Archives de catégorie : UNESCO

Message de la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, à l’occasion de la Journée internationale de la tolérance 16 novembre 2018

Photo : UNESCO

Cette Journée internationale de la tolérance est l’occasion de rappeler que la diversité culturelle est consubstantielle aux sociétés humaines, que c’est une force, un moteur de développement, une richesse dont nous pouvons tous retirer un bénéfice pourvu que nous apprenions à nous connaître, que nous percevions ce que chaque culture recèle d’universel et que nous adoptions une attitude de tolérance vis-à-vis de ce qui nous apparaît de prime abord comme autre et différent. Continuer la lecture

Trois jours pour célébrer la Journée mondiale de la philosophie 2018  15 Novembre 2018

Photo : UNESCO

L’UNESCO célèbrera la Journée mondiale de la philosophie (15 novembre) à travers une série d’événements organisés du 14 au 16 novembre, notamment la Nuit de la philosophie qui aura lieu au siège de l’Organisation du 16 novembre à 19 heures au 17 novembre à 7 heures. Des institutions, des philosophes et des artistes se sont associés à l’UNESCO pour célébrer cette Journée, notamment Barbara Cassin, première femme philosophe élue à l’Académie française. Fort du succès de la Nuit de la philosophie, qui s’est tenue pour la première fois à l’UNESCO il y a deux ans, cet événement nocturne permet une rencontre entre la philosophie, l’art et le grand public. Dans une ambiance conviviale et propice à un échange interdisciplinaire d’idées, l’événement réunira 48 philosophes du monde entier, ainsi que 12 artistes. L’amour sera l’un des thèmes de la nuit dans une reconstitution contemporaine duBanquet de Platon, un demi-siècle après les événements de 1968 qui ont mobilisé la jeunesse. Continuer la lecture

Les voix marginalisées doivent être incluses et amplifiées dans l’espace numérique (Guterres)

Photo : UNESCO

Une nouvelle réflexion est nécessaire pour mieux combler les écarts importants entre les hommes et les femmes en matière d’accès aux technologies numériques, a déclaré lundi le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, au Forum 2018 sur la gouvernance de l’Internet. A l’ouverture de ce forum accueilli à Paris par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), le chef de l’ONU a plaidé pour l’intégration et l’amplification des voix absentes et marginalisées. « La croissance numérique concerne tout le monde et des voix traditionnellement marginalisées et qu’on n’écoute pas devraient être plus clairement associées aux travaux du Forum sur la gouvernance de l’Internet », a dit M. Guterres. « Ecoutez les personnes handicapées, qui comptent parmi les utilisateurs les plus créatifs de la technologie numérique ». Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

La Directrice générale plaide pour un multilatéralisme plus ouvert au Forum de Paris sur la paix

Photo : UNESCO

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a participé dimanche 11 novembre 2018 au Forum de Paris sur la Paix organisé du 11 au 13 novembre à la grande Halle de la Villette. Elle a assisté à la cérémonie d’ouverture durant laquelle se sont exprimés le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, la Chancelière allemande, Angela Merkel et le Président de la République française, Emmanuel Macron. A cette occasion, le Secrétaire général a notamment rappelé que « face à la multiplication des conflits, au défi climatique, aux inégalités et à la confrontation commerciale, nous avons besoin d’un système multilatéral réformé, fort et en mouvement. »  Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Du 12 au 14 novembre, le Forum sur la gouvernance d’Internet explorera les voies pour faire émerger un « Internet de la confiance »

Photo : UNESCO

Le Forum sur la gouvernance d’Internet se déroulera à Paris du 12 au 14 novembre, l’occasion pour plus de 3 000 participants, dont des responsables gouvernementaux de haut niveau, des leaders de la société civile, des représentants du secteur privé et des experts des politiques d’Internet, de faire le point sur le problème des fausses nouvelles et de la propagation de la désinformation, ainsi que sur des questions liées à la cybersécurité, aux mégadonnées et à l’Internet des objets. Ce Forum a accru sa visibilité au fur et à mesure que les technologies numériques sont devenues une part intégrale de nos vies quotidiennes.  Cette nouvelle édition permettra d’explorer les moyens de promouvoir les impacts positifs des nouvelles technologies et les manières dont elles pourraient concrétiser leur potentiel socioéconomique, tout en se prémunissant des usages les plus insidieux d’Internet.  Continuer la lecture

Le Secrétaire général : Allocution au forum de paris sur la paix – Paris, le 11 Novembre 2018

Photo : UNESCO

Mesdames et Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement,

Mesdames et Messieurs,

Il y a 10 ans, en 2008, mourrait à l’âge de 110 ans le dernier combattant français connu de la Grande Guerre, M. Lazare Ponticelli. Chaque 11 novembre, M. Ponticelli, immigré italien, honorait la promesse faite à ses camarades tombés trop jeunes au combat. Il se rendait au monument aux morts pour penser à eux. A la toute fin de sa vie, il avait finalement accepté de témoigner dans les écoles. Et son témoignage commençait ainsi – et je cite: « D’abord, je n’ai jamais su pourquoi on se battait… ». Résumé en arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

L’UNESCO lance l’Observatoire des journalistes assassinés, qui répertorie les mesures prises pour punir les crimes commis contre les professionnels des médias

Photo : UNESCO

A l’occasion de la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes, le 2 novembre, l’UNESCO a lancé l’Observatoire des journalistes assassinés. Cet observatoire est une base de données en ligne qui fournit des informations sur l’état d’avancement des enquêtes judiciaires menées sur chaque meurtre de journaliste ou de professionnel des médias recensé par l’UNESCO depuis 1993, sur la base des informations fournies par le pays dans lequel le meurtre a été commis. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU à l’occasion de la Journée Internationale de la fin de l’Impunité pour les Crimes commis contre des Journalistes – 2 novembre 2018

Photo : ONU

En un peu plus de dix ans, plus d’un millier de journalistes ont été tués alors qu’ils s’acquittaient de leur indispensable mission. Neuf affaires sur dix restent sans suite et personne n’est tenu responsable. Bien souvent, les femmes journalistes risquent davantage d’être prises pour cibles, non seulement du fait des fonctions qu’elles exercent mais aussi du fait de leur sexe, qui les expose notamment au risque de subir des violences sexuelles. Rien que cette année, au moins 88 femmes et hommes journalistes ont été tués. Des milliers d’autres ont été attaqués, harcelés, détenus ou emprisonnés pour des motifs fallacieux, au mépris de la légalité. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes (2 novembre) « Renforcer la sécurité des journalistes est un enjeu de démocratie « 

Photo : UNESCO

Entre 2006 et 2017, plus de mille journalistes ont été tués dans le monde. En 2017, pour la première fois, une majorité de journalistes (55 %) a été tuée dans des pays qui ne sont pas en proie à des conflits armés. L’impunité de l’ensemble de ces crimes reste criante : seul un cas sur 10 a été porté devant la justice. C’est ce qui ressort du dernier Rapport 2018 de la Directrice générale sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité, publié à l’occasion de la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes contre des journalistes, le 2 novembre 2018. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Symposium international « Guérir les blessures de l’esclavage : pour un rétablissement mutuel » 12 Octobre 2018

Photo : UNESCO

La traite et l’esclavage ont nécessité la mise en place d’un complexe système d’oppression et d’exploitation par lequel des dizaines millions de personnes ont été réduites à la condition de « biens meubles » en vue de justifier leur déshumanisation. Ces épisodes horrifiants de l’histoire humaine ont incontestablement laissé leurs empreintes à travers les siècles dans les mémoires individuelles et collectives, étant à l’origine des préjugés raciaux et des discriminations qui hantent encore nos sociétés. Afin de mettre en évidence les conséquences psychosociales de l’un des plus grands crimes contre l’humanité, sous une optique à la fois historiographique et contemporaine, le projet de l’UNESCO « La Route de l’esclave : résistance, liberté, héritage » organise un Symposium international à l’Université de Georgetown, les 18 et 19 octobre 2018 en collaboration avec la Fondation Guerrand-Hermès pour la Paix et le Centre Berkley pour la religion, la paix et les affaires mondiales. Continuer la lecture