Libye : l’envoyé de l’ONU annonce des résultats « tangibles » en faveur d’un accord politique

Des résultats « tangibles » ont été obtenus en faveur d’un accord politique en Libye, a salué mardi soir le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour ce pays, Bernardino León, tout en ajoutant que des solutions concrètes ne seront envisagées(…) 

qu’une fois l’adoption finale de l’accord par l’ensemble des parties effectuée.

Lors d’une conférence de presse à Istanbul, en Turquie, suite à une réunion avec une délégation du Congrès national général (CNG), le chef de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a qualifié son entretien avec le CGN de « discussion très franche et très ouverte ».

« Nous avons discuté des différents éléments, différentes remarques, différents commentaires – dans certains cas des différences – et des possibilités ou des différentes façons dont la MANUL propose de répondre à ces différences », a déclaré M. León.

Cela fait sept mois que la MANUL a lancé un processus de dialogue politique inter-libyen dans l’espoir de trouver une solution pacifique au conflit.

La semaine dernière, le CNG n’avait pas assisté au dernier cycle de pourparlers de paix inter-libyens organisé sous l’égide du Représentant spécial jeudi 27 août à Skhirat, au Maroc, une décision motivée, selon le CNG, par le besoin de réorganiser son équipe de négociation après la démission de deux de ses membres.

« Ceci est la première rencontre avec un nombre important de membres [du CNG] dans un contexte plus ouvert et c’est une formule qui devrait se renouveler », a souhaité M. León.

L’émissaire de l’ONU a également ajouté qu’il encourage les membres CNG à continuer de prendre part aux négociations pour trouver une solution dès que possible au conflit libyen.

Il a expliqué que, même si un projet d’accord a été paraphé par certaines parties le 12 juillet dernier, l’accord ne sera atteint que lorsque le document « aura du sens pour tout le monde et sera signé par tout le monde ».

León a indiqué qu’il espère la signature d’un accord final dans les deux ou trois semaines à venir, dont la mise en œuvre pourrait commencer le 20 octobre.

Un nouveau cycle de dialogue politique inter-libyen est sur le point de démarrer jeudi 3 septembre à Genève.