Archives de catégorie : Conseil de Sécurité

L’ONU a 75 ans : le Conseil de sécurité réaffirme son attachement à la Charte des Nations Unies

Photo : ONU

Photo : ONU

A l’occasion du 75e anniversaire de l’ONU qui est célébré cette année, le Conseil de sécurité a réaffirmé son attachement à la Charte des Nations Unies, le document fondateur de l’Organisation, et à un ordre international fondé sur le droit international. Dans une déclaration publiée jeudi par le Présidence du Conseil de sécurité, les quinze membres du Conseil réaffirment également leur « attachement au multilatéralisme et au rôle central joué par l’Organisation ». « Le Conseil reconnaît l’importance cruciale que revêt la Charte dans le maintien de la paix et de la sécurité internationales et le développement du droit international, y compris les principes qui régissent les relations entre Etats en vue d’aider à prévenir le fléau de la guerre », ajoutent-ils dans cette déclaration adoptée au début d’un débat sur la Charte. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

Libye : l’envoyé de l’ONU appelle à cesser les ingérences étrangères

Photo : ONU/Ghassan Salamé au Conseil de Sécurité

Photo : ONU/Ghassan Salamé au Conseil de Sécurité

A l’issue de consultations lundi avec le Conseil de sécurité à New York, l’envoyé des Nations Unies en Libye, Ghassan Salamé, a demandé aux pays impliqués dans ce pays de cesser leurs ingérences dans la crise actuelle. Dimanche, le Président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé le début du déploiement de soldats turcs en Libye en soutien au gouvernement d’accord national basé à Tripoli et menacé par une offensive du chef de guerre Khalifa Haftar, soutenu par la Russie, les Emirats arabes unis et l’Egypte. Ghassam Salamé, chef de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL), s’est entretenu avec des journalistes à New York, à l’issue d’une réunion à huis clos du Conseil de sécurité. Cette réunion a eu lieu après que des dizaines de cadets ont été tués au cours du week-end dans une attaque de drones contre une académie militaire à Tripoli, siège du gouvernement reconnu par l’ONU. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

Seule une action concrète permettra d’améliorer les perspectives de paix israélo-palestiniennes (ONU)

Photo : ONU Info

Photo : ONU Info

Les obstacles à tout accord durable entre Israël et la Palestine continuent de se multiplier, a déclaré mercredi le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nikolay Mladenov, aux membres du Conseil de sécurité et seule une « action concrète » vers une solution à deux États permettra de changer cette dynamique. Devant les Quinze, Nikolay Mladenov a déploré la continuation des violences contre les civils des deux côtés, de l’incitation à la violence, de la détérioration des relations, de la construction de colonies et du recul général des progrès politiques. « En Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est, 16 Palestiniens ont été blessés, notamment lors d’affrontements avec les forces de sécurité israéliennes.  À Gaza, les forces de défense israéliennes ont blessé 38 Palestiniens, tandis que trois roquettes ont été lancées depuis Gaza vers Israël, sans faire de victimes », a déclaré le Coordonnateur spécial. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU publié à l’occasion de la journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien – le 29 novembre 2019

Le règlement du conflit israélo-palestinien demeure l’un des problèmes les plus complexes auxquels la communauté internationale doit faire face. Malheureusement, aucun progrès n’a été fait pendant l’année écoulée, tandis que la situation sur le terrain ne cesse de se dégrader. L’intensification des implantations illégales, les démolitions d’habitations palestiniennes et les souffrances généralisées infligées à la population de Gaza doivent cesser. L’établissement d’implantations dans le Territoire palestinien occupé, y compris à Jérusalem-Est, n’a pas de fondement juridique et constitue une violation flagrante du droit international, comme indiqué dans la résolution 2334 (2016) du Conseil de sécurité. Ces actes menacent la possibilité de créer un État palestinien sur la base des résolutions de l’ONU. Dans le même temps, il faut mettre un terme aux tirs de roquettes et de mortiers prenant les civils israéliens pour cibles de façon indiscriminée. للغة العربية، يرجى الضغط هنا Continuer la lecture

رياض منصور: العالم الذي تمثله الأمم المتحدة يذكرنا كل عام بأنه يدعم حقوق الشعب الفلسطيني

في اليوم الدولي للتضامن مع الشعب الفلسطيني، قال مراقب فلسطين الدائم لدى الأمم المتحدة، رياض منصور، إن إحياء يوم التضامن مع الشعب الفلسطيني هذا العام يأتي تكريما لكل الشخصيات التي وقفت إلى جانب القضية الفلسطينية طوال عقود مضت. وتحيي الأمم المتحدة اليوم الدولي للتضامن مع الشعب الفلسطيني في 29 تشرين الثاني/نوفمبر من كل عام وهو تاريخ قرار تقسيم فلسطين عام 1947. على الأمم المتحدة أن تبقى منخرطة في القضية الفلسطينية إلى أن يتم حلها من جميع الجوانب–رياض منصور. وفي حوار خاص مع أخبار الأمم المتحدة قال مراقب فلسطين الدائم لدى الأمم المتحدة، رياض منصور، “إنه بعد عام 1947 لم تمنح الأمم المتحدة فلسطين الاستقلال، ولذا تقرر تقسيم فلسطين إلى دولتين، وعند اتخاذ هذا القرار ارتأينا أن على الأمم المتحدة أن تبقى منخرطة في القضية الفلسطينية إلى أن يتم حلها من جميع الجوانب. وهذا هو سبب إنشاء لجنة فلسطين: متابعة تنفيذ القرارات المتعلقة بحقوق الشعب الفلسطيني.” وأضاف منصور أن الجمعية العامة أعلنت يوم 29 تشرين الثاني/نوفمبر كيوم للتضامن مع الشعب الفلسطيني لتصحيح الظلم المفروض على الشعب الفلسطيني بسبب إنكار حقه في الاستقلال. Continuer la lecture

Des processus de réconciliation réussis contribuent à prévenir la résurgence de conflits, selon Guterres

Photo : ONU/ le Secrétaire général

Photo : ONU/ le Secrétaire général

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a souligné mardi que la réconciliation est capitale pour assurer la paix et la prospérité pour tous, lors d’un débat au Conseil de sécurité sur ce sujet. « Une réconciliation réussie contribue à éviter la répétition des conflits et à édifier des sociétés plus pacifiques, résilientes et prospères, en particulier à la suite de violences à grande échelle et de violations des droits de l’homme », a déclaré le chef de l’ONU lors de ce débat sur le rôle des processus de réconciliation dans le maintien de la paix et de la sécurité. Citant les exemples du Cambodge, du Rwanda, de l’Irlande du Nord et de la Bosnie-Herzégovine, le Secrétaire général a rappelé que les processus de réconciliation ont joué un rôle crucial dans la résolution des différends ethniques, religieux et politiques, permettant ainsi aux populations de vivre en paix. Continuer la lecture

مجلس الأمن يستمع إلى إحاطة حول أهمية شرطة الأمم المتحدة ودورها في مجابهة الجريمة المنظمة والإرهاب

مجلس الأمن

مجلس الأمن

استمع مجلس الأمن اليوم الأربعاء إلى إحاطة حول الأولويات الإستراتيجية لشرطة الأمم المتحدة في بعثات حفظ السلام. وتجئ هذه الإحاطة السنوية تزامنا مع أسبوع شرطة الأمم المتحدة. وبالإضافة إلى حديث جان بيير لاكروا، وكيل الأمين العام لعمليات حفظ السلام، استمع المجلس إلى إحاطات من مستشاري الشرطة في أبيي ومالي والكونغو الديمقراطية.  وأكد لاكروا الدور الحيوي الذي تلعبه شرطة الأمم المتحدة في عمليات حفظ السلام، مشيرا إلى مبادرة “العمل من أجل حفظ السلام” التي أطلقها الأمين العام في 2018 والتي دعا فيها كل الشركاء إلى العمل معا لمجابهة التحديات التي تواجه عمليات حفظ السلام وتجديد الالتزام الجماعي بشأن ذلك.  وسلط المسؤول الأممي الضوء على بعض الإنجازات والجهود الجارية لتعزيز عمليات حفظ السلام والجوانب التي تحتاج إلى التحسين، مرحبا بخطط الدول الأعضاء لتعزيز مبادرة الأمين العام. Continuer la lecture

Les femmes sont toujours exclues des processus de paix, déplore l’ONU

Photo ONUCI : Femmes Casques Bleues

Photo ONUCI : Femmes Casques Bleues

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mardi une résolution demandant aux Etats membres de favoriser l’inclusion et la participation pleines et véritables des femmes aux pourparlers de paix dont elles continuent d’être exclues. Adoptée par le Conseil à l’unanimité de ses membres, la résolution souligne que l’inclusion et la participation des femmes dans les processus de paix doivent être réalisées « dès le début et sur un pied d’égalité avec les hommes » et qu’elles doivent se produire « aussi bien au sein des délégations des parties aux négociations que dans les mécanismes mis sur pied aux fins de l’application et du suivi des accords ». Les engagements pris par le Conseil de sécurité pour accroître le rôle des femmes dans la prévention et le règlement des conflits ne se traduisent pas par de vrais changements à travers le monde, a déploré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, lors de la réunion du Conseil. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

Au Moyen-Orient, l’ONU plaide pour un recours à la diplomatie préventive pour faire retomber les tensions

Photo : ONU

Photo : ONU

Devant le Conseil de sécurité, le Coordonnateur spécial de l’ONU pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, a déploré lundi l’absence de progrès vers un retour à des négociations entre Israéliens et Palestiniens alors que la région connait de fortes tensions. Nickolay Mladenov a déclaré que le conflit israélo-palestinien restait l’un des facteurs de l’extrémisme et de l’instabilité. L’occupation israélienne se poursuit et aucun progrès n’a été fait vers la réalisation d’une solution négociée de deux Etats (Israël et Palestine), a-t-il dit. « C’est une tragédie multigénérationnelle pour les peuples de cette terre », a dit l’envoyé de l’ONU. Sur le terrain, la situation a continué à se détériorer au mois de septembre et sans la perspective de négociations sur le statut final à l’horizon, les parties s’éloignent d’une solution viable de deux Etats, a prévenu M. Mladenov. للغة العرية، يرجى الضغط هنا Continuer la lecture

Les Nations Unies resteront en Libye pour empêcher la « chimère » d’une solution militaire au conflit

 

Malgré la poursuite de la violence en Libye, l’envoyé de l’ONU dans le pays a réaffirmé mercredi la détermination des Nations Unies à poursuivre son travail.

« Plus la situation sur le terrain s’aggrave, plus notre présence, nos efforts de médiation et la fourniture de services humanitaires, sont nécessaires », a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général en Libye, Ghassan Salamé, lors d’une intervention devant les membres du Conseil de sécurité par visioconférence.

Pour M. Salamé, il n’y a aucun doute : « les Nations Unies resteront en Libye ». Le 10 août dernier, trois membres du personnel onusien ont été tués à Benghazi dans un attentat. Continuer la lecture