Archives de catégorie : OIM

Europe : plus de 100.000 migrants arrivés par la Méditerranée en 2018 (OIM)

Photo : OIM

Pour la cinquième année consécutive, la barre des 100.000 arrivées de migrants en Europe par la Méditerranée a été franchie le 4 novembre dernier, a indiqué l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). « Au total, 100.630 personnes étaient arrivées de début janvier à dimanche dernier par la Méditerranée », a déclaré lors d’un point de presse ce mardi à Genève, le porte-parole de l’OIM. Selon Joel Millman, la moitié d’entre elles ont eu lieu en Espagne, avec exactement 49.013 arrivées de migrants et réfugiés sur les côtes ibériques. Continuer la lecture

Méditerranée occidentale : les décès de migrants ont doublé cette année par rapport à 2017 (OIM)

Photo : ONU

Selon l’Agence des Nations Unies pour les migrations (OIM), la mer Méditerranée reste l’une des voies les plus meurtrières pour les migrants, malgré la baisse du trafic sur la partie centrale. D’après le Projet de l’OIM sur les migrants disparus (MMP), en date du 24 octobre, 1.969 migrants « irréguliers » sont morts en Méditerranée, dont plus des deux tiers dans les eaux entre l’Afrique du Nord et la Sicile. Mais la voie de la Méditerranée occidentale reste la plus meurtrière parmi les routes méditerranéennes menant en Europe. « Depuis le début de l’année, 547 personnes ont péri dans la Méditerranée occidentale. Ce chiffre s’élevait à 224 pour toute l’année 2017 », a déclaré le porte-parole de l’OIM, Joel Millman, lors d’un point de presse vendredi à Genève. Continuer la lecture

La traversée de la Méditerranée est plus meurtrière que jamais, selon un nouveau rapport du HCR

Photo : UNHCR

Trois ans après la diffusion des images choquantes d’Alan Kurdi, cet enfant syrien dont le corps sans vie avait été retrouvé échoué sur une plage turque, la traversée de la mer Méditerranée est un itinéraire encore plus meurtrier qu’auparavant, indique un nouveau rapport du HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés. Selon le nouveau rapport « Voyage du désespoir », plus de 1600 personnes ont déjà perdu la vie ou ont disparu cette année en tentant de rejoindre l’Europe. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Les retours humanitaires volontaires de l’OIM se poursuivent en Libye tandis que le nombre de migrants détenus monte en flèche

Entre janvier et juillet 2018, l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, a rapatrié 10 950 migrants bloqués en Libye grâce à son programme d’aide au retour humanitaire volontaire. La majorité des migrants (9 636) sont rentrés chez eux dans des pays d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Ouest à bord de vols affrétés par l’OIM tandis que 325 sont rentrés en Afrique de l’Est et dans la corne de l’Afrique et quelques autres en Asie et en Afrique du Nord. A leur arrivée, tous les migrants étaient éligibles à une aide à la réintégration.  Continuer la lecture

Les enjeux liés aux données statistiques relatives aux flux migratoires en discussion à Tunis – 23 et 24 Juillet 2018

Une rencontre de deux jours autour de la collecte, de la gestion et du partage des données statistiques relatives aux migrations mixtes, dans un contexte dynamique, a démarré aujourd’hui 23 Juillet à Tunis, Tunisie. La rencontre, organisée par l’Observatoire National de la Migration (ONM) et l’OIM, organisme des Nations Unies chargé des migrations, vise à faire avancer le débat sur les meilleures façons de collecter, de traiter et d’exploiter le potentiel des données relatives aux flux migratoires pour analyser le phénomène et fournir aux décideurs un accès facile à des données fiables et mises à jour nécessaires à l’élaboration de politiques mondiales, régionales et nationales qui répondent au mieux au contexte migratoire actuel. Continuer la lecture

L’Assemblée générale de l’ONU finalise le premier Pacte mondial pour les migrations

Photo : Le Président de l’Assemblée générale Miroslav Lajčák (gauche) avec les ambassadeurs mexicain et suisse Juan José Gómez Camacho (centre) et Jürg Lauber (droite), co-facilitateurs des négociations sur le Pacte mondial pour les migrations.

L’Assemblée générale des Nations Unies a finalisé vendredi le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. Réunis à New York, les Etats membres de l’ONU se sont mis d’accord sur le texte du Pacte qui doit être formellement approuvé les 10 et 11 décembre lors d’une conférence intergouvernementale à Marrakech, au Maroc. C’est la première fois que les États membres des Nations Unies négocient un accord couvrant toutes les dimensions des migrations internationales d’une manière globale. La conclusion des négociations sur le Pacte a été saluée par plusieurs hauts responsables onusiens. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

ماذا يعني الاتفاق العالمي للهجرة للمهاجرين؟

Photo : ONU

بعد مفاوضات دولية وعملية تحضيرية استغرقت عاما ونصف، اتفقت الدول الأعضاء في الجمعية العامة للأمم المتحدة، يوم الجمعة، على نص الاتفاق العالمي للهجرة الآمنة والمنظمة والمنتظمة، الذي سيعتمد رسميا في مؤتمر رفيع المستوى في مراكش في المغرب في ديسمبر كانون الأول. نستعرض لكم فيما يلي بعض أهم ما ورد في الاتفاق وتأثيره المرتقب على الهجرة الدولية والمهاجرين. صمم الاتفاق، وهو الأول من نوعه، لإدارة الهجرة الدولية بكل أبعادها بشكل أفضل، من أجل كفالة حقوق جميع المهاجرين وضمان مصالح الدول والمجتمعات. ويتضمن الاتفاق الشامل عددا من الأهداف والتدابير من أجل تيسير الهجرة بشكل آمن ومنظم ومنتظم، مع الحد من حدوث الهجرة غير المنظمة وآثارها. يستند الاتفاق إلى ميثاق الأمم المتحدة، وميثاق حقوق الإنسان، وغيرهما من المعاهدات الدولية، وإعلان نيويورك للاجئين والمهاجرين الذي تعهدت فيه الدول باعتماد هذا الاتفاق بشأن الهجرة. Continuer la lecture

Le trafic de migrants a généré 7 milliards de dollars pour les trafiquants en 2016 (ONUDC)

Photo : UNODC

Au moins 2,5 millions de migrants ont été passés clandestinement en 2016, selon la première étude mondiale sur le trafic de migrants publiée ce mercredi par l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC). « Le trafic de migrants a lieu dans toutes les régions du monde et a généré un revenu de 7 milliards de dollars pour les trafiquants, équivalant à ce que les États-Unis ou les pays de l’Union européenne ont dépensé en aide humanitaire mondiale en 2016 », selon l’étude de l’ONUDC. Le rapport décrit 30 grandes voies de trafic dans le monde et constate que la demande est particulièrement élevée parmi les réfugiés qui, faute d’autres moyens, ont recours aux trafiquants pour atteindre une destination sûre fuyant leur pays d’origine. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

L’OIM très préoccupée par le naufrage tragique d’un bateau de migrants au large de Kerkennah

68 rescapés, plus d’une centaine entre morts et disparus au large de Kerkennah- Sfax, c’est le bilan provisoire de la nuit du Samedi 2 au Dimanche 3 Juin 2018 où environ 180 migrants ont entrepris une traversée incertaine vers les côtes européennes à bord d’une embarcation fragile et surchargée. D’après Lorena Lando, chef mission de l’OIM, organisme des Nations unies chargé des migrations en Tunisie, parmi les 60 victimes transférées vers le service de la médecine légale à l’hôpital Habib Bourguiba de Sfax, 48 sont tunisiennes, dont 24 identifiées à cette heure, alors que 12 sont non-tunisiennes (6 femmes et 6 hommes) ; les identifications sont en cours. Les 68 survivants comptent, de leur côté, 60 Tunisiens, 2 Marocains, 1 Libyen, 1 Malien, 1 Camerounais et 3 Ivoiriens (dont 2 femmes). Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Le Groupe mondial pour les migrations se réunit afin de développer des initiatives communes

Photo FAO : The Global Migration Group meeting in London.

S’exprimant au lancement d’une réunion du GMG qui se tenait à Londres mercredi, les deux co-présidents du Groupe, William Lacy Swing, Directeur de l’ OIM et José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, ont souligné l’ importance des négociations en cours destinées à élaborer un Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières et un Pacte mondial pour les réfugiés, également prévu plus tard cette année.  « Nous sommes face à une période très prometteuse mais aussi pleine d’incertitudes. Les agences onusiennes travaillent côte à côte et doivent se tenir prêtes à soutenir les gouvernements et les différents protagonistes, à tous les niveaux, dans la mise en œuvre du Pacte mondial d’ ici les prochaines années » a déclaré M. Swing. « Les migrations contribuent au développement. Il est important de se focaliser sur cela ses bienfaits plutôt que de se focaliser de manière obsessionnelle sur ses risques», a souligné M. José Graziano da Silva. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture