Archives de catégorie : Corruption

Le Secrétaire général : Déclaration sur la corruption dans le contexte de la pandémie de covid-19 – 15 octobre 2020

Acte criminel et immoral, la corruption est la trahison ultime de la confiance publique. Elle cause encore plus de préjudice en temps de crise, que le monde vit actuellement avec la pandémie de COVID-19. La lutte contre le virus offre de nouvelles possibilités d’exploiter la faiblesse des systèmes de contrôle et le manque de transparence, de détourner des fonds destinés aux populations au moment où elles en ont le plus besoin. Agissant dans la précipitation, les États omettent de contrôler les fournisseurs ou de rechercher des prix équitables. Des commerçants peu scrupuleux vendent de mauvais produits, tels que des respirateurs défectueux, des tests mal fabriqués ou des faux médicaments. Et la collusion entre les personnes qui contrôlent les chaînes d’approvisionnement fait grimper de manière scandaleuse le prix de biens indispensables, faussant le marché et privant de nombreuses personnes de traitements vitaux hors de portée. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

شراكة بين مكتب الأمم المتحدة المعني بالمخدرات والجريمة والفيفا من أجل القضاء على الفساد وتعزيز تنمية الشباب من خلال كرة القدم

صورة: مكتب الأمم المتحدة المعني بالمخدرات والجريمة

صورة: مكتب الأمم المتحدة المعني بالمخدرات والجريمة

وقع اليوم مكتب الأمم المتحدة المعني بالمخدرات والجريمة، وهو الوكالة الرائدة لمكافحة الفساد في الأمم المتحدة، مع الاتحاد الدولي لكرة القدم الفيفا، وهو الهيئة الدولية المنظمة للعبة كرة القدم في العالم، مذكرة تفاهم من أجل تكثيف التعاون المشترك لمواجهة التهديدات التي تمثلها الجريمة في مجال الرياضة. إن مذكرة التفاهم التي تم توقيعها في المقر الرئيسي لمكتب الأمم المتحدة المعني بالمخدرات والجريمة في فيينا من قبل المديرة التنفيذية السيدة غادة والي، ورئيس الفيفا السيد جياني إنفانتينو، خلال فعالية حول “التصدي للفساد والجريمة في الرياضة ومن خلالها”، تلتزم كذلك بالنظر في الطرق التي يمكن من خلالها استخدام كرة القدم كوسيلة لتعزيز قدرة الشباب على الصمود في مواجهة الجريمة وتعاطي المخدرات من خلال توفير التدريب على المهارات الحياتية. ذكرت السيدة غادة والي، المديرة التنفيذية لمكتب الأمم المتحدة المعني بالمخدرات والجريمة أن ” الرياضة تدعم تنمية الأطفال والشباب، ونحن بحاجة إلى الرياضة أكثر من أي وقت مضى في فترة التعافي من جائحة كوفيد-19 لجعل الناس أكثر صحة وسعادة، ومن أجل المساعدة في إعادة جلب الوظائف. ولكن من أجل الاستفادة من قوة الرياضة، فإننا نحتاج إلى حماية النزاهة الرياضية”. Continuer la lecture

مبادرة أممية جديد لدعم نظم مالية “تعمل بشكل أفضل للجميع، في كل مكان”

الصورة : الأمم المتحدة

الصورة : الأمم المتحدة

من البلدان المتقدمة إلى البلدان النامية، ليست هناك دولة محصنة من “الثغرات ومواطن الضعف” المالية، وفقا لرئيس الجمعية العامة للأمم المتحدة والذي حذر من أن هذه الثغرات أو الاستيلاء غير المشروع على الإيرادات الحكومية “لها عواقب حقيقية على جميع البلدان.” حديث السيد تيجاني محمد باندي جاء خلال إطلاق الفريق رفيع المستوى المعني “بالمساءلة المالية الدولية والشفافية والنزاهة” من أجل تحقيق أجندة 2030، اليوم الاثنين، في مقر الأمم المتحدة في نيويورك. يهدف الحوار التفاعلي غير الرسمي، الذي دعت إليه الجمعية العامة والمجلس الاقتصادي والاجتماعي، إلى تنفيذ رؤية خطة عام 2030 لجعل النظم الاقتصادية والمالية العالمية عادلة ومنصفة. ومع إقراره بأهمية عمل الهيئات الدولية لتعزيز التمويل الأكثر نظافة وشفافية كجزء من تنفيذ أهداف التنمية المستدامة، أشار السيد محمد باندي إلى أن العديد من الأسئلة قد نشأت حول الفجوات ومواطن الضعف. وأضاف: Continuer la lecture

Ibrahim Mayaki : « Lutter contre les flux financiers illicites pour mieux financer le développement »

Photo ONU : Ibrahim Mayaki, coprésident du Groupe de haut niveau sur la responsabilité, la transparence et l'intégrité financières internationales pour la réalisation du Programme 2030

Photo ONU : Ibrahim Mayaki, coprésident du Groupe de haut niveau sur la responsabilité, la transparence et l’intégrité financières internationales pour la réalisation du Programme 2030

Pour le chef du NEPAD, la lutte contre les flux financiers illicites s’inscrit dans un contexte de financement urgent des Objectifs de développement durable (ODD). ONU Info l’a rencontré. Les estimations sont très larges. Les experts parlent de milliers de milliards de dollars qui échappent aux gouvernements et aux besoins de leur populations en raison de la corruption, de l’évasion et de l’optimisation fiscales, ou d’opérations de blanchiment. Selon une étude du Fonds monétaire international (FMI), les transferts de bénéfices des entreprises via des paradis fiscaux – par des moyens légaux et illégaux – coûtent collectivement aux gouvernements entre 500 et 600 milliards de dollars par an en pertes d’impôts sur les sociétés. Une étude de 2011 de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) estime à environ 1.600 milliards de dollars – soit 2,7% du PIB mondial – le blanchiment d’argent réalisé par des criminels. Continuer la lecture

L’ONU lance une initiative pour mieux combattre les flux financiers illicites

Photo : PNUD UkraineLes Nations Unies ont lancé mardi une initiative destinée à aider les pays à travers le monde à mieux combattre les flux financiers illicites, la corruption, le blanchiment de capitaux et l’évasion fiscale dans le cadre du Programme de développement durable à l’horizon 2030. Le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Tijjani Muhammad-Bande, et la Présidente du Conseil économique et social (ECOSOC), Mona Juul, ont annoncé l’établissement d’un groupe d’experts de haut niveau sur la responsabilité, la transparence et l’intégrité financières. « La mobilisation d’un financement suffisant est essentielle pour accélérer les progrès vers la réalisation du Programme 2030 et l’éradication de la pauvreté. Le manque d’intégrité financière a un impact sur la capacité de chaque pays à mobiliser des ressources au niveau national. Il s’agit d’un problème transfrontalier qui nécessite une action multilatérale inclusive », a déclaré M. Muhammad-Bande lors de la présentation de cette initiative devant les Etats membres. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

Lutte contre la corruption : l’ONU plaide pour de nouvelles approches et des solutions innovantes

Photo : UNICEF

Photo : UNICEF

La Conférence des Etats parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption a démarré lundi ses travaux à Abu Dhabi, aux Emirats arabes unis, l’occasion pour le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, d’appeler à l’unité pour mettre fin à la ponction des ressources causée par les flux financiers illicites. Cette conférence mondiale a commencé avec un appel à faire avancer les efforts de prévention et de lutte contre la corruption pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD). « Vous vous réunissez à un moment critique. Alors que nous entrons dans la Décennie d’action pour atteindre les Objectifs de développement durable, nous devons nous unir contre la corruption pour mettre fin à la ponction des ressources causée par les flux financiers illicites », a déclaré le chef de l’ONU dans son message à cette conférence. « La corruption menace le bien-être de nos sociétés, l’avenir de nos enfants et la santé de notre planète. Elle doit être combattue par tous, pour tous », a-t-il ajouté. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU à l’occasion de la journée internationale de la lutte contre la corruption – 9 décembre 2019

Photo : PNUD Ukraine

Photo : PNUD Ukraine

Chaque année, des milliers de milliards de dollars, soit plus de 5 % du PIB mondial, disparaissent dans des pots-de-vin ou d’autres pratiques de corruption, ce qui porte gravement atteinte à l’état de droit et favorise des crimes comme la traite des personnes et le trafic de drogues et d’armes. La fraude fiscale, le blanchiment d’argent et les autres flux financiers illicites détournent les ressources dont ont besoin les écoles, les hôpitaux et les infrastructures essentielles ou qui sont nécessaires à la réalisation des objectifs de développement durable. La colère gronde, à juste titre. La corruption met en péril le bien-être de nos sociétés, l’avenir de nos enfants et la santé de notre planète. Tous et toutes doivent la combattre dans l’intérêt commun. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

L’ONU appelle les dirigeants à écouter la colère qui s’exprime dans de nombreux pays du monde

Photo : ONU

Photo : ONU

L’ONU a exprimé vendredi son inquiétude concernant les situations de troubles dans de nombreux pays, notant que, même si chaque situation est unique, les manifestations ont pour point commun la colère des populations au sujet des inégalités et leur méfiance à l’égard des dirigeants politiques. « L’inquiétude dans la vie des gens mène à tout sauf au calme dans les rues et les places des villes. Chaque situation est unique. Certaines manifestations sont déclenchées par des problèmes économiques, notamment la hausse des prix, des inégalités persistantes ou des systèmes financiers qui profitent aux élites. D’autres découlent de revendications politiques. Et dans certains cas, les gens réagissent à la corruption et à différentes formes de discrimination », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU,  António Guterres, lors d’un point de presse à New York. Continuer la lecture

Droits de l’homme : un expert de l’ONU en appelle aux Etats sur les liens entre corruption et torture

Photo : ONU

Il arrive parfois qu’il y ait des cas où « la torture et les mauvais traitements sont délibérément utilisés comme moyen d’obtenir un avantage indu, en particulier dans le but de l’extorsion ». Devant le Conseil des droits de l’homme, le Rapporteur spécial sur la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants a traité du lien entre la corruption et la torture et souligné les modes d’interaction prédominants ou les causes systémiques qui en sont à l’origine. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU publié à l’occasion de la journée internationale de la lutte contre la corruption – 9 décembre 2018

Photo : ONU

La corruption touche tous les pays, riches et pauvres, du Nord et du Sud. Elle porte atteinte aux valeurs de l’Organisation des Nations Unies. Elle prive la société d’écoles, d’hôpitaux et d’autres services essentiels, décourage les investissements étrangers et dépossède les nations de leurs ressources naturelles. Elle sape l’état de droit et favorise les crimes tels que la traite d’êtres humains et le trafic d’armes et de drogue. La fraude fiscale, le blanchiment d’argent et autres flux financiers illicites détournent des ressources indispensables au développement durable. D’après le Forum économique mondial, le coût de la corruption s’élève à au moins 2 600 milliards de dollars, soit 5 % du produit intérieur brut mondial. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture