Archives de catégorie : ONU

2,5 milliards de personnes de plus habiteront dans les villes d’ici 2050 (ONU)

Photo : ONU

Deux personnes sur trois habiteront probablement dans des villes ou d’autres centres urbains d’ici 2050, selon de nouvelles données des Nations Unies. Cela signifie qu’environ 2,5 milliards de personnes pourraient être ajoutées aux zones urbaines d’ici le milieu du siècle, en raison des changements démographiques et de la croissance démographique globale, a précisé le Département des affaires économiques et sociales de l’ONU (DESA). Cette urbanisation devrait se concentrer fortement dans quelques pays seulement. De nombreux pays devront relever des défis pour répondre aux besoins de leurs populations urbaines en croissance. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Comité des droits de l’enfant : deux tiers des enfants dans le monde sont laissés pour compte, avertit l’ONU

Photo : UNICEF Tunis

Nous sommes dans une course contre la montre pour réaliser le Programme de développement durable à l’horizon 2030 pour les droits de l’enfant, a affirmé lundi le Directeur de la Division des mécanismes de droits de l’homme au Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, Adam Abdelmoula, à l’ouverture de la soixante-dix-huitième session du Comité des droits des enfants à Genève. « Près de trente ans après l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant, les enfants sont toujours confrontés à d’énormes difficultés pour faire reconnaître et respecter leurs droits », a déclaré Adam Abdelmoula. Continuer la lecture

Attention : Le 1er juin 2018 est la date limite pour soumettre une nouvelle demande de statut consultatif auprès de l’ECOSOC pour la session 2019 du Comité chargé des ONGs

Le 1er juin 2018 est la date limite pour soumettre une demande de statut consultatif auprès de l’ECOSOC pour la session 2019 du Comité chargé des ONGs. Le statut consultatif auprès de l’ECOSOC donne l’opportunité aux ONGs de participer aux discussions des NU. La relation consultative avec l’ECOSOC est gérée aujourd’hui par la Résolution 1996/31 de l’ECOSOC, qui définit les conditions à remplir pour obtenir le statut consultatif, les droits et obligations des ONG en statut consultatif, la procédure pour la suspension ou le retrait du statut consultatif, le rôle et la fonction du comité des ONG de l’ECOSOC et la responsabilité du Secrétariat des Nations Unies dans le soutien de la relation consultative. Le statut consultatif est accordé par l’ECOSOC sur recommandation du Comité de l’ECOSOC chargé des ONG qui est composé de 19 états membres. Pour plus d’information, veuillez consulter ce lien : https://bit.ly/2ItMBia Continuer la lecture

A Cuba, le chef de l’ONU plaide pour une mondialisation équitable

Photo : ONU

A La Havane, à l’occasion de la 37ème session de la Commission économique des Nations Unies pour l’Amérique latine et les Caraïbes, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a exhorté mardi la communauté internationale à construire une mondialisation équitable. « Qu’on le veuille ou non, l’augmentation des inégalités est devenue le visage de la mondialisation et a généré mécontentement, intolérance et instabilité sociale, notamment chez les jeunes », a affirmé le chef de l’ONU, devant les 46 États Membres et 13 membres associés de la CEPAL.  Selon António Guterres, même si plus de personnes que jamais sont sorties de l’extrême pauvreté, depuis plus d’une génération, le 1% les plus riches du monde a connu un taux de croissance deux fois supérieur à celui des 50% les plus pauvres.  Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Santé mentale : une question négligée mais cruciale pour réaliser les objectifs mondiaux (ONU)

Photo ONU : Le Secrétaire général de l’ONU lors d’une table ronde sur la santé mentale à Londres.

