Archives de catégorie : Secrétaire général

Le chef de l’ONU appelle à recadrer et moderniser les priorités en matière de désarmement et de non-prolifération

Conseil de sécurité : Réunion sur la non-prolifération. Photo ONU

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé jeudi les Etats membres des Nations Unies à recadrer et moderniser les priorités en matière de désarmement et de non-prolifération dans un contexte où la menace posée par les armes de destruction massive s’est accrue. « Malgré les efforts du Conseil, la menace posée par les armes de destruction massive demeure et semble même prendre de l’ampleur. Les inquiétudes mondiales au sujet des armes nucléaires sont les plus élevées depuis la guerre froide », a noté M. Guterres lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la non-prolifération, en présence du Président du Kazakhstan, Nursultan Nazabaïev, dont le pays occupe en janvier la Présidence tournante du Conseil de sécurité. Version arabe en bas de la page. Continuer la lecture

Le chef de l’ONU présente ses 12 domaines d’action pour 2018 et insiste sur la nécessité d’autonomiser les femmes

Le Secrétaire général de l’ONU

Devant les 193 Etats membres de l’Assemblée générale des Nations Unies, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a présenté mardi ses 12 domaines d’action pour l’année 2018 et a insisté sur la nécessité d’autonomiser les femmes. « J’ai pris mes fonctions l’année dernière en appelant à faire de 2017 une année de paix. Un an plus tard, nous devons reconnaître que la paix reste insaisissable », a dit M. Guterres dans un discours. « Les conflits se sont approfondis et de nouveaux dangers sont apparus. Les inquiétudes mondiales au sujet des armes nucléaires sont les plus élevées depuis la guerre froide. Le changement climatique évolue plus vite que nous. Les inégalités augmentent. Nous voyons des violations horribles des droits de l’homme. Le nationalisme, le racisme et la xénophobie sont en hausse », a-t-il ajouté.Selon le chef de l’ONU, cela veut dire qu’il faut davantage d’unité et de courage « pour répondre aux besoins les plus urgents d’aujourd’hui, pour apaiser les craintes des personnes que nous servons et préparer le monde à un avenir meilleur ». Version arabe en bas de la page. Continuer la lecture

Rapport du Secrétaire général : Rendre les migrations bénéfiques à tous

Secrétaire général de l’ONU

Le présent rapport a été établi en application de la résolution 71/280 de l’Assemblée générale, dans laquelle celle-ci a prié le Secrétaire général de soumettre un rapport afin de contribuer à l’avant-projet de pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières et aux négociations intergouvernementales connexes. Donnant suite à une note verbale qui leur a été adressée le 21 juillet 2017 par le bureau du Représentant spécial du Secrétaire général pour les migrations internationales au nom du Secrétaire général, des États, des organisations intergouvernementales et non gouvernementales ont soumis des communications écrites. Liens vers le texte intégral du rapport en bas de la page. Continuer la lecture

الأمين العام: الهجرة ظاهرة إيجابية تتطلب مزيدا من التعاون الدولي لتحسين إدارتها

الأمين العام أنطونيو غوتيريتش – الصورة: الأمم المتحدة

الهجرة ظاهرة دولية إيجابية، تحفز النمو الاقتصادي وتقلص انعدام المساواة وتربط بين المجتمعات المتنوعة وتساعد في التعامل مع التغيرات الديموغرافية. هذا هو تقييم الأمين العام للأمم المتحدة أنطونيو غوتيريش للهجرة في تقرير قدمه للدول الأعضاء للإسهام في وضع مسودة الاتفاق العالمي المرتقب للهجرة الآمنة والمنظمة والمنتظمة. وفي استعراضه للتقرير أمام الدول الأعضاء بالأمم المتحدة قال غوتيريش: « يقدم المهاجرون مساهمات كبرى للتنمية الدولية، من خلال عملهم وإرسال التحويلات المالية لأوطانهم. بلغت تلك التحويلات المالية نحو 600 مليار دولار العام الماضي بما يزداد بمقدار ثلاث مرات عن كل المساعدات المقدمة للتنمية. التحدي الأساسي هو تعزيز، بأقصى حد، فوائد هذا الشكل من الهجرة المنظمة والمنتجة مع القضاء على المضايقات والأحكام المسبقة التي تجعل الحياة جحيما لأقلية من المهاجرين. » Continuer la lecture

« الأمين العام يتوجه برسالة بمناسبة حلول العام الجديد : « إنذار للعالم

 

أصدقائي الأعزاء في جميع أنحاء العالم،

أتمنى لكم سنة جديدة سعيدة.

عندما توليت منصبي قبل عام مضى، دعوت إلى تحقيق السلام في عام 2017.

ولكن للأسف، رأينا العالم ينكفئ إلى الوراء من نواح أساسية.

وفي يوم رأس السنة لعام 2018، أنا لا أوجه نداء. بل أوجه إنذارا – إنذارا قويا لعالمنا.

فقد تفاقمت النزاعات وظهرت أخطار جديدة.

وبلغت مؤشرات القلق العالمي بشأن الأسلحة النووية أعلى درجاتها منذ الحرب الباردة.

أما تغير المناخ، فيتسارع بوتيرة تفوق وتيرة جهودنا في هذا المجال.

وتتزايد أوجه عدم المساواة.

كما نشهد انتهاكات مروعة لحقوق الإنسان.

والنزعات القومية وكراهية الأجانب في تصاعد.

وإذ نستهل عام 2018، أدعو إلى الاتحاد.

فأنا أعتقد حقا أن بإمكاننا إيحاد عالم أكثر أمنا وأمانا.

ويمكننا تسوية النزاعات والتغلب على الكراهية والدفاع عن قيمنا المشتركة.

ولكننا لن نتمكّن من تحقيق ذلك ما لم نعمل معا.

وأحث القادة في كل مكان على التعهد بالعمل في السنة الجديدة على تنفيذ القرار التالي:

تضييق الفجوات ورأب الصدوع وإعادة بناء الثقة بتوحيد صفوف الشعوب حول الأهداف المشتركة.

فالاتحاد هو السبيل الوحيد أمامنا.

أتمنى لكم السلام والصحة في عام 2018. شكرا. شي شي. ميرسي. سباسيبا. غراسياس. أوبريغادو.

Clôture du Tribunal pénal pour l’ex-Yougoslavie : « il nous reste beaucoup à faire » – António Guterres

António Guterres, s’exprimant lors de la cérémonie de clôture du TPIY à La Haye le 21 décembre 2017. Photo: UNRIC / Christophe Verhellen

Alors que le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) s’apprête à fermer ses portes, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a salué le travail « pionnier » que cette institution a réalisé dans la création de l’architecture contemporaine de la justice pénale internationale. « La création du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie en 1993 a été un moment révolutionnaire », a déclaré jeudi le Secrétaire général lors de la cérémonie de clôture du TPIY à La Haye. « La responsabilité a pris racine dans notre conscience collective ». Continuer la lecture

Face à des conflits plus longs et plus intenses, le chef de l’ONU plaide pour davantage de prévention

Le Sec-Gen de l’ONU, António Guterres, au Conseil de sécurité – Photo : ONU / Mark Garten

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, estime que « le respect des droits de l’homme, l’autonomisation des femmes et la diplomatie préventive sont des éléments essentiels de la prévention des conflits », devenus plus intenses et plus longs. Devant le Conseil de sécurité réuni, ce mercredi, pour débattre des « défis contemporains complexes pour la paix et pour la sécurité internationales », M. Guterres a constaté « un changement quantitatif et qualitatif des menaces » dans le monde. « Les dangers des armes nucléaires sont à nouveau au centre des préoccupations, avec des tensions plus fortes qu’elles ne l’ont été depuis la fin de la guerre froide », a déclaré le chef de l’ONU, citant d’autres menaces comme le changement climatique, la pénurie d’eau et la cyber insécurité. Version arabe en bas. Continuer la lecture

Action climatique : l’ONU appelle à aider les pays en développement à hauteur de 100 milliards de dollars par an jusqu’en 2020

António Guterres (sur l’écran) au One Planet Summit à Paris. Photo OSSG

Deux ans après l’historique Accord de Paris, conclu à l’issue de la COP21 en 2015, la question du financement de la lutte contre le changement climatique est au centre du One Planet Summit. Organisé le 12 décembre à Paris à l’initiative du Président français, Emmanuel Macron, du Secrétaire général de l’ONU, António Guterres et du Président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, le sommet réunit chefs d’Etat, secteurs publics et privés pour un engagement plus fort et plus concret du monde de la finance. Le One Planet Summit a pour ambition de trouver de nouveaux moyens de financer l’adaptation de nos modes de vies aux transformations inéluctables, d’accélérer encore la réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’ancrer les problématiques climat au cœur de la finance. Version arabe en bas. Continuer la lecture

‘One Planet Summit’ à Paris : les progrès réalisés deux ans après l’Accord sur le climat

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres (sur l’écran), s’exprime au One Planet Summit à Paris. Photo OSSG

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres (sur l’écran), s’exprime au One Planet Summit à Paris. Photo OSSG

Le Sommet sur le climat, ‘One Planet Summit’, organisé mardi par la France a permis de faire le point sur quelques grandes initiatives en faveur du climat lancée depuis la signature de l’Accord de Paris en décembre 2015. Dévoilée lors de la COP21, l’Alliance solaire internationale est officiellement entrée en vigueur le 6 décembre dernier. En deux ans, 46 des 121 pays les plus riches de la planète en ressources solaires ont signé son accord-cadre. Continuer la lecture