Archives de catégorie : Changements climatiques

Les foudroiements extraordinaires « mégaflash » couvrent plusieurs centaines de kilomètres, battant des records

Photo : OMM

Photo : OMM

De nouveaux records de coups de foudre extrêmes, ou “mégaflashes”, en 2019 ont été officialisés, faisant plus que doubler la taille et la durée des précédents records, a annoncé cette semaine l’agence météorologique de l’ONU, l’OMM. Fermer les fenêtres et couvrir les oreilles de votre animal de compagnie, pendant le tonnerre qui a suivi, n’aurait probablement pas fait une grande différence pour quelqu’un coincé au milieu de l’éclair qui s’est développé continuellement au-dessus du nord de l’Argentine le 4 mars 2019, d’une durée impressionnante de 16,73 secondes. Et l’éclair qui s’est étendu sur plus de 700 kilomètres (400 miles) à travers le sud du Brésil le 31 octobre dernier, était équivalent à la distance entre Boston et Washington aux États-Unis, ou entre Londres, en Angleterre, et Bâle, en Suisse. Continuer la lecture

L’Agence météo de l’ONU valide provisoirement le record de température du cercle arctique à Verkhoyansk

Photo : Deutscher Wetterdienst/Karolin Eichler

Photo : Deutscher Wetterdienst/Karolin Eichler

L’Agence météorologique des Nations Unies a validé, mardi, à titre provisoire le record de température répertorié à Verkhoyansk, au-dessus du cercle polaire arctique. Cette ville russe a enregistré une température de 38°C le samedi 20 juin dernier. Si cela se confirme, il s’agira d’un record absolu. « L’Organisation météorologique mondiale (OMM) cherche à vérifier les informations faisant état d’un nouveau record de température de 38° Celsius dans l’Arctique, dans la ville russe de Verkoyansk, au milieu d’une vague de chaleur sibérienne exceptionnelle et d’une augmentation de l’activité des feux de forêt », a déclaré Clare Nullis, porte-parole de l’OMM au cours d’un point de presse à Genève. Randy Cerveny, professeur à l’université de l’Etat de l’Arizona et expert de l’OMM a admis que l’Agence onusienne « acceptait de manière préliminaire l’observation comme un nouvel extrême, en attendant un examen plus approfondi ». Continuer la lecture

Deuxième hackathon « Earth Hacks » organisé par les Nations unies en partenariat avec GoMyCode les 20 et 21 juin 2020

Les Nations unies en Tunisie organisent, en partenariat avec GoMyCode, le deuxième hackathon « Earth Hacks » les 20 et 21 juin 2020, qui cette fois se déroulera en ligne. L’initiative du « Earth Hacks » s’inscrit dans le cadre de la célébration du 75ème anniversaire des Nations unies lancée par le Secrétariat Général de l’ONU, et qui s’étend tout au long de l’année 2020. Cette célébration vise à créer des débats mondiaux autour de questions qui nous concernent tout.e.s, tels que le changement climatique ou la préservation de l’environnement. Dans ce contexte, l’ONU en Tunisie a démarré la célébration du 75ème anniversaire autour de plusieurs hackathon « Earth Hacks ». En appui de la jeunesse tunisienne, la série des « Earth Hacks » vise à répondre aux défis environnementaux actuels avec des solutions technologiques. À travers cet événement, les participant.e.s contribueront aussi à la mise en place des Objectifs du développement durable en Tunisie. Pendant 24 heures, il.elle.s développeront des outils technologiques ayant pour but de préserver la l’environnement en Tunisie. Continuer la lecture

Journée contre la désertification ( : l’ONU appelle à réduire l’empreinte écologique humaine

A l’occasion de la Journée de lutte contre la désertification et la sécheresse, le Secrétaire général des Nations Unies a appelé mercredi à conclure un « nouveau pacte en faveur de la nature ». « La santé de l’humanité dépend de celle de la planète. Or, aujourd’hui, notre planète est malade », a averti António Guterres, signalant qu’à l’échelle mondiale, 70 % des terres ont été transformées par l’activité humaine. L’expansion, l’enrichissement et l’urbanisation de la population font exploser la demande de terres destinées à la production d’aliments, de fourrage pour les animaux et de fibres pour la fabrication de vêtements, explique l’ONU. En parallèle, la santé et la productivité des terres arables existantes se détériorent, un phénomène aggravé par le changement climatique.  « Quelques 3,2 milliards de personnes sont touchées par la dégradation des terres », a rappelé M. Guterres. Les modes de consommation et les habitudes de vie doivent changer si nous voulons disposer de suffisamment de terres cultivables pour satisfaire aux besoins des dix milliards d’habitants que comptera la planète d’ici 2050, a-t-il dit. للغــة العربيـــة، أنقـــر هنا Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU publié à l’occasion de la journée mondiale de l’océan – 8 juin 2020

La pandémie du COVID-19 nous rappelle avec force les liens intimes qui nous rattachent les uns aux autres, ainsi qu’à la nature. Alors que nous nous employons à stopper la pandémie et à reconstruire en mieux, nous avons une occasion sans précédent – et la responsabilité – d’amender notre relation avec le monde naturel, y compris les mers et les océans de la planète. Nous dépendons des océans pour l’alimentation, les moyens de subsistance, le transport et le commerce. Les océans sont les poumons de notre planète et son plus grand puits de carbone et, à ce titre, ils contribuent de façon essentielle à réguler le climat mondial. Aujourd’hui, le niveau de la mer monte à cause des changements climatiques, si bien que, dans des pays de faible élévation et dans des villes et villages côtiers du monde entier, des vies et des moyens de subsistance sont en péril. Les océans deviennent de plus en plus acides, ce qui fait peser une menace sur la biodiversité marine et les chaînes alimentaires essentielles. La pollution plastique est quant à elle omniprésente. للغة العربية، انقر هنا Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU publié à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement – 5 juin 2020

Photo : ONU

Photo : ONU

Le message que la nature nous envoie est on ne peut plus clair. En abîmant le monde, nous courons à notre propre perte. La dégradation des habitats et l’appauvrissement de la biodiversité s’accélèrent. Les perturbations climatiques sont de pire en pire. Les incendies, les inondations, les sécheresses et les super tempêtes sont plus fréquents et plus destructeurs. Les océans se réchauffent et s’acidifient, détruisant les écosystèmes coralliens. Et maintenant, un nouveau coronavirus fait rage, en dévastant sur son passage notre santé, nos moyens de subsistance. Si nous voulons prendre soin de l’humanité, nous DEVONS prendre soin de la nature. Le moment est venu pour la communauté mondiale d’opérer un tournant radical. Nous devons repenser nos manières d’acheter et de consommer. Adopter des habitudes et des modèles agricoles et commerciaux durables. Protéger les espaces sauvages et la faune qui existent encore. Et faire en sorte que l’avenir soit vert et résilient. Nous devrons reconstruire en mieux, et redonner à la nature sa juste place, au cœur de notre processus de décision. En cette Journée mondiale de l’environnement, le moment est venu de donner la priorité à la Nature. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

L’eau, élément essentiel de la solution aux changements climatiques

Photo/ONU : Journée mondiale de l'eau 2020

Photo/ONU : Journée mondiale de l’eau 2020

A l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, les Nations Unies ont lancé un rapport phare qui affirme que les changements climatiques vont affecter la disponibilité, la qualité et la quantité d’eau nécessaires aux besoins humains élémentaires, portant ainsi atteinte à l’assainissement de milliards de personnes. Le nouveau Rapport mondial de l’ONU sur la mise en valeur des ressources en eau appelle à un engagement plus concret des États pour relever ce défi et propose des solutions ancrées dans des stratégies d’adaptation et d’atténuation.  « On aurait tort de ne voir la question de l’eau que sous l’angle d’un problème ou d’une insuffisance. Une meilleure gestion de l’eau peut appuyer les efforts visant à atténuer et à s’adapter aux effets des changements climatiques”, a déclaré a cette occasion la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay. Le rapport avertit qu’une telle détérioration de la situation risque d’entraver l’Objectif numéro six du Programme de développement durable de l’ONU à l’horizon 2030, qui vise à garantir l’accès à l’eau potable et à l’assainissement pour tous d’ici dix ans. Continuer la lecture

Répercussions croissantes du changement climatique sur l’atmosphère, les terres et les océans (OMM)

Photo : OMM

Photo : OMM

Un nouveau rapport élaboré par l’Organisation météorologique mondiale (OMM) et ses partenaires attire l’attention sur les manifestations physiques du changement climatique, telles que l’augmentation de la chaleur océanique et continentale, l’accélération de l’élévation du niveau de la mer et la fonte des glaces. Le rapport a été présenté mardi lors d’une conférence de presse du Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres,  et du Secrétaire général de l’OMM, Petteri Taalas, au siège de l’ONU à New York. Le document réunit des informations sur les impacts des phénomènes météorologiques et climatiques sur le développement socio-économique, la santé humaine, les migrations et les déplacements de population, la sécurité alimentaire et les écosystèmes terrestres et marins. للغة العربية، أنقر هنا Continuer la lecture

Climat : l’OMM annonce des températures supérieures à la moyenne sans l’influence d’El Niño

Photo : OMM

Photo : OMM

De nombreuses régions du monde devraient connaître des températures supérieures à la moyenne dans les mois à venir, même en l’absence du phénomène El Niño, connu pour réchauffer le climat, a déclaré lundi l’Organisation météorologique mondiale (OMM). « Pour la période de mars à mai 2020, la probabilité que les conditions restent neutres par rapport au phénomène El Niño oscillation australe (ENSO) est de 60 %, tandis que la probabilité d’occurrence d’un épisode El Niño est de 35 % et celle d’un épisode La Niña de 5 % », a précisé l’OMM dans son bulletin Info-Niño/Niña. L’OMM indique que pour la période de juin à août 2020, la probabilité d’un maintien de conditions neutres est de 55 %, tandis que celle d’un épisode El Niño ou La Niña passe à 20–25 %. Continuer la lecture

أمينة محمد: تغير المناخ يؤثر سلبا على الموائل الطبيعية في زيمبابوي

الصورة : الأمم المتحدة/ السيدة أمينة محمد

الصورة : الأمم المتحدة/ السيدة أمينة محمد

“حيوانات أفريقيا تعاني، إلى جانب البشر، بشكل كبير من آثار تغير المناخ”. هذا ما صرحت نائبة الأمين العام للأمم المتحدة أمينة محمد، يوم الأحد من زيمبابوي. مع استمرار ارتفاع درجات الحرارة العالمية والبحث عن حلول لوقف هذه الوتيرة، زارت نائبة الأمين العام للأمم المتحدة منتزه هوانج الوطني الذي تبلغ مساحته 14,651 كيلومترا مربعا، أي نصف مساحة بلجيكا تقريبا. وقالت: “لقد رأينا ما الذي يحدثه التغير المناخي لبيئتنا وسبل عيشنا. لقد رأينا كيف يطارد تغير المناخ المنتزه؛ ولمسنا درجة الحرارة المرتفعة في هوانج، والمياه، وحتى هجرة الحيوانات والناس”. وفي ظل أنماط مناخية غير موثوقة تؤدي إلى انخفاض هطول الأمطار، قال هيلاري ماديري من مكتب الحدائق الوطنية والحياة البرية إن أكثر من 400 نوع من الطيور و150 نوعا من الثدييات – 45000 منهم من الأفيال- تعاني. Continuer la lecture