Archives de catégorie : Environnement

COP24 : l’absence d’accord sur le climat serait non seulement immorale mais aussi suicidaire – Guterres

Photo : ONU

Alors que les négociations sur la mise en œuvre concrète de l’Accord de Paris sur le climat continuent de se heurter à des obstacles, le chef de l’ONU, est retourné à Katowice, en Pologne, pour mettre les plus de 100 dirigeants gouvernementaux réunis à la COP24 face à leurs responsabilités afin de parvenir à un consensus et « terminer le travail ». « Dans ma déclaration liminaire à cette conférence il y a une semaine … j’ai averti que le changement climatique avance plus vite que nous et que Katowice doit, sans aucun doute, être un succès », a déclaré mercredi le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres. Continuer la lecture

COP24 : agir pour le climat pourrait sauver un million de vies d’ici 2050 (OMS)

Photo : OMS

Une action audacieuse en faveur du climat pourrait permettre de sauver un million de vies et d’économiser beaucoup d’argent d’ici le milieu du siècle, a déclaré mercredi l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) lors de la présentation d’un de ses rapports à la conférence de l’ONU sur le climat (COP24) à Katowice, en Pologne. Alors que la planète est réunie à la COP24 pour avancer sur la réalisation des objectifs de l’Accord de Paris de 2015, l’OMS a souligné que ce ne serait pas uniquement la planète qui bénéficierait de progrès dans l’action pour le climat. L’agence onusienne pour la santé estime qu’environ un million de vies pourraient être sauvées grâce à une action pour le climat.Version arabe, défilez vers le bas Continuer la lecture

Journée mondiale des sols : il faut lever le voile sur cette réalité menaçante et trouver des solutions (ONU)

Photo : FAO

A l’occasion de la Journée mondiale des sols, l’ONU a rappelé mercredi qu’un tiers des sols à travers le monde sont dégradés et qu’il faut trouver des solutions à cette menace souvent invisible et en apparence lointaine. Cette année, la campagne Soyez la solution à la pollution des sols vise à sensibiliser le public et à appeler à mettre fin à la pollution des sols (#StopSoilPollution). « Avec une population qui devrait atteindre 9 milliards d’habitants en 2050, la pollution des sols est un problème mondial qui dégrade nos sols, empoisonne notre alimentation, l’eau que nous buvons et l’air que nous respirons », souligne l’ONU sur sa page web consacrée à cette journée. Continuer la lecture

L’ONU appelle à une utilisation plus responsable des antibiotiques

Photo : OMS

L’ONU appelle à une utilisation plus responsable des antibiotiques chez les humains, les animaux et dans le secteur de l’agriculture, y compris l’aquaculture et la production végétale, à l’occasion de la semaine mondiale de sensibilisation aux antibiotiques. L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont annoncé le renforcement de leur partenariat tripartite en vue de lutter contre les antimicrobiens (RAM), en ralliant le Programme des Nations Unies pour l’environnement (ONU Environnement) à leurs efforts.  Le nouveau partenariat, appelé Tripartite Plus, a fait officiellement l’objet d’une annonce aujourd’hui lors du lancement de la semaine mondiale de sensibilisation aux antibiotiques (WAAW) en Asie et dans le Pacifique. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

La couche d’ozone est en voie de guérison, se félicite l’ONU

Photo : OMM

La couche d’ozone est en voie de guérison grâce aux mesures prises dans le cadre du Protocole de Montréal, une bonne nouvelle pour la planète, selon une nouvelle évaluation scientifique publiée lundi. Des experts mondiaux des sciences de l’atmosphère, en coordination avec l’Organisation météorologique mondiale (OMM) et le Programme des Nations Unies pour l’environnement (ONU), ont pu confirmer que les mesures prises dans le cadre du Protocole de Montréal ont été bénéfiques. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

A Genève, l’OMS et ses partenaires discutent des solutions à trouver à la pollution atmosphérique