La santé mentale reste l’un des problèmes de santé mondiale les plus négligés, même si elle est essentielle à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) adoptés par les dirigeants mondiaux, ont déclaré des hauts fonctionnaires des Nations Unies lors d’une réunion à Londres cette semaine. « Une personne sur quatre vit un épisode de santé mentale au cours de sa vie, mais la question reste largement négligée », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, lors d’une table ronde sur la santé mentale organisée conjointement par son bureau, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Wellcome Trust, une fondation caritative qui soutient les scientifiques et les chercheurs. « L’ONU est déterminée à travailler avec des partenaires pour promouvoir la santé mentale et le bien-être pour tous », a ajouté M. Guterres. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général à l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse (3 mai)

La liberté de la presse est la garante de la paix, de la justice et du respect des droits de l’homme partout dans le monde. Elle est un pilier indispensable de toute société transparente et démocratique et met les forces au pouvoir face à leur responsabilités. Elle est essentielle au développement durable. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Journée mondiale de la liberté de la presse – 3 mai : Médias, justice et état de droit : les contrepoids du pouvoir

Affiche de la Journée 2018

Photo : UNESCO

Le 3 mai a été proclamé Journée mondiale de la liberté de la presse par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1993, suivant la recommandation adoptée lors de la vingt-sixième session de la Conférence générale de l’UNESCO en 1991. Ce fut également une réponse à l’appel de journalistes africains qui, en 1991, ont proclamé la Déclaration de Windhoek sur le pluralisme et l’indépendance des médias. Tous les ans, la Journée mondiale de la liberté de la presse permet de :

  • célébrer les principes fondamentaux de la liberté de la presse;
  • d’évaluer la liberté de la presse à travers le monde;
  • de défendre l’indépendance des médias; et
  • de rendre hommage aux journalistes qui ont perdu leur vie dans l’exercice de leur profession. Version arabe, défilez vers le bas.

Continuer la lecture

A l’ONU, des jeunes partagent leurs perspectives sur la mémoire de l’esclavage

Photo : ONU

Des élèves du Mexique, de Tanzanie et des États-Unis ont participé vendredi à l’Assemblée générale des Nations Unies à une discussion interactive sur l’esclavage et ses conséquences qui ont perduré à travers les siècles. Organisée par l’ONU dans le cadre de la Décennie internationale pour les personnes d’ascendance africaine (2015-2024), la rencontre avait pour but de sensibiliser les jeunes à la mémoire de l’esclavage afin qu’ils comprennent mieux les causes, les conséquences, les leçons et la mémoire de la traite transatlantique. Pendant plus de 400 ans, plus de 15 millions d’hommes, de femmes et d’enfants ont été victimes de la tragique traite transatlantique des esclaves, l’un des chapitres les plus sombres de l’histoire de l’humanité. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Une paix durable exige des partenariats solides et inclusifs, selon le chef de l’ONU

Photo : ONU

La consolidation et la pérennisation de la paix requièrent des partenariats solides au-delà des Nations Unies pour appuyer des solutions nationales, a déclaré mercredi le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, devant le Conseil de sécurité. Au deuxième jour de la réunion de haut niveau consacrée à la consolidation de la paix et au maintien de la paix, M. Guterres, a plaidé pour une approche large et inclusive impliquant les autorités des pays hôtes, les autorités régionales et sous-régionales, les institutions financières internationales, dont la Banque mondiale et d’autres donateurs multilatéraux, le milieu des affaires, la société civile et des acteurs locaux. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

L’ONU alerte sur la menace croissante de l’utilisation d’armes nucléaires

Photo ONU – La Haut-Représentante pour les affaires de désarmement de l’ONU, Izumi Nakamitsu

 « Le monde d’aujourd’hui fait face à des défis similaires au contexte qui a donné naissance au TNP, il y a 50 ans », a mis en garde la responsable du désarmement des Nations Unies, Izumi Nakamitsu, à l’ouverture ce lundi à Genève du Comité préparatoire de la Conférence des Parties chargée d’examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) prévue en 2020. Selon la Haut-Représentante pour les affaires de désarmement de l’ONU, « la menace de l’utilisation – intentionnelle ou non – des armes nucléaires augmente » et elle subsistera « tant que les armes nucléaires continueront d’exister dans les arsenaux nationaux ». Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture