Archives de catégorie : croissance

Les investissements directs à l’étranger en forte chute depuis le début de l’année (CNUCED)

Photo : CNUCED

Les investissements directs à l’étranger (IDE) ont chuté de 41% au cours du premier semestre 2018, a annoncé la Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement (CNUCED), soulignant toutefois que les pays en développement sont dans leur majorité épargnés. D’un montant de 800 milliards de dollars au premier semestre 2017, les IDE sont tombés à 470 milliards pour la même période en 2018. Cette chute des IDE affecte principalement les pays industrialisés d’Europe – une baisse de 81 milliards de dollars en Irlande et une baisse de 77 milliards de dollars en Suisse – et d’Amérique du Nord, précise la CNUCED, dans son dernier Rapport sur les tendances mondiales de l’investissement présenté lundi à Genève. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Zone de libre-échange africaine : une bonne idée, à condition de bien répartir la croissance générée

Photo : ONU

La meilleure nouvelle que nous avons reçu de l’Afrique cette année c’est la décision de l’Union africaine de mettre en œuvre une zone de libre-échange à l’échelle du continent, s’est félicitée la Directrice exécutive du Centre du commerce international (ITC), lors d’un entretien avec ONU Info. « C’est à mon avis un pas en avant très intelligent », a affirmé Arancha Gonzalez au sujet de cette initiative. Au mois de mars plus de quarante pays ont accepté de signer l’accord sur la zone de libre-échange continentale africaine. Elle estime que cette zone libre africaine entraînera plus de compétitivité et permettra aux petites et moyennes entreprises, « qui constituent 90% du tissu entrepreneurial africain », de participer au commerce à travers l’insertion dans ce marché continental. Continuer la lecture

L’ONU souligne l’urgence et les avantages d’une croissance économique respectueuse du climat

Photo : Banque mondiale

Rappelant l’urgence de l’action climatique, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a souligné mercredi les bénéfices économiques à en tirer, à l’occasion de la présentation du dernier rapport de la Commission mondiale sur l’économie et le climat au siège de l’ONU à New York. Le rapport souligne qu’une action climatique audacieuse pourrait apporter des retombées économiques d’au moins 26.000 milliards de dollars d’ici 2030 – année butoir fixée par les Etats membres de l’ONU pour réaliser les Objectifs de développement durable. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

L’Assemblée générale de l’ONU finalise le premier Pacte mondial pour les migrations

Photo : Le Président de l’Assemblée générale Miroslav Lajčák (gauche) avec les ambassadeurs mexicain et suisse Juan José Gómez Camacho (centre) et Jürg Lauber (droite), co-facilitateurs des négociations sur le Pacte mondial pour les migrations.

L’Assemblée générale des Nations Unies a finalisé vendredi le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. Réunis à New York, les Etats membres de l’ONU se sont mis d’accord sur le texte du Pacte qui doit être formellement approuvé les 10 et 11 décembre lors d’une conférence intergouvernementale à Marrakech, au Maroc. C’est la première fois que les États membres des Nations Unies négocient un accord couvrant toutes les dimensions des migrations internationales d’une manière globale. La conclusion des négociations sur le Pacte a été saluée par plusieurs hauts responsables onusiens. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Guterres promet l’appui de l’ONU à l’UA pour forger une « Afrique pacifique et prospère »

Photo : ONU

A l’occasion de la Journée de l’Afrique (25 mai), le chef de l’ONU appelle toutes les nations à soutenir l’idée d’une « Afrique pacifique et prospère » en appui à l’Agenda 2063 de l’Union africaine (UA) et à l’engagement de l’organisation panafricaine de « faire taire les armes ». « Ce qui est bon pour l’Afrique est bon pour le monde entier », a déclaré António Guterres dans un message publié pour la Journée. En mars 2018, les dirigeants africains ont lancé la Zone de libre-échange continentale. Avec 1,2 milliard de consommateurs, cette Zone de libre-échange continentale représentant l’un des plus grands marchés du monde. Elle peut renforcer l’intégration régionale, stimuler la croissance économique, créer des emplois pour les jeunes africains, atténuer la pauvreté et promouvoir l’avènement de sociétés plus stables et pacifiques. Continuer la lecture

