Déclaration attribuable au porte-parole du Secrétaire général concernant l’adoption de la nouvelle constitution tunisienne

Photo : Déclaration attribuable au porte-parole du Secrétaire généralconcernant l'adoption de la  nouvelle constitution tunisienneLe Secrétaire général se félicite de l'engagement au dialogue et au consensus qui a marqué la transition démocratique en Tunisie, laquelle a franchi une nouvelle étape historique avec l'adoption aujourd'hui d'une nouvelle constitution. Il est convaincu que l'exemple tunisien peut être un modèle pour les autres peuples aspirant à des réformes.  Le Secrétaire général encourage les acteurs politiques en Tunisie à garantir que les prochaines étapes de la transition soient conduites d'une manière paisible, inclusive et transparente. Le renforcement des institutions démocratiques, créées par la constitution ainsi que les lois pertinentes, aidera à promouvoir la responsabilité et l'état de droit dans le plein respect des droits de l'homme. Il sera également important de garantir que la croissance économique soit obtenue de manière équitable et durable. Le Secrétaire général renouvelle le soutien des Nations Unies à la Tunisie et encourage la communauté internationale à accroître son soutien aux efforts du pays pour consolider sa démocratie et relever les défis économiques futurs.New York, le 26 janvier 2014

Constitution tunisienne, 26 janvier 2014

Le Secrétaire général se félicite de l’engagement au dialogue et au consensus qui a marqué la transition démocratique en Tunisie, laquelle a franchi une nouvelle étape historique avec l’adoption aujourd’hui d’une nouvelle constitution. Il est convaincu que l’exemple tunisien peut être un modèle pour les autres peuples aspirant à des réformes.

Le Secrétaire général encourage les acteurs politiques en Tunisie à garantir que les prochaines étapes de la transition soient conduites d’une manière paisible, inclusive et transparente. Le renforcement des institutions démocratiques, créées par la constitution ainsi que les lois pertinentes, aidera à promouvoir la responsabilité et l’état de droit dans le plein respect des droits de l’homme. Il sera également important de garantir que la croissance économique soit obtenue de manière équitable et durable.

Le Secrétaire général renouvelle le soutien des Nations Unies à la Tunisie et encourage la communauté internationale à accroître son soutien aux efforts du pays pour consolider sa démocratie et relever les défis économiques futurs.

New York, le 26 janvier 2014