Archives de catégorie : Conseil de Sécurité

Remarques du Secrétaire général au Conseil de sécurité à l’occasion de la Journée internationale contre l’utilisation d’enfants soldats – 12 février 2020

Photo : ONU

Photo : ONU

En cette Journée internationale contre l’utilisation d’enfants soldats, je me réjouis de me joindre à vous pour présenter le Guide pratique établi à l’intention des médiateurs afin de mieux protéger les enfants dans les situations de conflit armé. Les enfants ne devraient tout simplement jamais être mêlés aux conflits. Et pourtant, comme le disait Graça Machel dans son rapport phare en 1996 : « Des millions d’enfants sont pris dans des conflits, non seulement comme des spectateurs, mais comme cibles. » Les enfants de moins de 18 ans constituent plus de la moitié de la population dans la plupart des pays touchés par la guerre, et étant incapables de se protéger contre ses maux, ces enfants sont parmi les personnes les plus vulnérables. Près de 250 millions d’enfants vivent dans des pays affectés par un conflit. Pour la version anglaise, cliquez ici Continuer la lecture

Libye : le Conseil de sécurité réclame un cessez-le-feu durable et la fin des interventions étrangères

Photo : ONU

Photo : ONU

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mercredi une résolution condamnant la recrudescence des violences en Libye et réclamant la mise en place d’un cessez-le-feu durable sous la surveillance de l’ONU ainsi que la fin des interventions étrangères dans le conflit. Dans sa résolution adoptée avec 14 voix pour et une abstention (Russie), le Conseil exige des parties libyennes au conflit qu’elles s’engagent dans un « cessez-le-feu durable » selon les termes convenus par la Commission militaire conjointe réunie la semaine dernière à Genève sous l’égide de Ghassan Salamé, le Représentant spécial de l’ONU en Libye. Les membres du Conseil se sont félicités de la conférence de Berlin sur la Libye organisée le 19 janvier dernier et ont souligné l’importance vitale de progresser vers une solution politique pour mettre fin au conflit libyen. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

الخطة الأمريكية في قلب مناقشات مجلس الأمن- والأمم المتحدة تؤكد التزامها بالقرارات الدولية وحل الدولتين

الصورة : الأمم المتحدة

الصورة : الأمم المتحدة

أكد أمين عام الأمم المتحدة، أنطونيو غوتيريش، على موقف الأمم المتحدة بشأن القضية الفلسطينية، الذي تم تحديده “على مر السنين، بقرارات مجلس الأمن والجمعية العامة، التي تلتزم بها الأمانة العامة.” هذا ما أوضحه الأمين العام اليوم الثلاثاء في جلسة مجلس الأمن حول الشرق الأوسط. والجلسة التي شهدت حضور الرئيس محمود عباس عن الجانب الفلسطيني والمندوب الدائم داني دانون عن الجانب الإسرائيلي، تأتي في أعقاب إعلان الولايات المتحدة لخطة السلام والتي عرفت بـ “صفقة القرن” في 28 كانون الثاني/يناير. وفي كلمته كرر الأمين العام التزامه الشخصي الكامل – والتزام الأمم المتحدة – بدعم الطرفين في جهودهما للتوصل إلى حل الدولتين. وقال: “تظل الأمم المتحدة ملتزمة بدعم الفلسطينيين والإسرائيليين لحل النزاع على أساس قرارات الأمم المتحدة ذات الصلة والقانون الدولي والاتفاقيات الثنائية وتحقيق رؤية دولتين – إسرائيل وفلسطين – تعيشان جنبا إلى جنب في سلام وأمن داخل حدود معترف بها، على أساس حدود ما قبل عام 1967.” Pour la version en langue française, cliquez ici Continuer la lecture

L’ONU appelle à intégrer la protection des enfants dans les processus de paix

Photo : ONU

Photo : ONU

Les enfants ne devraient jamais être mêlés aux conflits, a déclaré mercredi le chef de l’ONU lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée à l’intégration de la protection des enfants dans les processus de paix. « Les enfants de moins de 18 ans constituent plus de la moitié de la population dans la plupart des pays touchés par la guerre, et étant incapables de se protéger contre ses maux, ces enfants sont parmi les personnes les plus vulnérables », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, rappelant que près de 250 millions d’enfants vivent dans des pays affectés par un conflit. Guterres a déploré un nombre record de violations à l’encontre des enfants dans le contexte des conflits armés avec, en 2018, plus de 12.000 enfants tués ou mutilés dans un conflit – le chiffre le plus élevé depuis 1996 – et plus de 24.000 cas de violence vérifiés, contre 21.000 en 2017. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

Libye : les belligérants s’accordent sur la nécessité d’un cessez-le-feu durable, selon l’envoyé de l’ONU

Photo ONU : Ghassan Salaméà l'ONU - Genève

Photo ONU : Ghassan Salaméà l’ONU – Genève

Les deux parties au conflit en Libye se sont mises d’accord sur la nécessité d’un cessez-le-feu « permanent et durable » pour remplacer une trêve incertaine, a déclaré mardi le négociateur de l’ONU qui mène des pourparlers à Genève pour mettre fin aux combats dans ce pays. « Ces pourparlers à Genève visent à écouter attentivement la position des deux parties sur les conditions leur permettant d’accepter que cette trêve se transforme en un cessez-le-feu permanent et durable », a déclaré Ghassan Salamé, Représentant spécial du Secrétaire général pour la Libye et chef de la Mission d’appui des Nations Unies dans ce pays (MANUL). Les parties sont réunies depuis lundi à Genève au sein de la ‘Commission militaire mixte libyenne 5 + 5’ après des mois de conflit à l’extérieur de la capitale Tripoli entre le gouvernement d’accord national (GNA) de Fayez al-Sarraj reconnu par l’ONU et l’Armée nationale libyenne (LNA), dirigée par Khalifa Haftar, qui a assiégé la capitale en avril dernier. للغة العربية، انقر هنا Continuer la lecture

Libye : l’envoyé de l’ONU dénonce l’escalade militaire malgré les promesses faites à la conférence de Berlin

Photo : ONU/Ghassan Salamé, par visioconférence devant le Conseil de sécurité

Photo : ONU/Ghassan Salamé, par visioconférence devant le Conseil de sécurité

L’envoyé de l’ONU pour la Libye, Ghassan Salamé, a vivement dénoncé la reprise des combats dans ce pays malgré la trêve qui a débuté le 12 janvier et les promesses faites lors de la conférence de Berlin par les pays impliqués dans le conflit libyen de cesser leurs ingérences. « Il y a des acteurs sans scrupules à l’intérieur et à l’extérieur de la Libye qui saluent cyniquement les efforts pour promouvoir la paix et affirment pieusement leur soutien à l’ONU. Pendant ce temps, ils continuent de redoubler d’efforts pour trouver une solution militaire, augmentant le risque d’un conflit de grande ampleur, de davantage de souffrances pour la population libyenne, de davantage de réfugiés, de la création d’un vide sécuritaire et de nouvelles interruptions de l’approvisionnement énergétique mondial », a déclaré M. Salamé lors d’un exposé par visioconférence devant les membres du Conseil de sécurité réunis à New York. Continuer la lecture

المراقب الدائم لدولة فلسطين يثني على موقف الأمم المتحدة الداعم لحل الدولتين– والرئيس عباس يزور قريبا المقر الدائم

في إحاطة للصحفيين في المقر الدائم للأمم المتحدة، قال المراقب الدائم لدولة فلسطين إن رئيس بلاده محمود عباس سيزور مجلس الأمن الدولي خلال الأسبوعين القادمين ليضع أمام المجتمع الدولي الموقف الفلسطيني من الخطة التي أطلقها الرئيس الأميركي دونالد ترمب. في المؤتمر الصحفي، أثنى السيد رياض منصور بصفته المراقب الدائم لبلاده لدى المنظومة الدولية على موقف الأمين العام الذي وصفه “بوقفة شجاعة وصريحة ومبدئية” في تأكيده أن “الحل الذي تدافع عنه الأمم المتحدة هو إنهاء الاحتلال، وحل الدولتين على حدود الرابع من حزيران عام 1967وعلى قاعدة قرارات مجلس الأمن والجمعية العامة ذات الصلة.” وكان المتحدث الأممي الرسمي باسم الأمين العام قد أكد يوم أمس الثلاثاء أن الأمم المتحدة لا تزال “ملتزمة بدعم الفلسطينيين والإسرائيليين لحل النزاع على أساس قرارات الأمم المتحدة والقانون الدولي والاتفاقات الثنائية وتحقيق رؤية دولتين – إسرائيل وفلسطين – تعيشان جنبا إلى جنب في سلام وأمن داخل حدود معترف بها، على أساس خطوط ما قبل عام 1967″. Continuer la lecture

L’ONU a 75 ans : le Conseil de sécurité réaffirme son attachement à la Charte des Nations Unies

Photo : ONU

Photo : ONU

A l’occasion du 75e anniversaire de l’ONU qui est célébré cette année, le Conseil de sécurité a réaffirmé son attachement à la Charte des Nations Unies, le document fondateur de l’Organisation, et à un ordre international fondé sur le droit international. Dans une déclaration publiée jeudi par le Présidence du Conseil de sécurité, les quinze membres du Conseil réaffirment également leur « attachement au multilatéralisme et au rôle central joué par l’Organisation ». « Le Conseil reconnaît l’importance cruciale que revêt la Charte dans le maintien de la paix et de la sécurité internationales et le développement du droit international, y compris les principes qui régissent les relations entre Etats en vue d’aider à prévenir le fléau de la guerre », ajoutent-ils dans cette déclaration adoptée au début d’un débat sur la Charte. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

Libye : l’envoyé de l’ONU appelle à cesser les ingérences étrangères

Photo : ONU/Ghassan Salamé au Conseil de Sécurité

Photo : ONU/Ghassan Salamé au Conseil de Sécurité

A l’issue de consultations lundi avec le Conseil de sécurité à New York, l’envoyé des Nations Unies en Libye, Ghassan Salamé, a demandé aux pays impliqués dans ce pays de cesser leurs ingérences dans la crise actuelle. Dimanche, le Président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé le début du déploiement de soldats turcs en Libye en soutien au gouvernement d’accord national basé à Tripoli et menacé par une offensive du chef de guerre Khalifa Haftar, soutenu par la Russie, les Emirats arabes unis et l’Egypte. Ghassam Salamé, chef de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL), s’est entretenu avec des journalistes à New York, à l’issue d’une réunion à huis clos du Conseil de sécurité. Cette réunion a eu lieu après que des dizaines de cadets ont été tués au cours du week-end dans une attaque de drones contre une académie militaire à Tripoli, siège du gouvernement reconnu par l’ONU. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

Seule une action concrète permettra d’améliorer les perspectives de paix israélo-palestiniennes (ONU)

Photo : ONU Info

Photo : ONU Info

Les obstacles à tout accord durable entre Israël et la Palestine continuent de se multiplier, a déclaré mercredi le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nikolay Mladenov, aux membres du Conseil de sécurité et seule une « action concrète » vers une solution à deux États permettra de changer cette dynamique. Devant les Quinze, Nikolay Mladenov a déploré la continuation des violences contre les civils des deux côtés, de l’incitation à la violence, de la détérioration des relations, de la construction de colonies et du recul général des progrès politiques. « En Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est, 16 Palestiniens ont été blessés, notamment lors d’affrontements avec les forces de sécurité israéliennes.  À Gaza, les forces de défense israéliennes ont blessé 38 Palestiniens, tandis que trois roquettes ont été lancées depuis Gaza vers Israël, sans faire de victimes », a déclaré le Coordonnateur spécial. Continuer la lecture