Photo : OMS

A Genève, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et ses partenaires ont ouvert mardi la première conférence mondiale sur la pollution de l’air et ses conséquences sur la santé. Pendant trois jours les professionnels de la santé et de l’environnement sont invités à proposer des actions pour contrer la pollution de l’air qui est l’une des plus grandes menaces pour la santé mondiale. « La pollution atmosphérique tue 7 millions de personnes chaque année », a rappelé le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS a l’ouverture de la conférence. Neuf personnes sur 10 dans le monde, respirent de l’air pollué par les émissions du trafic routier, de l’industrie, de l’agriculture et de l’incinération des déchets. Environ 3 milliards d’individus continuent d’utiliser des foyers et des combustibles fumants et polluants dans leurs maisons pour cuisiner et se chauffer. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Climat: Après la « sonnette d’alarme assourdissante » du GIEC, le Secrétaire général appelle les États à « faire ce que la science exige de nous avant que ce ne soit trop tard »

Photo : Secrétaire général de l’ONU

La déclaration suivante a été faite aujourd’hui par M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU: Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a publié aujourd’hui un rapport spécial très attendu sur la limitation du réchauffement climatique à 1,5 degré Celsius. Le rapport, rédigé par les plus grands climatologues du monde, est une sonnette d’alarme assourdissante.  Il confirme que les changements climatiques se produisent plus vite que prévu et que le temps presse. Nous en voyons les conséquences tout autour de nous: phénomènes climatiques de plus en plus extrêmes, montée du niveau de la mer, fonte des glaces de l’Arctique.  Les scientifiques peignent le tableau le plus frappant que nous n’ayons jamais vu sur la différence entre une augmentation de 1,5 et de 2 degrés Celsius de la température. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

La hausse des températures fera basculer des millions de personnes en Afrique dans la pauvreté et la faim si les gouvernements n’agissent pas rapidement

Photo : FAO

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a publié aujourd’hui un rapport détaillant les progrès et voies possibles pour limiter le réchauffement global à 1,5 degré Celsius. Réagissant au rapport, M. Apollos Nwafor, directeur panafricain chez Oxfam International (Oxfam.org), a déclaré : « Les changements climatiques ont « mis le feu » à notre planète, des millions d’individus en ressentent déjà les effets et le GIEC vient juste de montrer que les choses pourraient nettement empirer. Fixer la limite à 2 degrés constituerait une sentence de mort pour les habitants dans de nombreuses régions d’Afrique. Plus vite les gouvernements se rallieront à la révolution des énergies renouvelables et œuvreront à protéger les communautés à risque, plus grand sera le nombre de vies et d’existences épargnées. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

L’Administrateur du PNUD confirme que le temps presse pour prendre des mesures en faveur de l’action climatique

Photo PNUD : L’administrateur du PNUD, Achim Steiner

L’administrateur du PNUD, Achim Steiner, a rejoint le groupe de pression pour la lutte contre le changement climatique à la suite de la publication d’un rapport de l’ONU mettant en garde contre le réchauffement climatique. «Le dernier rapport du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) rappelle de manière crue ce qu’il faudrait faire pour maintenir l’augmentation de la température en dessous de 1,5 ° C et éviter certains des scénarios les plus dangereux de changement climatique. En bout de ligne: cela peut être fait, mais le temps est presque écoulé », a déclaré Steiner. Continuer la lecture

Assainissement : Guterres cite en exemple les efforts de l’Inde

Photo : ONU

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a cité mardi en exemple les efforts de l’Inde en matière d’assainissement pour encourager tous les pays du monde à doter l’ensemble de leur population d’installations sanitaires et de traitement des eaux usées dignes de ce nom. Guterres s’exprimait lors d’un congrès international sur l’assainissement organisé en Inde à l’occasion des célébrations du 150ème anniversaire du Mahatma Gandhi, qui fut un grand avocat de l’hygiène pour tous et affirmait le droit de tous à des installations sanitaires décentes. L’assainissement pour tous est l’un des 17 Objectifs de développement durable (ODD) à l’horizon 2030 adoptés en 2015 par la communauté internationale. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture