Le Secrétaire général : Message publié à l’occasion de la Journée internationale des volontaires – 5 décembre 2014

Une ambulance transporte d’urgence un enfant blessé à l’hôpital. Une famille affamée reçoit un repas chaud. Une femme battue trouve refuge dans un centre d’accueil gratuit. Dans les situations de souffrance humaine, partout dans le monde, des bénévoles font renaître l’espoir en donnant de leur temps et en mettant leurs compétences et leurs ressources au service de leurs semblables en détresse. 

La Journée internationale des volontaires est l’occasion de remercier les nombreux bénévoles qui agissent dans cet esprit de don et d’encourager les autres à suivre leur exemple. Lorsqu’un tremblement de terre détruit des maisons, des volontaires sont là pour prouver que la solidarité humaine, elle, résiste aux chocs. Lorsque des pilleurs tentent de s’emparer d’un patrimoine culturel, des volontaires sont là pour préserver ces trésors collectifs. Lorsque le développement patine, des volontaires sont là pour aider les gens à se sortir de la pauvreté.

            L’élan d’empathie qui pousse les volontaires à aider les autres et à les rendre autonomes leur apporte, en retour, une vie plus riche. En offrant leurs compétences pratiques, les volontaires développent leur propre savoir-faire. En donnant des moyens d’agir à des collectivités, ils ont le sentiment épanouissant de contribuer à changer le cours des choses.

            La Journée internationale des volontaires prend cette année un sens particulier car c’est l’année où l’ONU s’apprête à élaborer un nouveau programme de développement durable et un nouvel accord universel sur le changement climatique, pour les faire adopter l’année prochaine. Je remercie les quelque 6 300 Volontaires et 11 000 cybervolontaires des Nations Unies, qui ont aidé des millions de gens à changer les choses en leur donnant la possibilité de jouer un rôle dans l’action menée, partout dans le monde, en faveur du développement durable et de la paix.

            Je rends également un hommage tout particulier aux nombreux volontaires qui participent à la lutte contre l’Ebola. En coopération avec d’autres bénévoles, les Volontaires des Nations Unies contribuent à enrayer l’épidémie en menant des activités de prévention et de sensibilisation et en dispensant des soins médicaux. Leur aide est particulièrement importante à l’heure où il faut lutter contre les idées fausses qui circulent sur cette maladie et s’efforcer de faire preuve de compassion à l’égard de tous ceux qui en sont atteints.

            En cette Journée internationale des volontaires, prenons exemple sur tous ceux qui se mettent au service des autres de manière désintéressée et engageons-nous, sans contrainte, à prendre notre part à cette démarche proactive, afin de changer dès maintenant le cours des choses pour assurer à tous un avenir meilleur.