Archives de catégorie : Armes légères

Le chef de l’ONU exhorte à interdire les armes autonomes qui tuent

Photo : ONU

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a vivement engagé les experts en intelligence artificielle (IA) réunis lundi à Genève à poursuivre leurs travaux visant à restreindre le développement de systèmes d’armes autonomes meurtriers, ou LAWS, comme on les appelle aussi. Dans un message adressé au Groupe d’experts gouvernementaux, le chef de l’ONU a déclaré que « les machines qui ont le pouvoir et la discrétion de tuer sans intervention humaine sont politiquement inacceptables, moralement répugnantes et devraient être interdites par le droit international ». Les machines qui ont le pouvoir et la discrétion de tuer sans intervention humaine sont politiquement inacceptables, moralement répugnantes – António Guterres, Secrétaire général de l’ONU. للنسخة العربية، يرجى النظر اسفل الصفحة Continuer la lecture

L’ONU célèbre les 20 ans de l’entrée en vigueur de la Convention sur l’interdiction des mines antipersonnel

Photo : ONU/MINUSS

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est félicité de la célébration du 20e anniversaire, le 1er mars, de l’entrée en vigueur de la Convention sur l’interdiction des mines antipersonnel. La Convention a été adoptée à Oslo, en Norvège, le 18 septembre 1997 et interdit l’acquisition, la production, le stockage et l’utilisation des mines antipersonnel. Elle a été ouverte à signature en décembre 1997 et est entrée en vigueur le 1er mars 1999. Malgré le large soutien international envers ce document, il y a encore des États producteurs et/ou utilisateurs de mines antipersonnel qui refusent d’adhérer au texte.  Continuer la lecture

Le Conseil de sécurité soutient l’initiative de l’Union africaine visant à faire taire les armes en Afrique

Photo : ONU

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté mercredi une résolution dans laquelle il salue la détermination de l’Union africaine (UA) à débarrasser l’Afrique des conflits et à « faire taire les armes » d’ici à 2020. Cette résolution a été adoptée à l’unanimité au début d’un débat public, qui a vu une cinquantaine d’orateurs afficher leur optimisme sur l’avenir du continent. « Un vent d’espoir souffle aujourd’hui en Afrique », a déclaré la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires politiques et à la consolidation de la paix, Rosemary DiCarlo, devant les membres du Conseil. Elle a cité la récente tenue d’élections pacifiques et les trêves observées dans les conflits, mais aussi la création d’entreprises, l’accès à l’éducation, la baisse de la mortalité infantile ou bien encore le lancement de la Zone de libre-échange continentale africaine. للنسخة العربية، انظر أسفل الصفحة Continuer la lecture

Enfants soldats : l’ONU et l’UE unies pour mettre fin à ce fléau

Photo : ONU

Les Nations Unies et l’Union européenne (UE) ont réitéré mardi leur engagement à œuvrer de concert afin de mettre fin au recrutement et à l’utilisation d’enfants soldats et appuyer efficacement la réintégration de ces derniers à la vie civile. À l’occasion de la Journée internationale contre l’utilisation d’enfants soldats (12 février), les deux organisations se sont engagées à être « mieux équipées et plus complémentaires » dans la lutte contre ce fléau. Continuer la lecture

La Première Commission adopte ses projets de résolution sur les armes classiques

Photo : ONU

La Première Commission (désarmement et sécurité internationale) a poursuivi, aujourd’hui, l’examen de ses projets de résolution avec l’adoption de huit textes sur les armes classiques, dont deux très largement commentés portant respectivement sur le Traité sur le commerce des armes et sur l’application de la Convention sur les armes à sous-munitions. Adopté par 151 voix pour, zéro voix contre et 30 abstentions, le projet sur le Traité sur le commerce des armes invite notamment tous les États qui ne l’ont pas encore fait à ratifier, à accepter ou à approuver le Traité sur le commerce des armes dans l’objectif de son universalisation. Continuer la lecture

Désarmement: l’ONU salue «les signes d’un nouveau souffle»

Photo : ONU

À l’ouverture de la session 2018 de la Commission du désarmement, le Haut-Représentant adjoint de l’ONU aux affaires de désarmement (UNODA), Thomas Markram, a souligné lundi que des mesures de désarmement et de contrôle sont plus que jamais vitales. Risques de péril nucléaire dans la péninsule coréenne, manque de respect des engagements sur le contrôle stratégique des armements, usage en toute impunité des armes chimiques en Syrie, accélération des avancées scientifiques et technologiques, c’est dans ce contexte que le Secrétaire général de l’ONU a annoncé son intention de mettre en place un « désarmement qui sauve des vies », dont le programme sera révélé par UNODA au printemps. version arabe en bas de la page. Continuer la lecture

A Genève, le chef de l’ONU appelle à donner une nouvelle impulsion au désarmement mondial

Conférence sur le désarmement au Palais des Nations, à Genève

La communauté internationale a besoin « d’urgence d’une nouvelle vision commune de désarmement » face aux tensions, notamment sur le nucléaire, a déclaré lundi le Secrétaire général de l’ONU António Guterres, qui a annoncé qu’il préparait une nouvelle initiative. Cette initiative vise « à donner une nouvelle impulsion au programme mondial de désarmement », a dit M. Guterres à l’ouverture de la nouvelle session de la Conférence du désarmement à Genève. Continuer la lecture

Journée Internationale des enfants soldats – 12 février (UNICEF)

Journée Internationale des enfants soldats

Photo : UNICEF

Un enfant soldat, c’est quoi ?

Au terme « enfant soldat », on préfère aujourd’hui le terme d’« enfant associé à une force ou un groupe armés ». En effet, l’utilisation abusive des enfants en cas de conflits ne se limite pas au port d’arme ni à la participation directe au conflit. Certains enfants, garçons et filles, sont utilisés comme messagers, espions, porteurs, cuisiniers, voire comme bouclier ou comme objet sexuel. C’est particulièrement le cas dans les groupes armés non-étatiques comme les rebelles, les guérillas, les groupes terroristes, etc. Certains enfants sont kidnappés ou recrutés de force, tandis que d’autres rejoignent les groupes armés parce qu’ils pensent ne pas avoir d’autre choix ou qu’ils se laissent influencer par de fausses promesses . Ce sont souvent des enfants pauvres, discriminés, abusés et traumatisés à vie. Continuer la lecture

دعوة إلى تعزيز الإرادة السياسية في اليوم الدولي للقضاء على تجنيد الأطفال -12 فيفري

صورة : الأمم المتحدة

خلال عام 2017 تم تسريح وإعادة إدماج أكثر من 5000 طفل استخدمتهم القوات والجماعات المسلحة في العمليات القتالية. يأتي ذلك بفضل التزام المجتمع الدولي بإنهاء تجنيد واستخدام الأطفال في الصراعات المسلحة. وفي اليوم الدولي لإنهاء استخدام الأطفال كجنود، قالت فيرجينيا غامبا الممثلة الخاصة للأمين العام المعنية بالأطفال والصراعات المسلحة “يمكن تحرير الأطفال من القوات والجماعات المسلحة من خلال عملية إعادة إدماج شاملة، تتضمن توفير الدعم الطبي والنفسي-الاجتماعي بالإضافة على البرامج التعليمية والتدريبية.” وأضافت غامبا “بدون إرادة سياسية ومالية قوية تجاه عملية إعادة الإدماج، فإن تجنيد الأطفال قد يتكرر للأسف في كثير من حالات الصراع.” Continuer la lecture

Le Conseil de sécurité examine les conséquences de l’utilisation abusive et de la circulation illicite des armes légères et de petit calibre

Affiche de la Conférence

Photo : ONU

Le Conseil de sécurité a organisé, cet après-midi, une réunion sur les armes légères et de petit calibre, « facteur déterminant des crises », selon la Haut-Représentante pour les affaires de désarmement, Mme Izumi Nakamitsu, venue présenter le dernier rapport* du Secrétaire général sur cette question.  Si la tenue régulière d’un débat spécifiquement consacré aux armes légères et de petit calibre est essentielle pour en faire un chantier prioritaire, M. António Guterres se dit également favorable à ce que la question du commerce illicite, de l’utilisation abusive et de l’accumulation excessive des armes soit inscrite à l’ensemble des débats pertinents du Conseil.  Continuer la lecture