Archives de catégorie : OMS

Un enfant meurt toutes les 5 secondes dans le monde

Photo : UNICEF

Quelque 6,3 millions d’enfants de moins de 15 ans sont morts en 2017, la plupart de causes évitables, selon les nouvelles estimations sur la mortalité juvénile publiées par l’UNICEF, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la Division de la population des Nations Unies et le Groupe de la Banque mondiale. Ce chiffre équivaut à un décès toutes les cinq secondes. La vaste majorité de ces décès (5,4 millions) est survenue durant les cinq premières années de vie et la moitié concernait des nouveau-nés. Continuer la lecture

Un homme sur cinq et une femme sur six dans le monde développeront un cancer au cours de leur vie (OMS)

Photo : OMS

Le fardeau mondial du cancer a aujourd’hui atteint 18,1 millions de nouveaux cas et 9,6 millions de décès en 2018. Un homme sur cinq et une femme sur six dans le monde développeront un cancer au cours de leur vie, et un homme sur huit et une femme sur 11 meurent de cette maladie, selon les dernières estimations publiées mercredi par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). A l’échelle mondiale, le nombre total de personnes vivant avec un cancer dans les cinq ans suivant le diagnostic, appelé prévalence à cinq ans, est estimé à 43,8 millions, précise  le CIRC, qui fait partie de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

La malbouffe et son commerce constituent un obstacle aux régimes alimentaires sains

Photo : FAO

« La mondialisation du système alimentaire ne permet pas de fournir les régimes alimentaires dont les gens ont besoin pour mener une vie saine mais contribue par contre à l’obésité et au surpoids, en particulier dans les pays qui importent la plupart de leur nourriture, » a indiqué aujourd’hui M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO. « Malheureusement, les aliments bons marchés et industrialisés sont beaucoup plus faciles à vendre à l’échelle internationale » a ajouté M. Graziano da Silva, alors qu’il s’exprimait devant les participants d’un atelier technique sur la sécurité alimentaire et les régimes alimentaires sains. L’atelier était organisé par l’Académie pontificale des sciences du Vatican. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

L’Assemblée générale demande un soutien accru à la lutte contre le paludisme et au développement durable de l’Afrique

Photo : OMS

L’Assemblée générale a, cet après-midi, demandé un soutien accru à la réalisation des objectifs fixés en matière de lutte contre le paludisme dans le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et dans la Stratégie technique mondiale de lutte contre le paludisme 2016-2030 de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). En adoptant sans vote une résolution de 49 paragraphes de fond, présentée par l’Eswatini, au nom du Groupe des États d’Afrique, et Samoa, l’Assemblée a engagé les pays où le paludisme est endémique à affecter davantage de ressources à la lutte contre cette maladie et à revoir et renforcer leurs stratégies nationales en les alignant sur les recommandations techniques de l’OMS.  Continuer la lecture

Le suicide, deuxième cause de mortalité chez les 15-29 ans, selon l’OMS

Photo : OMS Infographie sur le suicide: faits et chiffres

Toutes les 40 secondes, une personne se suicide quelque part dans le monde et bien plus tentent de mettre fin à leurs jours. Aucune région ni aucune tranche d’âge n’est épargnée. Le suicide touche toutefois particulièrement les jeunes de 15 à 29 ans, chez qui il constitue la deuxième cause de mortalité à l’échelle mondiale. Le suicide frappe aussi les jeunes filles entre 15 et 19 ans. Pour chaque suicide, on dénombre de nombreuses autres tentatives de suicide chaque année. Une tentative de suicide est le principal facteur de risque de suicide ultérieur dans la population générale. Le suicide n’est pas le seul fait des pays à revenu élevé, c’est un phénomène mondial. En fait, plus de 79% des suicides sont survenus dans des pays à revenu faible ou intermédiaire en 2016. Continuer la lecture

Un adulte sur quatre dans le monde est inactif, selon l’OMS

Photo : ONU

De nouvelles données de l’OMS publiées dans la revue scientifique The Lancet Global Health montrent aujourd’hui que plus d’un adulte sur quatre dans le monde (28% ou 1,4 milliard de personnes) est physiquement inactif. Cependant, cela peut aller jusqu’à un adulte sur trois inactif dans certains pays. Le document, rédigé par quatre experts de l’Organisation mondiale de la santé, présente des données actualisant les estimations de 2008 sur les niveaux d’activité et présente pour la première fois des analyses de tendances montrant que le taux d’inactivité des adultes reste globalement inchangé depuis 2001. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Une école primaire sur quatre dans le monde ne dispose pas d’eau potable (UNICEF)

« Si l’éducation est la clé pour aider les enfants à échapper à la pauvreté, l’accès à l’eau et à l’assainissement est essentiel pour aider les enfants à maximiser leur éducation en toute sécurité », a expliqué Kelly Ann Naylor, la cheffe de la section eau, assainissement et hygiène de l’UNICEF.« Ne pas en tenir compte, c’est négliger le bien-être et la santé des enfants », a alerté Mme Naylor.

Selon le nouveau rapport conjoint de l’UNICEF et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) intitulé Eau potable, assainissement et hygiène à l’école, une école primaire sur quatre ne dispose pas de service d’eau potable.  Il en va de même pour une école secondaire sur six. Continuer la lecture

Lutte contre le sida : le Directeur général de l’OMS juge les progrès inégaux

Photo : ONUSIDA/UNAIDS

A l’ouverture de la Conférence internationale sur le Sida réunie cette semaine à Amsterdam, le Directeur général de l’OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a regretté que malgré d’importantes avancées, les progrès contre le VIH restent inégaux. « Nous avons fait des progrès incroyables dans la riposte au VIH depuis le début du siècle. Le nombre de patients recevant un traitement a augmenté exponentiellement et le nombre d’infections a diminué. Mais les progrès sont inégaux. Il existe d’énormes disparités entre les pays et à l’intérieur des pays », a-t-il déclaré. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Les pays redoublent d’efforts afin de lutter contre la résistance aux antimicrobiens : Des écarts importants entre chaque pays par rapport aux progrès réalisés

Photo : FAO

Selon un rapport publié le 18 juillet 2018 par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS), plusieurs pays ont réalisé des progrès importants en matière de lutte contre la résistance aux antimicrobiens (RAM) mais de sérieuses lacunes persistent et exigent une action urgente. Le rapport retrace les progrès réalisés dans 154 pays et révèle des écarts importants entre eux. Certains, y compris de nombreux pays européens, travaillent sur des politiques liées à la RAM dans le secteur de la santé humaine et animale depuis 40 ans. D’autres ont par contre tout juste commencé à prendre des mesures pour contenir la menace. Les progrès réalisés au niveau du développement et de la mise en œuvre des plans ont été plus significatifs dans les pays à revenu élevé que dans les pays à faible revenu, cependant tous les pays peuvent encore s’améliorer. Aucun des pays sujets à l’étude n’a démontré de capacités durables dans tous les domaines. Continuer la lecture

Santé : la faible qualité des services accroît le poids des maladies et le coût des soins (OMS-OCDE-Banque mondiale)

Photo : Banque mondiale

Des services de santé de faible qualité freinent l’amélioration de la santé dans les pays, quel qu’en soit le niveau de revenu, soulignent l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) et la Banque mondiale. Dans un rapport conjoint publié jeudi, les trois organisations internationales constatent à l’heure actuelle et dans tous les pays des erreurs médicamenteuses ou de diagnostic, des traitements inadaptés ou inutiles, des structures ou des pratiques cliniques inadaptées ou dangereuses, ou encore des prestataires de soins de santé qui manquent de formation et de compétences. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture