Archives de catégorie : Coronavirus/COVID-19

Interview de Mr Arnaud Peral, Coordonnateur résident de l’ONU: «Il faut libérer les forces créatrices et innovantes de la Tunisie» – TAP

Photo : TAP/Agence Tunis Afrique Presse

Photo : TAP/Agence Tunis Afrique Presse

Tunis, 23 janv 2021 (Interview réalisée par Maroua Ben Abdennebi /TAP)- Apporter une réponse aux défis socio-économiques et climatiques, c’est la priorité qui ressort du plan cadre pour l’aide au développement (2021/2025), signé entre la Tunisie et les Nations unies, en décembre 2020. Dans une interview accordée à l’agence TAP, le nouveau Coordonnateur résident des Nations unies en Tunisie, Arnaud Peral, nommé en septembre dernier, par le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres, revient sur ces défis et livre ses recommandations pour dynamiser la croissance économique, à l’heure où le pays fait face à une instabilité politique et à une conjoncture difficile, marquée par la crise sanitaire de la Covid-19.  TAP : Quel bilan tirez-vous du plan cadre de coopération entre la Tunisie et les Nations unies, pour la période 2016-2020, et quelles seront vos priorités pour les cinq prochaines années? Arnaud Peral : Au cours de ces cinq dernières années, le système des Nations unies a contribué à la mise en œuvre de près de 200 projets, moyennant une enveloppe avoisinant les 200 millions de dollars. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

Message publié à l’occasion de la Journée internationale de l’éducation – Le 24 janvier 2021

Lorsque l’éducation est perturbée, tout le monde est touché, en particulier les élèves, les enseignants et les familles. Aujourd’hui, en cette troisième Journée internationale de l’éducation, je rends hommage à leur résilience face à une pandémie qui, à son paroxysme, a obligé presque toutes les écoles, tous les instituts et toutes les universités à fermer leurs portes. Bien que cette perturbation ait abouti à des innovations en matière d’apprentissage, elle a également anéanti les espoirs d’un avenir meilleur parmi les populations vulnérables. Nous en payons toutes et tous le prix. Après tout, l’éducation est indispensable à l’élargissement des perspectives d’avenir, à la transformation des économies, à la lutte contre l’intolérance, à la protection de notre planète et à la réalisation des objectifs de développement durable. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU publié à l’occasion du passage du seuil des deux millions de morts à la suite du COVID-19

Nous avons franchi un cap douloureux : deux millions de vies fauchées dans le monde à cause de la pandémie de COVID-19. Derrière ce chiffre pharamineux, il y a des noms et des visages : le sourire qui n’est plus qu’un souvenir, le siège à jamais vide lors des repas, la pièce qui résonne du silence d’un être cher. Malheureusement, en l’absence d’une action concertée au niveau mondial, les effets meurtriers de la pandémie se sont aggravés. Pour honorer la mémoire de ces deux millions d’âmes, le monde doit se montrer bien plus solidaire. Il est temps. Des vaccins sûrs et efficaces contre le COVID-19 sont disponibles ; l’ONU aide les pays à mener la plus grande campagne de vaccination de l’histoire. Nous sommes engagés à ce que les vaccins soient considérés comme des biens publics mondiaux : des vaccins du peuple. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

Le vaccin COVID-19 au centre de la rencontre entre le Président de la République et le Représentant de l’OMS

Le président de la République, M. Kais Saïed, a reçu au palais de Carthage, le Dr. Yves Souteyrand, Représentant de l’OMS en Tunisie. L’échange a permis d’aborder l’évolution de la situation épidémiologique qui est qualifiée de “très préoccupante”, selon le Représentant de l’OMS, ainsi que la nécessité de trouver des moyens pour appliquer les protocoles sanitaires et renforcer les gestes barrières afin de casser les chaînes de transmission. La nécessité d’assurer l’accès au vaccin contre la COVID-19 en Tunisie était au centre de la rencontre. Le président a appelé à une distribution équitable du vaccin contre la COVID-19 entre tous les pays, pour éradiquer ce fléau. Le Représentant a déclaré que, dans le cadre de l’initiative COVAX, l’OMS est fortement engagée avec les autres agences des Nations Unies pour appuyer la Tunisie dans ses efforts pour assurer l’accès et la distribution équitable du vaccin en direction de 20% de la population en 2021.

L’Assemblée générale octroie un budget de 3,2 milliards de dollars à l’ONU pour 2021

Photo : Assemblée générale de l'ONU

Photo : Assemblée générale de l’ONU

Les Etats membres des Nations Unies ont adopté jeudi un budget de 3,231 milliards de dollars pour financer le travail de l’Organisation en 2021, contre les 3,074 milliards de dollars accordés en 2020. La Cinquième Commission de l’Assemblée générale, qui est chargée des affaires administratives et budgétaires de l’ONU, avait discuté et approuvé le budget quelques heures seulement avant que la plénière ne l’adopte. En octobre dernier, le Secrétaire général António Guterres s’était adressé à la Commission soulignant que malgré la pandémie et la crise de liquidité « nos nouveaux processus et structures se sont avérés déterminants pour nous permettre de rester ouverts et de fonctionner efficacement… nous dirigeons cette organisation depuis des milliers de tables à manger et de bureaux à domicile ». للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

Message vidéo du Secrétaire général de l’ONU diffusé à l’occasion de la nouvelle année

Chers amis, 2020 a été une année d’épreuves, de tragédies et de larmes. Le COVID-19 a bouleversé nos vies et plongé le monde dans la souffrance et le chagrin. Tant d’êtres chers nous ont quittés, tandis que la pandémie continue de sévir par vagues successives, semant la maladie et la mort. La pauvreté, l’inégalité et la faim sont en hausse. Les emplois disparaissent et les dettes s’accumulent. Les enfants sont en difficulté. La violence dans les foyers augmente et l’insécurité est omniprésente. Mais une nouvelle année se profile et s’accompagne d’une lueur d’espoir : Les gens tendent la main à leurs voisins et aux étrangers ; Les travailleurs en première ligne donnent le meilleur d’eux-mêmes ; Les scientifiques développent des vaccins en un temps record ; Les pays prennent de nouveaux engagements pour prévenir les catastrophes climatiques. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

2021 : une année placée sous le signe de la guérison, selon le chef de l’ONU

Photo : ONU Info

Photo : ONU Info

A l’occasion de la nouvelle année 2021 qui arrive, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, appelle à ce que nous unissions nos forces pour surmonter les crises liées aux changements climatiques et à la pandémie de Covid-19, dans le cadre d’une transition vers un avenir durable et inclusif. Dans un message vidéo, le Secrétaire général des Nations Unies rappelle que « 2020 a été une année d’épreuves, de tragédies et de larmes ». « La Covid-19 a bouleversé nos vies et plongé le monde dans la souffrance et le chagrin. Tant d’êtres chers nous ont quittés, tandis que la pandémie continue de sévir par vagues successives, semant la maladie et la mort », constate-t-il. « La pauvreté, l’inégalité et la faim sont en hausse. Les emplois disparaissent et les dettes s’accumulent. Les enfants sont en difficulté. La violence dans les foyers augmente et l’insécurité est omniprésente », ajoute-t-il. Mais pour le chef de l’ONU, une nouvelle année se profile et s’accompagne d’une lueur d’espoir : للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

Le virus qui a confiné le monde : la crise de l’éducation

Photo : UNICEF

Photo : UNICEF

Cette année, l’éducation des enfants du monde entier a été gravement perturbée, alors que les écoles ont lutté pour faire face aux fermetures et réouvertures répétées et au passage à la scolarité en ligne, lorsque celle-ci était possible. Les enfants défavorisés ont cependant été les plus touchés par les mesures d’urgence. Les fermetures d’écoles dues à des crises sanitaires ne sont pas nouvelles, du moins dans le monde en développement, et les conséquences potentiellement dévastatrices sont bien connues : perte d’apprentissage et taux d’abandon plus élevés, violence accrue contre les enfants, grossesses d’adolescentes et mariages précoces. Ce qui distingue la pandémie de Covid-19 de toutes les autres crises, c’est qu’elle a touché les enfants partout et en même temps. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture

نساء عربيات مبدعات سطرن أسماءهن على جبين عام 2020 رغم أنف كوفيد

الصورة من موقع أخبار الأمم المتحدة

الصورة من موقع أخبار الأمم المتحدة

شارف عام 2020 على نهايته. كان دون شك صعبا على الجميع بعد أن انتشر فيروس مجهري في أرجاء العالم ليقلب حياتنا رأسا على عقب. غير أننا لا بد أن نختم هذا العام باستعراض بعض أبرز نسائنا العربيات اللواتي رغم ضراوة الجائحة وتأثيرها غير المتناسب عليهن، أبدعن وتميزن. فبفضل عزيمتهن وإصرارهن، تمكّن من تخطي كل العقبات وتسجيل أسمائهن بالأحرف العريضة في كُتب التطور والتقدم. دعونا نعرفكم ونعرفكن على نساء عربيات رائدات تركن بصمة في مجال العلوم والهندسة، والقانون والصحافة والرياضة والسياسة والسلام وحقوق الإنسان. نبدأ مع الشابة السودانية فاطمة جمعة خميس امرأة تحفل مسيرتها في الحياة بالكثير من الأمثلة الملهمة، بدءا من كسرها لقيود عديدة فرضها مجتمعها بشأن تعليم الفتيات، مرورا بدراسة تخصص “يهيمن عليه الرجال”. فعلى غير العادة بالنسبة للكثيرات من بنات جيلها، اختارت دراسة هندسة الكمبيوتر في وطنها السودان، قبل الالتحاق ببعثة الأمم المتحدة في جمهورية أفريقيا الوسطى للعمل كمهندسة اتصالات. نشأت فاطمة خميس في قرية كان التعليم فيها يعد “حصريا على الذكور”، وكان الناس يعتقدون أن تعلم القراءة والكتابة كافيا جدا بالنسبة للبنت لكي تؤدي دورها في الحياة، على حد تعبيرها. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU publié à l’occasion de la journée internationale de la préparation aux épidémies

La première Journée internationale de la préparation aux épidémies tombe à la fin d’une année durant laquelle un scénario catastrophe que beaucoup redoutaient est devenu une triste réalité. La COVID-19 a déjà coûté la vie à plus de 1,7 million de personnes, dévasté l’économie mondiale, bouleversé nos sociétés et, en cela, nous a brutalement fait prendre conscience de nos vulnérabilités. L’importance de la préparation aux catastrophes sanitaires n’a jamais été aussi évidente. Alors même que nous nous efforçons de contrôler la pandémie actuelle et de nous en remettre, nous devons déjà commencer à penser à la prochaine, et il est malheureusement aisé d’imaginer un nouveau virus qui serait tout aussi contagieux, mais également bien plus mortel. للغة العربية، واصل هنا Continuer la lecture