Yémen : l’ONU se félicite de l’engagement des parties au conflit à participer à des pourparlers de paix

L’Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Yémen, Ismail Ould Cheikh Ahmed, s’est félicité jeudi de l’engagement du gouvernement du Yémen, des Houthis et du Congrès général du peuple à se joindre à des pourparlers de paix qu’il réunira dans la région la semaine prochaine.

Les pourparlers de paix, pour lesquels une date et un lieu seront annoncés dans les prochains jours, visent à créer un cadre pour un accord sur les mécanismes de mise en œuvre de la résolution 2216 du Conseil de sécurité des Nations Unies, un cessez-le-feu et la reprise d’une transition politique pacifique , conformément à l’initiative et au mécanisme de mise en œuvre du Conseil de coopération du Golfe et des résultats de la Conférence de dialogue national.

L’Envoyé spécial s’est félicité dans une déclaration à la presse « de la décision du Président yéménite Abdu Rabbo Mansour Hadi et des autres parties prenantes yéménites à participer aux pourparlers ».

Il a exhorté les participants aux pourparlers à s’impliquer « de manière constructive et de bonne foi, en reconnaissant la nécessité ou une fin rapide de la violence qui a entraîné des niveaux intolérables de souffrance pour le peuple yéménite ».

Ismail Ould Cheikh Ahmed s’est dit très reconnaissant de l’appui des Etats de la région et de la communauté internationale et de leurs efforts pour aider les Yéménites à trouver un moyen de sortir du conflit actuel.