Archives de catégorie : Droits de l’homme

La Présidente de l’Assemblée générale présente ses sept priorités pour les mois à venir

La Présidente de l’Assemblée générale des Nations Unies, Maria Fernanda Espinosa, a présenté mardi ses sept priorités pour les mois à venir lors d’une réunion informelle de cet organe dans la salle du Conseil de tutelle au siège des Nations Unies à New York. « Après près de quatre mois de la soixante-treizième session de l’Assemblée générale, nous pouvons être fiers de ce qui a été accompli jusqu’à présent », a dit Mme Espinosa, qui a mentionné en particulier lePacte mondial pour une migration sûre, ordonnée et régulière formellement adopté à Marrakech en décembre et le programme de travail de l’Accord de Paris sur le climat adopté à la COP24 à Katowice, en Pologne, également en décembre. أنظر اللغة العربية في أسفل الصفحة

Continuer la lecture

Journée internationale des migrants: la signature du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, une « mesure historique », selon le Secrétaire général

Photo : ONU

On trouvera ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, à l’occasion de la Journée internationale des migrants, célébrée le 18 décembre: Les migrations favorisent la croissance économique, le dynamisme des sociétés et la tolérance.  Elles offrent une chance à des millions de personnes en quête d’une vie meilleure, et profitent aussi bien aux communautés d’origine et qu’à celles de destination. Mais quand elles ne sont pas suffisamment réglementées, les migrations risquent de renforcer les divisions au sein des sociétés et entre elles, de favoriser l’exploitation des êtres humains et les violences, et de saper la confiance dans les autorités. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

30 millions de nouveau-nés malades ou prématurés ont besoin de soins chaque année (UNICEF et OMS)

Photo : OMS

Chaque année, près de 30 millions de bébés naissent trop tôt, trop petits ou tombent malades et ont besoin de soins spécialisés pour survivre, soulignent l’UNICEF et l’OMS dans un nouveau rapport rendu public jeudi. « S’agissant des bébés et leurs mères, de bons soins au bon moment et au bon endroit peuvent faire toute la différence », a déclaré Omar Abdi, Directeur général adjoint du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). « Pourtant, des millions de bébés petits et malades et de femmes meurent chaque année parce qu’ils ne reçoivent tout simplement pas les soins de qualité auxquels ils ont droit et qui sont de notre responsabilité collective ». Continuer la lecture

Message du secrétaire général des Nations Unies à l’occasion de la journée des droits de l’homme – 10 décembre 2018

Secrétaire général de l’ONU

Durant 70 ans, la Déclaration universelle des droits de l’homme a rayonné comme un phare dans le monde, mettant en lumière la dignité, l’égalité et le bien-être, et suscitant de l’espoir dans les lieux les plus sombres. Les droits proclamés dans la Déclaration s’appliquent à tous, indépendamment de la race, des croyances, du lieu géographique ou de toute autre distinction, quelle qu’elle soit. Les droits de l’homme sont universels et éternels. Ils sont également indivisibles. On ne peut pas choisir un droit au détriment de l’autre, parmi les droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels. Version arabe, défilez vers le bas Continuer la lecture

نساء شكّـلن الإعلان العالمي لحقوق الإنسان 

تمثال إليانور روزفلت خارج معهد بونافيرو التابع لكلية مانسفيلد في الولايات المتحدة الأمريكية

يـَعِدُ الإعلان العالمي لحقوق الإنسان الجميع بالمساواة والحرية في كل مكان، ولكن ما كان ليتم إدراج مبدأ المساواة بين الجنسين فيه أبدا، لولا نساء عملنَ على أن يكون الإعلان عالميا بحق. إليانور روزفلت، السيدة الأولى السابقة للولايات المتحدة، كانت رئيسة لجنة الصياغة التي كتبت الإعلان العالمي لحقوق الإنسان، وبرغم اختلافات الرأي القوية، حافظت إلينور على وحدة اللجنة، وقادت الطريق نحو صدور الإعلان العالمي. أما هانسا مهتا وهي من الهند فقد نجحت في تغيير النص من « يولد كل الرجال » إلى « يولد جميع الناس أحرارا ومتساوين… » منيرفا بيرنادينو، دبلوماسية من جمهورية الدومينيكان، لعبت دورا حاسما في تضمين « المساواة بين الرجال والنساء » في الديباجة. بيجوم شيستا إكرام الله، مندوبة من باكستان، دافعت عن تضمين المادة 16 عن المساواة في الحقوق في الزواج. فيما دعت بوديل بجترب من الدنمارك إلى أن يشير الإعلان العالمي إلى « الكل » أو « الجميع »، بدلا عن « كل الرجال. »  Continuer la lecture

Conférence de Marrakech : pour des migrations plus sûres et plus dignes

Louise Arbour : la conférence de Marrakech

Des responsables politiques du monde entier se réuniront à Marrakech, au Maroc, à partir de ce week-end, pour une conférence  convoquée par l’ONU avec pour objectif d’adopter officiellement un pacte global visant à rendre les migrations plus sûres et plus dignes pour tous. Le texte de l’accord, appelé Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, a été approuvé par les États membres sous les auspices de l’Assemblée générale des Nations unies en juillet dernier et a été salué par le Secrétaire général, António Guterres, comme « une réalisation importante ». Ce Pacte mondial non contraignant repose sur des valeurs telles que la souveraineté des États, le partage des responsabilités, la non-discrimination et les droits de l’homme. Il reconnaît qu’une approche coopérative est nécessaire pour optimiser les avantages globaux de la migration, tout en atténuant ses risques et ses défis pour les individus et les communautés des pays d’origine, de transit et de destination. Version arabe, défilez vers le bas Continuer la lecture

Message du Secrétaire général à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes – le 25 novembre 2018

Photo : ONU Femmes

La violence à l’égard des femmes et des filles est une pandémie mondiale. C’est un affront moral fait à toutes les femmes et les filles, une marque d’infamie pour nos sociétés et un obstacle majeur à un développement inclusif, équitable et durable. Elle a pour origine et manifeste un profond manque de respect – l’incapacité des hommes à admettre que les femmes sont leurs égales et à reconnaître leur dignité intrinsèque. C’est une question cruciale qui touche aux droits de la personne. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

20 novembre – Journée mondiale de l’enfance : : « Les enfants prennent les commandes et peignent le monde en bleu »

La Journée mondiale de l’enfance a été créée en 1954 et est célébrée chaque année le 20 novembre afin de promouvoir le respect et les droits des enfants. Le 20 novembre marque le jour de l’adoption par l’Assemblée de la Déclaration des droits de l’enfant [A/RES/1386(XIV)] en 1959, et de la Convention relative aux droits de l’enfant, signée en 1989. Depuis 1990, la Journée marque également l’anniversaire de l’adoption la Déclaration et de la Convention relative aux droits de l’enfant. Continuer la lecture

Message de la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, à l’occasion de la Journée internationale de la tolérance 16 novembre 2018

Photo : UNESCO

Cette Journée internationale de la tolérance est l’occasion de rappeler que la diversité culturelle est consubstantielle aux sociétés humaines, que c’est une force, un moteur de développement, une richesse dont nous pouvons tous retirer un bénéfice pourvu que nous apprenions à nous connaître, que nous percevions ce que chaque culture recèle d’universel et que nous adoptions une attitude de tolérance vis-à-vis de ce qui nous apparaît de prime abord comme autre et différent. Continuer la lecture

A l’ONU, le street art pour éveiller les consciences sur l’exploitation des enfants dans le monde

Photo : ONU

Dans une exposition interactive au siège de l’ONU, les Français Audrey et Thibault Decker présentent les œuvres de 17 street artistes pour attirer l’attention de la communauté internationale sur les 152 millions d’enfants victimes d’exploitation dans le monde. Au siège des Nations Unies à New York, l’Entrée des délégués a pris des allures de jungle urbaine. Sur leur chemin vers le Conseil de sécurité ou l’Assemblée générale, les diplomates peuvent découvrir 30 toiles de street art bien différentes des œuvres plus classiques qui décorent les couloirs de l’ONU. Les œuvres de street art exposées aux Nations Unies ont été réunis par les Français Audrey et Thibault Decker, avec le soutien de la mission permanente de la France. Le couple qui a fondé Street Art for Mankind – un collectif d’artistes de rue engagés dans la lutte contre l’exploitation des enfants dans le monde – avait déjà exposé à l’ONU il y a deux ans. Continuer la lecture