Archives de catégorie : OMS

L’ONU appelle à une utilisation plus responsable des antibiotiques

Photo : OMS

L’ONU appelle à une utilisation plus responsable des antibiotiques chez les humains, les animaux et dans le secteur de l’agriculture, y compris l’aquaculture et la production végétale, à l’occasion de la semaine mondiale de sensibilisation aux antibiotiques. L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont annoncé le renforcement de leur partenariat tripartite en vue de lutter contre les antimicrobiens (RAM), en ralliant le Programme des Nations Unies pour l’environnement (ONU Environnement) à leurs efforts.  Le nouveau partenariat, appelé Tripartite Plus, a fait officiellement l’objet d’une annonce aujourd’hui lors du lancement de la semaine mondiale de sensibilisation aux antibiotiques (WAAW) en Asie et dans le Pacifique. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Pour améliorer les régimes alimentaires, il faut réduire le gaspillage et les pertes, selon des experts

Photo : FAO

Un décès sur cinq est attribué à des régimes alimentaires de mauvaise qualité, selon une note publiée mercredi par des experts qui  invitent les décideurs politiques à faire de la réduction des pertes et du gaspillage alimentaires une priorité en vue d’améliorer l’accès des populations à une nourriture saine et nutritive. Les régimes alimentaires de mauvaise qualité sont maintenant devenus une menace de santé publique plus élevée que le paludisme, la tuberculose et la rougeole. Pendant ce temps, près d’un tiers de toute la nourriture produite et destinée à la consommation humaine ne parvient jamais jusqu’à l’assiette du consommateur, souligne cette note intitulée Empêcher les pertes et le gaspillage de nutriments à travers le système alimentaire : des actions politiques pour des régimes alimentaires de bonne qualité. Continuer la lecture

L’ONU lance une stratégie pour la santé mentale et le bien-être de son personnel

Photo : OMS

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a lancé mardi une stratégie pour la santé mentale et le bien-être sur les lieux de travail du système des Nations Unies. Une « initiative très importante » qui vise à assurer le bien-être des membres du personnel onusien – « le plus grand atout de notre Organisation » – alors que leur travail « devient de plus en plus difficile et stressant ». « De nombreux membres du personnel sur le terrain sont confrontés à des environnements opérationnels de plus en plus dangereux », a rappelé M. Guterres. « Même dans les bureaux au siège en apparence calmes, les conditions de travail peuvent être hostiles et problématiques, y compris à la suite de harcèlement sexuel ou d’autres abus de pouvoir », a-t-il précisé. Compte tenu de ces réalités, le chef de l’ONU estime que la santé mentale de son personnel revêt une importance primordiale. Continuer la lecture

Plusieurs organisations mondiales actives dans le domaine de la santé vont adopter de nouvelles modalités de collaboration pour agir plus efficacement

Photo : UNICEF

Les dirigeants des 11 principales organisations mondiales actives dans les domaines de la santé et du développement ont signé aujourd’hui un engagement historique en vue de trouver de nouvelles modalités de collaboration pour atteindre plus vite les objectifs de développement durable des Nations Unies. Cette initiative, coordonnée par l’Organisation mondiale de la Santé, concerne 11 organisations, auxquelles d’autres devraient se joindre ultérieurement. Cet engagement fait suite à une demande formulée par la Chancelière allemande Angela Merkel, du Président ghanéen Nana Addo Dankwa Akufo-Addo et de la Première Ministre norvégienne Erna Solberg, avec le soutien du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, Antonio Guterres, en vue de mettre au point un plan mondial pour définir comment améliorer la collaboration entre les acteurs mondiaux pour atteindre plus vite les cibles liées à la santé du Programme de développement durable à l’horizon 2030. Continuer la lecture

Commencez à vous préoccuper de votre santé mentale dès le plus jeune âge, exhorte le chef de l’ONU

Photo : OMS

À l’échelle mondiale, on estime qu’un adolescent sur cinq présente des problèmes de santé mentale, même si la plupart restent sous-diagnostiqués et sous-traités. À l’occasion de la Journée de la santé mentale, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle à se concentrer sur le bien-être psychologique des jeunes de 10 à 14 ans, afin d’éviter les conditions pouvant avoir une incidence sur leur vie à l’âge adulte. « Une mauvaise santé mentale à l’adolescence a un impact sur les résultats scolaires et augmente le risque de consommation d’alcool et de substances psychoactives et de comportements violents », a déclaré mercredi le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, dans un communiqué, soulignant que de nombreux enfants et adolescents pris dans les conflits et les catastrophes dans le monde entier, sont particulièrement exposés au risque de détresse psychologique. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Assainissement : Guterres cite en exemple les efforts de l’Inde

Photo : ONU

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a cité mardi en exemple les efforts de l’Inde en matière d’assainissement pour encourager tous les pays du monde à doter l’ensemble de leur population d’installations sanitaires et de traitement des eaux usées dignes de ce nom. Guterres s’exprimait lors d’un congrès international sur l’assainissement organisé en Inde à l’occasion des célébrations du 150ème anniversaire du Mahatma Gandhi, qui fut un grand avocat de l’hygiène pour tous et affirmait le droit de tous à des installations sanitaires décentes. L’assainissement pour tous est l’un des 17 Objectifs de développement durable (ODD) à l’horizon 2030 adoptés en 2015 par la communauté internationale. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Les mesures anti-tabac marchent mais sont trop lentes pour les pays à revenu faible ou intermédiaire (OMS)

Photo : ONU

A l’ouverture lundi à Genève de la 8e Conférence des parties de la Convention-cadre pour la lutte antitabac, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué que de « grands progrès » avaient été accomplis dans la lutte contre le tabagisme mais que beaucoup reste à faire pour répondre aux tentatives de l’industrie du tabac de contourner les règles internationales. Près des deux tiers des 181 États parties à la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (FCTC) ont élaboré des stratégies pour « empêcher les interférences de l’industrie cigarettière dans les politiques de contrôle du tabac ». À la suite de ce traité, les pays ont augmenté les taxes sur le tabac, créé des espaces sans fumée et obligé les fabricants à afficher des avertissements graphiques sur leurs produits et à utiliser des emballages neutres. Continuer la lecture

L’abus d’alcool tue trois millions de personnes par an, estime l’OMS

Photo : OMS

Plus d’un décès sur 20 en 2016 – 3 millions de personnes, pour la plupart des hommes – ont été causés par l’usage nocif de l’alcool, selon un rapport publié en fin de semaine par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). « Beaucoup trop de gens, leurs familles et les communautés subissent les conséquences de l’usage nocif de l’alcool par la violence, les blessures, les problèmes de santé mentale et des maladies comme le cancer et accident vasculaire cérébral », a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, le Directeur général de l’OMS, ajoutant qu’« il est temps intensifier les actions pour prévenir cette grave menace pour le développement de sociétés saines ». Le Rapport 2018 de l’OMS sur la situation de l’alcool et de la santé révèle que de tous les décès attribuables à l’alcool, 28% ont été causés par des blessures (des accidents de la circulation, l’automutilation et la violence); 21% étaient dus à des troubles digestifs; le reste des décès étant causés par des maladies cardiovasculaires, des maladies infectieuses, des cancers, des troubles mentaux et d’autres problèmes de santé. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Un enfant meurt toutes les 5 secondes dans le monde

Photo : UNICEF

Quelque 6,3 millions d’enfants de moins de 15 ans sont morts en 2017, la plupart de causes évitables, selon les nouvelles estimations sur la mortalité juvénile publiées par l’UNICEF, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la Division de la population des Nations Unies et le Groupe de la Banque mondiale. Ce chiffre équivaut à un décès toutes les cinq secondes. La vaste majorité de ces décès (5,4 millions) est survenue durant les cinq premières années de vie et la moitié concernait des nouveau-nés. Continuer la lecture

Un homme sur cinq et une femme sur six dans le monde développeront un cancer au cours de leur vie (OMS)

Photo : OMS

Le fardeau mondial du cancer a aujourd’hui atteint 18,1 millions de nouveaux cas et 9,6 millions de décès en 2018. Un homme sur cinq et une femme sur six dans le monde développeront un cancer au cours de leur vie, et un homme sur huit et une femme sur 11 meurent de cette maladie, selon les dernières estimations publiées mercredi par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). A l’échelle mondiale, le nombre total de personnes vivant avec un cancer dans les cinq ans suivant le diagnostic, appelé prévalence à cinq ans, est estimé à 43,8 millions, précise  le CIRC, qui fait partie de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture