10 décembre 2019, journée des droits de l’homme : message de la Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme

Photo : HCDH

Photo : HCDH

Faire entendre sa voix est indispensable pour bâtir un avenir de paix, de justice et de développement durable. Cette année a été marquée par un important élan de militantisme, notamment de la part des jeunes. Dans toutes les régions, l’espoir guide nos actions. De l’accélération de la crise climatique à la lutte contre les inégalités et les institutions répressives. Du droit de prendre des décisions éclairées concernant notre propre corps au droit de participer à l’élaboration de politiques pour nos pays. J’admire le courage, les principes et la clarté dont font preuve les femmes, les hommes et les jeunes qui prennent la parole pacifiquement pour plus de liberté et de justice.

Leur voix incarne les droits de l’homme – un mouvement qui repose fondamentalement sur la volonté d’assurer la dignité et l’égalité pour tous.

Les décideurs du monde entier doivent écouter ces appels. Et ils doivent y répondre en établissant des politiques plus efficaces et davantage fondées sur des principes.

Nous avons le droit de vivre à l’abri de toute forme de discrimination pour quelque motif que ce soit. Nous avons le droit d’avoir accès à l’éducation, à des soins de santé, à des débouchés économiques et à un niveau de vie décent.

Ce sont nos moyens de subsistance, notre avenir, nos libertés, notre sécurité et notre environnement qui sont en jeu.

Nous devons nous mobiliser partout dans le monde – de manière pacifique et déterminée – afin de faire de notre société un monde où règnent les droits, la dignité la liberté de choix pour tous.

C’est avec une détermination renouvelée que nous devons tous défendre les droits de l’homme.