Archives de catégorie : Conflit armé

Soutiens à un cessez-le-feu mondial : les mots doivent être traduits en actes, déclare le chef de l’ONU

Photo ONU/Loey Felipe Conférence de presse virtuelle du Secrétaire général de l'ONU sur sur son appel à un cessez-le-feu mondial.

Photo ONU/Loey Felipe Conférence de presse virtuelle du Secrétaire général de l’ONU sur sur son appel à un cessez-le-feu mondial.

Dix jours après avoir lancé un appel à un cessez-le-feu mondial immédiat pour se focaliser sur la lutte contre la pandémie de Covid-19, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est félicité vendredi que des belligérants dans plusieurs zones de conflit aient entendu cet appel mais a estimé que ces mots devaient se traduire en actes.  « L’appel à un cessez-le-feu mondial résonne dans le monde entier. L’appel a été approuvé par un nombre croissant d’États membres, quelques 70 à ce jour, par des partenaires régionaux, des acteurs non étatiques, des réseaux et organisations de la société civile et par tous les Messagers de la paix des Nations Unies et Défenseurs des objectifs de développement durable », a noté M. Guterres lors d’une conférence de presse virtuelle pour présenter une mise à jour sur l’impact de cet appel à un cessez-le-feu. للغة العربية أنقر هنا Continuer la lecture

Le Secrétaire général appel pour un cessez-le-feu mondial

Le monde entier affronte aujourd’hui un ennemi commun : le COVID-19. Le virus n’épargne aucune nationalité, communauté ou religion. Il attaque tout le monde sur son passage, implacablement. Pendant ce temps, les conflits armés continuent de faire rage dans le monde. Ce sont les personnes les plus vulnérables – les femmes et les enfants, les personnes en situation de handicap, les personnes marginalisées et déplacées – qui paient le tribut le plus lourd. Ces mêmes personnes courent également le plus grand risque de subir des pertes dévastatrices à cause du COVID-19. N’oublions pas que dans les pays ravagés par la guerre, les systèmes de santé se sont effondrés.  Les professionnels de santé, qui étaient déjà peu nombreux, ont souvent été pris pour cibles.  للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

Le Secrétaire général nomme l’Américaine Stéphanie Turco Williams, Chef par intérim de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL)

Photo : Mme Stéphanie Turco Williams des États-Unis, comme Représentante spéciale et Chef par intérim de la MANUL

Photo : Mme Stéphanie Turco Williams des États-Unis, comme Représentante spéciale et Chef par intérim de la MANUL

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a annoncé aujourd’hui la nomination de Mme Stéphanie Turco Williams des États-Unis, comme Représentante spéciale et Chef par intérim de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL). Mme Williams assumera les fonctions de Représentante spéciale jusqu’à la nomination du successeur de M. Ghassan Salamé, du Liban.  Le Secrétaire général remercie ce dernier pour son travail à la tête de la Mission et pour ses efforts inlassables en faveur du retour de la paix et de la stabilité en Libye. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

L’ONU reste déterminée à éradiquer le colonialisme même si la décolonisation avance lentement

Photo : ONU

Photo : ONU

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a réitéré vendredi la détermination des Nations Unies à éradiquer une fois pour toute le colonialisme, alors que 17 territoires à travers le monde attendent toujours d’être autonomes. « La décolonisation est certainement l’un des chapitres les plus importants de l’histoire de l’ONU et ce comité a joué un rôle clé », a déclaré M. Guterres dans un discours devant les participants d’une réunion du Comité spécial sur la décolonisation au siège de l’ONU à New York. « En 1946, 72 territoires ont été inscrits sur la liste originale des territoires non autonomes. Aujourd’hui, ce nombre s’élève à 17. Nous pouvons tous être fiers de cette réalisation », a-t-il ajouté. « Nous ne devons cependant pas oublier que les peuples de ces 17 territoires attendent toujours que la promesse d’autonomie soit tenue ». Le chef de l’ONU a rappelé que 2020 marque la dernière année de la troisième Décennie internationale de l’élimination du colonialisme. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

مع استئناف المحادثات الليبية في جنيف: غسان سلامة يؤكد أن نجاح المسارات الثلاثة يعتمد على احترام الأطراف للهدنة

 الصورة : غسان سلامة، الممثل الخاص للأمين العام للأمم المتحدة ورئيس بعثة الأمم المتحدة للدعم في ليبيا

الصورة : غسان سلامة، الممثل الخاص للأمين العام للأمم المتحدة ورئيس بعثة الأمم المتحدة للدعم في ليبيا

في مؤتمر صحفي في جنيف حول آخر المستجدات بشأن المسار الاقتصادي والعسكري والسياسي لإنهاء الأزمة الليبية، قال المبعوث الأممي الخاص إلى ليبيا، غسان سلامة، إنه رغم أن الهدنة هشة للغاية، وغالبا ما يتم انتهاكها، إلا أن أحدا لم ينكث مبادئ القبول بها، وأضاف أن العملية السياسية لا تزال تحاول إيجاد سبيل للمضي قدما. وأعرب المبعوث الخاص إلى ليبيا، غسان سلامة عن سعادته بالعودة إلى جنيف للإشراف على الجولة الثانية من المحادثات العسكرية، مشيرا إلى وصول الوفدين يوم أمس. وأضاف: “بدأنا اجتماعاتنا اليوم عند الساعة 10 صباحا (بتوقيت جنيف) ونأمل أن نتمكن، في الجولة الثانية، من التوصل إلى نوع ما من التوافق بشأن شكل الوقف الدائم لإطلاق النار في ليبيا.” وكان السيّد سلامة قد كشف عن خطة المسارات الثلاثة لحل الأزمة الليبية في مجلس الأمن منتصف العام الماضي، حيث انطلق المسار الاقتصادي في 6 كانون الثاني/يناير، قبل مؤتمر برلين، وجاءت الجولة الثانية من هذا المسار ليُعقد اجتماع في القاهرة الأسبوع الماضي، ضمّ 28 من الخبراء والمسؤولين الاقتصاديين والماليين، وسيُعقد الاجتماع الثالث في آذار/مارس في روما. وفي حين انطلق المسار العسكري (وهو المسار الثاني) قبل أسبوعين في جنيف والجولة الثانية منه انعقدت هذا الأسبوع، ينصبّ التركيز في هذا المسار، بحسب سلامة، على نزع السلاح والتسريح وإعادة الدمج، وتحويل الهدنة إلى وقف دائم لإطلاق النار، وغيرها من القضايا الحساسة في ليبيا. ويأتي المسار السياسي في المرتبة الثالثة، ومن المأمول عقد اجتماعات هذا المسار في 26 آذار/مارس. for English, please click here Continuer la lecture

يعقوب الحلو: مع دخول الصراع في ليبيا عامه التاسع، المدنيون هم من يتحملون أوزار الحرب المروّعة

الصورة : راية الدولة الليبية بمقر الأمم المتحدة

الصورة : راية الدولة الليبية بمقر الأمم المتحدة

شدد نائب ممثل الأمين العام إلى ليبيا، منسق الشؤون الإنسانية، يعقوب الحلو، على ضرورة “التسمية والتشهير” بالأطراف التي تؤجج الصراع في ليبيا، من أجل ضمان تطبيق قرار مجلس الأمن 2510 لوقف إطلاق النار في ليبيا، وكي لا تظل الوقائع على الأرض مروعة للمدنيين وخاصة الأطفال. وكان مجلس الأمن قد اعتمد قرار 2510 بموافقة 14 عضوا وامتناع روسيا، في 12 شباط/فبراير، ويقضي القرار بوقف إطلاق النار وضرورة التزام الأطراف المعنية بالصراع في ليبيا بالامتثال لمخرجات مؤتمر برلين الذي انعقد في 19 كانون الثاني/يناير. يتأثر 27% من الشعب بشكل مباشر بسبب الصراع أي شخص واحد من بين كل أربعة ليبيين — يعقوب الحلو. وتحدث الحلو إلى الصحفيين من طرابلس، عبر تقنية الفيديو، حول مستجدات الأوضاع في ليبيا. وأضاف: “ليبيا هي أكبر مسرح لاستخدام الطائرات المسيرة بدون طيّار، ماذا يعني ذلك للبشر؟ يتأثر 27% من الشعب بشكل مباشر بسبب الصراع، أي شخص واحد من بين كل أربعة ليبيين. وقد تضاعفت الهجمات على البنى التحتية وخاصة في القطاع الصحي منذ 2019 مما أدّى إلى مقتل وإصابة 650 مدنيا.” وأوضح المسؤول الأممي أنه لا يخفى على أحد أن دولا تدعم كل طرف في الحرب على الآخر، مشيرا إلى أن ” سماء ليبيا باتت مستباحة للجميع.” Continuer la lecture

L’ONU lance une campagne d’appui au travail humanitaire

Photo : OCHA

Photo : OCHA

A l’occasion de la Saint-Valentin, les Nations Unies ont lancé vendredi « Ce qu’il faut » (« What It Takes »), une campagne mondiale visant à reconnaître la générosité, le travail acharné, le cœur et l’espoir qui entrent dans la réponse humanitaire – tant des donateurs qui contribuent un financement essentiel, que des femmes et des hommes qui se mettent en première ligne pour apporter l’aide. « Cette année, 168 millions de personnes auront besoin d’une aide humanitaire – une personne sur 45 personnes dans le monde », a signalé le Bureau de la coordination humanitaire de l’ONU (OCHA) soulignant que les besoins humanitaires mondiaux sont « énormes ». Continuer la lecture

Le Conseil de sécurité doit utiliser pleinement l’impact transformateur de la justice transitionnelle – Michelle Bachelet

Photo/ONU : Michelle Bachelet, HCDH (à l'écran) au débat du CS sur la justice transitionnelle.

Photo/ONU : Michelle Bachelet, HCDH (à l’écran) au débat du CS sur la justice transitionnelle.

Lors d’un débat sur la justice transitionnelle dans les conflits et les situations post-conflits, la Haut-Commissaire aux droits de l’homme, Michelle Bachelet a encouragé le Conseil de sécurité reconnaître et à utiliser pleinement l’impact transformateur de la justice transitionnelle pour la paix et la sécurité internationales. « J’encourage le Conseil de sécurité à reconnaître et à utiliser pleinement l’impact transformateur de la justice transitionnelle dans son examen des questions de paix et de sécurité internationales »,  a-t-elle déclaré. « La communauté internationale, et ce Conseil en particulier, ont un rôle clé à jouer pour aider les États en transition dans ces processus complexes – en partageant leurs expériences, en demandant un soutien international et en encourageant la mise en œuvre d’approches véritablement globales », a-t-elle ajouté. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

Remarques du Secrétaire général au Conseil de sécurité à l’occasion de la Journée internationale contre l’utilisation d’enfants soldats – 12 février 2020

Photo : ONU

Photo : ONU

En cette Journée internationale contre l’utilisation d’enfants soldats, je me réjouis de me joindre à vous pour présenter le Guide pratique établi à l’intention des médiateurs afin de mieux protéger les enfants dans les situations de conflit armé. Les enfants ne devraient tout simplement jamais être mêlés aux conflits. Et pourtant, comme le disait Graça Machel dans son rapport phare en 1996 : « Des millions d’enfants sont pris dans des conflits, non seulement comme des spectateurs, mais comme cibles. » Les enfants de moins de 18 ans constituent plus de la moitié de la population dans la plupart des pays touchés par la guerre, et étant incapables de se protéger contre ses maux, ces enfants sont parmi les personnes les plus vulnérables. Près de 250 millions d’enfants vivent dans des pays affectés par un conflit. Pour la version anglaise, cliquez ici Continuer la lecture

Libye : le Conseil de sécurité réclame un cessez-le-feu durable et la fin des interventions étrangères

Photo : ONU

Photo : ONU

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mercredi une résolution condamnant la recrudescence des violences en Libye et réclamant la mise en place d’un cessez-le-feu durable sous la surveillance de l’ONU ainsi que la fin des interventions étrangères dans le conflit. Dans sa résolution adoptée avec 14 voix pour et une abstention (Russie), le Conseil exige des parties libyennes au conflit qu’elles s’engagent dans un « cessez-le-feu durable » selon les termes convenus par la Commission militaire conjointe réunie la semaine dernière à Genève sous l’égide de Ghassan Salamé, le Représentant spécial de l’ONU en Libye. Les membres du Conseil se sont félicités de la conférence de Berlin sur la Libye organisée le 19 janvier dernier et ont souligné l’importance vitale de progresser vers une solution politique pour mettre fin au conflit libyen. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture