Archives de catégorie : Justice

Commémorant les 100 ans de la naissance de Mandela, l’ONU appelle à continuer le combat contre la pauvreté

Administration postale des Nations Unies (APNU) : Timbre Nelson Mandela émis le 18 juillet 2018

Les Nations Unies ont commémoré mercredi le centenaire de la naissance de Nelson Mandela en appelant à poursuivre son combat contre la pauvreté et en faveur de la justice sociale. « Aujourd’hui, et chaque Journée (internationale Nelson) Mandela, nous honorons la mémoire de Madiba en appelant les gens du monde entier à faire la différence », », a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, lors d’un événement commémorant le centenaire de M. Mandela au siège de l’ONU à New York. « Il a compris que nous avons chacun dans nos mains la capacité de créer un monde meilleur. Un monde où les gens sont traités de manière égale et équitable, sans distinction de race, de religion ou de sexe ». Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

(الأمين العام: الإرث الذي تركه مانديلا يضيء الطريق للبشرية (فيديو بالفرنسية

تحتفل الأمم المتحدة يوم 18 تموز/يوليه من كل عام باليوم العالمي لنيلسون مانديلا. ويوافق الاحتفال هذا العام الذكرى المئوية لميلاده، وهي مناسبة للتأمل في حياته وتراثه، من أجل تحقيق رسالته في جعل العالم مكانا أفضل. وفي كلمته بهذه المناسبة، قال الأمين العام أنطونيو غوتيريش إن نيلسون مانديلا كان مدافعا عالميا شامخا عن العدالة والمساواة. ولا يزال يُلهم العالم من خلال المثال الذي جسّده في الشجاعة والتعاطف. وأضاف: « في هذا اليوم الذي يشهد ذكرى ميلاد (نيلسون مانديلا) المئوية، فإنا نحتفل بما قدمه من عطاء طوال حياته، ولا نكاد نجد شخصا واحدا في التاريخ قدم مقدار ما قدمه مانديلا لشحذ أحلام الناس وتجسيدها واقعا. ويتواصل هذا النضال من أجل المساواة والكرامة والعدالة. فما تركه ماديبا (مانديلا) من إرث يضيء لنا الطريق. » Continuer la lecture

Message du Secrétaire général à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence sexuelle en temps de conflit – 19 juin 2018

Photo : ONU

Plus qu’une menace pour notre sécurité collective, les violences sexuelles commises en période de conflit sont une honte pour l’humanité. Leurs effets – traumatismes, stigmatisation, pauvreté, maladies et grossesses non désirées – peuvent se transmettre au fil des générations. Il n’est pas rare que les enfants nés d’un viol commis en temps de guerre soient encore aux prises, des dizaines d’années après la fin du conflit, avec des troubles de l’identité et des problèmes d’appartenance. Continuer la lecture

Les 70 ans de la Commission du droit international célébrés au Siège de l’ONU à New York, le 21 mai, sur le thème « Dresser un bilan pour l’avenir »

70 years of the International Law Commission — Drawing a balance for the future

Photo : ONU

À l’occasion de son soixante-dixième session anniversaire, la Commission du droit international organise un événement commémoratif au Siège des Nations Unies, le 21 mai 2018, sur le thème « Les 70 ans de la Commission du droit international: Dresser un bilan pour l’avenir. »  D’autres événements commémoratifs sont prévus au Palais des Nations, à Genève, les 5 et 6 juillet 2018.  Le programme complet est disponible sur la page: http://legal.un.org/ilc/sessions/70/70thanniversary/. Les événements commémoratifs sont l’occasion de réfléchir aux réalisations de la Commission en termes de développement progressif et de codification du droit international au cours des 70 dernières années, ainsi que l’occasion de regarder vers l’avenir pour la Commission.  Parmi les questions à traiter, il y a les relations entre la Commission et la Sixième Commission (Questions juridiques) de l’Assemblée générale des Nations Unies, l’impact et l’autorité de la Commission, ou encore ses membres et sa composition, y compris la diversité sur les plans géographique, générationnel et de genre. Continuer la lecture

A Cuba, le chef de l’ONU plaide pour une mondialisation équitable

Photo : ONU

A La Havane, à l’occasion de la 37ème session de la Commission économique des Nations Unies pour l’Amérique latine et les Caraïbes, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a exhorté mardi la communauté internationale à construire une mondialisation équitable. « Qu’on le veuille ou non, l’augmentation des inégalités est devenue le visage de la mondialisation et a généré mécontentement, intolérance et instabilité sociale, notamment chez les jeunes », a affirmé le chef de l’ONU, devant les 46 États Membres et 13 membres associés de la CEPAL.  Selon António Guterres, même si plus de personnes que jamais sont sorties de l’extrême pauvreté, depuis plus d’une génération, le 1% les plus riches du monde a connu un taux de croissance deux fois supérieur à celui des 50% les plus pauvres.  Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général à l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse (3 mai)

La liberté de la presse est la garante de la paix, de la justice et du respect des droits de l’homme partout dans le monde. Elle est un pilier indispensable de toute société transparente et démocratique et met les forces au pouvoir face à leur responsabilités. Elle est essentielle au développement durable. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Journée mondiale de la liberté de la presse – 3 mai : Médias, justice et état de droit : les contrepoids du pouvoir

Affiche de la Journée 2018

Photo : UNESCO

Le 3 mai a été proclamé Journée mondiale de la liberté de la presse par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1993, suivant la recommandation adoptée lors de la vingt-sixième session de la Conférence générale de l’UNESCO en 1991. Ce fut également une réponse à l’appel de journalistes africains qui, en 1991, ont proclamé la Déclaration de Windhoek sur le pluralisme et l’indépendance des médias. Tous les ans, la Journée mondiale de la liberté de la presse permet de :

  • célébrer les principes fondamentaux de la liberté de la presse;
  • d’évaluer la liberté de la presse à travers le monde;
  • de défendre l’indépendance des médias; et
  • de rendre hommage aux journalistes qui ont perdu leur vie dans l’exercice de leur profession. Version arabe, défilez vers le bas.

Continuer la lecture

Violences sexuelles dans les conflits : l’ONU appelle à faire davantage pour lutter contre l’impunité

Photo : ONU

Le Conseil de sécurité a tenu lundi un débat ouvert sur les violences sexuelles dans les conflits. Un débat au cours duquel l’ONU a plaidé pour davantage de mesures pour mieux protéger les victimes tandis qu’une avocate rohingya a appelé les membres du Conseil à renvoyer la situation au Myanmar devant la Cour pénale internationale. « D’où je viens, des femmes et des filles ont été violées, torturées et tuées par l’armée du Myanmar, pour aucune autre raison que le fait d’être Rohingya », a déclaré l’avocate Razia Sultana qui s’exprimait au Conseil de sécurité au nom des organisations non gouvernementales. Version arabe en bas de la page. Continuer la lecture

Appel à participation au Concours Mondial de Procès Simulé des Droits de l’Homme Nelson Mandela

Photo : ONU

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme et le Centre pour les Droits Humains, Faculté de Droit, Université de Pretoria, invitent les étudiants de toutes les universités du monde à participer au prestigieux Concours Mondial de Procès Simulé des Droits de l’Homme Nelson Mandela de 2018. L’année 2018 ne marquera pas seulement le dixième anniversaire du Concours, elle sera également l’opportunité de célébrer le 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme et le 100ème anniversaire de l’icône Nelson Mandela. Les finales du Concours seront organisées à l’Office des Nations Unies à Genève du 15 au 20 juillet. Version arabe en bas de la page. Continuer la lecture

Clôture du Tribunal pénal pour l’ex-Yougoslavie : « il nous reste beaucoup à faire » – António Guterres

António Guterres, s’exprimant lors de la cérémonie de clôture du TPIY à La Haye le 21 décembre 2017. Photo: UNRIC / Christophe Verhellen

Alors que le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) s’apprête à fermer ses portes, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a salué le travail « pionnier » que cette institution a réalisé dans la création de l’architecture contemporaine de la justice pénale internationale. « La création du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie en 1993 a été un moment révolutionnaire », a déclaré jeudi le Secrétaire général lors de la cérémonie de clôture du TPIY à La Haye. « La responsabilité a pris racine dans notre conscience collective ». Continuer la lecture