Les technologies de pointe peuvent aider à faire face aux enjeux mondiaux (CNUCED)

Photo : ONU

Selon le dernier Rapport de la CNUCED sur la technologie et l’innovation, les technologies de pointe, en repoussant les limites du possible, peuvent aider à atteindre les ambitieux objectifs de développement durable et à trouver des solutions mondiales aux problèmes économiques, sociaux et environnementaux du XXIe siècle. Le Rapport 2018 intitulé « les technologies de pointe au service du développement durable »  lancé aujourd’hui par la CNUCED , la  Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement,  montre que « les technologies de pointe offrent la possibilité de relancer la productivité et de mobiliser des ressources abondantes pour en finir une fois pour toute avec la pauvreté, de mettre en place des modèles de croissance plus durables et d’atténuer la dégradation de l’environnement des dernières décennies, voire d’inverser ce processus ».

Continuer la lecture

A Cuba, le chef de l’ONU plaide pour une mondialisation équitable

Photo : ONU

A La Havane, à l’occasion de la 37ème session de la Commission économique des Nations Unies pour l’Amérique latine et les Caraïbes, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a exhorté mardi la communauté internationale à construire une mondialisation équitable. « Qu’on le veuille ou non, l’augmentation des inégalités est devenue le visage de la mondialisation et a généré mécontentement, intolérance et instabilité sociale, notamment chez les jeunes », a affirmé le chef de l’ONU, devant les 46 États Membres et 13 membres associés de la CEPAL.  Selon António Guterres, même si plus de personnes que jamais sont sorties de l’extrême pauvreté, depuis plus d’une génération, le 1% les plus riches du monde a connu un taux de croissance deux fois supérieur à celui des 50% les plus pauvres.  Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

La CEA s’associe au secteur privé pour stimuler la croissance en Afrique, dit Songwe

Photo : CEA

La Commission économique pour l’Afrique s’associer prochainement au secteur privé pour faire en sorte que celui-ci joue un rôle dans la croissance et la prospérité en Afrique. Lors d’une réunion avec le cinquième Comité, un comité de de l’Assemblée générale des Nations Unies chargé des questions administratives et budgétaires à Addis-Abeba, la Secrétaire exécutive de la CEA, Vera Songwe, déclare que le secteur privé a un rôle crucial à jouer, en tant que moteur de la croissance économique en Afrique. « Nous travaillerons beaucoup plus avec le secteur privé pour réaliser certains des buts et objectifs de l’Agenda 2063 et de l’Agenda 2030. Le secteur privé a un rôle à jouer pour apporter la croissance et la prospérité sur le continent mais il ne peut y parvenir seul », dit-elle. Continuer la lecture

La ZLEC, la migration et les Flux financiers illicites sont les sujets de la réunion de Songwe avec les ambassadeurs africains

La Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique, Vera Songwe, a rencontré ce mardi les ambassadeurs africains basés en Éthiopie pour leur 19ème rencontre trimestrielle dont l’objectif était de débattre d’un certain nombre de questions affectant le continent et des activités de la CEA pour soutenir le continent dans sa quête à la transformation économique et structurelle. Continuer la lecture

Cancer : 46 milliards de dollars de perte de productivité dans les grandes économies émergentes

La perte de productivité liée aux décès prématurés dus au cancer a atteint 46,3 milliards de dollars en 2012 dans plusieurs grandes économies émergentes (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud – BRICS), selon une nouvelle étude publiée mercredi dans la revue Cancer Epidemiology. L’étude a été dirigée par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) en partenariat avec les principales institutions de recherche sur le cancer de ces pays. « L’étude de l’impact économique du cancer dans les économies en développement rapide souligne l’urgence de s’attaquer aux cancers évitables dans ces pays et le coût élevé du cancer non seulement en termes de vies, mais aussi en termes d’impact sur l’économie », déclare le principal auteur de l’étude, Dr Alison Pearce. Version arabe en bas de la page. Continuer la lecture