Archives de catégorie : Désertification

Appel aux candidatures pour l’évaluation indépendante à mi-parcours du Projet Initiative Pilote de Développement Local Intégré (IPDLI) en Tunisie -BIT/UE

BIT Tunisie

BIT Tunisie

Le Bureau d’évaluation du BIT/ EVAL, cherche une équipe des trois consultants ou consultants individuels (contrat du service ou des contrats individuels) pour mener l’évaluation indépendante à mi-parcours du Projet Initiative Pilote de Développement Local Intégré (IPDLI) en Tunisie. Le projet est mené par le BIT et financé par l’Union Européen. Ceci est un deuxième appel. Si vous avez déjà répondu au premier appel, ce n’est pas nécessaire de renvoyer votre application. Votre application envoyée va être déjà considérer.  Pour plus de détails, continuer ici Continuer la lecture

Journée contre la désertification ( : l’ONU appelle à réduire l’empreinte écologique humaine

A l’occasion de la Journée de lutte contre la désertification et la sécheresse, le Secrétaire général des Nations Unies a appelé mercredi à conclure un « nouveau pacte en faveur de la nature ». « La santé de l’humanité dépend de celle de la planète. Or, aujourd’hui, notre planète est malade », a averti António Guterres, signalant qu’à l’échelle mondiale, 70 % des terres ont été transformées par l’activité humaine. L’expansion, l’enrichissement et l’urbanisation de la population font exploser la demande de terres destinées à la production d’aliments, de fourrage pour les animaux et de fibres pour la fabrication de vêtements, explique l’ONU. En parallèle, la santé et la productivité des terres arables existantes se détériorent, un phénomène aggravé par le changement climatique.  « Quelques 3,2 milliards de personnes sont touchées par la dégradation des terres », a rappelé M. Guterres. Les modes de consommation et les habitudes de vie doivent changer si nous voulons disposer de suffisamment de terres cultivables pour satisfaire aux besoins des dix milliards d’habitants que comptera la planète d’ici 2050, a-t-il dit. للغــة العربيـــة، أنقـــر هنا Continuer la lecture

Des arbres dans la ville: vers une foresterie urbaine durable : La FAO et la Fondation Arbor Day font la promotion de l’Initiative mondiale pour des villes peuplées d’arbres

Photo: FAO

Photo: FAO

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture et la Fondation Arbor Day ont annoncé aujourd’hui les premières villes inscrites dans le programme mondial des Villes forestières, dont le but est de contribuer à la création de villes plus résilientes et durables. Parmi les premières villes inscrites, on compte des capitales comme Ljubljana, Quito, Paris, Erevan, et d’importantes métropoles comme New York, San Francisco et Toronto, ainsi qu’un certain nombre de villes plus modestes comme Bradford en Grande-Bretagne, Thunder Bay au Canada, Tempe en Arizona et Mantoue en Italie, dans lesquelles l’initiative mondiale a été lancée en 2018. للغة العربية، انقر هنا Continuer la lecture

5 décembre 2019, Journée mondiale des sols : « Empêchons l’érosion des sols, protégeons notre avenir »

Aujourd’hui, l’équivalent d’un terrain de football s’érode toutes les cinq secondes et la situation pourrait conduire à la dégradation de plus de 90 % des sols de la Terre d’ici à 2050. Ce constat alarmant démontre à quel point l’utilisation des sols est aujourd’hui un enjeu majeur à mesure que la population mondiale augmente. La Journée mondiale des sols 2019 (#WorldSoilDay) et sa campagne « Empêchons l’érosion des sols, protégeons notre avenir » ont pour objectif de sensibiliser le public à l’importance du maintien d’écosystèmes sains pour le bien-être humain, en abordant les défis croissants liés à la gestion des sols. Cette Journée vise aussi à accroître la visibilité du thème des sols, en encourageant les gouvernements, les organisations, les communautés et les individus du monde entier à s’engager activement pour améliorer la santé des sols. Continuer la lecture

L’ONU met en garde contre le danger de la désertification et appelle à protéger les terres

Photo : FAO

Photo : FAO

Des responsables des Nations Unies, dont le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, ont mis en garde lundi contre le danger que représente la désertification et ont appelé à protéger et restaurer les terres, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse. « La désertification, la dégradation des terres et la sécheresse présentent un grave danger pour des millions d’habitants de la planète et en particulier les femmes et les enfants », a déclaré M. Guterres dans un message. Il a rappelé qu’il y a vingt-cinq ans, 197 Parties ont adopté une convention historique visant à mobiliser une action mondiale. « Il reste cependant beaucoup à faire », a noté le chef de l’ONU. « Chaque année, 24 milliards de tonnes de sols fertiles se perdent dans le monde. La dégradation des terres arides entraîne, dans les pays en développement, une réduction du produit national brut de 8% par an. Nous devons de toute urgence inverser ces tendances ». للغة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

واحد من بين 3 أشخاص على مستوى العالم لا يحصل على مياه الشرب الآمنة

الصورة : اليونسف

الصورة : اليونسف

كشف تقرير جديد صادر عن الأمم المتحدة أن أكثر من نصف سكان العالم لا يتمتعون بخدمات الصرف الصحي الآمنة، وأن مليارات الأشخاص حول العالم يعانون من قلة فرص الحصول على مياه الشرب الآمنة. ووفقا لبيان صحفي مشترك صادر عن اليونيسف ومنظمة الصحة العالمية، فإن 2.2 مليار شخص في العالم لا يملكون خدمات مياه الشرب المدارة بأمان، بينما لا تتوفر خدمات الصرف الصحي الآمنة لـ 4.2 مليار شخص. ويفتقر 3 مليارات شخص إلى مرافق غسل اليدين الأساسية، حسب البيان. ويحمل تقرير برنامج الرصد المشترك عنوان “التقدم المحرز في مياه الشرب والصرف الصحي والنظافة: 2000-2017 – تركيز خاص على أوجه عدم المساواة.” وتوضح النتائج التي توصل إليها أنه، رغم التقدم الكبير نحو تحقيق وصول الجميع إلى خدمات المياه الأساسية والصرف الصحي والنظافة الصحية، فهناك فجوات هائلة في جودة الخدمات المقدمة. المديرة المساعدة لشؤون المياه والصرف الصحي والنظافة بمنظمة اليونيسف، كيلي آن نايلور، نبهت بأن “مجرد الحصول على خدمات المياه لن يكون كافيا إذا كانت المياه غير نظيفة، أو غير آمنة للشرب أو بعيدة”. كما تشير المسؤولة  إلى محدودية المراحيض أو افتقارها للأمان، وتضيف أن الأطفال وأسرهم في المجتمعات الفقيرة والريفية يواجهون خطر التعرض للتخلف عن ركب التقدم.  وقالت إن “على الحكومات الاستثمار في مجتمعاتها إذا أردنا سد هذه الفجوات الاقتصادية والجغرافية وتحقيق هذا الحق الإنساني الأساسي”. Continuer la lecture

Djerba abrite une rencontre avec la société civile sur la lutte contre la désertification et la sécheresse en Tunisie – 22 juin 2018

Photo : FAO

A l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse en Tunisie, le Centre d’Information des Nations Unies (CINU) et l’Association pour la Sauvegarde de l’île de Djerba (ASSIDJE) organisent, le 22 juin 2018, avec le soutien du Ministère des Affaires locales et l’Environnement, de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et du Bureau du Coordonnateur résident de l’ONU en Tunisie, une rencontre avec la société civile autour du thème « Gestion durable des terres en Tunisie – enjeux et opportunités ». Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

إحياء اليوم العالمي لمكافحة التصحر والجفاف تحت شعار “للأرض قيمة حقيقية. استثمرها”

 نحيي في 17 جوان  2018 اليوم العالمي لمكافحة التصحر والجفاف تحت شعار “للأرض قيمة حقيقية. استثمرها” من أجل تسليط الضوء على الفرص المتاحة للمواطنين الذين يمكنهم، من خلال أنماط الاستهلاك التي يتبعونها، تحفيز الاستثمار في الإدارة المستدامة للأراضي.

وبمناسبة عرض شعار اليوم، قالت مونيك باربو (Monique Barbut)، وكيلة الأمين العام للأمم المتحدة والأمينة التنفيذية لاتفاقية الأمم المتحدة لمكافحة التصحر (UNCCD)، إن “الشعار يذكرنا بأن التربة تشكل أصلا ملموسا تتجاوز قيمته المال ولكن يتم فقدان هذه القيمة بسبب التدهور. ومع ذلك، نظرًا لأننا نقرر يوميًا تناول الطعام والشراب وارتداء الملابس، يمكننا تشجيع مستخدمي الأراضي على توخي ممارسات تحافظ على التربة”.

Continuer la lecture

Les consommateurs et le secteur privé sont critiques dans la lutte contre la sécheresse et la dégradation des terres, selon l’ONU

Photo : ONU

Plus de 3,2 milliards de personnes, soit 2 personnes sur 5, sont touchées par la dégradation des sols et jusqu’à 143 millions de personnes pourraient être poussées à se déplacer dans leur pays d’ici 2050 pour échapper à la pénurie d’eau et à la baisse des rendements agricoles, a déclaré dimanche la Secrétaire exécutive de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification, Monique Barbut. “Tout ce que nous produisons et consommons a une empreinte foncière. Un vélo nécessite 3,4 mètres carrés de terrain. Dix mètres carrés de terrain sont utilisés pour produire un ordinateur portable. La production d’un kilogramme de bœuf prend 22 mètres carrés », a déclaré Monique Barbut, depuis Quito en Équateur, où ce célèbre la Journée mondiale de la lutte contre la désertification. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture