Archives de catégorie : Conseil de Sécurité

مجلس الأمن يستمع إلى إحاطة حول أهمية شرطة الأمم المتحدة ودورها في مجابهة الجريمة المنظمة والإرهاب

مجلس الأمن

مجلس الأمن

استمع مجلس الأمن اليوم الأربعاء إلى إحاطة حول الأولويات الإستراتيجية لشرطة الأمم المتحدة في بعثات حفظ السلام. وتجئ هذه الإحاطة السنوية تزامنا مع أسبوع شرطة الأمم المتحدة. وبالإضافة إلى حديث جان بيير لاكروا، وكيل الأمين العام لعمليات حفظ السلام، استمع المجلس إلى إحاطات من مستشاري الشرطة في أبيي ومالي والكونغو الديمقراطية.  وأكد لاكروا الدور الحيوي الذي تلعبه شرطة الأمم المتحدة في عمليات حفظ السلام، مشيرا إلى مبادرة “العمل من أجل حفظ السلام” التي أطلقها الأمين العام في 2018 والتي دعا فيها كل الشركاء إلى العمل معا لمجابهة التحديات التي تواجه عمليات حفظ السلام وتجديد الالتزام الجماعي بشأن ذلك.  وسلط المسؤول الأممي الضوء على بعض الإنجازات والجهود الجارية لتعزيز عمليات حفظ السلام والجوانب التي تحتاج إلى التحسين، مرحبا بخطط الدول الأعضاء لتعزيز مبادرة الأمين العام. Continuer la lecture

Les femmes sont toujours exclues des processus de paix, déplore l’ONU

Photo ONUCI : Femmes Casques Bleues

Photo ONUCI : Femmes Casques Bleues

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mardi une résolution demandant aux Etats membres de favoriser l’inclusion et la participation pleines et véritables des femmes aux pourparlers de paix dont elles continuent d’être exclues. Adoptée par le Conseil à l’unanimité de ses membres, la résolution souligne que l’inclusion et la participation des femmes dans les processus de paix doivent être réalisées « dès le début et sur un pied d’égalité avec les hommes » et qu’elles doivent se produire « aussi bien au sein des délégations des parties aux négociations que dans les mécanismes mis sur pied aux fins de l’application et du suivi des accords ». Les engagements pris par le Conseil de sécurité pour accroître le rôle des femmes dans la prévention et le règlement des conflits ne se traduisent pas par de vrais changements à travers le monde, a déploré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, lors de la réunion du Conseil. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

Au Moyen-Orient, l’ONU plaide pour un recours à la diplomatie préventive pour faire retomber les tensions

Photo : ONU

Photo : ONU

Devant le Conseil de sécurité, le Coordonnateur spécial de l’ONU pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, a déploré lundi l’absence de progrès vers un retour à des négociations entre Israéliens et Palestiniens alors que la région connait de fortes tensions. Nickolay Mladenov a déclaré que le conflit israélo-palestinien restait l’un des facteurs de l’extrémisme et de l’instabilité. L’occupation israélienne se poursuit et aucun progrès n’a été fait vers la réalisation d’une solution négociée de deux Etats (Israël et Palestine), a-t-il dit. « C’est une tragédie multigénérationnelle pour les peuples de cette terre », a dit l’envoyé de l’ONU. Sur le terrain, la situation a continué à se détériorer au mois de septembre et sans la perspective de négociations sur le statut final à l’horizon, les parties s’éloignent d’une solution viable de deux Etats, a prévenu M. Mladenov. للغة العرية، يرجى الضغط هنا Continuer la lecture

Les Nations Unies resteront en Libye pour empêcher la « chimère » d’une solution militaire au conflit

 

Malgré la poursuite de la violence en Libye, l’envoyé de l’ONU dans le pays a réaffirmé mercredi la détermination des Nations Unies à poursuivre son travail.

« Plus la situation sur le terrain s’aggrave, plus notre présence, nos efforts de médiation et la fourniture de services humanitaires, sont nécessaires », a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général en Libye, Ghassan Salamé, lors d’une intervention devant les membres du Conseil de sécurité par visioconférence.

Pour M. Salamé, il n’y a aucun doute : « les Nations Unies resteront en Libye ». Le 10 août dernier, trois membres du personnel onusien ont été tués à Benghazi dans un attentat. Continuer la lecture

Les conventions de Genève ont 70 ans : le Conseil de sécurité discute du renforcement du droit humanitaire

Le Conseil de sécurité de l’ONU a discuté mardi du renforcement du droit international humanitaire alors que les conventions de Genève célèbrent cette année leur 70e anniversaire.

Résultat de recherche d'images pour "conventions de geneve"Lors de cette réunion du Conseil, le Président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Peter Maurer, a appelé les Etats à être vigilants et à continuer à prendre des mesures concrètes pour assurer une interprétation ambitieuse et une mise en œuvre intégrale de ces conventions.

Selon lui, les conventions de Genève, qui ont été ratifiées mondialement, représentent une des plus grandes réalisations de la coopération entre États. « Les conventions nous montrent ce qui est possible lorsque les États prennent des mesures collectives et individuelles pour faire respecter le droit et les principes humanitaires », a-t-il déclaré.

Les conventions de Genève dictent les règles de conduite à adopter en période de conflits armés, notamment la protection des civils, des travailleurs humanitaires, des blessés ou encore, des prisonniers de guerre. Continuer la lecture

Libye : l’ONU condamne avec la plus grande fermeté l’attentat meurtrier à Benghazi

Le Secrétaire général  des Nations Unies a condamné samedi avec « la plus grande fermeté» l’attentat à la voiture piégée perpétré le même jour à Benghazi, en Libye.

« Trois collègues des Nations Unies ont été tués dans l’attentat et trois autres sont parmi les blessés », a déploré António Guterres dans une déclaration publiée par son porte-parole.

Le chef de l’ONU a présenté ses plus sincères condoléances aux familles endeuillées et souhaité un prompt rétablissement à tous les blessés. Continuer la lecture

Le conflit israélo-palestinien reste enfermé dans une dangereuse paralysie qui exacerbe les tensions (ONU)

Photo : ONU/Rosemary DiCarlo, Secrétaire générale adjointe aux affaires politiques et à la consolidation de la paix

Photo : ONU/Rosemary DiCarlo, Secrétaire générale adjointe aux affaires politiques et à la consolidation de la paix

Devant le Conseil de sécurité, la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires politiques, Rosemary DiCarlo, a regretté mardi l’absence de progrès du processus de règlement du conflit entre Israéliens et Palestiniens et a mis en garde contre les risques accrus d’extrémisme et de tensions. « Le conflit israélo-palestinien reste enfermé dans une dangereuse paralysie qui alimente l’extrémisme et exacerbe les tensions en Israël et dans le territoire palestinien occupé », a-t-elle déclaré. Devant les Quinze, la cheffe des affaires politiques a souligné la gravité de la situation dans le territoire palestinien occupé et l’urgence de mesures concrètes pour inverser la trajectoire négative et favoriser la vision de deux États vivant côte à côte dans la paix et la sécurité. للغة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

La générosité des Africains envers les réfugiés ne doit pas être considérée comme acquise (HCR)

Photo : HCR

Photo : HCR

La communauté internationale ne doit pas prendre la générosité des Africains envers les réfugiés pour acquis, a déclaré lundi le chef de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) lors d’une réunion informelle des membres du Conseil de sécurité organisée au siège de l’ONU à New York. S’exprimant par visioconférence depuis Genève, le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, a décrit l’Afrique comme un « théâtre humanitaire », en référence au récent rapport de son agence faisant etat d’une augmentation significative du nombre de personnes contraintes de fuir en Afrique. Et en même temps, l’Afrique est un « leader humanitaire » et un exemple positif pour d’autres régions du monde, a déclaré M. Grandi, de nombreux pays du continent défendant des politiques progressistes à l’égard des réfugiés. « Contrairement à d’autres régions, y compris celles où des pays ont plus de ressources et plus de moyens pour répondre, les frontières ont tendance à rester ouvertes aux flux de réfugiés ». Continuer la lecture

Tunisie, Viet Nam, Niger, Estonie et Saint-Vincent-et-les-Grenadines élus au Conseil de sécurité

Photo : ONULe Viet Nam, le Niger, la Tunisie, l’Estonie et Saint-Vincent-et-les-Grenadines ont été élus vendredi pour devenir membres non permanents du Conseil. Ces cinq pays siègeront pendant deux ans à partir du 1er janvier 2020. Lors du vote qui a eu lieu dans la salle de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, le Niger et la Tunisie ont chacun recueilli 191 voix et le Viet Nam 192 voix. Élus au nom du Groupe des États d’Afrique et du Groupe des Etats d’Asie-Pacifique, ces trois pays succéderont à la Côte d’Ivoire, à la Guinée équatoriale et au Koweït. Pour le Groupe des États d’Amérique latine et des Caraïbes, Saint-Vincent-et-les Grenadines a été élu avec 185 voix et siégera pour la première fois au Conseil de sécurité à la place du Pérou.  El Salvador, qui avait présenté sa candidature jeudi, a recueilli 6 voix. لعربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

Chagos : l’Assemblée générale reconnait la souveraineté de Maurice et exige le retrait du Royaume-Uni

Photo : Assemblée générale ONU

Les Etats membres de l’ONU, réunis mercredi en Assemblée générale, ont adopté mercredi une résolution dans laquelle ils exigent du Royaume-Uni qu’il mette fin à son administration de l’archipel des Chagos dans les plus brefs délais et reconnaisse la souveraineté de Maurice sur ce territoire. La résolution présentée par le Sénégal, au nom du Groupe des Etats africains, a été adoptée avec 116 voix en sa faveur, six contre et 56 abstentions. En 1965, le Royaume-Uni a séparé les Chagos de Maurice qui a obtenu son indépendance de Londres en 1968. L’archipel fut renommé Territoire britannique de l’océan Indien. Une base américaine fut installée à Diego Garcia, la plus grandes des 60 îles formant les Chagos. Contraints de quitter l’archipel, les Chagossiens ont depuis été empêchés de rentrer chez eux. Continuer la lecture