solutions pour faciliter une reprise mondiale forte, inclusive et durable. Continuer la lecture

Priorité aux jeunes : investir dans la jeunesse pour accélérer le développement de l’Afrique – Mabingue Ngom, Directeur régional du FNUAP pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre

Photo : Banque africaine de  développement

Photo : Banque africaine de développement

Afrique Renouveau : Quelle est l’importance de célébrer la Journée internationale de la jeunesse ? Ngom : L’agenda de la jeunesse est très important, non seulement pour l’Afrique mais pour le monde entier car nous parlons d’une population qui est maintenant de presque 1,9 milliard. Dans certains endroits, comme en Afrique occidentale et centrale, les jeunes représentent plus de 60 % de la population. Cette journée est importante parce que les jeunes non seulement forment la majorité de la population mais sont aussi le plus grand atout du continent.                 Il y a quatre ans, les chefs d’État et de gouvernement africains ont décidé d’élever le dividende démographique au rang de politique de référence. En outre, si l’on considère la situation actuelle de la COVID-19, où les jeunes sont réellement à la pointe de la lutte contre la pandémie, on comprend pourquoi la célébration de la Journée internationale de la jeunesse en 2020 est une question d’engagement des jeunes et est vitale. Continuer la lecture

L’Afrique a besoin d’institutions fortes et de politiques intelligentes – K.Y. Amoako, Président, Centre africain pour la transformation économique.

Photo : Dr. K.Y. Amoako.

Photo : Dr. K.Y. Amoako.

Le Dr K.Y. Amoako a passé deux décennies en tant qu’économiste de premier plan à la Banque mondiale. Il a également été secrétaire général adjoint et secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA). Il est le fondateur et le président du Centre africain pour la transformation économique (ACET), un groupe de réflexion basé à Accra, au Ghana. Dans son livre récemment publié, “Know the Beginning Well : An Inside Journey Through Five Decades of African Development,” le Dr Amoako examine l’histoire du développement de l’Afrique afin de mieux éclairer les actions futures, notamment la manière de parvenir à la transformation économique.  Il s’est entretenu avec Kingsley Ighobor, d’Afrique Renouveau, sur les éléments clés du livre : politiques de développement, genre et leadership politique, entre autres. Extraits. Continuer la lecture

Le COVID-19 et la région arabe : une occasion de reconstruire en mieux

La pandémie du COVID-19 a révélé des failles, des fissures et des faiblesses dans les sociétés et les économies du monde entier, et la région arabe ne fait pas exception. Cette partie du monde est dotée d’une diversité et d’un potentiel formidables. Pourtant, tous les pays arabes – qu’ils soient riches en pétrole, qu’ils aient un revenu intermédiaire ou qu’ils fassent partie des pays les moins avancés – peinent à y faire face. La pandémie a fait ressortir des problèmes endémiques. L’économie de la région a subi de multiples chocs à cause du virus et de la chute brutale des cours du pétrole, des envois de fonds et du tourisme. Les prévisions économiques n’ont plus été aussi mauvaises depuis un demi-siècle. L’économie de la région devrait reculer de plus de 5 %, avec une contraction d’au moins 10 % dans certains pays. Des millions de personnes ont basculé sur le plan économique et un quart de la population de la région pourrait se retrouver sous le seuil de pauvreté. Cela aura de graves répercussions sur la stabilité politique et sociale de la région, qui connaît déjà des tensions et des inégalités. للغة العربية، واصل هنـــا Continuer la lecture

Le rapport de l’ONU sur la jeunesse mondiale 2020 : Débloquer les opportunités de l’entreprenariat social pour les jeunes pour réduire le chômage et soutenir les communautés les moins desservies.

Photo : ONU

Photo : ONU

L’élimination des barrières qui empêchent beaucoup de jeunes à devenir des entrepreneurs sociaux prospères contribuera à faire avancer les objectifs de développement durable et à lutter contre les impacts socio-économiques de la COVID-19, souligne le nouveau rapport publié aujourd’hui par le Département des Nations Unies des affaires économiques et sociales. Le rapport appelle les gouvernements et autres décideurs à enlever les obstacles à l’entrepreneuriat social des jeunes, tels que l’accès aux fonds pour Start-up qui limitent actuellement leur capacité à s’engager dans des activités rentables. De nombreux systèmes de réglementation empêchent souvent — parfois involontairement – l’accès des jeunes aux produits et services financiers nécessaires au démarrage d’une entreprise. Le manque d’accès à la formation, au soutien technique, aux réseaux et aux marchés décourage également la croissance des entreprises sociales de la jeunesse. Continuer la lecture

Quel est le moteur de la reprise économique mondiale post-pandémique?

Photo : PNUE

Photo : PNUE

Alors que les gouvernements tentent de relancer leurs économies, les Nations Unies appellent à ce que les plans de relance s’articulent autour de technologies à faible intensité de carbone, afin d’éviter un retour à un statu quo basé sur les combustibles fossiles. Certains des pays et régions à l’avant-garde de ce passage complet aux énergies renouvelables sont des îles, où la nécessité d’éviter le coût important de l’importation de combustibles fossiles, tels que le pétrole et le gaz, constitue une motivation supplémentaire. L’île Maurice, par exemple, prévoit de produire plus d’un tiers de son électricité à partir de sources renouvelables au cours des cinq prochaines années. Les projets soutenus par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) seront une partie importante de cette transition, apportant 25 mégawatts d’énergie solaire supplémentaires à Maurice, y compris un mini réseau électrique à Agalega, une des îles extérieures. Continuer la lecture

Les microentreprises de femmes et de jeunes parmi les plus touchées par la pandémie

Photo : OIT

Photo : OIT

Ce 27 juin est la Journée des micros, petites et moyennes entreprises, qui génèrent la moitié du Produit intérieur brut (PIB) mondial. La Covid-19 a entraîné une dépendance sans précédent à l’égard de l’accès au financement, à l’information et aux marchés. Ce 27 juin est la Journée des micros, petites et moyennes entreprises, qui génèrent la moitié du Produit intérieur brut (PIB) mondial. La Covid-19 a entraîné une dépendance sans précédent à l’égard de l’accès au financement, à l’information et aux marchés. Les Nations Unies célèbrent le 27 juin la Journée des micros, petites et moyennes entreprises. Cette date a été instituée par l’Assemblée générale des Nations Unies pour sensibiliser le public à la contribution de ce type d’entreprises au développement durable et à l’économie mondiale. L’Organisation souligne que les petites entreprises sont davantage touchées par la crise économique provoquée par le nouveau coronavirus. Et ceux qui sont dirigés par des femmes et des jeunes entrepreneurs sont parmi ceux qui subissent les plus grandes pertes. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

la pandémie du Covid-19 sur l’économie tunisienne pour l’année 2020

Photo : PNUD Tunis

Photo : PNUD Tunis

Le Gouvernement Tunisien s’est attelé depuis quelques mois à finaliser les études nécessaires permettant à la fois de mettre en place un programme de relance économique afin de faire face aux impacts de la pandémie du COVID-19 au niveau économique et social et de bien préparer le plan du développement 2021-2025. Un certain nombre d’études ont ainsi été lancées dans ce cadre, dont celle réalisée en étroite collaboration entre le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et le Ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale sur « l’Impact de la pandémie du COVID-19 sur l’économie tunisienne pour l’année 2020 » sujet de la conférence de presse d’aujourd’hui.  Cette étude évalue l’impact de la pandémie du Covid-19 sur l’économie tunisienne au niveau macroéconomique, ainsi que sur les micros et très petites entreprises (MTPE) et les ménages. L’étude met ainsi en exergue l’impact du confinement et des mesures prises par le Gouvernement tunisien pour contrôler la pandémie sur la sphère économique. Continuer la lecture

Identité pour le développement dans une Afrique post-COVID19

Photo : ECA

Photo : ECA

« Le COVID-19 nous a permis d’explorer de nouvelles plateformes et façons d’identifier les personnes », déclare Vera Songwe, Secrétaire générale adjointe de l’ONU et Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique (CEA) qui suggère que les plateformes numériques telles que Facebook, Google, etc. peuvent aider à « changer la façon dont nous effectuons les recensements, identifions et localisons les gens ». Telles sont ses remarques prononcées, le 17 juin 2020, lors d’un webinaire organisé par ID4Africa pour discuter des questions liées à l’identité pour le développement dans une Afrique en pleine crise de COVID et une Afrique post-COVID. Mme Songwe fait remarquer que l’accès aux TIC sera crucial pour permettre à l’Afrique de se rebâtir. « Le concours Rebâtir plus solide sera remporté par des pays dotés de meilleures technologies et plates-formes de TIC. L’Afrique a besoin de TIC fiables, abordables et accessibles pour atteindre les plus vulnérables mais aussi pour soutenir l’innovation et la création de nouveaux emplois ». Continuer la lecture