Archives de catégorie : Femme

ONU Femmes nomme la footballeuse brésilienne Marta Vieira da Silva ambassadrice de bonne volonté

Photo : PNUD : Marta Vieira da Silva, ambassadrice de bonne volonté par ONU Femmes

ONU Femmes a annoncé jeudi la nomination de Marta Vieira da Silva, footballeuse brésilienne de renom, au poste d’ambassadrice de bonne volonté pour les femmes et les filles dans le sport. Dans le cadre du soutien qu’elle apportera au travail de l’agence onusienne, la footballeuse, appelée « Marta » par ses fans, consacrera en particulier ses efforts à la défense de l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes dans le monde entier, en incitant les femmes et les filles à combattre les stéréotypes, à surmonter les obstacles et à poursuivre leurs rêves et ambitions, notamment dans le domaine du sport, a souligné ONU Femmes dans un communiqué de presse. Continuer la lecture

تنظيم الأسرة من حقوق الإنسان : رسالة د. ناتالي كانيم المديرة التنفيذية لـصندوق الأمم المتحدة للسكان بمناسبة اليوم العالمي للسكان 11 جويلية 2018

Photo : UNFPA/Dr. Natalia Kanem

أعلن العالم قبل خمسين عامًا أن « حرية الأبوين في تقرير عدد أبنائهما والفترات الفاصلة بينهم بروح المسؤولية هو حق من حقوق الإنسان الأساسية لهما »، في مؤتمر الأمم المتحدة الدولي المعني بحقوق الإنسان في طهران، في 13أيار 1968. وليس تنظيم الأسرة مسألة متصلة بحقوق الإنسان فحسب، إنما هو أيضًا أمر محوري من أجل تمكين المرأة والحد من الفقر وتحقيق التنمية المستدامة. ومع ذلك، لا يزال هناك نحو 214 مليون امرأة في المناطق النامية يفتقرن لوسائل تنظيم الأسرة الآمنة والفعالة، لأسباب تتراوح بين الافتقار إلى المعلومات أو الخدمات وإلى الافتقار إلى الدعم من شركائهن أو مجتمعاتهن. ويهدد هذا قدرتهن على بناء مستقبل أفضل لأنفسهن ولعائلاتهن ولمجتمعاتهن. Continuer la lecture

L’ONU appelle à investir dans la planification familiale pour la santé et le bien-être de millions de femmes

Photo : UNFPA

A l’occasion de la Journée mondiale de la population, l’agence des Nations Unies chargée de la santé sexuelle et reproductive a appelé mercredi à investir dans la planification familiale pour la santé et le bien-être de millions de femmes à travers le monde. « La planification familiale n’est pas seulement une question relative aux droits de l’homme. Elle est aussi essentielle à l’autonomisation des femmes, à la réduction de la pauvreté et au développement durable », déclare la Directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), le Dr Natalia Kanem, dans un message. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Lancement du Plan d’Action National de mise en œuvre de la Résolution du Conseil de Sécurité 1325 Femmes, Paix et Sécurité

Le Ministère de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Seniors (MFFES) organise, en partenariat avec l’ONU Femmes Maghreb et le Centre de Recherche et de Formation sur la Femme Arabe CAWTAR, le séminaire de lancement du Plan d’Action National de mise en œuvre de la Résolution du conseil de sécurité 1325. La cérémonie qui se tiendra sous le patronage de M. Hedi Elmekni Secrétaire du Gouvernement Tunisien, sera présidée par Mme Neziha Labidi, Ministre de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Seniors, en présence de Son Excellence Mme Leena Gardemeister, Ambassadeur de Finlande en Tunisie, Mme Leila Rhiwi, Représentante du bureau multi- pays d’ONU Femmes pour le Maghreb, ainsi que M. Mokhtar Ben Nasr, président de la Commission Nationale de la Lutte contre le Terrorisme.

 

Le séminaire de lancement du PAN-1325 est organisé conjointement par le Ministère de la Femme, de l’Enfance, de la Famille et des Séniors, l’ONU Femmes Maghreb et le CAWTAR le mercredi 04 Juillet 2018 à l’Hôtel l’Acropole, les Berges du Lac 1 à 8H30.

Adoptant une approche inclusive et participative, l’élaboration du plan d’action national de mise en œuvre de la Résolution du conseil de sécurité 1325 (PAN-1325) s’inscrit dans le cadre du programme régional « Femmes, paix et sécurité dans les États arabes » initié en 2016 et mis en œuvre avec le soutien financier du Gouvernement finlandais. Il vise à tirer parti du cadre normatif mondial sur les femmes, la paix et la sécurité et contribuer à la création d’un environnement propice à la mise en œuvre des engagements pour la paix et la sécurité des femmes conformément àla résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies (RCS1325). De même qu’il vise à appuyer les ministères et organismes nationaux compétents à disposer d’un cadre concret de mise en œuvre de la RCS1325 avec des indicateurs mesurables.

Le séminaire de lancement du PAN1325 est le résultat d’un processus de deux années de mobilisation. Démarré en Mai 2016 par des ateliers de sensibilisation de tous les acteurs sur l’importance du PAN 1325, il s’est poursuivi en 2017 avec la constitution d’un comité de pilotage coordonnée par le MFFES et présidé par la Ministre, et l’organisation de sessions de renforcement des capacités des comités techniques chargés de l’élaboration du plan d’action national pour la mise en œuvre de la RCSNU 1325. En février 2018, le PAN a été officiellement validé par le comité de pilotage compte des remarques et commentaires de l’ensemble des parties prenantes.

 

 

Déclaration d’ONU Femmes à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés 2018

Les crises durent plus longtemps, les solutions nécessitent des stratégies à long terme pour autonomiser les femmes et les filles réfugiées. À l’heure actuelle, près de 66 millions de personnes dans le monde se trouvent déplacées de leurs foyers à cause de conflits, de persécutions et de désastres naturels. Concernant notre façon d’intervenir, nous devons cesser d’utiliser des stratégies traditionnelles : elles ne sont plus adéquates pour aider les personnes réfugiées à faire face à la réalité à laquelle elles sont confrontées aujourd’hui. La durée moyenne des déplacements est maintenant de 17 ans ou plus, ce qui signifie que les personnes touchées passent une partie importante de leur vie en tant que réfugiées. Cela doit nous faire changer notre compréhension des exigences et des solutions, qui ne sont plus celles de personnes qui se déplacent, mais bien celles de personnes immobilisées dans des endroits donnés pour longtemps. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence sexuelle en temps de conflit – 19 juin 2018

Photo : ONU

Plus qu’une menace pour notre sécurité collective, les violences sexuelles commises en période de conflit sont une honte pour l’humanité. Leurs effets – traumatismes, stigmatisation, pauvreté, maladies et grossesses non désirées – peuvent se transmettre au fil des générations. Il n’est pas rare que les enfants nés d’un viol commis en temps de guerre soient encore aux prises, des dizaines d’années après la fin du conflit, avec des troubles de l’identité et des problèmes d’appartenance. Continuer la lecture

Conseil des droits de l’homme : Zeid Ra’ad Al Hussein met en garde contre le retour du nationalisme

Photo : ONU/HCDH, Zeid Ra’ad Zeid Al Hussein

A deux mois et demi de la fin de son mandat de Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme à la fin du mois d’août prochain, Zeid Ra’ad Al Hussein s’est exprimé pour la dernière fois au début d’une session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Pour cette dernière, il a mis en garde contre le retour du nationalisme. Se référant à un responsable onusien qui prétendait que les droits de l’homme ne sont pas universels et qu’ils ne sont que l’expression de « l’imagination occidentale », il a réfuté avec véhémence cette thèse, rappelant que les Nations unies elles-mêmes étaient l’expression de cet universalisme. La question se pose donc de savoir, a dit le Haut-Commissaire, « pourquoi la Déclaration universelle, de même que le corpus complet du droit des droits de l’homme adopté après elle, sont victimes de telles attaques de nos jours – non seulement de la part d’extrémistes, comme les takfiris, mais aussi de dirigeants autoritaires, de populistes, de démagogues, de relativistes culturels, de certains universitaires occidentaux – et même de fonctionnaires des Nations Unies ? » Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Une femme élue Présidente de l’Assemblée générale des Nations Unies pour la quatrième fois en 73 ans

Photo : ONU

María Fernanda Espinosa Garcés, Ministre des affaires étrangères de l’Equateur, a été élue Présidente de la prochaine session de l’Assemblée générale des Nations Unies lors d’un vote qui a eu lieu ce mardi.  Elles devient ainsi la quatrième femme élue à ce poste depuis la création des Nations Unies, il y a 73 ans.  Mme Espinosa Garcés l’a emporté par 128 voix, contre 62 voix à Mary Elizabeth Flores Flake, Représentante permanente du Honduras auprès des Nations Unies. Elle remplacera en septembre le Président de l’actuelle session de l’Assemblée générale, Miroslav Lajčák. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

تونس تلقي كلمة المجموعة العربية في افتتاح لجنة الأمم المتحدة المعنية بوضع المرأة

في افتتاح لجنة الأمم المتحدة المعنية بوضع المرأة، ألقت نزيهة العبيدي وزيرة شؤون المرأة والأسرة والطفولة في تونس بيانا نيابة عن المجموعة العربية أشارت فيه إلى الظروف غير المسبوقة التي تمر بها المنطقة العربية لأسباب منها « الاحتلال والاستيطان الإسرائيلي والحروب والإرهاب وتداعيات اللجوء والنزوح. »