Le Secrétaire général Antonio Guterres : Message du Nouvel An pour 2019

Antonio Guterres, le nouveau Secrétaire général de l’ONU
Le Secrétaire général de l’ONU

Chères citoyennes et chers citoyens du monde, Je vous souhaite une nouvelle année heureuse, paisible et prospère. L’année dernière, à cette période, j’avais émis un signal d’alerte rouge.  Les dangers que j’avais mentionnés persistent toujours. Pour beaucoup d’entre nous, nous traversons une période d’angoisse et notre monde est mis à rude épreuve. Les changements climatiques nous dépassent. Les divisions géopolitiques s’accentuent, rendant les conflits plus difficiles à résoudre. Un nombre record de personnes se déplacent en quête de sécurité et de protection. Les inégalités se creusent. Nombreux sont ceux qui remettent en cause un monde dans lequel une poignée de personnes possèdent une richesse équivalant à celle de la moitié de l’humanité.

L’intolérance est à la hausse. La confiance est en baisse. Cependant, il y a aussi quelques lueurs d’espoir. Les pourparlers sur le Yémen ont créé un espoir pour la paix.

L’accord signé à Riyadh en septembre entre l’Éthiopie et l’Érythrée a permis d’apaiser les longues tensions et a entraîné des possibilités améliorées pour toute la région.

Et l’accord entre les protagonistes du conflit au Soudan du Sud a revitalisé les chances pour la paix, débouchant sur plus de progrès au cours des quatre derniers mois qu’au cours des quatre années précédentes. Les Nations Unies ont pu rassembler les pays à Katowice pour approuver le Programme de Travail pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur les changements climatiques. A présent nous avons besoin d’accroître les ambitions pour vaincre cette menace qui pèse sur l’existence de l’humanité. Il est temps de saisir notre dernière chance. Il est temps d’arrêter l’emballement incontrôlé des changements climatiques.

Ces dernières semaines, les Nations unies ont également facilité l’adoption d’accords mondiaux historiques sur les migrations et les réfugiés, qui aideront à sauver des vies et à vaincre des préjugés inacceptables. Partout les gens se mobilisent en faveur des objectifs de développement durable, qui constituent notre programme mondial en faveur de la paix, de la justice et de la prospérité sur une planète saine.

Quand la coopération internationale fonctionne, le monde est vainqueur. En 2019, l’Organisation des Nations Unies continuera de rassembler les peuples, de jeter des ponts et de créer des espaces pour des solutions. Il nous faut maintenir le cap. Et ne jamais abandonner.

Au moment d’entamer cette nouvelle année, prenons la résolution de faire face aux menaces, de défendre la dignité humaine et de bâtir ensemble un avenir meilleur. Je vous souhaite, ainsi qu’à vos familles, santé et paix pour la nouvelle année.