Archives de catégorie : Assistance humanitaire

L’ONU célèbre les 20 ans de l’entrée en vigueur de la Convention sur l’interdiction des mines antipersonnel

Photo : ONU/MINUSS

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est félicité de la célébration du 20e anniversaire, le 1er mars, de l’entrée en vigueur de la Convention sur l’interdiction des mines antipersonnel. La Convention a été adoptée à Oslo, en Norvège, le 18 septembre 1997 et interdit l’acquisition, la production, le stockage et l’utilisation des mines antipersonnel. Elle a été ouverte à signature en décembre 1997 et est entrée en vigueur le 1er mars 1999. Malgré le large soutien international envers ce document, il y a encore des États producteurs et/ou utilisateurs de mines antipersonnel qui refusent d’adhérer au texte.  Continuer la lecture

Mettre fin à l’apatridie en Afrique de l’Ouest d’ici 2024 est réalisable, selon le HCR

Mettre fin à l’apatridie en Afrique de l’Ouest d’ici 2024 est un objectif « ambitieux, mais réalisable », a déclaré mercredi l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), à l’occasion du quatrième anniversaire de l’adoption de la Déclaration d’Abidjan sur l’éradication de l’apatridie. « Quatre ans après l’engagement de mettre fin à l’apatridie en Afrique de l’Ouest à l’horizon 2024, des milliers de personnes ont bénéficié de la résolution prise par ces États de s’assurer que toute personne dans la région puisse accéder à une nationalité », a estimé le HCR. Continuer la lecture

Libye : l’ONU sollicite plus de 200 millions de dollars pour l’aide humanitaire en 2019

Photo : UNOCHA

Les Nations Unies et les autorités libyennes ont lancé conjointement mardi un appel de fonds de 202 millions de dollars pour financer l’assistance humanitaire fournie à plus d’un demi-million de personnes en Libye. Ces fonds « permettront aux organismes humanitaires de fournir une aide à plus de à plus de 550.000 personnes vulnérables dans ce pays, notamment sur le plan sanitaire, de l’approvisionnement en eau, du logement et de l’éducation », a déclaré le porte-parole du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) à Genève, Jens Laerke. للنسخة العربية، يرجى النظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

Migrants : plus de 350 décès dans le monde depuis le début de l’année (OIM)

Photo : OIM

Au moins 354 migrants et réfugiés sont morts dans le monde depuis le 1er janvier 2019, a annoncé mardi l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Ce chiffre « inclut 125 personnes qui se sont noyées la semaine dernière alors qu’elles tentaient d’émigrer vers quatre régions différentes du monde : le golfe d’Aden, la frontière Colombie-Panama, la frontière Etats-Unis-Mexique et dans les Caraïbes », a déclaré Joel Millman, porte-parole de l’OIM lors d’un point de presse à Genève. Continuer la lecture

Il faut protéger les enfants réfugiés et migrants qui effectuent des voyages périlleux vers l’Europe (UNICEF)

Photo : UNICEF

L’UNICEF a exhorté lundi les gouvernements européens à convenir d’une approche régionale pour mieux protéger les enfants réfugiés et migrants qui continuent de faire face à de graves dangers et aux violations de leurs droits fondamentaux lors de dangereux voyages et à leur arrivée en Europe. On estime qu’environ 400 enfants réfugiés et migrants – une moyenne de 29 enfants par jour – sont arrivés sur les côtes de la Grèce, de l’Italie et de l’Espagne rien que pendant les deux premières semaines de janvier. Les enfants endurent des voyages particulièrement périlleux en raison du froid et des eaux agitées pendant les mois d’hiver, a souligné le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) dans un communiqué de presse. للغة العربية، أنظر أسفل الصفحة

Continuer la lecture

Réfugiés et migrants plus exposés aux maladies que les populations des pays d’accueil (OMS)

Photo : UNHCR

Les réfugiés et les migrants, même s’ils sont sans doute en bonne santé, peuvent être exposés à un risque de maladie lorsqu’ils sont en transit ou séjournent dans les pays d’accueil. Cela est dû à de mauvaises conditions de vie ou à des ajustements dans leur mode de vie. C’est la conclusion du premier rapport sur la santé des réfugiés et des migrants, publié aujourd’hui par le Bureau régional de l’OMS pour l’Europe. À partir de l’examen de plus de 13.000 documents, le rapport fait la synthèse des dernières données disponibles sur la santé des réfugiés et des migrants en Europe, ainsi que des progrès réalisés par les pays pour promouvoir leur santé. Il a été élaboré en partenariat avec l’Institut national italien de la santé, de la migration et de la pauvreté (INMP). للغة العربية، أنظر أسفل الصفحة

Continuer la lecture

Conférence de Marrakech : pour des migrations plus sûres et plus dignes

Louise Arbour : la conférence de Marrakech

Des responsables politiques du monde entier se réuniront à Marrakech, au Maroc, à partir de ce week-end, pour une conférence  convoquée par l’ONU avec pour objectif d’adopter officiellement un pacte global visant à rendre les migrations plus sûres et plus dignes pour tous. Le texte de l’accord, appelé Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, a été approuvé par les États membres sous les auspices de l’Assemblée générale des Nations unies en juillet dernier et a été salué par le Secrétaire général, António Guterres, comme « une réalisation importante ». Ce Pacte mondial non contraignant repose sur des valeurs telles que la souveraineté des États, le partage des responsabilités, la non-discrimination et les droits de l’homme. Il reconnaît qu’une approche coopérative est nécessaire pour optimiser les avantages globaux de la migration, tout en atténuant ses risques et ses défis pour les individus et les communautés des pays d’origine, de transit et de destination. Version arabe, défilez vers le bas Continuer la lecture

Le HCR nomme ses deux premiers Parrain et Marraine : S.A.R la Princesse Sarah Zeid et le Vénérable Vudhijaya Vajiramedhi

Photo : UNHCR

Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, a officiellement nommé aujourd’hui Son Altesse Royale la Princesse Sarah Zeid de Jordanie et le Vénérable Vudhijaya Vajiramedhi, un moine bouddhiste thaïlandais très respecté, en tant que ses premiers Parrain et Marraine, rendant ainsi hommage à leur action et à leurs activités de plaidoyer en faveur de millions de réfugiés. Le titre honorifique de Parrain ou de Marraine est attribué à des personnalités qui ont apporté leur soutien au HCR et aux réfugiés, en consacrant une grande partie de leur temps à diffuser des informations et des connaissances au sujet des réfugiés. Leur rôle consiste à influencer l’opinion publique et à transformer les attitudes négatives envers les réfugiés, encourageant ainsi les individus à soutenir le travail du HCR.  Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Le monde ne peut rester les bras croisés devant la tragédie humaine qui se passe au Yémen : Briefing sur la sécurité alimentaire et les migrations à l’attention des Représentants permanents de l’ONU à New York

Photo : OCHA

 «La communauté internationale peine à mettre un terme à la faim comme le prouve la crise que traverse actuellement le Yémen», a déclaré M. José Graziano da Silva, Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, lors d’un briefing de haut niveau sur l’insécurité alimentaire destiné aux Etats membres, au siège des Nations Unies à New York. «Nous sommes témoins d’une tragédie humaine sans précédent», a indiqué M. José Graziano da Silva à New York, faisant référence au conflit en cours au Yémen qui pourrait voir près de 14 millions de personnes se retrouver face à une situation de grave insécurité alimentaire, y compris des enfants qui feraient face à des niveaux extrêmes de faim. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Méditerranée occidentale : les décès de migrants ont doublé cette année par rapport à 2017 (OIM)

Photo : ONU

Selon l’Agence des Nations Unies pour les migrations (OIM), la mer Méditerranée reste l’une des voies les plus meurtrières pour les migrants, malgré la baisse du trafic sur la partie centrale. D’après le Projet de l’OIM sur les migrants disparus (MMP), en date du 24 octobre, 1.969 migrants « irréguliers » sont morts en Méditerranée, dont plus des deux tiers dans les eaux entre l’Afrique du Nord et la Sicile. Mais la voie de la Méditerranée occidentale reste la plus meurtrière parmi les routes méditerranéennes menant en Europe. « Depuis le début de l’année, 547 personnes ont péri dans la Méditerranée occidentale. Ce chiffre s’élevait à 224 pour toute l’année 2017 », a déclaré le porte-parole de l’OIM, Joel Millman, lors d’un point de presse vendredi à Genève. Continuer la lecture