Archives de catégorie : Conflit armé

Libye : à Berlin, l’ONU appelle à éviter une guerre totale et une escalade régionale

Photo : ONU/ le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres à la Conférence de Berlin sur la Libye .

Photo : ONU/ le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres à la Conférence de Berlin sur la Libye .

Lors de la conférence internationale sur la Libye organisée dimanche à Berlin, le chef de l’ONU a appelé les Etats et les organisations régionales « à passer de la parole aux actes » pour mettre un terme au conflit « toujours plus profond et destructeur » dans ce pays d’Afrique du Nord. Plusieurs chefs d’Etats et d’organisations internationales, dont le Secrétaire général de l’ONU, sont dans la capitale allemande pour une raison urgente : arrêter la spirale descendante de la Libye. Il y a un an, les Libyens – avec le soutien de la communauté internationale – prenaient des mesures pleines d’espoir pour faire avancer le pays vers une solution politique. Les parties libyennes s’étaient mises d’accord pour organiser des élections parlementaires et présidentielle avant la fin de l’année 2019. « Ces espoirs ont été anéantis en avril », a rappelé le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, en référence à l’offensive des forces de Khalifa Haftar contre celles du gouvernement d’accord national de Fayez al-Sarraj reconnu par les Nations Unies. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU publié à l’occasion de la journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien – le 29 novembre 2019

Le règlement du conflit israélo-palestinien demeure l’un des problèmes les plus complexes auxquels la communauté internationale doit faire face. Malheureusement, aucun progrès n’a été fait pendant l’année écoulée, tandis que la situation sur le terrain ne cesse de se dégrader. L’intensification des implantations illégales, les démolitions d’habitations palestiniennes et les souffrances généralisées infligées à la population de Gaza doivent cesser. L’établissement d’implantations dans le Territoire palestinien occupé, y compris à Jérusalem-Est, n’a pas de fondement juridique et constitue une violation flagrante du droit international, comme indiqué dans la résolution 2334 (2016) du Conseil de sécurité. Ces actes menacent la possibilité de créer un État palestinien sur la base des résolutions de l’ONU. Dans le même temps, il faut mettre un terme aux tirs de roquettes et de mortiers prenant les civils israéliens pour cibles de façon indiscriminée. للغة العربية، يرجى الضغط هنا Continuer la lecture

Des processus de réconciliation réussis contribuent à prévenir la résurgence de conflits, selon Guterres

Photo : ONU/ le Secrétaire général

Photo : ONU/ le Secrétaire général

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a souligné mardi que la réconciliation est capitale pour assurer la paix et la prospérité pour tous, lors d’un débat au Conseil de sécurité sur ce sujet. « Une réconciliation réussie contribue à éviter la répétition des conflits et à édifier des sociétés plus pacifiques, résilientes et prospères, en particulier à la suite de violences à grande échelle et de violations des droits de l’homme », a déclaré le chef de l’ONU lors de ce débat sur le rôle des processus de réconciliation dans le maintien de la paix et de la sécurité. Citant les exemples du Cambodge, du Rwanda, de l’Irlande du Nord et de la Bosnie-Herzégovine, le Secrétaire général a rappelé que les processus de réconciliation ont joué un rôle crucial dans la résolution des différends ethniques, religieux et politiques, permettant ainsi aux populations de vivre en paix. Continuer la lecture

Les femmes sont toujours exclues des processus de paix, déplore l’ONU

Photo ONUCI : Femmes Casques Bleues

Photo ONUCI : Femmes Casques Bleues

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mardi une résolution demandant aux Etats membres de favoriser l’inclusion et la participation pleines et véritables des femmes aux pourparlers de paix dont elles continuent d’être exclues. Adoptée par le Conseil à l’unanimité de ses membres, la résolution souligne que l’inclusion et la participation des femmes dans les processus de paix doivent être réalisées « dès le début et sur un pied d’égalité avec les hommes » et qu’elles doivent se produire « aussi bien au sein des délégations des parties aux négociations que dans les mécanismes mis sur pied aux fins de l’application et du suivi des accords ». Les engagements pris par le Conseil de sécurité pour accroître le rôle des femmes dans la prévention et le règlement des conflits ne se traduisent pas par de vrais changements à travers le monde, a déploré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, lors de la réunion du Conseil. للغة العربية، اضغط هنا Continuer la lecture

Au Moyen-Orient, l’ONU plaide pour un recours à la diplomatie préventive pour faire retomber les tensions

Photo : ONU

Photo : ONU

Devant le Conseil de sécurité, le Coordonnateur spécial de l’ONU pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, a déploré lundi l’absence de progrès vers un retour à des négociations entre Israéliens et Palestiniens alors que la région connait de fortes tensions. Nickolay Mladenov a déclaré que le conflit israélo-palestinien restait l’un des facteurs de l’extrémisme et de l’instabilité. L’occupation israélienne se poursuit et aucun progrès n’a été fait vers la réalisation d’une solution négociée de deux Etats (Israël et Palestine), a-t-il dit. « C’est une tragédie multigénérationnelle pour les peuples de cette terre », a dit l’envoyé de l’ONU. Sur le terrain, la situation a continué à se détériorer au mois de septembre et sans la perspective de négociations sur le statut final à l’horizon, les parties s’éloignent d’une solution viable de deux Etats, a prévenu M. Mladenov. للغة العرية، يرجى الضغط هنا Continuer la lecture

Le conflit israélo-palestinien reste enfermé dans une dangereuse paralysie qui exacerbe les tensions (ONU)

Photo : ONU/Rosemary DiCarlo, Secrétaire générale adjointe aux affaires politiques et à la consolidation de la paix

Photo : ONU/Rosemary DiCarlo, Secrétaire générale adjointe aux affaires politiques et à la consolidation de la paix

Devant le Conseil de sécurité, la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires politiques, Rosemary DiCarlo, a regretté mardi l’absence de progrès du processus de règlement du conflit entre Israéliens et Palestiniens et a mis en garde contre les risques accrus d’extrémisme et de tensions. « Le conflit israélo-palestinien reste enfermé dans une dangereuse paralysie qui alimente l’extrémisme et exacerbe les tensions en Israël et dans le territoire palestinien occupé », a-t-elle déclaré. Devant les Quinze, la cheffe des affaires politiques a souligné la gravité de la situation dans le territoire palestinien occupé et l’urgence de mesures concrètes pour inverser la trajectoire négative et favoriser la vision de deux États vivant côte à côte dans la paix et la sécurité. للغة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

La fin d’une mission de l’ONU dans un pays ne doit pas faire retomber les efforts de consolidation de la paix

Photo : DOMP/ONU

Photo : DOMP/ONU

Les phases de transitions liées au départ ou à la reconfiguration d’une mission des Nations Unies dans ne doivent pas être négligées, a indiqué jeudi le chef de l’ONU. « Les missions politiques spéciales et les opérations de maintien de la paix des Nations Unies comptent parmi nos outils les plus efficaces pour promouvoir et maintenir la paix et la sécurité internationales. Mais elles sont temporaires », a rappelé le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la consolidation de la paix. « Nous nous concentrons davantage sur les moments de transition, lorsque nos missions sont reconfigurées ou quittent un pays ». Continuer la lecture

Migrants tués en Libye : le chef de l’ONU réclame une enquête indépendante

Photo : OCHA

Photo : OCHA

Le Secrétaire général de l’ONU,  António Guterres, s’est dit scandalisé mercredi par les informations selon lesquelles au moins 44 migrants et réfugiés, y compris des femmes et des enfants, auraient été tués et plus de 130 blessés à la suite de frappes aériennes contre un centre de détention pour migrants à Tajoura, à l’est de Tripoli, en Libye, et a réclamé une enquête indépendante. « Il condamne cet incident horrible avec la plus grande fermeté. Il exprime ses plus sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse. « Le Secrétaire général appelle à une enquête indépendante sur les circonstances de cet incident, afin de garantir que les coupables soient traduits en justice, notant que l’ONU avait fourni les coordonnées exactes du centre de détention aux parties en conflit », a-t-il ajouté. Continuer la lecture

Message du le Secrétaire général diffusé à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence sexuelle en temps de conflit  – 19 juin 2019

Anotonio Guterres, Secrétaire général de l’ONU

La violence sexuelle en temps de conflit, qui menace notre sécurité à tous, est une honte pour l’humanité. Utilisée comme tactique de guerre, elle terrorise les populations et déstabilise les sociétés.  Ses conséquences – traumatismes, stigmatisation, pauvreté, problèmes de santé à long terme et grossesses non désirées – peuvent se répercuter sur plusieurs générations. En cette Journée internationale pour l’élimination de la violence sexuelle en temps de conflit, nous devons être à l’écoute des victimes et prendre acte de leurs besoins et de leurs revendications. Ces victimes, qui sont pour la plupart des femmes et des filles, mais comptent aussi des hommes et des garçons, nous demandent de les aider à accéder aux services de santé nécessaires à leur survie, et à obtenir justice et réparation. Aujourd’hui, nous rendons également hommage à celles et ceux qui travaillent en première ligne pour aider les victimes à reconstruire leur vie. Nous devons mener une action plus concertée au niveau mondial pour amener les auteurs de ces actes à en répondre et lutter contre l’inégalité de genre, qui alimente ces atrocités. Ensemble, nous pouvons et nous devons faire en sorte que l’impunité fasse place à la justice et l’indifférence, à l’action. Je vous remercie. Continuer la lecture

دراسة جديدة: خمس سكان المناطق المتأثرة بالصراع يعانون من أمراض الصحة العقلية 

الصورة : منظمة الحة العالمية

أمراض الصحة العقلية

يعاني واحد من كل خمسة أشخاص، أو 22%، ممن يعيشون في منطقة متأثرة بالنزاع من الاكتئاب والقلق واضطراب ما بعد الصدمة والاضطراب الثنائي القطب أو الفصام، وهي أرقام أعلى بكثير من التقديرات العالمية لظروف الصحة العقلية هذه بين عامة السكان، حيث تبلغ واحدا من بين كل 14 شخصا. تستند هذه التقديرات الحديثة إلى تحليل نشر في مجلة لانسيت العلمية لـ 129 دراسة وبيانات من 39 دولة نشرت بين عامي 1980 وأغسطس 2017. وتسلط الدراسة الضوء على الحاجة إلى زيادة الاستثمار بصورة مطردة في تطوير خدمات الصحة العقلية في المناطق المتأثرة بالصراع، حيث يعاني أيضا حوالي 9% من السكان هناك من حالة صحية عقلية متوسطة إلى شديدة. “وتوفر الدراسة الجديدة أدق التقديرات المتاحة اليوم عن انتشار حالات الصحة العقلية في مناطق النزاع”، حسبما قالت المؤلفة الرئيسية للدراسة فيونا تشارلسون. وأضافت الباحثة في جامعة كوينزلاند في أستراليا ومعهد المقاييس الصحية والتقييم بالولايات المتحدة الأميركية: Continuer la lecture